La recherche de ma robe : une véritable odyssée – Partie 1

Enfin, le grand moment est venu ! Celui de te raconter mon mariage ? Non, pas encore ! À l’heure où j’écris ces lignes il n’a pas encore eu lieu (J-9 ! Hiiiiiiii !!!).

Non, il est temps de te parler de ce qui passionne (presque) toutes les futures bride-to-be : la robe !

Une robe oui mais quel style ?

Avant la demande en mariage de mon Chéri, j’avoue que je n’étais pas vraiment portée sur la question “robe de mariée”. À part un discret coup d’œil aux vitrines des magasins spécialisés lors de mes séances shopping ou des commentaires admiratifs sur les robes des copines qui se sont mariées plus tôt, je ne m’y intéressais absolument pas ! Je n’avais d’ailleurs pas la moindre idée que les robes de mariées, comme les autres, suivent une certaine “tendance” et que la classique robe de princesse laisse maintenant la part belle aux robes fluides, courtes, originales, de couleur, épurées, etc. Les possibilités sont presque infinies à l’heure actuelle !

Je me suis donc mise à faire ce que je sais faire de mieux : des recherches sur Internet (je devrais prendre des actions chez un certain moteur de recherche). Et là, je suis allée de coups de cœur en coups de cœur… Moi indécise ? Noooooon… J’aimais tout : les robes princesses, les robes fluides, les bustiers, les manches en dentelle, les traines… Stop ! Après plusieurs “c’est celle là que je veux !”, je me suis mise à déterminer des critères de sélection, absolument indispensable pour m’y retrouver dans cette jungle !

Ces critères se sont rapidement imposés à moi :

  • Pas de bustier (oui, comme de nombreuses futures mariées j’ai l’impression) : ça fait des plis disgracieux je trouve.
  • Pas de satin (ou autres matières brillantes) ou très peu.
  • Pas trop fluide, quand même un peu princesse.
  • Une traine !
  • De la dentelle, beaucoup de dentelle, tout en dentelle !
  • Un dos travaillé : soit dos nu, soit en dentelle (encore ?!).

Mon coup de foudre de toutes les robes que j’ai pu voir (en vrai ou en image) : la robe Amarile de chez Aire Barcelona. (Rien que de regarder à nouveau sa photo, j’en ai des frissons tellement je l’aime cette robe.)

robe Amarile - Aire Barcelona

Crédits photo : robe Amarile - Aire Barcelona

La robe de mes rêves…

Je n’ai malheureusement jamais pu essayer cette robe. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir cherché tous les points de vente Aire Barcelona dans un rayon de 300 500 bornes… Mais cette robe a complètement conditionné mes recherches puisque j’ai cherché absolument à m’en rapprocher le plus possible. Est-ce que je me suis bornée ? Est-ce que je suis passée à côté de superbes modèles qui auraient très bien pu m’aller ? Possible… Laisse-moi te raconter ça.

Première ville : Nancy !

J’ai commencé mes recherches à Nancy : nous y avons fait deux magasins. Pourquoi Nancy ? Parce que j’y ai habité plusieurs années avant de récemment déménager dans la ville de Monsieur Synthé, qu’une de mes témoins y habite toujours, que ma deuxième témoin y a habité longtemps aussi et pouvait venir assez facilement et que ma mère et ma sœur pouvaient également s’y rendre facilement.

C’est donc bien entourée que j’ai pu réaliser mes premiers essayages, en décembre 2014. Figure-toi que pour un mariage en septembre 2015, il paraît que c’était tout juste. Je pensais que 9 mois avant c’était bien mais en fait début septembre ça veut dire livraison de la précieuse en août. Oui mais en août c’est les vacances et même les magasins de robes de mariée ferment (oui, oui !). Donc livraison pour juillet plutôt. Or si on compte qu’il faut un peu de temps pour se décider, la robe n’est pas commandée avant janvier au moins. Ou comment les vendeurs de robes de mariée arrivent à te démontrer que 9 égale 6.

Premier magasin

Pour ce premier contact avec une boutique de robes de mariée, une de mes témoins nous a laissé (à ma demande et celle de Monsieur) pour accompagner ce dernier pour ses essayages à lui. En effet, les témoins de mon Chéri étant à l’autre bout de la France, ils ne pouvaient pas faire le déplacement pour des essayages de costume et je ne voulais pas qu’il se retrouve tout seul pendant que moi j’étais entourée de plein de gens. Or ma témoin est aussi une très bonne amie à Monsieur Synthé, elle l’a donc accompagné. Au passage : essayages bouclés en 1 heure et costume définitivement choisi à 9 (ou 6, je ne sais plus bien) mois du mariage : un record !

Nous nous retrouvons donc ma mère, ma sœur, mon autre témoin et moi pour ces premiers essayages. Le rendez-vous est pris depuis des semaines ! Je suis complètement stressée et impatiente !!! Nous avons 1 minute de retard malheureusement (le temps de trouver une place pour se garer). Je reçois un coup de fil de la gérante qui s’inquiète. Je m’excuse platement et lui dit que nous arrivons dans 1 minute, ce qui est vrai. Ce qui nous fait 2 minutes de retard au total. Un drame pour la vendeuse !

Le premier contact est donc un peu délicat. Et ce n’est que le début ! Après avoir sélectionné quelques modèles dans les divers catalogues, la vendeuse me fait passer dans une petite pièce derrière la boutique, très encombrée et pas du tout chauffée (en décembre, à Nancy). Et là, le célèbre rituel de la future mariée commence : à poil (ou presque), en talons, gênée et frigorifiée. Le bonheur total. Et en plus, bête que je suis, j’ai mis un soutien-gorge noir ! Pour essayer des robes blanches ! Bravo Mademoiselle Piano !

En tout, je vais essayer 3 robes. Du genre dentelle (chouette) et princesse. Très princesse. Meringue même. Pas du tout ce que j’ai montré à la vendeuse. Mais cette dame décide pour moi que ce style m’ira beaucoup mieux que ce que je lui ai montré : de la dentelle, certes, mais plutôt près du corps. Elle me dit même que quand on se marie jeune comme moi, il faut une robe de princesse. C’est ce qu’aiment les jeunes !

Euuuuh oui mais, même si j’apprécie de paraître plus jeune que mon âge, je rappelle que j’ai déjà passé la barre des 30 ans. Et pas l’année dernière (malheureusement). Et les généralités du genre “les jeunes il veulent ça”, ça a tendance a légèrement me gonfler.

J’essaie quand même : la première ne me va pas. La deuxième non plus. En plus, c’est trop grand, on ne se rend compte de rien ! Mais pas question de mettre des épingles ! Normal puisque ce sont les robes définitives. Elle vend directement les modèles exposés, elle ne les commande pas. Attention aux tâches et pas d’épingles ! Il vaut mieux ne pas passer en fin de saison…

J’essaie vaguement de demander à la vendeuse de changer de style pour la troisième mais elle ne m’écoute pas. Elle ne me convient pas plus que les autres. Je n’ai ni photos, ni souvenir de ces robes mais ce n’est pas plus mal. Au bout de 3 robes, la vendeuse nous met littéralement dehors en nous disant que 3 essais c’est déjà beaucoup et qu’il faut reprendre rendez-vous !

Tu l’auras deviné : c’est hors de question. Je m’en vais dépitée de ce premier contact avec les boutiques de robes. Je m’imagine déjà me marier en pagne.

Bref. J’ai rencontré une Mireille.

Deuxième magasin

Là, la témoin qui était allée aider Monsieur nous rejoint. Dans la boutique où il a trouvé son costume (bien évidemment, il est parti flâner au marché de Noël entre temps). La vendeuse nous accueille avec un immense sourire et là, le charme opère. Ça y est, je suis une future mariée. On discute de mes goûts, je peux choisir plein, plein, plein de robes à essayer. J’ai droit à une cabine d’essayage. Tout le monde est adorable. C’est génial !

Seul petit bémol : c’est un revendeur Aire mais ils n’ont pas ma précieuse… Qu’à cela ne tienne, j’en essaie plein d’autres. Le coup de cœur me guette peut-être !

La recherche de ma robe à Nancy : une véritable odyssée

Crédits photo : Photo personnelle

Première robe La Sposa

La recherche de ma robe à Nancy : une véritable odyssée

Crédits photo : Photo personnelle

Avec le boléro (j’adore ce boléro !!!)

Je n’ai pas eu de véritable coup de cœur mais j’ai adoré 2 robes de chez La Sposa. Notamment une que je trouvais très belle mais sans plus mais que j’ai adoré dès que la vendeuse a rajouté un magnifique petit boléro tout en dentelle par dessus !!! J’aimais aussi beaucoup l’autre robe que je trouvais très originale avec un voile intégré à la robe mais quand j’ai vu les photos prises (oui, on avait le droit !) par ma mère, je me suis trouvée un air de sac à patate. Dommage… (Comme quoi, il est très important de pouvoir voir des photos de soi en robes de mariée, mesdames et messieurs les vendeurs !)

La recherche de ma robe à Nancy : une véritable odyssée

Crédits photo : Photo personnelle

Celle recouverte d’un voile. Très très belle mais trop sac à patate sur moi (cf le miroir)

En fait, naïve que je suis, j’étais persuadée que je repartirais de mon expédition à Nancy avec ma précieuse choisie et commandée. Tellement que j’ai failli acheter la première avec son petit boléro. D’autant que tout le monde l’adorait : mes témoins, ma sœur et ma mère !

Mais j’étais quand même un peu perturbée de ne pas avoir ressenti de coup de cœur. Et puis Amarile me trottait en tête… Et puis c’était un bustier. En gros, je n’aimais cette robe qu’avec le boléro…

Et là, mes tourments ont commencé ! Je n’avais prévu aucune autre visite ! Ni à Nancy, ni ailleurs. Et les vendeurs venaient de me stresser en me disant qu’il fallait se dépêcher ! En 2 temps, 3 mouvements, j’ai booké des rendez-vous dans 2 boutiques sur Besançon (où j’habite) la semaine suivante et 1 à Reims (près de chez mes parents) le weekend d’après. Toujours avec l’espoir fou de trouver une jumelle de ma robe fétiche…

Prochaine destination : Besançon !

Mais cette histoire-là, ce sera pour la prochaine fois !

Et toi ? Avais-tu une robe précise en tête ? T’y es-tu prise longtemps à l’avance pour les essayages ? Et surtout, as-tu rencontré Mireille ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



36 commentaires sur “La recherche de ma robe : une véritable odyssée – Partie 1”

  • J’ai acheté ma robe de mariée dans la 2ème boutique que tu as présentée ! L’accueil y a été très agréable et je dois dire que ça joue beaucoup aussi. Hâte de voir tes prochains essayages !

    • Oui, j’ai vraiment beaucoup aimé cette boutique. L’accueil y était vraiment parfait et après la première expérience je dois dire que ça m’a fait beaucoup de bien! Les vendeuses y sont vraiment extras!

  • Je suis comme toi sauf que je suis sur Paris. Du coup j’écume les sites internet et les boutiques. Je suis obsédée par cette robe que je ne trouve pas et n’ose plus en parler autour de moi 🙂 . Bref, j’ai enfin trouvé la forme qui me va mais pas la robe whaou dans mes moyens. J’ai eu 4 rdv et il m’en reste encore… 6… Je me déciderai au plus tard le 15 octobre pour un mariage en juin 2016. La recherche de la robe est encore + compliquée que la quête du lieu de réception. Je n’aurais jamais imaginé que ce soit aussi complexe!

    • J’ai été exactement comme toi: complètement obsédée par cette robe! Je pense que si j’avais habité Paris, je ne me serais pas arrêtée avant d’avoir testé tous les magasins ^^!
      Mais oui, la recherche de la robe peut-être bien plus difficile que le traiteur ou le lieu. Surtout quand on choisit sans son futur mari!
      Tu as eu plein de rendez-vous depuis: as-tu trouvé ta précieuse?

  • Je dois avouer que ta fin d’article a titillé ma curiosité. Je suis rémoise et je suis donc impatiente de savoir comment se sont passés tes essayages dans ma contrée ! Je ne suis pas encore passée par la case essayage (mon mariage a lieu en juillet 2017) mais j’ai tellement hâte.
    Et au passage félicitations puisque tu es maintenant Madame 🙂

    • Merci beaucoup!!
      Je ne dévoile pas mes essayages à Reims mais je peux te dire qu’il y a au moins un très bonne boutique à Reims! Je n’y ai pas rencontré de Mireille, si ça peut te rassurer pour tes futurs essayages! 🙂 (Par contre je n’ai pas fait tous les magasins de Reims!)

  • J’ai reconnu le premier endroit où tu as essayé des robes …. ma robe vient de là : https://www.mademoiselle-dentelle.fr//mariage-fuchsia-orange-blanc-clea/ , personellement j’ai été très contente du service mais j’aimais tellement de types de robes qu’il fallait m’aider à prendre ce qui m’allait le mieux et pour ça elle géré ! Mais je pense que si on a une idée très préçise en tête alors ça coince …. bon courage j’ai hâte de voir ce que tu as finalement acheté !

    • Tant mieux si elle a pu t’aider à choisir ta robe (qui était magnifique!!) Je suis contente de savoir qu’elle rend quand même des mariées heureuses! 🙂

  • Wahou cette dentelle! La première robe t’allait merveilleusement je suis donc plus qu impatiente de découvrir TA précieuse ! J’aime beaucoup l’idée du voile intégré également ça ajoute un côté très raffiné et aérien.
    Pas de modèle précis pour ma part mais j’avais repéré quelques robes de chez Bochet c’est donc comme ça que j’ai sélectionné ma boutique car ils les avaient. J’ai appelé en septembre 2014 pour mon rdv pour mariage en juin et comme toi “mais mademoiselle ça va être juuuuste!” Heu??? Au final je n’aurai fait que cette boutique, pas de Mireille mais une vendeuse adorable, à l’écoute, qui m’a rassurée alors que j’étais morte de honte en culotte et talons dans la cabine. Nous sommes d’ailleurs toujours en contact et elle m’a envoyé un faire part pour son propre mariage! Et au final, sur une dizaine de robes essayées aucune de celles que j’avais repérées ne m’allaient. Jusqu’au moment où elle m’a sorti LA robe. Celle que jamais je n’aurai essayé parce qu’elle avait tout ce que je ne voulais pas! Et devine quoi? Je suis repartie avec ! Et heureusement que j’y suis allée en septembre car il a fallu 7 mois de fabrication !

    • Oui j’aimais beaucoup beaucoup le concept de cette robe avec le voile par dessus mais elle m’allait beaucoup moins bien que les autres… Dommage!
      Tu as eu de la chance de tomber dès le premier coup sur des vendeuses adorables. Ca change vraiment tout et elles sont souvent très douées pour savoir ce qui nous va ou pas! J’aurais beaucoup aimé avoir une expérience comme la tienne sans avoir à courir toutes les villes du Nord Est 😉
      Je pense qu’on ne se rend pas compte du boulot que c’est une robe de mariée et, donc, des délais qui vont avec… Mais quel stress quand on t’annonce que ça va être “juste”!

  • Si je peux me permettre, je recherche le même type de robe et chaque fois que je fais robe bustier + top en dentelle, je suis moins à l’aise que dans une robe en un seul morceau. Pour l’effet sac à patates, c’est les coutures sous les seins ou au niveau du ventre qui font ça. Il faut une robe sans couture, d’un seul “tenant” pour allonger la silhouette. Conseils d’une Mireille adorable 🙂
    En tous les cas j’ai hâte de voir la robe choisie, vu que ces essayages ont été quand même assez prometteurs ! Vite, la suite 🙂

    • Effectivement, je comprends mieux l’effet “sac à patate” expliqué comme ça! J’aimais vraiment beaucoup beaucoup la première robe mais j’étais tellement obsédée par mon “idéal” que le boléro rajouté sur la robe ne me satisfaisait pas entièrement…
      Si tu conseilles aussi bien les futures mariées que tu croises sur ton chemin, tu dois faire beaucoup d’heureuses!

      • Haaaa ! l’idéal ! Ça m’a pourri mes premiers essayages. Mais après une période “jamaiiiiis je ne trouverai THE robe”, j’ai enfin réussi l’impossible. Une robe d’un seul tenant, petites manches qui affinent les bras avec petite traine et guipure soignée. Au final j’ai fait évoluer mon idéal sans lâcher l’esprit de départ (porter une robe qui me met en valeur en floutant les complexes). Quel que soit ton choix, les essayages vus en photos sont quand même chouettes. Les robes te font une silhouette d’enfer ! Il paraît que les photos de téléphone grossissent terriblement. Donc pour moi quand je vois tes photos, c’est whaou !! Vivement la suite 🙂

  • Tiens je voulais aussi essayer des robes aire barcelona à Nancy, c’est bien la boutique Noces de cristal ? Au final tu la recommandes ? J’ai déjà prévu deux essayages (un à Metz et un à Bouzonville) mais j’ai peur de ne pas prévoir assez d’essayage surtout que j’ai un timing assez serré !(je reviens une semaine seulement dans ma ville d’origine avant de retourner dans ville d’étudiante …)

    • Tout à fait, c’est Noces de Cristal! Et je recommande vivement ce magasin. La vendeuse (Carole) est adorable, très à l’écoute et très douée pour savoir ce qui va à quel type de silhouette. J’ai failli prendre ma robe là bas juste parce que la vendeuse était géniale (et la robe me plaisait quand même beaucoup)
      Mon chéri a acheté son costume là bas et il était trop beau! (je ne dis pas ça juste parce que je suis amoureuse 😉 )

  • Tu as une très belle silhouette donc je suis sûre que tu seras magnifique! Je suis d’accord avec toi pour les bustiers (je trouve que ça va bien à personne!). Hâte de voir la suite, mais je pense qu’en effet, près du corps ça va t’aller très bien avec ton corps!

    • Merci beaucoup! C’est vrai qu’on trouve beaucoup (trop) de bustiers dans les robes de mariées alors que finalement beaucoup de futures mariées préféreraient autre chose j’ai l’impression. Bientôt d’autres photos d’essayages! 🙂

    • Et bien moi, c’est tout l’inverse, je trouve que les bustiers, ça va à toutes les morphologies… En fonction évidemment du reste de la robe aussi. Et puis pour moi, même si tu mets un boléro au-dessus ou de petites bretelles en voile ou dentelle, ça reste un bustier.
      Et quand je vois le nombre de mariage où j’ai été et où la mariée était en robe bustier, je me dis que oui, ça doit encore plaire à) beaucoup de filles.
      Enfin bref, l’essentiel, c’est que chacune trouve la robe qui lui convient ! 😉 Et j’ai hâte de découvrir ton choix Mlle Piano. 🙂

  • Pour ma part, j’ai fais les essayages cette semaine et j’ai trouvé dès la 1re boutique ! Mais il est vrai qu’entre la robe dont on a rêvé, les superbes modèles vus sur internet, la morphologie et la réalité, il y a un monde…

    • Tu as tellement de chances d’avoir trouvé dès le premier magasin! je t’envie! En même temps, j’aurais eu moins de choses à vous raconter 😉

  • Ces robes te vont à merveille, hâte de savoir ce que tu as choisi:)
    petit bémol pour les photos, les smartphones c’est pas connu pour mettre en valeur… se voir en photo d’un vrai appareil photo c’est une chose, mais pas fiable avec des photos de photophones 😉 tout dépend de l’appareil utilisé par ta maman ^^

    • Merci!
      Tu as raison pour les photos faites avec des téléphones. J’ai pris celles qui rendaient le mieux mais effectivement, pour les autres essayages j’avais prévu mieux !

  • Hiiiii !! Noces de Cristaaaaal <3 <3 <3
    Et dis-moi, l'autre boutique est-elle près d'un cimetière ? Si oui, la Mireille qui y sévit, c'est quelque chose ! Moi aussi j'y ai vécu des essayages mémorables !
    En tout cas bien hâte de découvrir la suite de tes essayages !!

    • Oui: Noces de Cristal! Je recommande vivement pour toutes les Nancéiennes! (et les autres qui passeraient par là!)
      Pour l’autre magasin, je pense qu’on parle bien du même… Mémorable, c’est le mot! Quoique je préférerais oublier…

  • Tu est très belle et tu as l’avantage d’avoir une morphologie qui va avec beaucoup de chose je pense. J’aurais bien aumé te voir dans une robe “princesse” par curiosité ! Hâte de lire la suite !

    • Merci! J’ai essayé quelques robes “princesses” pour voir (dont une qui ressemblait à celle de Kate :-p) Mais je n’ai pas vraiment accroché, ni les personnes présentes et nous n’avons pas pris de photos….

  • Elles sont toutes les deux très jolies, mais je préfère la première, complètement dans le style qui me faisait rêver au début de mes essayages .. J’ai été très loin de ça au final !!

    J’ai hâte de voir ta précieuse en tout cas, car j’aime beaucoup tes choix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *