Mlle Moutarde et la chambre des DIY

Je reviens aujourd’hui avec le deuxième tome de la série DIY, ou “fais-le toi-même” pour les exclusivement francophones. Et je viens mettre du bois dans ta déco. J’aime le bois, surtout le bois brut, naturel, j’en ai plein chez moi et j’en voulais des touches dans mon mariage.

Où vais-je ? Dans quel état j’erre ?

La première chose qui m’est venue à l’esprit, c’est une palette « panneaux indicateurs ». J’avoue, non sans honte, que j’ai piqué cette idée géniale à Mme Mymakao. J’ai donc missionné ma témoin la Blonde, autrement appelée Géo Trouvetou, pour me récupérer une palette. Et hop, en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, elle était là, dans mon entrée.

Et elle y est restée un moment (la palette hein, pas la Blonde), le temps qu’on se décide sur ce qu’on allait y écrire, et comment. Le comment, c’était plutôt en termes de couleurs : noir sur blanc, ou blanc sur noir, ou noir sur bois. On a vite laissé de côté le noir sur bois, car le bois brut aurait trop « bu » le Posca, nous avons donc décidé de peindre la palette en blanc et d’écrire en noir.

J’ai profité d’une sieste de Little Bouddha pour poncer et retirer les grosses échardes : tout au long de ces préparatifs, j’ai toujours eu une voix dans ma tête qui me disait : “Pense au côté pratique le jour de l’installation !” (Et en l’occurrence, au côté : « Aïe ! Mon doigt ! … – Oh la la, il a l’air salement blessé ! – Mais oui, au doigt ! »)

Avec un reste de peinture, nous avons peint les planches, mais uniquement le dessus, car je voulais garder du bois brut sur les côtés. Nous avions sept planches disponibles. Sur la première, nous voulions tout simplement mettre nos prénoms – jusque-là, c’était facile. Ensuite, ça s’est corsé, nos possibilités étaient les suivantes : les dortoirs, les toilettes, la cérémonie laïque, le repas, le dancefloor, le coin photo, le livre d’or, le cocktail, le goûter, le tattoo bar… oups, on se trouvait avec dix possibilités pour six places disponibles ! Il allait donc falloir CHOISIR… aïe, le mot qui fâche !

Je te passe les jours de discussions à rallonge pour arriver directement au dénouement : nos prénoms, la cérémonie laïque, le coin souvenirs (qui englobe le livre d’or et le coin photo), le repas, la piste de danse, les toilettes et les dortoirs. Et de toute façon, c’est juste pour faire joli et personne ne va vraiment s’arrêter devant pour savoir par où aller !

Nous avons ensuite choisi des polices, toutes différentes, trouvées sur Dafont-mon-amour (je suis une Dafont Addict, rappelle-toi). Celle pour nos prénoms est une des deux qui sont dans le faire-part, elle s’appelle “Sweet Sensation”.  Une fois que toutes les polices ont été choisies, nous avons décalqué les textes sur la palette avant de repasser le tout au Posca noir (feutre à la gouache).

Nos panneaux indicateurs de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Work in progress

Il ne nous restait plus qu’à indiquer les directions. Le tout a été fait à main levée, toujours au Posca.

Le jour J, elle était disposée à l’extérieur, dans la cour face à l’entrée, mais elle était aussi sur le passage pour rentrer dans la salle, pour que tout le monde puisse y jeter un œil au moins une fois !

Et sans plus attendre, voilà le résultat final !

Nos panneaux indicateurs de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Près du coin photo, j’avais envie de mettre des photos de nous à tous les âges, et j’ai choisi de les présenter sur une palette, une fois de plus. Comme la décision a été prise à la dernière minute, j’ai juste repris nos initiales, et punaisé nos photos. Pas de DIY dans ce paragraphe, mais c’était pour partager mon idée on-ne-peut-plus-simple pour faire un sympathique petit coin souvenirs !

Quand DIY et récup’ font bon ménage

Continuons avec des petits panneaux de bois, récupérés au fond de notre remise : c’étaient en fait des chutes que nous avions gardées de divers travaux « au cas où », et grand bien nous en a pris !

Nous avons fait trois panneaux, un pour le tattoo bar, un pour le coin photo et le dernier pour le livre d’or. Nous avons chaque fois laissé le bois brut et opéré la même technique : papier calque puis posca noir.

