La recherche de mes robes : un petit tour à Paris !

Alors, tu ne t’es pas trop impatientée depuis ma dernière chronique ? Je suis sûre que tu avais largement deviné quelle robe j’ai choisi ! Alors, à ton avis ?

Et oui, j’ai choisi la toute dernière, la robe de Reims ! C’est celle dans laquelle je me sentais le mieux et qui, finalement, représentait le meilleur compromis entre mon désir d’une robe que je ne pouvais même pas essayer et la réalité. Tu vas peut-être trouver mes propos un peu froids vis à vis de ma précieuse. Je te reparlerai de tout ça un peu plus tard. (Mais je te rassure un peu quand même, je l’aime ma robe de mariée !)

Mais alors Madame Piano, de quoi vas-tu nous parler aujourd’hui puisque tu as déjà choisi ta robe ? Ah, ah… La réponse est dans le titre ! Et oui, petite folie, j’ai prévu 2 robes pour mon mariage !

Une robe pour la mairie

Vois-tu, quand nous avons commencé les préparatifs, nous avions imaginé tout organiser le même jour. Cependant, l’église et le lieu de réception étant assez éloignés du village de mes beaux-parents où la mairie était prévue, il nous a vite paru impossible de tout booker en une journée ! L’idée de prévoir le mariage civil le vendredi a donc tranquillement fait son chemin et nous avons légèrement modifié nos plans.

Mais qui dit mairie le vendredi dit… il me FAUT une autre robe. Et là, chouette, j’ai pu me relancer dans la recherche active de petites robes civiles, toujours à l’aide de mon grand ami Internet. J’en ai vu des sublimes chez Delphine Manivet ou Fabienne Alagama. Mais, et surtout, j’ai repéré plusieurs fois, dans différents articles, une jeune créatrice dont les robes civiles me plaisaient beaucoup beaucoup beaucoup. De plus, chose rare, les mannequins sur les photos sourient, rient et sautent dans tous les sens, ce qui met les robes en mouvement et les valorise (je trouve), contrairement aux mannequins des autres qui font la gueule (pardon). Bref, j’ai découvert les robes de Marion Kenezi !

Après de nombreuses hésitations, du genre « et si j’achetais une robe de prêt à porter blanche, chez NafNaf par exemple, histoire de ne pas être obligée de vendre mes organes au marché noir pour financer mon mariage », j’ai craqué et j’ai contacté Marion. Elle m’a très gentiment répondu et nous avons rapidement fixé un rendez-vous dans son atelier à Paris.

Quoi ? Madame Piano ! Après avoir arpenté Nancy, Besançon puis Reims pour trouver ta robe pour l’église, voilà que tu pars à Paris pour ta robe civile ? Oui, j’avoue, je ne suis pas très raisonnable… Mais il faut savoir que l’atelier de Marion Kenezi se trouve juste à côté de chez ma sœur qui habite à Paris ! Pas folle Madame Piano (enfin si, un peu mais pas trop…) !

J’avais surtout repéré une robe composée d’une jupe ample (qui tourne !!!) et d’un haut dos nu, bordé de dentelle. Oui, tu l’as compris, j’adore les dos nus/en dentelle.

Premier rendez-vous

Je me suis donc rendue chez Marion Kenezi, un jour de janvier. J’avais profité de ma petite virée à Paris pour prévoir d’autres rendez-vous, notamment un petit tour chez un certain fabricant de chaussures. Mais ça, c’est pour une prochaine chronique. Le contact avec Marion a été top : elle nous a vite mises à l’aise (ma sœur m’accompagnait) et j’ai rapidement commencé à essayer un ou deux modèles, histoire de me rendre compte de ce que ça rendait sur moi.

Comme je l’ai dit, c’est une créatrice de robes de mariée. Elle ne se contente pas de vendre une de ses créations pré-existantes en adaptant un ourlet par ci, par là. Non ! Chaque robe est personnalisée selon les désirs de la future mariée et fabriquée sur mesure après établissement d’un croquis puis d’un patron.

Le premier rendez-vous a donc servi à essayer quelques modèles afin de déterminer ce qui me plaisait ou pas. Si la forme de la jupe m’a parfaitement emballée avec son petit côté rétro, le haut dos nu s’est avéré inenvisageable pour moi (pour cause de présence indispensable de soutien-gorge !). J’ai donc essayé un autre haut, très échancré dans le dos qui, associé à la robe, rendait très très bien. Et là, la créatrice s’est emballée et a tout de suite imaginé des petites manches en dentelle, des ajustements par-ci, par-là, des bordures de dentelle sur la jupe pour faire rappel, un petit short (trop beau !) pour le brunch du dimanche, etc., etc.

J’ai été très enthousiasmée par toutes ces idées et j’ai attendu le second rendez-vous, durant lequel Marion devait me présenter ses croquis, avec impatience ! Quand je les ai vu, j’ai complètement craqué : je voulais cette robe ! C’est comme ça que je me suis retrouvée à commander ma robe civile à une créatrice parisienne ! Peut-être pas très raisonnable mais on ne se marie qu’une fois… Et puis ça, c’était un véritable « coup de cœur » !

Les essayages, enfin !

Les rendez-vous suivants, j’ai d’abord essayé le patron afin d’ajuster au mieux la robe à mes mensurations (attention à la prise ou à la perte de poids !). Petit aparté, elle ne m’aurait pas dit que c’était le patron, je n’y aurai vu que du feu ! Comme quoi, je n’y connais pas grand-chose en couture (mais j’y travaille). Bon c’est vrai que maintenant que j’ai la vraie robe, je me rends bien compte que ce n’était pas du tout le même tissu !

Puis la vraie robe (et le petit short !) a été prête pour les premiers essayages ! J’avais tellement hâte ! Elle était splendide (elle l’est toujours) !!! À ce stade-là, on peut dire que je préférais ma robe civile à ma robe pour l’église !

En plus, le haut et le bas sont indépendants, ce qui permet de les porter, une fois le mariage fini, dans la vraie vie. D’ailleurs, le petit short se porte avec le haut pour un ensemble très glamour/classe.

Je te présente ma robe, en action, le jour du mariage civil !

Ma robe du mariage civil conçue par la créatrice Marion Kenezi

Crédits photo : Photo personnelle

Ma robe du mariage civil conçue par la créatrice Marion Kenezi

Crédits photo : Photo personnelle

Ma robe du mariage civil conçue par la créatrice Marion Kenezi

Crédits photo : Photo personnelle

Ma robe du mariage civil conçue par la créatrice Marion Kenezi

Crédits photo : Photo personnelle

Une petite dernière parce que je l’aime trop cette robe !

Tu l’auras compris, j’ai adoré le travail de Marion Kenezi et tout ce processus de création d’une robe. De plus, la sympathie de Marion rend cette collaboration future mariée/créatrice encore plus agréable. Bref, une belle expérience !

J’aime trop ma robe !!! Hiiiiiiiiiiii !

Hum…

Et toi ? As-tu fait faire ta robe de mariée (civile ou pas) ? As-tu apprécié cette expérience ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



21 commentaires sur “La recherche de mes robes : un petit tour à Paris !”

    • Désolée pour le délai de réponse, j’ai été pas mal occupée ces temps ci 🙁
      Oui je suis blonde maintenant! Pour la petite histoire, il faut savoir que le blond est ma couleur naturelle mais que je m’étais teinte en brune 2 mois avant la demande en mariage de Monsieur Synthé et celui-ci souhaitait que je retrouve ma couleur naturelle pour le mariage. Sauf que, pour le coup, la couleur que vous voyez sur les photos est un peu plus claire que ma couleur naturelle. Mais Monsieur préfère le blond au brun (sur moi) alors j’ai décidé de laisser comme ça… Pour l’instant 😉

  • Tu es sublime… Te voir en blonde, quel changement mais ça te va très bien^^
    Tu vas peut-être rire mais cette créatrice dont tu parles, Marion, c’est une ancienne camarade de classe et c’est ma soeur jumelle qui m’a dit qu’elle s’était lancée dans la mode. Mais j’ai su tout ça après mon mariage alors j’ai pas pu la revoir pour imaginer une robe…

    • Merci!
      Il faut savoir que Marion Kenezi ne fait pas que des robes de mariées mais aussi du prêt à porter avec un e-shop qui permet même de créer sa robe!

  • Je ne connaissais pas cette ce atroce, et je vais aller regarder de ce pas (comment ça je suis déjà mariée).
    Je me retrouve complètement dans ta description de la confection de la robe, le premier rendez vous, l’essayage du patron …
    Sauf que c’était pour ma précieuse. Et je ne regrette pas une seule seconde ! Ce sont des moments que j’ai adoré dans les préparatifs.
    Je te trouve magnifique dans ta robe et le short doit être génial (mon petit rêve perso).

      • Oui, j’ai adoré « participer » à la création d’une robe sur mesure rien que pour moi. J’imagine que ça devait être encore plus intense pour ta précieuse!

        Et je suis tellement fan de mes chaussures DMUS! Il va vite falloir que je fasse un article sur mes accessoires!

  • Superbe cette robe pour le civil!
    J’ai moi aussi mis deux tenues différentes pour le civil et la ceremonie d’engagement mais tout etait le même jour.
    J’ai eu bcp de mal à trouver, manque de temps etc et j’ai finalement mis un jupon acheté sur etsy et une blouse en dentelle rose et meme si c’était très joli Ca ne fait pas vraiment mariage et je regrette un peu cette tenue aujd… Je n’aime pas trop les photos avec cette tenue la, etc. J’aurais vraiment voulu une robe comme la tienne! Superbe et elle te met bien en valeur!

  • très jolie!!! la robe, la mariée 😉 et les chaussures!!!
    Je dit ça en connaisseuse vue que je portait exactement le même modèle pour moi tout en cuir pailleté faites sur mesure chez dessine moi un soulier pour mon mariage en 2012!

  • Sublime !!! Et le blond te va super bien 😀 J’ai eu un choc en voyant les photos, je me suis dit, mais ce n’est pas Mme Piano !!! 😀

    • Merci!
      La transition du brun au blond a été très progressive (sur 1 an) mais c’est vrai que jusque là j’avais encore les cheveux très foncés sur toutes les photos que j’ai postées… je comprends que ça vous surprenne!

  • Super Madame Piano en blonde.
    Bon j’ai raté mon coup pour deviner quelle robe tu avais choisi. La démétrios te va à ravir, j’ai hate de voir les photos.
    Ta robe de mariage civile est superbe, je serai curieuse de voir le short, ca doit être sympa pour la tenue décontractée du lendemain.
    Nous passons à la mairie et à l’église le même jour. J’ai cependant décidé d’avoir deux robes. Et comme on a pas assez de choses à préparer, je vais faire ma robe moi même! J’ai fait le patron et je suis en train de choisir le tissus (coloré à motif). J’espère que ce sera réussi (sinon je pourrai toujours me rabattre sur le prêt à porter 😉

    • C’est vrai que j’aimais aussi beaucoup la demetrios…
      Tu fais ta robe toi-même! Je suis impressionnée! J’adorerais savoir coudre aussi bien, ça doit être génial de pouvoir créer soi-même sa robe.

  • La robe est sublime !!
    J’avais deviné la boutique de chaussures et j’ai immédiatement reconnu le noeud (le même sur les miennes ?)

    Blonde ! Très belle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *