Le jour J, ma robe et moi !

J’avais très envie de te faire une petite chronique sur le plaisir que j’ai eu à porter ma robe, ce jour magique. Elle m’a accompagnée, m’a embellie, m’a transformée en belle jeune femme pour ce jour si important pour nous. Et j’avais donc envie de me replonger avec toi dans mes souvenirs pour te parler de ma précieuse.

Depuis la recherche…

Tu te souviens, j’ai trouvé ma belle robe dans un chouette magasin, où j’ai été super bien reçue et où déjà, j’ai eu l’impression d’être une princesse. C’était en septembre 2015 que je commandais ma robe, pour notre mariage en juin 2016, avec un essayage en mars 2016 et un dernier en avril, où je suis repartie avec.

Imagine entre septembre 2015 et mars 2016, l’attente que ça a été…. Je ne peux pas dire avoir douté de ma robe. Les photos et films pris pendant les essayages me confirmaient à chaque visionnage et c’était bien la bonne, qu’elle m’allait vraiment bien. Mais comme toute bride, cela ne m’a pas empêché de ne pas réussir à me souvenir des sensations que j’ai eues dans le magasin. De me demander si j’avais bien fait de me précipiter à la commander, de ne pas en avoir essayé d’autres…

Mme Salade de Fruits et sa robe de mariée de princesse

Crédits photo : Photo personnelle

… En passant par les ajustements…

En mars, lorsque je suis retournée essayer ma robe (la vraie, celle fabriquée uniquement pour moi à mes mesures), voilà qu’elle était bien trop grande. Mais dans le miroir, je me trouve de nouveau belle, de nouveau, j’ai cette impression de grande dame. Les épingles sont mises et un mois plus tard, je retournais en magasin pour un dernier essayage.

Mme Salade de Fruits et sa robe de mariée de princesse

Crédits photo : Photo personnelle

Cette fois-ci, je découvre ma belle enfin à ma taille et… très franchement serrée à la taille. J’adore l’effet taille de guêpe que cela provoque et suis prête à endurer ce serrement pendant notre belle journée.

Je ne vais pas te cacher que par la suite, cela m’a donné quelques sueurs froides ! J’ai un peu flippé de savoir que j’allais passer au moins 20h dans une robe ultra serrée au ventre. Je me suis demandée si j’allais tenir, ne pas m’écrouler de fatigue ou d’hypoglycémie le jour J, j’ai donc acheté une serre-taille sur internet (si, si !) un mois avant le mariage et l’ai porté chaque jour pour m’habituer à avoir le ventre serré. Le stress/excitation à l’approche du mariage m’a en plus permis de perdre 2 kilos.

À 2 semaines du jour J, je réessayais ma robe avec ma petite sœur. Toujours serrée, mais l’habitude du serre-taille me permet de me rassurer. C’est jouable !

… Jusqu’au mariage !

Le jour J, quand j’ai enfin enfilé ma robe, je me suis sentie… prête ! J’étais la mariée du jour, la femme qui va épouser sa moitié et s’engager à vie avec lui. Ma robe m’a apporté ce maintien, cette sensation que j’ai tant aimée d’être la princesse du jour. Mais pas la princesse naïve et gloussante. Non, la princesse fière et humble à la fois, qui s’est faite belle pour ce jour si particulier, pour elle et pour son mari. Une femme forte qui va marquer son avenir de façon indélébile et qui avance avec sérénité vers son destin.

Bien sûr, ce n’est pas la robe qui faisait réellement tout cela, non, mais elle était un signe extérieur de l’importance de ce que j’allais vivre. Elle et moi, on s’est engouffré dans cette journée avec un vrai bonheur. À aucun moment, elle ne m’a gênée, je me suis même éclatée à soulever le tulle, à l’empoigner pour avancer, à voir ma traîne qui me suivait partout… ! Je me suis sentie vraiment belle, et vraiment en phase avec l’image qu’on renvoyait, toutes les deux. Et quand Mr Montagne était à côté de moi, c’était carrément le jackpot tellement il était beau dans son costume bleu nuit et blanc.

Mme Salade de Fruits et sa robe de mariée de princesse

Crédits photo : Photo personnelle

Les seuls moments où j’ai été un peu embêtée par le serrement à la taille ont été le trajet en voiture pour aller au vin d’honneur et le plat servi à table durant la soirée. J’ai ensuite tout fait pour rester debout puisque mon ventre avait plus de place ainsi. Je n’ai en effet pas avalé grand-chose comme je te le racontais lors de la soirée. Mais je n’en ai pas ressenti le besoin. Et j’ai dansé jusqu’au bout ! Enfin, j’ai surtout sautillé et fait tourner mon tulle. Aaah que c’était beau ! Je revois ma sœur venir me trouver pendant que nous dansions pour me dire « t’es rodée, j’ai bien vu que tu n’arrêtes pas de te regarder dans le reflet de la baie vitrée » !! Oups ! Mais j’assume, car c’est le seul moment de la journée où je me suis vue entière (le matin, j’avais juste un miroir de table puis plus rien de toute la journée) et je trouvais que tout ce volume de tulle et de dentelle tournait tellement bien autour de moi, avec légèreté et romantisme…

J’ai eu du mal à l’enlever, en nous couchant. J’ai retardé de 5 minutes mon déshabillage en tournant pour montrer à Mr Montagne toute la beauté de ma robe (le pauvre, ça faisait déjà des heures qu’il la voyait !!). Et puis il a fallu la quitter. Non sans lui avoir dit merci <3

Depuis, elle est ressortie

Pour une séance photo avec mon papa, quelques jours après le mariage. Ce plaisir de la remettre… !

Mme Salade de Fruits et sa robe de mariée de princesse

Crédits photo : Photo personnelle

Mme Salade de Fruits et sa robe de mariée de princesse

Crédits photo : Photo personnelle

Mme Salade de Fruits et sa robe de mariée de princesse

Crédits photo : Photo personnelle

Mme Salade de Fruits et sa robe de mariée de princesse

Crédits photo : Photo personnelle

Mme Salade de Fruits et sa robe de mariée de princesse

Crédits photo : Photo personnelle

Elle est aussi passée au pressing où elle est ressortie comme neuve. Et puis elle est sur toutes les photos (ou presque !) et je la revois à loisir, même si elle est rangée dans sa house à quelques mètres de moi.

Lorsque j’ai visionné notre film de mariage, j’ai été heureuse de la voir en mouvement. Les photos sont déjà superbes, mais j’ai réellement savouré notre film de mariage, voir le vent dans mon voile, les mouvements du tulle, le scintillement des petites paillettes… Bien sûr, notre film nous a apporté bien plus que le plaisir que j’ai eu à voir ma robe en action. Nous avons revécu cette merveilleuse journée sous un nouvel angle, avec une poétique de l’image à couper le souffle.

Et d’autres projets…

Et puis, en passionnée de photographie que je suis (mais qui désespère de ne pas avoir le temps de faire tooouuut ce que j’aimerai faire !), j’ai prévu de refaire des photos artistiques avec ma précieuse et mon papa <3 Juste pour le plaisir de partager un joli moment et de jolies images. Enfin, mes deux sœurs préparant elles aussi leur mariage respectif, j’imagine déjà une petite séance photo entre frangines, en robe de mariées !

Et toi, tu as aimé porter ta robe ? Tu te régales de la voir sur les photos ? Toi aussi, tu t’es sentie merveilleusement bien dedans et tu cherches une occasion pour la remettre ? Raconte-moi !

Hello ! Moi c’est Mademoiselle Salade de Fruits (jolie jolie joliiieee, comme la chanson !) et le 11 juin 2016, j’ai épousé Monsieur Montagne dans les Alpes de Haute Provence. Nous avons préparé cette belle journée pendant 2 ans dans un esprit très nature, pour un résultat... mieux que dans nos rêves !!! Moi : architecte paysagiste hyper positive, toujours souriante, un brin la tête dans les nuages. Lui : paysagiste aussi mais côté terrain, hyper discret et hyper actif côté méninges, les pieds sur terre. Notre belle journée : un beau village de montagne, beaucoup de plantes, des invités à faire rêver, des lucioles, des cascades, de la poésie, des surprises…avec beaucoup, beeaauuuccooouup de DIY !! Je m’éclate à préparer tout cela, et j’espère partager avec toi toute cette bonne énergie, comme j’ai pu n’enivrer de beaux récits Dentelles lorsque j’étais encore lectrice Dentelle.

Commentaires

  • Avatar
    MissTic
    Répondre
    28 avril 2017

    Moi aussi ma robe est super serrée! Je comprends pas les couturières, quel intérêt de faire des robes trop petites? Pourtant elles prennent nos mesures! Du coup comme toi j’ai perdu 2kg, mais je pense que je serais toujours serrée le jour J, et j’ai plus d’autres kilos à perdre (ou alors une cote). Il paraît que le tissu se détend après avoir chauffé contre la peau quand on porte la robe, mais à te lire, c’est pas vraiment le cas…

  • Avatar
    véronique
    Répondre
    28 avril 2017

    Tu l’as bien vécu alors ça va, mais de mon côté je n’aurais jamais supporté d’être serrée ! (souffrir pour être belle, non merci). Il existe des bustiers adaptés à notre morphologie (pour moi il fallait un bustier long pour cacher mon ventre) alors pourquoi se faire souffrir ? Pour moi ce fut l’extrême inverse : j’avais tellement peur d’être trop serrée, de ne pas être bien, que je n’ai pas fait assez serrer le laçage dans le dos ! Du coup ça aurait pu être encore mieux quant à l’effet visuel. L’important c’est que tu aies été heureuse en portant ta robe, mais bon sang… soit la personne qui a pris tes mesures n’a pas su le faire, soit la couturière fait des erreurs de débutante…

  • Avatar
    Madame Peach
    Répondre
    28 avril 2017

    J’avoue que tu as été courageuse d’accepter de supporter une robe très serrée, quand on sait qu’au contraire ma créatrice m’a dit prévoir d’emblée « 1 à 2 cm de marge à la taille » pour que je puisse être parfaitement à l’aise… Mais là n’est pas tout le sujet et tu étais une super jolie princesse le jour J, merci de partager encore toutes ces photos avec nous, et du coup j’espère que tu reviendras nous montrer ta séance photos entre frangines (gniiii moi aussi je veux remettre ma roooooobe !) 💕

  • Avatar
    Répondre
    28 avril 2017

    Les photos de ton papa sont tellement belles…. Surtout celle avec l’ombrelle.

  • Avatar
    Claire
    Répondre
    28 avril 2017

    Je me retrouve beaucoup dans tes mots! Gros coup de coeur pour ma robe au 1er essayage. Essayée sur un coup de tête, ce n’était même pas prévu… ET BIM… J’ai attendu pour la commander mais je suis revenue vers elle. Je ne me suis jamais sentie aussi bien dans aucune autre. Elle était en plus à ma taille. Hasard…?!

    Bustier serré comme toi… J’avais aussi perdu un peu sans le vouloir avant le mariage donc j’étais très bien…
    Qu’est ce que j’ai adoré la faire tourner et la toucher aussi… 🙂

    J’adorerais la remettre aussi !!! 🙂

  • Avatar
    Justine
    Répondre
    28 avril 2017

    Idem que toi, j’ai acheté ma robe très tôt!! en juillet 2016, pour un mariage… en août 2017. Neuf mois se sont écoulés avant de pouvoir faire mes retouches, c’était très long! en tout cas on sent que tu es à l’aise dans ta belle robe, ça fait plaisir à voir (j’ai adoré te suivre dans tes chroniques!)

  • Avatar
    Agathe
    Répondre
    28 avril 2017

    Super idée la perspective de photos avec tes soeurs! 😀 j’adore 😀
    Et tu es superbe dans ta robe, elle te va vraiment parfaitement 🙂

  • Avatar
    Madame Loup
    Répondre
    28 avril 2017

    Pas de doute, Princesse Sissi c’est toi <3 🙂 (ok je me répète mais ça me fait vraiment cet effet ta robe !) Moi aussi je me reconnais beaucoup dans toute la partie où tu racontes comme tu l'as achetée rapidement ! Un coup de cœur quoi ! 🙂 La mienne était aussi très serrée mais je crois que tu me bats quand même hihi 😉

  • Avatar
    Madame Charleston
    Répondre
    28 avril 2017

    Mais que tu es belle ! Vraiment, tu ne pouvais pas faire meilleur choix. Et ces photos sont vraiment incroyables ! J’aurais bien voulu être une petite souris pour assister à ce si joli mariage, tu m’as réellement éblouie avec toutes tes chroniques 🙂

  • Avatar
    Madame Pinpon
    Répondre
    28 avril 2017

    Coucou,
    Je te rejoins sur le bonheur de voir, quelques mois après, sa robe en vidéo… J’ai reçu ma vidéo hier soir, et j’ai adoré me voir de dos en train de remonter l’allée, ma robe tombait troooop bien. Ça, les photos ne le montrent pas forcément.
    C’était mon petit kiff supplémentaire (et le cassage d’oreille pour mon mari « non mais tu as vu comment elle était beeeeelle ma robe ? Et là ? Et là ? » « mais oui mais oui » ^^)

  • Avatar
    Clea
    Répondre
    28 avril 2017

    oulà dommage pour le côté serré !
    J’avais aussi une robe prés du corps (https://www.mademoiselle-dentelle.fr//mariage-fuchsia-orange-blanc-clea/) mais j’étais hyper à l’aise. Aprés si ça ne t’as pas dérangé c’est le principal ;).
    En tout cas jolie robe et au moins tu sais ce que tu vas en faire !
    Plus de 2 ans 1/2 aprés le mariage je la trouve encombrante dans mon placard, et avec mon accouchement qui m’a fait perdre un peu trop elle n’est plus aussi ajustée 🙁 . Puis je me vois mal la remettre « pour le fun ».
    je me demande si ça se revend bien …

      • Avatar
        Clea
        Répondre
        4 mai 2017

        haha non moi la grossesse ça m’a fait encore plus perdre ^^ donc ça ne change pas forcément tout, mais je n’arrive pas à regagner et même si je voulais la remettre ça ne serait pas joli avec mes clavicules creusées +++ et mes minis bras.
        Cela dit depuis ton article j’ai contacté une boutique de revente qui serait interessée pour me la prendre ! Affaire à suivre 🙂 !
        Faudra que tu nous montres les photos que tu as fait (et fera) par la suite avec ta robe alors !

  • Avatar
    Madame Croisé
    Répondre
    28 avril 2017

    belle idée que cet article sur ta robe et toi. J’aimerais bien trouver une occasion de remettre ma robe moi aussi. Et j’ai adoré la voir en mouvement sur la vidéo 😉

  • Avatar
    Viviane
    Répondre
    28 avril 2017

    Franchement tu es superbe et on n’a pas l’impression que tu es serrée mais que tu as une taille de guêpe 🙂

  • Avatar
    véronique
    Répondre
    1 mai 2017

    Je reviens pour te dire que ça fait super qu’il y ait des personnes habillées de couleur corail. Et… ce sont les chaussures que tu as customisées que l’on apperçoie ??? Elles ont tenues la journée ?

Poster une réponse