Pour le tattoo bar, le but était aussi de donner le mode d’emploi, car nous ne sommes pas nombreux à nous souvenir de comment fonctionnent les décalcomanies ! Tu noteras la touche d’humour avec le dessin d’un tatou… humour douteux, certes, mais moi, j’adore ! La police utilisée est “Angilla Tattoo”, celle des explications est “Cookies & Milk”, (mais les lettres noircies sont de notre initiative).

Nos panneaux indicateurs de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Pour les deux autres panneaux, il s’agissait seulement de marquer l’endroit. Nous avons repris la même formulation avec des dessins représentatifs. Les polices sont toujours celles du faire-part (“KL Emily” pour celle en capitales).

Nos panneaux indicateurs de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Comment perdre nos invités

J’en arrive enfin au plus gros morceau : les plans de table. L’idée, c’était que chaque prénom soit relié à sa table à l’aide d’un fil. Pour ça, il nous faut donc un grand panneau (170cm de hauteur pour 165cm de large), du fil de coton et des clous de tapissier.

Un weekend, nous laissons Little Bouddha chez mes beaux-parents et en profitons pour aller dans un magasin de bricolage. Nous repérons ce qu’il nous faut et nous voilà avec cette grande planche de bois devant la voiture. Grande planche de bois en effet. Un peu trop grande pour la voiture, d’ailleurs…

Après trois quarts d’heure de retournement de planche et de cerveau dans tous les sens, le verdict tombe : il faut couper la planche en deux ou rentrer à pied, la planche sur le dos. Nous revoilà donc au service découpe, le rouge aux joues, la tête basse, mode boulets ON : « Bon bah voilà M’sieur, en fait ça ne rentre pas dans la voiture, donc, heu, bon bah en fait, voilà, on voudrait la couper en deux, M’sieur, siouplé… », le mec se marre encore… True story.

Bref, tu auras donc compris que c’était vraiment un choix de notre part d’avoir, finalement, fait deux plans de table. Un pour les femmes et un autre pour les hommes. Pour marquer la différence et pour que ça n’ait pas juste l’air de « la planche ne rentrait pas dans la voiture donc on l’a coupée en deux », nous décidons de peindre la planche de ces dames en blanc et celle de ces messieurs en noir. Nous écrirons donc en négatif et les fils seront eux aussi noirs ou blancs selon la couleur du fond.

En ce qui concerne la réalisation, ça a été l’objet de nombreuses interrogations : quel titre ? Quel espacement entre les prénoms ? Quelles polices ? J’en passe et des meilleures.

Finalement, pour le titre, nous avons fait simple (toujours avec nos deux polices “fétiches”) : “Mesdames (ou Messieurs) trouvez votre place”. La police des chiffres est “Cantoni”, ils font environ 12cm de hauteur. Et enfin les prénoms sont écrits avec la police “Cookies & Milk”, ils font 2cm de haut, et l’espacement est d’1cm environ.

Notre plan de table à fils DIY

Crédits photo : Photo personnelle

Nous avons donc commencé par tracer les chiffres, puis les titres et les prénoms. Puis il a fallu faire des pré-trous bien alignés avant de mettre les clous de tapissier. Pour avoir un alignement parfait, j’ai utilisé une bande de masking tape (ça n’abîme pas au décollage et ça évite de tracer un trait de crayon qui doit être effacé après). Pour faire les pré-trous, nous avons pris un long clou afin de pouvoir le tenir facilement, mais avec une pointe fine, un p’tit coup de marteau, et c’est bon ! Ensuite il suffit de mettre les vrais clous en veillant à ne pas trop les enfoncer dans un premier temps.

L’étape suivante est celle des fils. Je fais un nœud solide sur le clou du prénom de mon choix, je tends le fil jusqu’au bon numéro de table, mais au lieu de faire un nœud, je fais le tour du clou et avec le même fil, je repars vers un prénom de la même table. Enfin, à nouveau, je noue solidement. Je reprends le même schéma pour le prénom suivant. Cette technique évite d’avoir une accumulation de nœuds aux clous des numéros.

Notre plan de table à fils DIY

Crédits photo : Photo personnelle

C’est un peu long à faire (et encore), mais ce n’est pas compliqué, il suffit de bien tendre le fil. Et voilà ! Pour finir, j’enfonce davantage les clous pour qu’ils tiennent bien et que ça fasse plus joli.

Après avoir fait les deux plans de table, hommes et femmes, mon Barbu repère une petite planche de bois qu’il nous reste et décide de faire un plan de table pour les enfants : il sépare la planche en diagonale avec une partie noire et l’autre blanche, et c’est reparti pour un tour. Au final, nous avons nos trois plans de table. Tu veux voir le résultat ?

Tadaaaa !

Notre plan de table à fils DIY

Crédits photo : Photo personnelle

Voilà donc comment nous avons mis du bois dans notre déco, tout ça pour un coût de revient minime puisqu’à part les éléments du plan de table (soit 60€ euros), nous n’avons rien eu à acheter. Le bon plan !

Et toi, adepte du bois et du DIY ? Ton futur mari t’a-t-il aidée dans la réalisation ? Je veux tout savoir !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



18 commentaires sur “Mlle Moutarde et la chambre des DIY”

  • Top cet article, moi qui suis une inconditionnelle du bois : j’adoooooore !!!!! Tout plein de bonnes idées à te chaparder (hihihi) avant de les mettre en pratique – cette partie, ce sera une autre paire de manches… ahem…
    Le résultat est vraiment génial en tout cas, bravo à ton Barbu et toi 🙂

  • Trop beau tous ces diy! Je suis admirative du plan de table un sacré boulot le rendu est sublime!! Je suis fan de la technique du calque et posa simple et tellement efficace!!!

  • Super chouettes ces DIY : vous avez eu des idées top et le rendu est superbe ! Je regrette de ne pas avoir eu l’idée du masking tape pour faire une ligne droite… j’ai tout tracé au crayon sur mon plan de table et tout effacer ensuite a été une horreur !

  • SUPERBE !!!
    Franchement, vous êtes hyper doués, vos affiches en bois sont juste top canons !!!
    Et le plan de table, j’adore ! Vous l’avez fait combien de temps à l’avance ? Pas eu de soucis de désistement ? 😉

    • Merci beaucoup mademoiselle Impatiente !! 😊
      On a fait le plan de table le week end avant le mariage (sauf peinture, titres et numéros qu’on a pu commencer en avance), et on a eu 3 annulations, donc ils étaient sur le plan de table pour rien…mais y en avait qu ‘une pour qui c’était dérangeant (rapport au nombre de personnes a chaque table) du coup on a déplacé quelqu’un le jour J en lui annonçant de vive voix.
      Quand je pense qu’au début mon critère n°1 c’était de pouvoir modifier le plan de table jusqu’à la veille! 😆😂

  • Bonjour,

    Je suis en plein préparatifs et pareil j’avais l’idée de faire un plan de table sur bois et autres… Par contre la grande question, comment faire pour l’écriture ???? J’ai envisagé le transfert avec impression sur papier sulfu, mais si tu as une autre solution à me proposer un peu plus simple je suis preneuse. Merci d’avance de ton aide.

    • Je ne vois ton commentaire que maintenant … 🙁 Donc peut être que tu es déjà mariée ou que tu as ta réponse mais voilà quand même : nous avons simplement décalqué chaque nom directement sur le bois, puis avons repassé au posca. C’est long mais pas compliqué a faire.

  • Merci beaucoup c’est vraiment top! Je me demande juste comment vous avez décalquer votre texte sur le bois? Merci d’avance pour votre réponse.

    • Comme celui de Cynthia, je ne vois ton commentaire que maintenant 🙁 donc toi aussi peut être que tu es déjà mariée. J’apporte quand même ma réponse. Nous avons décalqué avec des feuilles de calques, selon la méthode classique (la même que sur papier en fait!) Puis une fois qu’on a les noms au crayon à papier il n’y a plus qu’a repasser au posca. Facile mais un peu long à faire, soyons honnête !

  • Ici il n’y aura pas de plan de tables. Chérichéri n’a pas envie d’un mariage conventionnel et donc notre idée, casser les codes… Donc pas de plan de tables à faire et donc pas de prise de têtes et vue. Je ferai certainement un panneau pour dire à nos invités de s’asseoir ou bon leur semble. Je pense que je ferais néanmoins une table pour les enfants, personnalisée avec plein de petites choses pour que ca soit ludique et une pour les ados personnalisée aussi mais moins coloriages/bonbons 🙂

    • On avait hésité sur le fait de placer les gens ou non mais on avait peur que ce soit compliqué le moment venu. Par exemple que quelqu’un ne trouve pas de place avec ses collègues parce qu’il est rentré dans la salle un peu trop tard. Du coup on a opté pour un plan de table oui, mais sans placer les gens sur chaque table. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *