L’épopée de la robe de mariée – Partie 1

Quand on nous demande en mariage, nous les filles, la première chose qu’on fait, c’est penser à sa robe de mariée et faire des essayages.

Comment choisir sa robe de mariée ? // Illustration : Bérengère Demoncy

Il y avait une seule chose dont j’étais sûre à propos de ma future robe : demander à Fanny de la faire.

Comment choisir sa robe de mariée ? // Illustration : Bérengère Demoncy

Fanny, elle fait tout elle-même. Quand elle s’est mariée il y a quelques années et que j’ai vu les robes qu’elle avait créées et cousues elle-même pour l’occasion, je me suis promis de lui demander ma robe le jour où je me marierais aussi. Ce jour a un peu tardé, mais il est venu ! Et j’ai repensé à ça :

Création robes de mariée sur mesure par Temps d'Elégance

Crédits photo : Temps d'élégance

Réflexions autour de la robe

À ce stade, je n’avais aucune idée de ce que je voulais. Un coup d’œil sur le net m’a bien fait comprendre que je ne voulais pas d’une robe volumineuse ni d’un bustier, ni tout ce qu’on voit en général dans les boutiques classiques de robes de mariée.

Dans le vague total, je me suis accrochée à une valeur sûre : l’inspiration historique. J’ai donc envoyé des modèles « histo » années 20 et 30 à Fanny (oui, les années 20 et les années 30, ce n’est pas du tout pareil !) et, de mon côté, j’ai tenté deux essayages en magasin pour voir quels types de coupes allaient avec ma morphologie.

Depuis mes rêves de jeune fille, j’ai quand même pris 15 kilos (et surtout très vite, dans l’année qui a précédé mon essayage de robe de mariée, mais j’y reviendrai plus tard). Autant dire que je pars de loin en ce qui concerne la connaissance de ma morphologie.

Et surtout :

Les règles que tu suis pour tes vêtements de tous les jours ne sont pas les mêmes sur une robe de mariée ! Il faut essayer !

Comment choisir sa robe de mariée ? // Illustration : Bérengère Demoncy

  • Feuilleter des magazines de mariage (il y a maintenant le très beau Wedding, qui vient secouer un peu la presse mariage vieillissante).
  • Suivre les articles des blogs comme Mademoiselle Dentelle et faire ton repérage.
  • Marcher dans la rue et repérer les boutiques.
  • Te perdre sur Pinterest (et prendre le risque d’être déçue en te rendant compte que tous ces modèles magnifiques sont des créations américaines à commander par correspondance !) pour trouver l’inspiration.

Comment choisir sa robe de mariée ? // Illustration : Bérengère Demoncy

Ainsi, j’ai choisi Pronuptia et Cymbeline pour la simple raison que les boutiques étaient accessibles et trouvables par mes accompagnatrices car ce sont les deux boutiques que l’on trouve respectivement au Printemps et aux Galeries Lafayette, en plein cœur de Paris.

Comment choisir sa robe de mariée ? // Illustration : Bérengère Demoncy

  • Ne fantasment pas sur leur propre mariage.
  • Ne sont pas focalisées sur leurs propres goûts (une de mes amies de ce type m’a accompagné sur un essayage, je ne la citerai donc pas dans la suite du texte, elle ne m’a vraiment été d’aucune aide… PIRE, j’aurais pu l’écouter).
  • Sont capables de te dire la vérité. Si possible sans te faire pleurer. Là, on entre dans la catégorie « perle rare ».
  • Option : si, comme moi, tu prends un rendez-vous en semaine pour que ça aille plus vite, eh bien il te reste tes proches au chômage, profs (pour le mercredi après-midi, si les nouveaux rythmes scolaires le permettent), en congé ou à emploi du temps flexible (auto-entrepreneurs – ce qui est mon cas -, travail de nuit, temps partiel, etc.). Si tu as du retard dans ton planning, sache qu’il y a assez peu d’attente pour un rendez-vous en semaine. J’ai ainsi pu prendre le mien moins d’une semaine à l’avance.

Comment choisir sa robe de mariée // Illustration : Bérengère Demoncy

Comment choisir sa robe de mariée // Illustration : Bérengère Demoncy

Te voilà parée pour tes essayages. Il te faudra désormais des choses que nul autre que toi-même ne peut t’apporter :

  • du goût (le tien)
  • l’écoute de tes propres impressions
  • un bon souffle pour retenir ta respiration si on t’inflige de porter un serre-taille.

Rendez-vous au prochaine article pour le détail de MES essayages !

Illustrations : Bérengère Demoncy

Et toi, quel est ton plan de bataille pour tes essayages ? Tu as rêvé de ta robe depuis toute petite ? Tu l’as dessinée et collectionné des échantillons de tissu ? Ou, comme moi, tu pars dans le noir total ? Dis-moi !

Je suis illustratrice et graphiste et me suis mariée en mai 2014 avec Monsieur Triforce. Un mariage bohème champêtre, avec une touche geek qui nous ressemble à Monsieur et moi ! Mais les embuches se sont pas mal mises sur notre chemin, arriverons-nous à avoir le mariage de nos rêves ? Je te raconte tout... en dessins !

Commentaires

  • Madame Maîcresse
    Madame Maîcresse
    Répondre
    12 avril 2016

    Comme toi, j’ai commencé à chercher avec quelques critères (je savais parfaitement ce que je ne voulais pas ! 😉 ) mais pas vraiment d’idée…heureusement, la vendeuse à tout de suite cerné mes goûts ET ma morphologie. Et m’a sortie THE ONE. On ne peut plus efficace ! 😉
    Encore une belle chronique de ta part…tes illustrations et ton hulour manquaient ! Et j’ai hâte de lire la suite de tes essayages !

  • Avatar
    Répondre
    12 avril 2016

    Comme je suis contente de te lire de nouveau. J’adore bien évidemment tous tes dessins !!!!!
    Me tarde d’avoir la suite du coup !!!

      • Avatar
        Claudia
        Répondre
        12 avril 2016

        J’adore tes billets, toujours beaucoup d’humour dans tes dessins.
        Mais c est normal que quand je clique sur ton site, je tombe sur une page en japonais (ou chinois)? Tu ne te serais pas fait pirater?

  • Avatar
    Chtite du Sud
    Répondre
    12 avril 2016

    Qu’est-ce qu’il sont sympa tes articles ! C’est très rigolo à lire tout en étant utile.
    Moi aussi je suis partie en peu au pif (après avoir éliminé les robes de mes rêves qui avaient un peu trop de zéros sur l’étiquette du prix…)
    J’y suis allée 2 fois avec une amie et la belle-famille pour au final y retourner une 3ème fois toute seule et j’ai craqué à ce moment là. Du coup personne ne m’a vue dans ma robe de mariée ^^ Ce qui rend dingue ma belle-mère ^^
    ça c’est la partie rigolote mais la partie moins drôle c’est que je n’ai eu que l’avis de la vendeuse (et des autres clientes) qui m’ont dit que j’étais trop belle. C’est très gentil (et ça fait tjs plaisir) mais du coup maintenant quand j’ai des doutes je n’ai personne sous la main pour me rassurer…
    Donc tu as raison il vaut mieux faire les essayages avec des personnes proches et honnêtes.
    Hâte de voir les résultats de tes propres essayages alors à bientôt !

  • Madame Gezillig
    Madame Gezillig
    Répondre
    12 avril 2016

    hiiiii je suis vraiment trop contente de retrouver tes écrits et tes dessins ici 😀
    (J’espère que tu vas plus nous lâcher jusqu’au récit complet de ton super mariage 😉 )

  • Avatar
    Madame D
    Répondre
    12 avril 2016

    Oh trop chouette tes dessins ! Je suis contente de lire la suite !!!

  • Avatar
    Mam Agrume
    Répondre
    13 avril 2016

    Ooooh
    C’est Fanny qui a fait la robe de mon mariage aussi. Mais moi je voulais une robe encombrante et avec un corset, tout l’inverse 😀

Poster une réponse