Mission faire-part

Flippée de l’organisation comme je suis, nous nous sommes penchés, l’Amoureux et moi, sur cette épineuse question au mois de septembre de l’année dernière.

Je m’étais dit qu’on se laissait trois mois pour trouver le modèle qui nous conviendrait, envoi en janvier, réponse fin mars au plus tard pour avoir quatre mois pour finaliser tous les détails liés au nombre d’invités. L’idée c’était de vagabonder sur Internet et de trouver quelque chose qui nous plaisent à tous les deux pour un budget raisonnable.

De l’insatisfaction à la réflexion

En effet, je n’avais pas envisagé que je ne trouverais pas mon bonheur sur la toile et qu’aucun site ne trouverait grâce à mes yeux (ou du moins sans doubler mon budget).

Pas de panique, il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions.

La première aurait été de me résoudre à envoyer un faire-part qui ne nous plaisait qu’à moitié et ça, vois-tu, ça ne m’enchantait pas trop. Je me dis que c’est un souvenir un faire-part, que certaines personnes aiment les garder, et surtout que c’est l’annonce d’un moment heureux pour notre couple et que donc je veux envoyer des paillettes de bonheur à mes invités ! Un truc chouette quoi !

La seconde c’est bien entendu de le créer nous-même (enfin quand je dis nous-même, tu imagines l’Amoureux sur le canapé qui se contente de hocher la tête pendant que je suis en train de me coller les doigts). Après un long weekend de brainstorming, on arrive à déterminer une forme, une charte graphique, un texte, on tient le croquis en somme !

Ce sera donc :

  • Un format carré
  • Des couleurs : rose, vert et argenté
  • Des motifs en rapport avec l’ambiance de notre journée (enfance & gourmandise)
  • Un texte qui nous ressemble donc pas trop formel
  • Un soupçon d’originalité (qui restait à définir)

Mais n’est pas graphiste qui veut…

Le samedi suivant, je m’arme donc de toute ma patience et je m’installe pour mon premier atelier DIY de ce mariage avec paire de ciseaux, papier, colle, et ordinateur.

Et là, c’est le drame :

  • Je ne suis pas du tout assez douée de mes petites mains pour réaliser ce que j’ai en tête.
  • Je ne dispose pas des bons outils informatiques pour réaliser mon faire-part.
  • L’Amoureux n’est décidément pas impliqué dans cet atelier (mais ça on en reparlera).

Alors, dans ces moments-là, je ne fais pas dans la demi-mesure, je me dis que je suis nulle, et qu’on n’y arrivera jamais, et j’envoie tout valser. Sympa non ? L’avantage c’est que ça ne dure pas longtemps et que je me remets vite à voir le verre à moitié plein.

Si je ne suis pas assez douée, très bien, je vais trouver quelqu’un qui va m’aider. Et là, comme la vie fait parfois bien les choses, une très bonne amie à moi qui a un réseau de contacts digne d’Anna Wintour me raconte que justement elle a un bon ami graphiste et que, si j’ai besoin, il peut nous aider. Je te laisse imaginer la petite danse du bonheur à laquelle l’Amoureux a eu droit…

Pour faciliter le travail du graphiste, je décide de lui créer un petit tableau de mes inspirations, en termes d’ambiance, de couleurs, de calligraphie. Le premier jet est arrivé quelques semaines plus tard et je t’avouerai que j’ai été très déçue du résultat. Mais je me suis rendue compte que c’était peut-être difficile de comprendre quelle était mon idée, mes envies précises et que j’étais aussi super chiante exigeante.

Et, finalement, après quelques échanges de mails, on a réussi à obtenir ce qu’on voulait.

La personnalisation du faire-part

Eh oui parce que même si je suis nulle avec mes 10 doigts, j’avais quand même envie de pouvoir dire que j’avais apporté ma touche à ce faire-part.

Avec l’Amoureux, on a donc réfléchi à des customisations sympas et pas trop difficiles à réaliser :

  • Un joli tampon
  • Deux jolis tampons en fait
  • Une pastille à gratter pour découvrir la date de la cérémonie
  • Une pièce de 50 pence en clin d’œil à notre année londonienne pour gratter la fameuse pastille
  • Des stickers en forme de pots de bonbons

Et voilà le résultat !

Le faire-part de Mlle Tourbillon, en vert, rose et gris, avec des fanions

Crédits photo : Photo personnelle

Le faire-part de Mlle Tourbillon, en vert, rose et gris, avec des fanions

Crédits photo : Photo personnelle

Et toi alors ? Tu t’es cassée la tête pour ton faire-part ? Quels étaient tes impératifs ? Quel support as-tu choisi ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Mission faire-part”

  • Ah, le casse-tête du faire-part !!!
    Vous avez (enfin « tu »…) trouvé une bonne solution : les idées viennent de vous, et la réalisation par un pro, et si en plus vous avez vous-même placé certaines choses (tampons etc…) c’est super. Pour nous, c’est moi qui ai réalisé les faire-part : contrairement à certaines qui font elle-même quelque chose de très pro, les miens… on voyait qu’ils sont « fait-maison »…(https://www.mademoiselle-dentelle.fr//mariage-colore-camping/). Mais à dire vrai, c’est ce que je voulais. Et surtout, ils sont dans un style qui nous allait. Et autant j’aime faire des petites choses de mes dix doigts, autant j’utilise le moins possible l’ordinateur…

  • Ah ah ah la galère des faire parts, j’en sors tout juste – on les a envoyés la semaine passée. Nous on a décidé tout faire seuls mais de rester simple. Avec l’aide d’une amie qui a faite des petits dessins caricaturé de nous et en fonction des moments de la journée mes précieux ont pris forme. J’ai mis le tous en forme sous Word et puis CHANCE mon chéri travaille dans un bureau d’architecte avec plein plein de graphiste qui on transformé mon word boiteux en magnifique PDF prêts à imprimer. Mais bon entre le départ et l’arrivée il s’est écoulé 4 mois et aussi un peu de cutter – tamponnage – attache parisienne. Mais mes précieux sont partis et nous avons eu de bon retour même si les plus agés le trouve « original », ah ben oui comme toi on a voulu rester simple et coller à ce que nous sommes! Mais félicitation j’aime beaucoup tes faire parts!

  • Je trouve vos faire parts très jolis.
    Je suis aussi passé par mon beau frère qui gère mieux que moi les outils graphique afin d’avoir exactement ce qui existait dans ma tête.

  • Nos faire parts ont été également « faits maison » ; on a utilisé également les services d’un collègue graphiste et c’est vrai qu’entre l’idée que l’on a et la façon dont elle est perçue – parfois même par l’intéressé qui en plus donne de mauvaises infos – il y a parfois un monde. Mais bon, le tout est qu’on y soit arrivés après quelques déboires et contre temps.
    Et quand on entend « c’est génial et tellement vous » multiplié plein de fois, franchement « ça le fait graaaaave » !!! 🙂 🙂

  • C’est vrai que ce n’est pas évident d’arriver à mettre en oeuvre ce qu’on a en tête, et nous sommes aussi passés par là en créant nous aussi nos FP de A à Z ! Bon, j’en ai fait une grande partie, mais chéri-chéri donnait toujours son avis et m’a aidé dans la mise en page réalisée à l’ordi .. Ca nous a pris beaucoup de temps, mais j’en suis très fière, surtout quand les invités ont commencé à les recevoir et à dire qu’ils trouvaient ça super original !

  • Je les trouve jolis aussi! As-tu réussi à avoir les réponses 4 mois avant le jour J comme demandé? je trouve que c’est assez audacieux de les demander si tôt! Au moins tu as le temps de relancer les non répondeurs! Je recommande vivement le site suivant pour des faire parts raffinés, variés, personnalisés, avec un échange avec les graphistes: http://www.rosemood.fr/

  • Merci ! C’est vrai que je n’avais pas imaginé à quel point ce serait difficile de faire comprendre nos envies ! Au final on a eu toutes les réponses avec pour certains une petite semaine de retard ! Je suis allée faire un tour sur le site que tu nous as envoyé Camille et en effet c’est très joli ! Pour le mariage c’est trop tard mais qui sait … peut être pour l’arrivée d’un bébé 🙂

    • hi, moi aussi j’ai découvert ce site trop tard pour mon mariage, je me rattrape actuellement en y commandant mes faire parts de naissance;-)

  • Très jolie !
    Moi j’ai fais un horrible craquage pour les faire part. Encore aujourd’hui je ne sais pas trop ce qui m’est passé par la tête.
    J’avais un budget définit mais aucune idée si ce n’est que je voulais ni du classique, ni du original (oui je suis grave). Je me suis tourné vers une graphiste spécialisé. Au final il est trop beau trop parfait et trop cher. Budget multiplié par 3 !! Pour du papier…

  • Oui moi aussi j’avais voulu faire appel à une graphiste spécialisée. Elle fait des trucs que je trouve trop sympa, elle s’appelle Laure Phelipon !
    Mais nous n’avons pas craqué !! En même temps c’est quelque chose qui reste, ca vaut le coup de se faire plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *