Comment faire le plan de table pour le mariage

Le plan de table : ce casse-tête

Préparer un mariage, c’est vraiment chouette (non, je ne m’auto-persuade pas !). J’adore réellement rencontrer les prestataires, choisir les chaussures (à paillettes) et tester toutes sortes de coiffures. Mais il y a clairement des aspects du mariage qui sont plus délicats, et surtout moins glamour. C’est pourquoi aujourd’hui, je te parle de notre plan de table et de toutes les joyeusetés qui s’y rattachent !

Chapitre premier : la salle

Je ne t’ai pas encore réellement parlé de la salle que nous avons choisie, peut-être simplement parce que nous n’en avons visité qu’une et que ça a été le coup de cœur. De plus, elle a tous les avantages que nous recherchions en termes d’infrastructures et de positionnement géographique.

Nous nous marions dans une superbe ferme en carré et le repas se fera dans la grange aux poutres apparentes, un petit bijou. Allez, je te la montre !

Ferme pour le mariage

Crédits photo : Ferme de Mehaignoul

Je suis amoureuse des poutres et de l’atmosphère générale qui se dégage des lieux, je suis sûre que de nombreux beaux mariages y ont déjà eu lieu et ça me rend toute chose, ces ondes positives de gens heureux.

Comme tu peux le voir, il y a d’énormes piliers qui « encombrent » la salle (je trouve que ça l’habille). Ces piliers sont donc à prendre en compte lorsqu’on installera les tables, parce que selon la maman du Homard, il est important que tout le monde puisse voir facilement les mariés. J’aime tellement ça, être admirée en pleine ripaille !

Mais en plus, la salle est en escalier. Certes, il s’agit de toutes petites marches, mais il y a une différence entre les deux extrémités de la salle, exit donc les grandes tablées et bonjour les jolies tables rondes.

Chapitre deux : les tables rondes ne sont pas extensibles

Bon OK, je ne t’apprends rien… Sauf que du coup, il va falloir diviser, non pas pour mieux régner, mais pour agencer tout ce beau monde.

Après un rapide calcul, on se retrouve avec cent vingt personnes au repas, et les tables peuvent accueillir jusqu’à dix personnes : va pour douze tables, alors ! Oui mais non. Non parce que nous, à notre table, on doit y être douze, parce qu’on souhaite partager le repas avec nos témoins et leurs conjoints.

Le Homard et moi optons donc pour une table rectangulaire pour la table d’honneur et des tables rondes pour les autres invités. Et, oui, on agencera la nôtre pour que tout le monde puisse me voir déguster ma plâtrée mes quelques bouchées de pâtes.

Chapitre trois : faire avec les affinités de X, Y et Z

Ma famille étant microscopique mais remplie d’amour, tous les adultes tiennent sur deux tables, autant dire que ça a été simplissime de les placer. On a mis en plus une table pour les enfants, et en deux temps trois mouvements, l’histoire était pliée.

Mais Monsieur Homard, lui, il a une famille recomposée, avec en tout sept frères et sœurs, presque tous en couple. S’ajoute à ça les cousins, cousines, oncles et tantes, et les amis des parents… Je me retrouve donc à devoir faire plaisir à plus de quatre-vingts personnes, dont une trentaine que je ne connais absolument pas.

Je suis parvenue à bidouiller pour les plus jeunes, en fonction des affinités naturelles qui se dégagent dans les fêtes de famille, mais nous avons décidé de confier le reste à la maman de mon Homard. Qu’on ne vienne pas m’ennuyer avec ça !

Chapitre quatre : où est-ce que je pose mes fesses ?

Si nous sommes parvenus à regrouper les gens par table, s’est alors posée la question de qui met-on à côté de qui ?

La première option était de laisser le placement libre. Mais après un barbecue familial où on a mis dix minutes à s’asseoir parce que personne ne prenait de décision, nous avons opté pour des places attribuées directement à la table. Et on va faire au mieux !

Je sais que ça ne plaira pas à tout le monde, mais je me tue à dire que « c’est juste pour manger » (OK, là, je m’auto-persuade encore). De toute façon, d’ici là, on garde le plan de table secret, histoire de ne pas être confrontés à des déceptions et des tentatives de soudoiement pour changer tout ça. Je serai intransigeante, parce que je l’ai déjà réalisé, et vu le boulot qu’il m’a demandé, je ne recommencerai pas !

Chapitre cinq : et ce plan de table, alors, il ressemble à quoi ?

Comme nous n’avons pas de thème, et que l’organisation des tables a été un réel casse-tête, je me suis dit que j’allais trouver une idée sympa et ludique pour que nos invités trouvent leur place.

Au détour de brocantes, je suis tombée sur la boîte de jeu « Qui est-ce ? ». BINGO ! Mon plan de table prendra cette forme-là ! Il n’est pas encore fini, mais je me réjouis de te le montrer et de découvrir la surprise de mes invités le jour J !

Comment faire le plan de table pour le mariage

Crédits photo (creative commons) : blickpixel

Et pour toi, rassure-moi, ça a aussi été la galère pour que tout prenne forme ? Tu t’arraches un peu les cheveux avec les affinités et les « interdictions » ? Dis-moi tout !

Hello! Me voici, Mademoiselle Paillettes! Je me marie en septembre 2017, dans la plus jolie fermette du royaume de Belgique. A 27 ans je vais épouser celui que j'ai décidé d'appeler Monsieur Homard (en vérité je l'appelle Momard, il trouve que ce n'est pas très viril mais personnellement, je le vis très bien). Les paillettes c'est une grande passion chez moi, un peu moins chez Monsieur qui préfère faire un tour en Jeep dans la boue. Les compromis, ça nous connait, mais je t'expliquerai ça très prochainement! A très bientôt!

Commentaires

  • Avatar
    Mademoiselle Biche
    Répondre
    7 octobre 2017

    Haaaaaaa ouiiii quel casse-tête ! Nous avons presque toutes les réponses de nos invités au repas, alors on peut doucement s’y mettre. Doucement parce que, comme pour vous, notre salle va nous empêcher certaines configurations vu qu’elle est « coupée » par des poutres et un escalier menant à la mezzanine… et puis après il faudra réfléchir au placement à proprement parler de chacun !
    Hâte de découvrir ton plan de table version Qui est-ce, c’est super intriguant !!!!

  • Avatar
    Madame Néfertiti
    Répondre
    7 octobre 2017

    il va être trop chouette votre plan de table et hyper original hâte de voir ça. Le plan de table peut être galère si les parents sont divorcés, ou s’il y a des histoires de familles. Nous on a eu de la chance et c’était table attribuée mais après les gens se mettaient où ils le voulaient sur la table. Ta salle est sublime!

  • Avatar
    Mademoiselle Wait
    Répondre
    8 octobre 2017

    Ça promet ce plan de table avec le qui est-ce, il faut dire que c’est quand même super comme jeu 🙂 Tout le monde devrait aimer.

  • Avatar
    Madame Gypsophile
    Répondre
    8 octobre 2017

    Ahhh le plan de table. J’avoue qu’on a abandonné l’idée de placer les gens sur la table, on s’est arrêté à leur attribuer 1 table … un souci en moins 😉

  • Avatar
    Pietra
    Répondre
    19 octobre 2017

    Petite astuce pour faire son plan de table : dessiner le plan de la salle et l’emplacement des tables au crayon sur une feuille A3, écrire le nom des gens sur des mini post-it puis s’amuser à placer, déplacer, replacer tout ce petit monde…et surtout garder son plan de table secret !!

Poster une réponse