Mon mariage Sixties : nos faire-parts

Jusque là, je ne t’ai pas encore parlé de mes faire-parts… Normal : nous les avons envoyés  à nos invités… Début août !

«Queuwâh ?» t’exclames-tu, pleine de surprise et d’effroi, devant ton écran de PC (Coucou !  Je te vois !). «Mais, Miss Birdy, t’es pas sensée faire ta wonder-cérémonie tout bientôt ?» Eh ben si…

Je te rassure, avec le Bird nous avions pris les devants, en prévenant nos invités, dès le mois de mai, du décalage de la partie « festivités » de notre mariage. Par Sms, email, de vive voix ou encore, pour les « connected people », via les réseaux sociaux… Avec un faire-part qui devait suivre rapidement, pour officialiser l’invitation.

Beatles walk wedding

Crédits photo (creative commons) : James Niland

Petit flash-back

Automne 2012. Les premiers fils conducteurs de notre mariage émergent petit à petit. La musique, l’esthétique 60’s… Et bien sûr, le disque vinyle !

Décliner cet objet-phare dans notre déco nous enthousiasme d’emblée. Je le vois partout : en suspension, en marqueur de table… Et pourquoi ne pas l’utiliser aussi pour annoncer notre union à la Terre entière ? nos familles et amis ?

S’ensuivent plusieurs dizaines d’heures à écumer le net en long et en large, à la recherche du faire-part vinyle ultime. Je vois pas mal de trucs kitsch, mais heureusement aussi quelques petites merveilles, comme celui de Mam’zelle Pétille !

Sauf que, dans ma petite tête de piaf, j’ai envie de jouer le jeu à fond. J’imagine un résultat final qui soit le plus proche possible d’un disque original et personnalisé. Comment ça, j’en demande trop ? Le Bird est assez emballé sur le papier, mais pour lui, c’est difficilement réalisable car nous ne maîtrisons aucun outil graphique… Et déléguer toute la conception à un pro, c’est juste hors budget !

Toutefois, doucement, la magie opère, grâce à Madame Tout Court.

En visionnant les clichés de notre séance d’engagement, deux d’entre eux retiennent notre attention : l’un en noir et blanc, un peu flou, où le Bird me prend la main pour me conduire vers un rutilant cabriolet rouge, genre « En voiture Simone, c’est parti pour la grande aventure ! » L’autre, en couleur, sur un passage clouté, clin d’œil subtil au visuel du célèbre album Abbey Road des Beatles.

Recto faire-part

Ils sont tellement réussis, qu’on se dit « Hey, soyons fous, il faut que ces photos soient la pièce maîtresse du mariage, tentons le coup quand même ! »  L’idée du faire-part vinyle était relancée, pour de bon cette fois !

Du rêve à la réalité

Mais très vite, on s’est heurtés à un autre problème de taille.

La plupart des exemples que j’ai pu voir sur le net sont des save the date, et non des faire-parts en bonne et due forme ! Nous avons beaucoup d’infos à annoncer. Le déroulement de la journée, les lieux choisis, les possibilités d’hébergement. Un carton circulaire noir et blanc, avec une impression sillon en trompe l’œil ? Pas mal, mais trop petit pour tout mettre. Et où on les imprime, d’abord ? Le 45 tours vintage, détourné avec un sticker ? Même souci. Sans compter le coût d’expédition, exorbitant ! Un CD ? Plutôt une bonne idée, à la base : on peut graver un fichier, avec toutes les données pratiques. Mais ça ne fait pas du tout vinyle… Tu imagines le choc des cultures, avec la belle pochette rétro ?

Puis, on a laissé le mariage en stand by pendant plusieurs longues semaines, et nos idées sont restées dans leur jus…

Jusqu’à une super trouvaille du Bird sur Amazon, en mai : le CD-Vinyle ! Eh oui, ça existe ! Ça nous a ouvert des perspectives infinies. Outre le fait de créer un fichier Powerpoint complètement dédié au mariage, avec de l’utile et du futile, pour faire rigoler nos invités, nous avons pu ajouter une mini-playlist d’une dizaine de titres, dans le pur esprit 60’s !

verso Faire-part

Autre bonne nouvelle : plutôt que de monter nos pochettes une à une, dans la sueur, la colle en spray et les larmes – souviens-toi, je t’ai dit que je n’étais pas une pro du DIY ! – nous avons déniché un site, qui propose la conception et l’impression de pochettes CD, sur la base d’une maquette.

Celle-ci a été réalisée par une de nos amies graphistes, qui a fait un super boulot ! Tu as vu, comme tous les grand groupes, nous avons même notre logo ! Yeah !

Restait un dernier truc à gérer : les allergiques à la technologie et/ou nos invités seniors ! Là, aussi notre amie graphiste est intervenue, et nous a créé sur-mesure un petit carton d’invitation plus traditionnel, à glisser dans la pochette, qui protège également le CD.

Pochette disque

Bien sûr, notre faire-part n’est pas exempt de défauts !

Outre le fait de l’envoyer quasi hors-délai, il nous coûte cher en timbres. Nous avons allègrement dépassé la barre des 20g – on frôle les 35g, en fait ! Comme beaucoup d’invités sont dans la région, nous essayons d’en remettre le plus possible en main propre. Avantage de la technique, les gens ouvrent leur faire-part devant nous, le trouvent canon, dans la plupart des cas, et nous répondent immédiatement sur leur participation ! Mais ça ne marche pas à tous les coups non plus, ce serait trop simple… Devine qui ne sait plus où donner de la tête, pour relancer les réponses de ses invités ?

Finalement, nous avons énormément travaillé sur ce faire-part. Mais nous en sommes très fiers, car il nous ressemble à 100%. L’objet est vraiment original, et on se dit qu’on a fait le bon choix quand certains de nos proches nous confient que  la playlist tourne dans leur voiture ou à la maison, et qu’ils pensent à nous et à notre  beau jour qui s’annonce !

Et toi ? Tu tenais absolument à un type précis de faire-part ? Tu t’es accrochée pour le réaliser malgré les difficultés, ou bien tu as finalement choisi une autre option ? C’est à toi !

 

 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Mon mariage Sixties : nos faire-parts”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *