Le choix de ma robe de mariée : entre compromis et solutions ingénieuses

Je fais partie de ces femmes qui rêvent de leur mariage depuis qu’elles sont toutes petites. Un mariage avec une robe de princesse, un lâcher de colombes à la sortie de l’église, une calèche tirée par des chevaux blancs… c’est bon, tu vois le genre, je m’arrête là ?

Les robes de mariée, je les regarde donc depuis de nombreuses années. J’ai commencé à m’intéresser « sérieusement » aux différents styles de robes bien avant de connaître Monsieur Chaton.

Compromis avec Monsieur Chaton

Après notre rencontre, j’ai continué à regarder régulièrement les nouvelles collections sur Internet… Et, de temps en temps, je montrais à Monsieur Chaton des photos de robes qui me plaisaient bien, afin d’avoir son avis sur la question.

Je me suis vite rendue compte que Monsieur Chaton n’était pas du tout fan des robes « too much ». En gros, il n’aime : ni le tulle, ni les gros volumes, ni les frous-frous, ni les effets froissés, ni la dentelle (là tu te dis, euh, finalement je vais changer de futur mari je crois…) !

Après la demande en mariage, j’ai commencé à discuter de tout ça avec mes copines et ma Maman, et toutes me disaient : « C’est ton choix à toi, l’important c’est que la robe te plaise à toi, de toute façon ne t’inquiète pas, quelle que soit la robe, ton mari trouvera que tu es la plus belle du monde le jour J ».

En théorie, je suis d’accord, mais pour moi c’était inconcevable de choisir une robe que Monsieur Chaton n’allait pas du tout aimer ! Évidemment qu’il me trouvera belle, le jour du mariage, même dans un jogging troué ! D’ailleurs, lui aussi m’a tenu ce discours là « Fais ce qui te plaît à toi » !

Mais j’avais envie de porter une robe, non seulement à mon goût, mais également susceptible de lui plaire à lui aussi ! On se marie à deux, il ne s’agit plus seulement de mes rêves solitaires de petite fille.

Alors nous avons regardé ensemble des catalogues et des sites Internet de robes de mariées, et je lui demandais, sans rien lui dire de mes propres goûts, de sélectionner les robes qui lui plaisaient.

De cette manière, j’ai très vite cerné le style de robe qu’il aimait, et ça m’a beaucoup rassurée ! Je craignais en effet qu’il n’aime que les robes extrêmement simples, que l’on pourrait porter tous les jours pour aller au boulot, ou presque… Et en fait, pas du tout ! Ce qu’il aime, ce sont les robes à la Kate Middleton (mais sans la dentelle sur les manches).

Robe de mariée Kate Middleton

Crédits photo (creative commons) : Comrad Foot

Je trouve ce style de robe, certes assez « simple », mais d’une grande élégance, et ça me convenait parfaitement ! J’avoue que j’ai quand même eu un petit pincement au cœur en renonçant à la dentelle parce que j’aime beaucoup la dentelle, mais je sais que c’est vraiment quelque chose que Monsieur Chaton n’aime pas du tout…

Voilà donc la première étape de compromis dans mon choix de robe de mariée : concilier mes propres goûts et ceux de mon futur mari ! Pas de dentelle, pas de tulle, pas trop de “frou-frou”…

Compromis avec l’hiver

Me mariant en plein mois de décembre, la question de la température s’est vite posée, et il ne fallait pas négliger cette question dans le choix de ma robe, parce qu’une robe bustier par des températures comprises entre -2 et 10°C ça me faisait moyennement rêver !

Chaque fois que j’ai évoqué cette question, que ce soit avec mes proches ou avec les vendeuses des boutiques de robes de mariée la réponse était toujours la même : un boléro !

Et ben non ! Je trouve les boléro très jolis, mais moi je voulais absolument une robe avec des manches longues “intégrées” à la robe ! Et crois-moi, les modèles de robes à manches longues, sur Internet tu en trouves quelques-uns, mais en boutique, c’est très très rare ! Ou alors, les rares modèles existants ont des manches en dentelle ou en voilage transparent, ce qui ne me plaît pas vraiment… Je voulais des manches dans le même tissu que la robe, pour qu’il n’y ait pas de discontinuité entre la robe et les manches.

Donc si on récapitule, il fallait une robe :

  • sans « fioritures », pour tenir compte des critères de Monsieur Chaton
  • avec des manches longues, pour ne pas avoir trop froid

J’ai cherché pendant des heures et des heures des modèles sur Internet, et j’ai fini par trouver LA ROBE PARFAITE qui répondait à ces critères !

Je ne peux pas te montrer la photo de la robe en question, mais je l’ai reproduite en dessin en ajoutant quelques détails (coiffure et voile) pour que mon dessin soit au plus près de ce que je voulais exactement (les éléments les plus importants pour moi étant les épaules dénudées et les manches) :

Croquis de la robe de mes rêves

Crédits photo : Image personnelle

Compromis avec le portefeuille (le plus dur à digérer !)

Une fois ce modèle repéré, il fallait trouver un moyen de me le procurer. Or, j’ai trouvé cette robe sur un site Internet chinois, peu fiable, à en croire les commentaires laissés par les clientes déçues… Je n’ai donc pas voulu commander ladite robe sur ce site, craignant de ne jamais la recevoir, ou pas à la bonne taille, ou de la mauvaise couleur…

Je me suis donc mis en tête de faire créer cette robe par une couturière, à partir de la photo trouvée sur Internet. Je suis allée avec ma Maman dans une boutique de robes de mariée qui propose du sur mesure, et j’ai demandé à la couturière si elle pensait que c’était possible de réaliser cette robe et, si oui, à quel tarif…

Et c’est là que les choses se sont compliquées. La couturière m’a dit qu’elle n’aurait pas de difficulté à faire la robe que je voulais, mais elle m’a expliqué qu’il fallait qu’elle dessine entièrement le patron, et qu’elle fasse une création complète, ce qui me reviendrait « un peu » plus cher que de simples retouches sur un modèle pré-existant.

Je le comprends parfaitement, j’ai conscience que ce que je demande représente de nombreuses heures de travail, je me suis adressée à cette boutique parce que je sais que leur travail est de très bonne qualité (je connais plusieurs mariées qui ont été très déçues du travail réalisé par leur couturière donc je voulais être sûre de mon coup de ce côté-là).

Mais le tarif proposé par la couturière n’était juste pas du tout envisageable pour moi (enfin plutôt pour ma Maman, puisque c’est elle qui m’offre ma robe). La couturière demandait 2500 euros pour la robe, sans compter les accessoires ! Sachant que côté accessoires, il fallait rajouter en plus : le voile, le jupon, les sous-vêtements, et les bijoux. Au final, robe + accessoires, on arrivait à un montant total de plus de 3000 euros…

Or, ma Maman avait fixé le budget « robe et accessoires » entre 1000 et 1500 euros (bon elle est finalement montée à 1800 euros à cause des accessoires, mais c’était le grand max, et encore, j’ai choisi de payer moi-même les sous-vêtements et les bijoux).

Le choix de ma robe de mariée : entre compromis et solutions ingénieuses

Crédits photo (creative commons) : Images Money

Compromis avec la couturière

Me sentant extrêmement déçue lorsque je lui ai dit que ce tarif était hors budget pour nous, la couturière m’a proposé d’essayer quelques-uns des modèles de leur boutique, en me disant que je trouverais peut-être quelque chose qui allait me plaire, quitte à apporter quelques retouches au modèle de base…

J’étais venue quelques mois plus tôt dans cette boutique pour voir le défilé de leur nouvelle collection et, même s’ils avaient de superbes modèles, aucun ne remplissait tous les critères exigés, donc j’ai accepté d’enfiler quelques robes, mais sans grande conviction…

La première robe que j’ai essayée avait l’air pas mal sur le cintre, mais sur moi c’était… comment dire ?… super moche ! Elle ne me mettait pas du tout en valeur, j’avais l’impression de porter un sac à patates…

La deuxième robe faisait trop « déguisement » à mon goût,  une de ces robes “too much” dont ni Monsieur Chaton, ni moi, ne voulions.

De toute manière, j’étais tellement déçue qu’à ce moment-là, je les aurais sans doute toutes trouvées moches… J’avais une grosse boule dans la gorge et j’ai dit à la vendeuse que ça ne servait à rien d’en essayer d’autres, que je n’avais pas la tête à ça. J’avais l’impression que mes rêves de petite fille s’effondraient…

Le choix de ma robe de mariée : entre compromis et solutions ingénieuses

Crédits photo (creative commons) : Arwen Abenstern

Elle a quand même apporté un dernier modèle, en me disant (elle-même sans grande conviction) : « Allez, une petite dernière pour la route ?! »

J’ai donc passé la dernière robe, et là… COUP DE FOUDRE !!!

Je suis sortie de la cabine et quand je me suis retrouvée face au miroir, ma mère et moi nous sommes toutes les deux mises à pleurer ! La vendeuse m’a dit : « Ne cherchez pas plus, c’est celle là qu’il vous faut ! »

Il y avait toutefois un petit détail qui me chiffonnait : c’était une robe sans manches ! Elle avait un col bateau très joli, qu’on pouvait d’ailleurs enlever pour laisser la robe en bustier simple, grâce à un système d’attache extrêmement discret, mais les bras étaient nus malgré tout… et je craignais vraiment d’avoir froid, y compris en intérieur.

De plus, autre gros problème : avec ce col bateau, les mouvements de bras sont très difficiles, parce que le col est serré autour des épaules ! Impossible, par exemple, de danser un rock avec ce col, ou de lever les bras trop haut… c’est d’ailleurs pour ça que le col est amovible !

Mais malgré tout, j’aimais beaucoup (mais genre vraiment beaucoup beaucoup) ce col bateau, avec les épaules dénudées… ça rajoutait le côté princesse à cette robe relativement simple par ailleurs.

La solution ingénieuse : ma robe 2 en 1 !

C’est là que la couturière m’a proposé le compromis final (le best of des compromis !)  : rajouter des MANCHES AMOVIBLES attachées au col bateau !

Et cette option “manches et col bateau amovibles”, pour moi, c’était le top du top ! De cette manière, je pourrai mettre les manches et le col durant les cérémonies à la mairie et à l’église (qui n’est pas chauffée pour la petite histoire) et une fois dans la salle de réception, où il fera beaucoup plus chaud, et où viendra l’heure de danser, je passerai en mode bustier sans manches et sans col !

Le concept m’a beaucoup séduite, alors j’ai décidé de faire confiance à la couturière !

Tu veux voir ce que ça donne ?! (Même si tu ne veux pas je te montre quand même parce que j’ai trop envie !!!)

La version “solennelle” pour les cérémonies : manches + col bateau + voile

Sur la photo, le rendu n’est pas parfait parce que les manches et le col ne sont pas encore ajustés, et les manches que tu vois ne sont pas les “vraies”, là ce n’est qu’un patron.

Mes essais de robe, avec le col et les manches amovibles

Crédits photo : Photo personnelle

Tu remarqueras peut-être en collant tes yeux à ton écran d’ordinateur que la ceinture de la robe est en partie en dentelle !!! Juste ce qu’il faut pour que j’ai un petit bout de dentelle sans que ça soit gênant pour Monsieur Chaton… et la couturière a également proposé de rajouter un petit bandeau de dentelle au bout des manches qui, sur la version finale, seront des manches 3/4.

Mes essais de robe, avec le col et les manches amovibles

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essais de robe, avec le col et les manches amovibles

Crédits photo : Photo personnelle

La couturière va également mettre des petites lanières sous la robe afin que je puisse relever et attacher la traîne pour danser plus aisément le soir :

Mes essais de robe, avec le col et les manches amovibles

Crédits photo : Photo personnelle

J’en profite, au passage, pour te présenter mes deux témoins : mon grand frère et ma meilleure amie, qui ont beaucoup rigolé pendant cette séance d’essayages !

Mes essais de robe, avec le col et les manches amovibles

Crédits photo : Photo personnelle

La version “robe de bal” : sans voile, sans manches et sans col bateau

Mes essais de robe, sans le col et sans les manches

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essais de robe, sans le col et sans les manches

Crédits photo : Photo personnelle

Mes essais de robe, sans le col et sans les manches

Crédits photo : Photo personnelle

Le temps des doutes…

Je dois bien avouer qu’après avoir « validé » les propositions de la couturière (et payé un acompte), je me suis beaucoup questionnée ! Je me suis dit que j’étais allée beaucoup trop vite pour choisir ma robe, que j’aurais dû aller voir d’autres boutiques, j’ai regretté de ne pas avoir fait plus d’essayages (au final je n’ai essayé que 3 robes !), de ne pas avoir pris plus de temps pour faire mon choix…

J’ai eu énormément de doutes, surtout que je n’avais aucun moyen de savoir si le résultat final allait me plaire car, pour le moment, je n’ai vu que des “brouillons” de mes manches amovibles, ajustées rapidement à l’aide d’épingles, et coupées dans un tissu qui n’est pas le même que celui de la robe… Je ne verrai la version définitive que 3 semaines avant le mariage !

Mais malgré tout, je me trouve très belle dans cette robe, les deux versions me plaisent énormément (même la version “brouillon”) et j’adore l’idée de pouvoir enlever les manches et le col à certains moments de la journée. En plus, je n’oublierai jamais l’émotion que ma mère et moi avons ressenti lors du tout premier essayage, et je me dis que cette émotion ne peut être que le signe que j’ai fais le bon choix !

Et toi ? As-tu du faire des compromis lors de ton choix de robe de mariée ? As-tu demandé à une couturière de faire ou de modifier ta robe ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



19 commentaires sur “Le choix de ma robe de mariée : entre compromis et solutions ingénieuses”

  • Magnifique !!!!
    Quelle beau récit, merci de partager avec nous ces photos en exclusivité.
    La lumière sur ton visage montre à quel point c est TA robe. Et douter de son choix est normal et sain, mais en étant bien entourée comme tu l étais (salut maman, grand frère et meilleure amie), il y a peu de risque
    Bonne continuation dans tes préparatifs et pense déjà à prévoir un projet d après mariage pour éviter le blues 🙂

  • La robe est magnifique et elle te va très très bien. J’aime beaucoup l’idée des manches et du col amovibles ! Cela te fait deux robes splendides !!!

  • Super idée!
    Qd tu décrivais ta robe au début, je me disais”mais ça va être trop strict “!
    Mais le col change tout. En 3/4 , ça va être top. Et pour avoir été une mariée d hiver, je peux te dire que j ai été ravie de pouvoir enlever mon haut en dentelle manches longues le soir pour ne garder que le bustier et danser à l aise sans avoir trop chaud. J ai hâte de voir le résultat final!!!

  • En meme temps, tu es allée chez Carriere…il n’y a pas plus pro qu’eux et ils trouvent toujours des solutions quel que soit le budget!!
    Tu es magnifique dans ta robe multi versions, je te souhaite un tres beau mariage!!

  • un joli cheminement pour arriver à une très belle robe!
    c’est original le col bateau et j’aime bien l’idée des manches amovibles, pour un mariage d’hiver c’est l’idéal je pense. Tu as de la chance d’être tombée sur une couturière douée et à l’écoute!

  • Pour être honnête, plus le mariage approche, plus je doute pour la robe !! (bon y a pas que pour ça que je stresse hein, c’est naturel chez moi le stress…) Mais j’ai vraiment hâte de voir la version finale …

    • Comme toi je n’ai essayé que trois robes avant de fixer mon choix. (C’est pourquoi je me rattrape maintenant dans les essayages de robes rose en essayant tout ce qu’il existe ou presque.) Comme toi, j’ai douté jusqu’aux derniers instants…Et finalement Monsieur a adoré !! Tu es magnifique dans cette robe…Vraiment.

  • il est rare que je commente, mais comme tu dis avoir des doutes je me dois de te dire à quel point tu es élégante !! Très bon choix de robe et très original en tout point de vu. Je suis sûre que tu seras une très belle mariée d’hiver !!

  • Ohhhhhhhhhhhhh que tu es jolie avec cette robe “2 en un” ! c’est très original et malin en fin de compte le côté “amovible”. C’est à mon goût un très bon et qui te va fort bien.
    Je ne connais pas Carrière mariage mais je suis venue essayer une foultitude de robes cocktail dans leur autre magasin et je suis tombée sur une vendeuse d’une patience et d’une gentillesse hors pair. J’ai même regretté de ne pas avoir trouvé ma robe chez eux.
    En tout cas ne stresse pas sur le choix de la robe et bon courage….

  • Merci à toutes, c’est très gentil 🙂
    Je fais mon dernier essayage de robe dans un mois, mais pour moi le vrai verdict, ce sera le regard de M. Chaton quand il me découvrira le jour J !

  • Team-je-n’ai-essayé-que-3-ou-4-robes-et-toutes-dans-la-même-boutique-de-la-même-créatrice présente !! Je suis sûre que M. Chaton va adorer ton choix, comme nous toutes ici ! 🙂

  • Alors là…. OUAW! Elle est sublime!!! et CE DOS! tu vas vraiment le rendre fou ton Monsieur Chaton!
    Pour te rassurer, moi j’ai eu un coup de coeur pour la 1ère robe que j’ai enfilé! J’aurai jamais cru ça possible mais c’était bien le cas. Du coup, pour m’aider, j’ai du enfiler au moins 30 autres robes dans d’autres boutiques. Mais ça n’a servi à rien du tout: je n’ai pas arrêté de tout comparer à la première! “Oui mais l’autre elle a un dos comme ci…”, “Oui mais l’autre elle a de la dentelle comme ça…”

  • Les compromis et la robe de mariée… pas facile… mais avec cette robe ton choix illustre parfaitement la beauté de cette journée 🙂

    On peut aussi penser au compromis que l’on peut faire quand à sa morphologie, robe plus courte si petite taille pour mettre en valeur les jambes… avec des jeux de transparences

    En tout magnifique choix 🙂

  • Cette robe te met parfaitement en valeur c’est évident, elle est parfaite pour toi. C’est souvent quand on lâche prise que qu’on trouve ce qui nous convient le mieux….

  • Ta robe est magnifique! Tu es resplendissante.
    Alors qu’en a pensé ton mari? et toi au final? Je suis personnellement aussi aller dans cette boutique et j’ai trouvé la vendeuse excellente conseillère. Mais leurs tarifs sont un peu trop élevés pour moi. Donc j’hésite toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *