Une envie de faire-parts originaux… sans talent avec nos p’tits doigts !

Des faire-parts pour quoi faire ?

Si tu as bien suivi le début de mes aventures chroniquées sur ce blog-de-la-mort-qui-tue-tellement-ton-mariage-va-être-légendaire, Monsieur Frette et moi sommes musiciens. Non, tu n’as pas lu ??? Bon, c’est ici

Alors j’imagine que tu n’as pas non plus lu mon billet rapportant les états d’âme de la pauvre fiancée qui découvre avec effroi sa (en fait, la SIENNE à LUI, parce que moi je n’y suis pour rien !) liste d’invités ? Décidément… c’est par là !

Bref, c’est bien joli d’avoir envie d’inviter tant de monde mais comme il est très peu probable que tous ces braves gens se retrouvent, comme par hasard, devant la Mairie de notre arrondissement THE samedi de septembre et pile-poil à la bonne heure de surcroît (à cet instant précis du texte, quel que soit ton niveau de compétence avoué ou réel en calcul de probabilités, tu vois bien qu’on tend méchamment vers 0), nous allons devoir les informer de cette totalement inconscience merveilleuse nouvelle et même leur demander explicitement de venir fêter ça avec nous !

Il faut se rendre à l’évidence, les faire-parts, ce n’est pas comme les antibiotiques, c’est automatique.

Des faire-part comment ?

Je ne suis pas une spécialiste mais je n’ai encore jamais lu ou entendu un(e) seul(e) futur(e) marié(e) dire : « oh, nous, nos faire-parts, on voudrait quelque chose de quelconque, d’assez impersonnel… » !

Donc, comme tout le monde, on voudrait un faire-part :

  • original
  • qui nous ressemble
  • joli
  • et pas trop cher !

Les faire nous-mêmes ?

Je suis tellement admirative de mes camarades chroniqueuses qui ont eu, à la fois, le courage et la créativité pour réaliser elles-mêmes leurs précieux faire-parts, parfois dans la douleur mais toujours avec la fierté de pouvoir dire « c’est-moi-ki-l’ai-fait »…

Mais, il faut bien l’admettre, l’essentiel de ma créativité passe dans la musique et les caprices astuces pour épargner à Monsieur Frette les affres de la routine.

De plus, je suis aussi habile avec mes doigts qu’une loutre avec ses pieds.

(En réalité, je n’ai pas la moindre idée de ce que sait faire, ou pas, une loutre avec ses pieds et, d’ailleurs, je ne sais pas même pas si une loutre a des pieds, mais tu as saisi l’idée !)

Note : je tiens à préciser que ceci n’a rien de personnel envers ma chère consœur Mlle Loutre ! Je profite de ce billet pour lui envoyer plein de bises cachées dans des paillettes, lampions, pompons et toutes ces choses qui obsèdent tant de fiancées !

Nous en sommes donc à « Non, nous ne ferons pas nos faire-parts nous-mêmes » ! Demandons ça à quelqu’un dont c’est le métier.

À qui demander ?

Tout comme toi sans doute, je suis d’une génération qui, par défaut, demande au Monde entier, à la Toile, à Mr Gougueule, j’ai nommé l’Internet ! Me voilà donc à éplucher le web à la recherche de la solution miracle.

Nous voulons quelque chose qui nous ressemble, c’est-à-dire en rapport avec la musique : un ticket de concert, un faire-part décoré avec des notes de musique, une vidéo en chanson ?

Bof, rien de transcendant qui soit également facile et pas cher… Jusqu’à cette boutique de faire-part en ligne, avec beaucoup de choix et des prix sympas.

En même temps, acheter ses faire-parts en ligne, c’est un peu flippant. Et si c’était raté, de mauvaise qualité, même en étant peu cher, quand on en commande 140 unités ça commence à faire un budget…

Comme j’ai besoin d’être rassurée, je décroche mon téléphone et je tombe sur un monsieur charmant qui a toutes les réponses à mes questions. Il est à Nantes (ce qui en soi est déjà très rassurant, Nantes c’est presque la maison pour la bonne bretonne que je suis), il a la voix posée et toute douce du gars qui passe ses journées à rassurer des fiancées-dont-le-cerveau-a-fondu-sous-les-to-do-lists et il m’explique, en articulant beaucoup, comment ça va se passer :

  1. Je commande un échantillon du modèle qui me plaît pour pouvoir me rendre compte de la qualité (le prix, 3 euros ports compris, sera déduit de ma commande globale le cas échéant).
  2. Si je suis partante, alors je personnalise en ligne le faire-part : couleurs, police, etc. il y a du choix et l’interface est intuitive.
  3. Je joins également le texte, sans me soucier de la mise en page. Je donne tout en vrac et ils se débrouillent.
  4. Je peux même leur fournir un visuel (une photo par exemple) qui sera intégré en filigrane.

Le résultat ?

Tout d’abord, je dois rendre ici un hommage sincère à Isabelle, la dame qui a géré mon dossier sur le site en question.

Parce qu’une fois tous les éléments cités plus hauts envoyés, il y a une vraie personne qui met tout ça en page, qui essaie de faire tenir tout ça joliment et qui doit supporter un million de remarques du genre « un peu plus grand, c’est possible ? », « ah non en fait plus petit ? », « et vous auriez un pourpre un tout petit peu plus clair ? », « en fait je voulais un mot sur 4 en gras, les virgules en pointillés et deux bonnets de plus sur ma photo », etc.

Inutile de vous dire qu’Isabelle a une patience infinie.

Et elle a sacrément bien bossé, la preuve en images :

faire-part mlle frette 1

Faire-part Mlle Frette 2

Faire-Part Mlle Frette 3

Un budget sympa, peu d’effort et nous n’avons eu que des compliments ! Bref, nous sommes convaincus !

Encore une victoire de canard.

Point.

Et toi ? As-tu eu le courage de réaliser toi-même tes faire-parts ? As-tu confié cette mission si délicate à un prestataire ? Raconte !

J'ai 33 ans, Monsieur Frette a 42 ans, notre amour est né sous le ciel de Paris, entre deux répétions de notre groupe de musique. Notre rêve ? Un mariage très rock avec ceux que nous aimons (et on aime environ 200 personnes!), une cérémonie laïque en musique, un concert des mariés dans une grange, des guitares, des amplis, beaucoup d'amour, et mes deux petits garçons pour porter nos alliances! Tapage nocture prévu pour septembre 2014!

Commentaires

  • Avatar
    Mademoiselle Sucrée
    Répondre
    6 juillet 2014

    Vraiment très sympa ce faire-part ! Moi aussi j’ai fait confiance à Internet…et ne suis pas déçue non plus !

  • Avatar
    Mlle Kahlessi
    Répondre
    6 juillet 2014

    Super chouette, c’est super bien fait j’ai cru que c’était un vrai disque et que vous aviez composé votre FP en musique ! En tout cas le texte est très sympa ! Bravo ! Et alors, les retours ?

  • Avatar
    Mademoiselle Karate
    Répondre
    6 juillet 2014

    Très sympa en effet !!
    Je peux demander sur quel site tu les as trouvés ? Merciii 🙂

  • Avatar
    Véronique
    Répondre
    6 juillet 2014

    Ils sont très chouettes vos faire-part ! J’avais voulu faire les nôtres moi-même, mais pour les cartes de remerciements, on fait comme vous : une carte personnalisée commandée sur internet (« popcarte » pour nous). C’est pratique (même pour une nulle en informatique comme moi), à prix raisonnable (les cartes FTTS « fait tout toute seule » nous sont revenues très cher !), le rendu est très bien (pas de rafia qui se décolle), et c’est quand même moins long à faire (pas de mal au pouce à force de découper aux ciseaux cranteurs). Bons préparatifs à vous !

  • Avatar
    Mademoiselle Pocahontas
    Répondre
    7 juillet 2014

    Il est magnifique !!!!!!! Mlle Frette ! Je suis fan !!!!!!!!! (C’est quoi le nom du site ???)

  • Avatar
    Répondre
    7 juillet 2014

    Coucou, peux-tu donner le nom du site?
    Ton expérience m’a confirmé que c’est ce que nous voulions faire.
    merci

Poster une réponse