Des jolis faire-parts, oui ! Mais à qui on les envoie ?

Elisa, je l’aime bien parce qu’elle l’air d’avoir peur des DJ comme moi j’ai peur des fleuristes. Rien que ça déjà ça nous rapproche. Mais surtout, j’ai été ravie qu’elle m’écrive pour me parler de ses invités.

Parce que bien sûr que je me suis posée ce genre de question lors de mes préparatifs. Sauf que je n’allais pas te parler de ma Tata Berthe qui est trop casse-pied, qui se bourre la binette dès le vin d’honneur et qui montre sa culotte en fin de soirée alors qu’il est probable que Tata Berthe lise mon blog. Ou sa fille. Ou son beau-frère. Et que donc je ne pouvais pas sans risque dévoiler publiquement mon projet diabolique de ne l’inviter qu’au vin d’honneur. (“Comme elle habite à 500 bornes, on est sûr qu’elle ne viendra pas ! Niark niark niark.”)

Du coup, je suis ravie qu’Elisa soulève la question. Parce que j’imagine que tu te l’es posée aussi. Et que pour ma part, j’ai perdu plusieurs nuits de sommeil à cause de cette foutue liste d’invités…


Mon mariage est prévu pour l’été 2012. La date est fixée, le lieu (un gîte fournissant la restauration à base de produits locaux bien de chez moi, plus l’hébergement pour les visiteurs venus de loin) est presque décidé. Il reste à goûter les plats, poser une nouvelle volée de questions, signer un accord, verser un acompte… Nous avons un petit budget et avons donc fait certains choix qui peuvent paraître drastiques. Nous n’aurons pas de DJ pour animer la soirée, déjà parce que ces gens-là me font peur, mais surtout parce que je pense qu’une bonne playlist et une installation sono gérée par mon futur mari, déléguée à un ami sûr pour la soirée feront l’affaire. Les invités seront tous conviés à prendre des photos, ma témouine et un autre ami seront chargés des photos les plus officielles et de surveiller un photobooth tout simple.

J’essaye d’être à la fois poétique et pratique et pour l’instant ça ne se présente pas mal du tout.

Donc l’étape suivante est logiquement la préparation de la papeterie. C’est une étape qui m’excite particulièrement vu que je suis graphiste, tout comme ma témouïne… La forme, le fond, tout se gère petit à petit au fil de mes croquis mais là où le doute subsiste c’est à QUI envoyer QUOI.

Je m’explique : je voulais un mariage intime, je ne voulais pas une foule, l’idée même m’angoisse. Nous essayons de boucler autour de 60 à 65 personnes. C’est déjà assez pour me donner le vertige. Se pose tout naturellement la question de “ceux qui restent”: les vieux amis, la famille qui vit vraiment trop loin (à l’étranger), les exs et les vieux amis qui nous ont invité à leur mariage et s’attendent manifestement à être payé de retour.

Seulement voilà. Pas d’exs au mariage. Pas d’invitation de pure politesse. Nous n’avons pas la place pour les accueillir, ni le budget. Encore qu’on pourrait racler les poches de nos familles pour arrondir, mais l’idée n’est pas de mettre mes parents sur la paille pour grossir la foule quand mon mariage idéal aurait plutôt compté 10 personnes par marié !

Alors comment gérer ces laissés-pour-compte, dont certains ont la critique acerbe et le ressentiment tenace ?

J’avais tout d’abord pensé faire une petite sortie en amont du mariage avec eux, chacun payant sa part, pas de tenue élaborée, de cadeau ou autre… et ensuite, reproduire ce schéma à l’étranger, dans la famille de mon cher et tendre. Et puis avec le temps, je me suis dit pourquoi se donner autant de tourment ? J’ai déjà fort à faire avec l’évènement en lui-même… et j’ai déjà vu arriver chez mes parents des faire-parts de type “informatif”, une annonce sans invitation, ou simplement pour le vin d’honneur. Cette dernière option étant impossible à proposer car on ne demande pas aux gens de traverser toute la France juste pour assister à une cérémonie civile et boire un verre avant de reprendre le train !!

Pour le moment, j’envisage de créer deux cartons. Un premier annonçant l’évènement et la date. Un second détaillant l’invitation : horaire, lieu de la réception, date de réponse souhaitée moyens de contact et d’information, et une version comportant les éléments de contact du gîte pour la réservation (je sais précisément qui aura besoin d’y loger, le reste de ma famille ayant un pied-à-terre dans le village en question).

Il me semble qu’ainsi, je manifeste une forme de respect à ceux qui ne seront pas conviés mais font malgré tout à un certain niveau partie de ma vie. Je les associe ainsi à l’évènement sans avoir à trahir mes souhaits et l’organisation pratique, qui de surcroît me fournit une justification compréhensible. Ils auront le carton-souvenir, avec nos noms, notre logo/monogramme, la date. Pas un faire-part du commerce, quelque chose qui a du sens. Mais ils seront par là même conviés… à rester chez eux.

Pour ce qui est de la famille à l’étranger par contre, une sorte d’after-party s’imposera au cours d’un autre voyage. Mais il me semble légitime de devoir être ferme sur le choix des convives du grand jour pour éviter de la tension entre les présents. La tension sera installée à l’extérieur de l’évènement et se gèrera différemment. Bien sûr cela ne me met pas vraiment à l’aise, mais je campe sur mes positions…

Et toi, qu’en penses-tu ? Tu inviterais les semis-indésirables? Tu les ignorerais totalement? Tu leur enverrais le faire-part après le mariage pour être sûr qu’ils ne s’y pointent pas quand même (j’ai déjà vu ça…) ? Tu ferais passer les justifications le long du téléphone arabe de la famille (peut-être que ta mère est très forte pour ce genre de diplomatie…) ou tu leur dirais directement ? Tu as déjà reçu ce genre de faire-part informatif ? Tu étais vexé-e ? Raconte !!!



18 commentaires sur “Des jolis faire-parts, oui ! Mais à qui on les envoie ?”

  • Pour l’instant, nous pensons inviter la famille même ceux qu’on aime pas et que l’on ne voit pas mais pour les indésirables non familiaux ils ne serons juste pas invités!

  • personnellement je ne ferais pas le carton avec juste nom et date, parce que ça ressemble en tout point à un “save the date” sauf que tu reçois jamais la confirmation…
    Je trouve que ça fait encore plus appuyer là où ça fait mal !
    Nous on a fait le tri, on ne voulait que les gens qu’on côtoie et qui font parti de notre vie de tous les jours… A une ou deux exceptions près ça a été respecté mais on est quand mm 126 au repas (j’ai une grande belle famille) !
    Donc toutes ces personnes là c’est repas et les autres (collègues, voisins and co) c’est vin d’honneur et les autres ??? pas invités et pas prévenus !

  • Je suis comme Sylvia, soit on invitait soit pas, mais on a pas fait de FP informatif. On a aussi froisser des gens je pense mais tant pis, perso quand j’invite je ne le fais pas dans l’attente d’être invitée en retour donc je ne me sens absolument pas obligée d’inviter ceux qui nous avaient convié à leur mariage si ils ne sont pas/plus très présents dans mon quotidien. En fait on a fonctionné simplement : on a invité tout ceux à qui on pensait spontanément et dont la présence ce jour là nous était importante. Les autres ont soit été invités au VH soit pas du tout 🙂

  • Hé bien vous savez quoi? Je sens poindre l’envie de ne pas envoyer de FP simple du tout… votre intransigeance m’a motivée.
    Je sais que certaines personnes de mon entourage attendent une invitation en retour de la leur. Mais au fond tant pis. En plus ça limitera mon budget impression/enveloppes/timbres… Merci de m’avoir aidée à sauter le pas!!

  • Perso, j’ai une amie (un peu perdue de vue certes, mais une amitié très importante à un moment de nos vie…) qui s’est mariée cet été et qui ne m’a pas invitée, du tout ! pas de FP, rien…

    Honnêtement, j’ai été très déçue de ne pas faire partie de la fête : de ne pas être conviée au repas, je le comprend (un mariage, c’est cher et on ne peut pas se permettre d’inviter tous les “vieux” amis ok) mais la cérémonie…? j’étais prête à faire la route pour participer à son bonheur mais on ne m’y a pas convié… (j’étais même prête à faire un chèque mais bon 😉

    Le pire, c’est que quand j’ai vu les photos de son mariage, j’ai aussi vu les “autres” invités (dont certains que je connaissais très bien) et ça m’a fait mal de me rendre compte qu’il y avait des gens invités à la cérémonie + VH qui semblait être du “même niveau” de relationnel que moi mais qui était convié (sûrement à la demande de la famille, mais bon…)

    Au final, tout ça pour dire que je prépare aussi mon mariage, et du coup, j’ai décidé d’inviter quand même à la cérémonie + VH les gens que je ne souhaitais pas garder au repas pour des questions de budget, de place, ou autre ! Après tout, s’ils sont prêts à se déplacer juste pour la cérémonie et le vin d’honneur, à eux de voir !

    Je pense que les gens connaissent leur degré d’affinité avec vous et ne devraient pas se vexer. Après il y a toujours ceux qui s’incrustent et là, c’est au cas par cas !

    à suivre…

  • Pour nous, hors de question d’inviter les “semi-indésirables”. Y compris quand ils sont proches de nous dans l’arbre généalogique, et tant pis si ça fait râler ! Pas question d’inviter des gens qu’on n’aime pas ou qui nous indiffèrent.
    On a aussi utilisé comme critère pour la liste des invités le fait qu’on connaisse tous les deux la personne (si mon chéri ne m’a pas présenté quelqu’un depuis qu’on est ensemble, c’est que cette personne ne doit pas être si importante que ça pour lui). Bien sur, il y a quelques exceptions.

    On a décidé de faire des “faire-part informatif”, mais je trouvais comme Sylvia un peu bizarre de l’envoyer avant le mariage, j’avais peur que des gens se sentent invités alors qu’ils ne l’étaient pas. Mais on va envoyer au moment des remerciements des mots aux pas invités en disant qu’on s’est marié entourrés de nos proches et qu’on est très heureux de leur annoncer ce mariage. Ca concerne une partie de nos famille, des amis de nos parents et grands parents, des parents d’amis, peut être quelques collègues…

  • Nous on a pratiqué la politique du tout ou rien : ceux qui ont reçu un faire part étaient invités à tout, repas compris. On n’a pas fait de vin d’honneur car l’après midi et la réception étaient à 35mn de la mairie ça ne me paraissait pas possible de faire faire le trajet juste pour boire un verre.
    On n’a pas fait de faire part “informatif” non plus. Je pense qu’effectivement, envoyé avant ça embrouille un peu les esprits. A la limite après, pourquoi pas.

  • Nous on fait un grand mariage et par là meme on a invité pas mal de monde…

    Peut etre que c’est vrai on pourrait supprimer de notre liste certains des amis de nos parents, mais bon, c’est notre mariage, notre journée, mais nos parents sont si heureux de la partager avec nous et avec leurs amis qu’on a pas eu le courage de leur interdire de les mettre sur notre liste. On a quand meme mis les hola… mais on a 140 invités et pour le moments peu de refus.

    Nous avons décidez d’inviter toutes les personnes à la cérémonie, au cocktail et au repas, d’ou un seul et unique faire part.

    Par contre, pour notre mariage à la mairie qui a lieu 5 jours avant, ce sera quelque chose de bien plus simple avec une trentaine de personnes, mais la trentaine de personne qui compte le plus dans notre vie.

  • je n’ai jamais recu ce genre de faire part informatif, j’aurais peur que les gens viennent quand même..en tout cas moi je préfère ne pas en recevoir qu’en recevoir un qui m’informe du mariage, ou alors plutot après avec une jolie photo

  • Pour ma part, nous n’en sommes pas encore au choix des faire-parts… mais la liste des invités est établie avec quelques noms suivis d’un point d’interrogation.
    Mon chéri ne veut, comment dire…, froisser personne. Surtout pas sa môman qui veut inviter ses amies… Alors que nous avions convenu que ce serait un mariage où ne seraient réunis que les gens proches de nous, de notre histoire.
    La liste des invités est un sujet important, sur lequel il faudra faire des concessions, mais quand toutes ces personnes seront autour de nous le jour J, pour célébrer notre amour, tous ces désaccords seront pfffftt… envolés.

  • Pour notre part (été 2012), nous avons également arrêté notre liste aux gens que nous côtoyons régulièrement, ceux avec qui nous avons envie de PAR TA GER ce moment (et qui seront contents pour nous)! Cela nous fait une liste entre 60 et 70 personnes et nous en sommes très contents.
    Cette liste a été discuté aux deux familles, et elles comprennent que, c’est Notre mariage et la réflexion est pertinente.
    Pour ceux qui ne seront pas des nôtres, nous enverrons en mm tps que les faire-parts, un faire-part annonçant notre mariage et que c’est entouré de nos proches, que nous fêterons çà ! (Bon, la formulation n’est pas finalisé mais c’est l’esprit !) Ainsi, tout le monde est au courant, et pas de méprise avec un save-the-date ou autre “faux” faire part.

    • @Mlle Ham : La formulation, c’est un peu la même qu’on retrouve dans la rubrique carnet mondain des journaux, non ? C’est pas équivoque : on comprend bien qu’on est pas invité, et pourtant on a l’information avant le mariage.

  • Nous, nous envoyons des FP informatifs (aussi appelés FP blancs), mais ils partiront plus tard que les autres. Le FP ne contient comme son nom l’indique que l’annonce du mariage, à côté nous avons mis un carton d’invitation vin d’honneur seul ou avec dîner.
    Nous envoyons ces FP blancs à de la famille éloignée et au travail (et maman m’en a demandé quelques uns pour les envoyer à des amis).
    Le problème s’est plus posé pour un couple d’amis que nous ne comptions invités qu’au vin d’honneur et qui lors d’un repas, ont fait des allusions très appuyées sur leur présence au dîner… nous avons envoyé les FP ce WE, et avons tenu bon : ils ne sont invités qu’au VH. Nous leur expliquerons en temps utiles que nous payons notre mariage (quasi seuls), et que le nombre des invités est limité… après ils auront l’intelligence de comprendre… ou pas.

    Un conseil par contre : ne promets pas à tes amis un “after mariage” pour les amis non invités au mariage si tu ne dois pas le faire. Une amie nous avait promis ça et ne l’a pas fait (ce que je comprends tout à fait, se replonger dans des préparatifs de suite après!je ne pense pas que j’aurais le courage). Mais c’est vrai que nous avons été très déçus…

  • Ici nous avons invité même les indiséraux. En fait, il n’y en avait qu’un… Mais comme on le connaît on savait qu’il était probable qu’il ne vienne pas. Et puis on a appris que si. Ah bon? Bon j’étudie le plan de table pour le placer à côté de sa soeur pour qu’elle gère son niveau d’alcool. Même si, on sait que jusqu’à la dernière minute il pourrait bien ne pas venir. Et hier j’apprends que… Pas de visa il ne pourra pas venir. Pas de surprise en somme !

  • Oh, ben justement, on se tâte avec mon fiancé… mariage en petit comité, mais il aurait aimé faire part de la nouvelle à ses nombreux cousin-e-s oncles et tante, sans parler de quelques amis… qui ne sont pas conviés à la fête, et dispersés dans toute la France.
    Problème, peur de faire genre “hé ho on vous invite pas mais si vous avez des sous ou un cadeau pour nous, on veut bien :” ! XD
    Cela étant je trouve que ça serait tout de même un geste gentil (de leur envoyer un petit carton faire-part, pas qu’ils nous donnent des sous hein !), alors on va réfléchir à la formulation de la chose…

  • L’article et les commentaires sont très intéressants ! Nous sommes en plein dans la liste d’invités avec mon homme et si nous, nous arrivons à nous mettre d’accord avec belle-maman c’est moins facile !! Nous avons déjà de grandes famille (130 personnes…) et ce sont tous des gens que nous côtoyons plus ou moins régulièrement donc nous n’imaginons même pas ne pas les inviter, donc on s’est dit “le tri principal se fera sur les amis malheureusement”. A partir de là on a vraiment décidé d’inviter au repas que les amis très proche que nous voyons très souvent. Les autres amis seront eux, conviés au vin d’honneur. Nous avions donc prévenu nos parents que la liste était déjà bien pleine et que nous leur autorisions donc très peu d’amis à eux, et là surprise ! Belle-maman insiste pour inviter certains de ses copains dont elle dit qu’ils sont indispensables, seulement voilà en comptant il y aura plus d’amis à elle qu’à nous, mariés !!! Haaaa j’étais furax ! heureusement qu’elle n’était pas en face de moi quand j’ai vu ça ! Mon homme a donc la mission de lui annoncer qu’il était hors de question que toutes ces personnes viennent car moi je ne me sens pas capable de lui dire cela calmement lol. Affaire à suivre mais je tiendrai bon !!!! ^^

  • Je suis contente de lire cet article car je suis en plein dedans. Pour ma part je viens de retirer de la liste tous les cousins que je ne vois qu’une fois par an car il faut être réaliste, nous n’avons pas les moyens! Pourtant j’aimerais leur envoyer un faire part blanc mais quand ? avant, après ? je ne sais pas encore ! Normalement c’est avant mais une photo de nous mariés c’est pas mal. L’ami de mon fiancé s’est marié en petit comité, loin de chez nous et nous l’avons appris par hasard ! Nous avons compris leur choix de ne pas nous inviter mais nous aurions aimé être juste informé et avoir une petite pensée pour eux ce jour là …

  • Ma meilleure amie, ma confidente depuis 17 ans, la soeur que je n’ai pas eu s’est mariée en mai 2013. Nous n’étions invités qu’au vin d’honneur par manque de moyens (50 personnes : la famille proche et 3 ou 4 couples d’amis des mariés). Elle m’a expliqué pourquoi nous n’étions pas invités au repas et je ne l’ai pas du tout mal pris : je lui avais annoncé notre décision de nous marier l’année suivante (donc cette année) et j’ai attendu que son mariage soit passé pour lui demander d’être ma témoin. Je sais qu’elle regrette de ne pas avoir pu nous inviter, mais de toute façon avec nos 3 enfants entre 7 mois et 6 ans à l’époque, que nous ne pouvions pas faire garder, on serait rester quoi? jusque 23h? Je préfère qu’ils aient profité le plus longtemps possible avec le plus de monde possible de leur journée plutôt que si nous étions rester pour la moitié de la fête… je sais aussi qu’un autre couple n’a pas apprécié du tout de n’être convié “qu’au vin d’honneur” : le marié qui avait eu l’intelligence de laisser son portable à la maison avait reçu une vingtaine de message pour savoir s’ils en étaient enfin au dessert et si le couple en question pouvait revenir pour la fin de soirée… autant dire que ce ne sont plus des amis aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *