Je ne veux pas que ma belle-soeur de 15 ans soit présente à la fête

« Le Capitaine Haddock (on va l’apeller comme ça) et moi-même en sommes à la liste d’invités pour notre mariage et je me demande si je peux utiliser un droit de véto vis-à-vis d’une personne qui ne me semble pas être à sa place ce jour là.

En gros, nous souhaitons faire une grosse fiesta (et une cérémonie d’engagement) avec que des adultes (amis, cousins/cousines) ce qui assurera une soirée assez arrosée (dans l’esprit du Capitaine : un enterrement de vie de garçon et de jeune fille).

Sauf qu’il a décidé que sa petite sœur de 15 ans devrait être là ! Pour préciser : même mes enfants de 5 et 8 ans d’une précédente union ne seront pas présents !

Et comme je n’ai pas beaucoup d’affinités avec ma petite belle-sœur, je me demande si je dois insister pour qu’elle ne vienne pas sachant que je ne vais pas me sentir super à l’aise si elle assiste à la soirée…

Suis-je un monstre d’égoïsme ? »


(Photo : ma soeur de 14 ans et moi. Crédit photo : Rebecca Young)

15 ans, ce n’est pas 9

Je n’ai pas encore d’ado de 15 ans puisque mon aîné n’a que 12 ans et demi, mais à voir la vitesse à laquelle ça grandit, une chose est sûre, 15 ans, ce n’est pas 9 ! Même entre 9 et 12 ans, ça n’a rien à voir.

Loin de moi l’idée de dire qu’on est assez agée à 15 ans pour prendre sa première cuite parce que bon, déjà, c’est interdit par la loi et puis comme je te disais, mon fils aura 15 ans bientôt (et non, mon chéri, tu es trop jeune pour te prendre une cuite !!). Mais entre se biturer la tronche et voir des adultes s’amuser en buvant un peu d’alcool, il y a une différence.

D’ailleurs, c’est assez fréquent dans les mariages de voir certaines personnes qui ont un peu trop bu alors qu’il y a des enfants ou des ados à côté. Ce rapport à l’alcool fait partie de la culture française, après tout. (Il paraît même que c’est comme ça qu’on apprend à boire de façon responsable, en modélisant les comportements des adultes autour de nous – je bois un peu pour faire la fête de temps en temps, pas une bouteille tous les jours, pas en conduisant, etc.).

C’est ton mariage aussi !

Cela étant dit, c’est peut-être sa petite soeur, mais c’est ton mariage aussi. Alors est-ce que tu dois lui dire ce que tu en penses ? Bien sûr que oui ! Il n’y a rien d’égoïste à expliquer à ton futur mari que le fait que sa soeur soit là à une telle soirée te met mal à l’aise.

La préparation d’un mariage, c’est un entraînement pour la suite, après tout. Ce genre de décisions un peu compliquée, il va falloir en prendre d’autres après le mariage. Et la petite soeur, elle sera encore là après aussi.

C’est donc important que tu puisses dire clairement ce qui est important pour toi.

Une décision de couple

Bien sûr, au final, il s’agit d’une décision de couple. Et donc il faudra faire un compromis. 

Insister oui, imposer non.

Pour arriver à un bon compromis, il faut commencer par clarifier les attentes de chacun.

Vous pouvez commencer par cet exercice : chacun de votre côté, sans vous concerter, notez sur 10 à quel point vous tenez à votre position (le plus honnêtement possible, bien sûr, sinon ça n’a pas d’intérêt). Si par exemple tu n’as pas envie que la petite soeur vienne mais que tu pourrais vivre avec le fait qu’elle soit là, tu vas mettre 6 sur 10. De son côté, s’il tient absolument à ce que sa soeur soit là et qu’il a l’impression qu’il va regretter son absence toute sa vie, il va mettre 10/10. Cela ne donne pas forcément la solution au problème final, mais ça permet déjà de voir quelle importance a vraiment ce conflit pour chacun de vous. Et ça permet d’amorcer la discussion.

Ensuite, prenez un moment pour vraiment réfléchir à vos attentes. Vous pouvez en discuter ensemble tout de suite ou commencer d’abord à y réfléchir avec un tiers. Mais surtout, sans passer de jugement. Vos attentes sont ce qu’elles sont. Vos sentiments aussi. Il s’agit d’abord d’en faire le constat.

  • Est-ce qu’il veut que sa soeur soit présent au mariage parce qu’il a envie de faire la fête avec elle (un peu comme une initiation de grand frère), ou est-ce que c’est parce que c’est sa petite soeur et qu’il n’imagine pas qu’elle ne soit pas présente à son mariage ?
  • Est-ce qu’il y a une idée de « justice » rapport au fait que tes enfants ne seront pas présents (ce qui est compréhensible) ? Est-ce que c’est juste que tu as un peu du mal avec elle (on est pas obligé d’aimer tout le monde !) ? Est-ce que c’est parce que tu as peur qu’elle s’ennuie ?

Une fois tout bien posé, vous pourrez réfléchir à des solutions alternatives de manière à satisfaire vos attentes à tous les 2 :

  • une 2ème soirée plus traditionnelle avec tous les enfants et éventuellement d’autres personnes (plus agées) qui pourraient être choquées par une ambiance d’enterrement de vie de garçon
  • la présence de la soeur à la cérémonie seulement
  • la présence d’autres ados (amis, cousins) pour tenir compagnie à la soeur
  • une sortie en tête à tête avec elle avant pour apprendre à mieux la connaître et l’apprécier
  • etc.

La solution n’est pas forcément binaire : « elle vient » / « elle ne vient pas ». Il y a forcément une 3ème voie. Avec un peu de créativité, je suis sûre que vous allez la trouver !

Et toi, qu’en penses-tu ? Tu as vécu quelque chose de similaire ? Des conseils pour Marie-Emilie ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !

Tu as une question à nous poser ? Tu peux le faire ici : https://www.mademoiselle-dentelle.fr//poser-une-question/


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



15 commentaires sur “Je ne veux pas que ma belle-soeur de 15 ans soit présente à la fête”

  • j’opterai, je pense, pour une « double party »

    – la ceremonie d’engagements, avec la presence de la petite soeur (et eventuellement des enfants de la mariée)

    – la soirée qui suit, adulte (+ Dde 18 ans) only.

  • Ah bah voila ! J’allais conseiller la même chose .. Si c’est possible de les ramener après autant les faire venir à la cérémonie et après on reste entre adultes ^^

  • Je n’ai pas vraiment de réponse à apporter à ce sujet mais je souhaite tout de même ajouter mon grain de sel. Il faut être prudent lorsqu’il s’agit de la famille proche, peu importe l’âge. On éprouve des sentiments à tout âge. Moi-même, je n’étais pas invitée au remariage de mon père qui avait souhaité faire une fête dans le même esprit. J’avais alors 11 ans et aujourd’hui à 25 ans, j’en garde encore une certaine rancoeur. A chaque discussion un peu sérieuse, le sujet revient sur le tapis. Beaucoup de gens n’ont pas compris les raisons de mon absence… Le mariage d’un parent, d’un frère, d’une soeur est par principe quelque chose d’important, le fait de ne pas être invité à cet événement heureux peut être difficile à gérer et peut générer des ressentiments. Pour ma part, ça m’a donné l’impression que mon père souhaitait effacer sa vie d’avant en faisant croire que je n’existais plus, je n’étais pas assez importante à ses yeux pour que ma présence paraisse indispensable. La question que vous devez d’abord vous poser à mon sens est alors : souhaitez-vous vraiment cette forme de mariage au point de blesser les personnes qui vous sont le plus proches (enfants et frère/soeur) ?? Ensuite, si tel est le cas, je ne les exclurais tout de même pas de la cérémonie laïque qui est un moment d’amour et de partage pendant lequel il ne risque pas de voir des adultes trop mal en point…

  • J’adore l’analyse de Mademoiselle Dentelle et je trouve très bonne l’idée de rply.
    Ok mon commentaire n’apporte aucune solution mais il plébiscite lol

  • Moi à mon mariage il y aura tout le monde petit et grand et je trouve impensable ( pour moi) que les enfants de la famille ne fasse pas partie de la fête, mais bien sur chacun son point de vu!!

  • Une explication s’impose !!! et oui c’est moi le monstre d’égoïsme qui a posé le problème à Mademoiselle Dentelle
    Nous n’avons absolument pas envie d’éliminer tout le monde pour notre mariage, je te rassure Milune !!!
    on cherche juste une solution pour satisfaire 2 opinions radicalement différentes sur le jour du mariage!
    Lui souhaitant un mariage tradi avec tout le monde et faire un peu comme tout le monde et moi qui souhaite quelque chose d’intime (genre mairie+ témoins).
    Donc le compromis trouvé à l’heure ou j’écris c’est: une cérémonie laïque faite par les copains avec les cousins/cousines et pour une question de générations d’où la question est-ce qu’a 15 ans on peut participer à une fête qu’avec des gens de 30 ans et plus ??????.
    D’autant qu’il n’y aura aucun autre ado donc bonjour l’ennui et si un de nos copains un peu bourré lui saute dessus qui est responsable d’elle ?????
    Le problème se pose !!!
    Et ensuite le mariage civil avec les parents, les enfants et tous les oncles et tantes!
    Et j’imagine que nos parents, beaux-parents et donc ma gentille petite belle sœur assisteront quand même à la cérémonie laïque mais pas rester à TOUTE la soirée histoire de pouvoir se lâcher comme on le souhaite !!!
    Ce qui rejoint l’idée de Rply, mademoiselle Dentelle, Pépie et Oryann et merci à « grain de sucre » je retiens bien l’idée de faire attention aux sentiments éprouvés par la petite belle sœur (que j’aime beaucoup au demeurant mais je sais pas faire avec les ados)
    De toute manière,j’en viens à la conclusion que les compromis font partis du mot mariage !!!!!
    Merci pour vos commentaires !

  • Il y avait une seule ado de 15 ans le jour de mon mariage. Et honnêtement je pense qu’elle s’est fait chier ! (j’avais averti les parents pourtant). Une ado n’a rien à voir avec une enfant, OK, mais il y a un grand décalage avec les adultes aussi, alors sauf si elle est très proche d’autres invités, pourquoi pas, mais sinon, même pour elle, elle va s’ennuyer !

    Pour ce qui est d’assister à une soirée arrosée, ça par contre ça ne me choque pas, à 15 ans les ados ont souvent vu beaucoup plus de chose que ce dont les proches se doutent, ça sera surement pas la première. Et j’espère que vos amis savent quand même suffisamment bien se tenir pour ne pas lui « sauter dessus »!

  • Tu n’es pas un monstre d’égoisme, c’est ton mariage et si tes propres enfants n’assistent pas à la soirée, il est normal de faire des compromis également pour la petite belle-soeur ?

    Pourquoi ne pas la faire venir seulement au repas et la ramener à la maison ensuite ?

  • de toute façon l’ado de 15 aime son portable et adore envoyer des SMS tu lui dit  » la seul chose que je te demande c est de couper le son de ton téléphone après fait ta vie et surtout pas de bruit »

  • Choix délicat ……. Ici on ne veut pas inviter 2 frères de mon homme parce-qu’on ne les voit jamais et un avec qui les rapports son tendus.

    On a prévu d’un commun accord de ne pas les inviter …..mais que va-t-il se passer ensuite ??

    Qu’en pensez-vous ??

  • Merci Madame dentelle

    Et bien des reproches, ou des regrets de notre part …..

    En fait il y à 1 de ses frères qu’on ne voit jamais, que chez ses parents, dont les enfants ados seront forcément présents et insupportable et l’autre, mon homme à fait tous les travaux de leur maison et quand sa à été fini, plus aucuns signes de vies ….. Même pas un petit mot à l’envoi des faire parts pour la naissance de mes enfants …. et quand ma belle mère leur parle de nous, ma BS réponde, « ah non ne me parlez pas d’eux, surtout pas eux »

    Alors ça ne donne franchement pas envie de les inviter, non ??

    Merci de ta réponse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *