J-1 : Où tout le monde s’active sur les derniers préparatifs

Le vendredi matin, ma fille m’a réveillée à 5 heures pour sa tétée du matin puis s’est rendormie paisiblement. Moi, impossible. Dans ma tête, une gamine surexcitée chantonnait “Hiiiii, c’est aujourd’huiii qu’on se mariiiiiie !!” à tue-tête pendant qu’un adjudant chef faisait l’état des lieux de tout ce qu’il restait à faire. Encore et encore. Et encore.

Au bout d’une heure, j’ai fini par me lever. Assise dans le noir devant mon ordinateur, j’ai vérifié pour la 20ème fois que rien n’avait été oublié du fil conducteur. Afin qu’un maximum de choses soient faites avant le mariage civil, prévu pour 17h ce même vendredi (hiiiii !!), le gros des préparatifs devait avoir lieu ce matin-là.

Au programme notamment :

  • installation de la salle des fêtes pour le repas du vendredi soir qui comptait plus de 30 invités
  • tonte de la pelouse, puis installation des ballots de paille et des chaises sur cette même pelouse
  • nettoyage et décoration de la voiture des mariés
  • achat des denrées puis préparation des boîtes repas pour les enfants
  • installation d’un panneau sur la nationale dirigeant les gens vers la maison

Comme la plupart des personnes présentes n’est pas spécialement matinale, nous avions prévu de ne commencer qu’à 10h. Et à 14h, toutes les filles avaient rendez-vous pour une manucure dans la plus proche ville. Soit une petite fenêtre de 3h30 pour tout finir. Ça promettait d’être chaud.

C’était sans compter l’armée de gens qui s’est tout à coup (sou)levée à 9h30. Quelques litres de café plus tard, tout le monde était au boulot. Avant même 10h. J’étais bluffée.

Et encore plus quand j’ai vu le résultat de leurs efforts.

Dans la salle des fêtes, Témouïne I, Témouïne C et moi installions les tables et la décoration pour le dîner du soir même (après le mariage à la mairie – hiiiii !).

Pendant ce temps-là, d’autres se prenaient la tête sur l’emplacement exact des bottes de paille. Il fallait une allée centrale pas trop large, mais pas non plus trop étroite pour que je puisse y passer avec ma robe énorme au bras de mon père. Et il fallait que tout soit bien aligné pour que ça fasse propre, sans pour autant que ça fasse militaire.

D’autres encore planchaient sur la décoration de la voiture et comment installer les pompons et le panneau pour qu’ils tiennent bien. Il paraît qu’ils ont même fait des essais dans la campagne pour vérifier que tout ne s’envolait pas. Ou alors c’était juste pour frimer en Porsche, va savoir…

Et au milieu de tout ça, M. Dentelle et moi avons même réussi à nous retrouver en tête à tête (un des derniers avant de se marier – hiiiiii !) pour terminer de rédiger nos vœux pour la cérémonie du lendemain.

Tout avançait super bien et je n’étais toujours pas stressée.

Ça n’allait pas durer…

Et toi ? Tu as prévu une armée pour t’aider à tout installer la veille de ton mariage ? Tu entends des voix dans ta tête qui t’empêchent de dormir, parfois ?

Crédits photos : Rebecca Young (rebeccainspace@gmail.com).

Enregistrer



12 commentaires sur “J-1 : Où tout le monde s’active sur les derniers préparatifs”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *