Mon mariage grec avec vue sur la mer : J – 2 et J – 1

Aaah, ça y est, le compte à rebours est lancé, et pour te remettre un peu dans le contexte, je t’avais laissée dans ma dernière chronique à J – 2 ! Je reprends donc mon récit l’avant-veille du mariage, quelque part dans le sud de l’Eubée !

J – 2 : notre arrivée sur l’île

Je me lève assez tôt le matin, nous chargeons la voiture avec mon père et nous allons prendre le bateau.

La veille de mon mariage : derniers préparatifs // Photo : Wedding Scene

Crédits photo : Wedding Scene

Sur le bateau…

Il est midi quand je débarque enfin sur mon île ! La dernière ligne droite ! Bizarrement, je suis assez zen, je me dis que ce qui est fait est fait. Maintenant “y’a plus qu’à” !! Les jours précédents, ma mère a géré l’histoire du parking à l’église, ce qui est un vrai soulagement, ma belle-mère a géré le peintre (on a fait repeindre les murets et l’entrée car la peinture était toute abîmée) et… il semblerait que nous soyons chanceux pour le temps !

Nous sommes dans une région très venteuse et il y a eu du vent toute la semaine ! Mais nous avons une chance immense, les prévisions météorologiques sont bonnes pour le vendredi et le samedi : pas de canicule, pas de pluie et peu de vent ! Parfait en somme pour notre soirée autour de la piscine ! Devoir se rapatrier à l’intérieur pour l’une ou l’autre de ces raisons m’aurait fait rager !

Jeudi après-midi, j’organise les différents tas d’affaires à la cave de la maison qui est devenue un chantier : il y a la déco pour l’église que devra amener mon frère deux heures avant le mariage, la déco et les bonbonnières pour l’hôtel, les affaires pour notre chambre d’hôtel et mes préparatifs du samedi. Puis, je fais charger les bouteilles de vin par les hommes de la maison dans le coffre de ma voiture et on les amène à l’hôtel avec mon père pour qu’elles soient mises au frais.

Monsieur Cook arrive le soir et on part s’installer à l’hôtel pour quatre nuits. On dépose la déco et les bonbonnières et je donne à la gérante les derniers détails. On découvre notre “suite nuptiale” super jolie et sa vue sur la piscine et la mer ! On est contents d’être à l’hôtel et non pas à la maison, ainsi nous sommes un peu “préservés”. Chez moi, il y a quatorze personnes qui dorment et chez Monsieur Cook, c’est à peu près aussi agité !

La veille de mon mariage : derniers préparatifs

Crédits photo : Photo personnelle

La vue sur la piscine où se déroulera la soirée du mariage, prise depuis notre chambre d’hôtel ! (Hélas, la qualité de la photo n’est pas terrible…)

Les premiers invités commencent à arriver, et notamment ma famille : mes parents qui vivent en Belgique sont là, ma sœur qui vit à Athènes et sa famille aussi et surtout mon oncle, mes tantes et cousines du sud de la France sont arrivés eux aussi ! Seuls mon frère et sa copine manquent à l’appel et n’arriveront que le lendemain de Bruxelles.

On passe la soirée dans un petit restau convivial avec ma famille, mes beaux-parents et une copine de France déjà sur place. On est quinze à table ! On passe une soirée très sympa, comme un petit avant-goût des deux jours qui nous attendent !

J – 1 : la finalisation du plan de table… en mode dernière minute !

Vendredi matin, on se réveille dans notre suite nuptiale et nous commandons deux cafés freddo pour le petit-déjeuner. Car aujourd’hui, on a une grosse mission principale : la finalisation création du plan de table avec Monsieur Cook.

Nous nous y attelons sur le balcon de la chambre d’hôtel. Monsieur n’a pas eu le temps de s’en occuper plus tôt et on savait qu’il risquait d’y avoir des modifications à la dernière minute. Quelques invités ont par exemple modifié leur réponse en cours de route : certains nous avaient assuré qu’ils viendraient seuls et en fait, deux jours avant, nous ont dit que finalement, ils viendraient accompagnés, et vice versa. On avait donc laissé cette tâche pour le dernier jour délibérément !

On termine notre liste au bar de l’hôtel et on salue quelques invités qui viennent d’arriver. Après plus de deux heures sur notre fichier Excel, c’est tout bon, il est temps d’imprimer et de donner la liste à l’hôtel.

En fait, on a pu le faire à la dernière minute car on a juste placé les invités par table. On préférait laisser le choix à nos proches de se placer comme ils le souhaitaient autour de la table sans imposer de place précise. Nous avions donc juste une liste alphabétique, qu’un serveur de l’hôtel tenait à l’entrée pour indiquer aux gens où se placer.

Ce qui a compliqué un peu la chose, c’est que j’avais donné des noms de plages aux tables alors que l’hôtel est habitué à travailler avec des numéros… Mais bon, ils se sont bien débrouillés, au final !

Une dernière après-midi productive !

Je ne me souviens plus très bien de ce que j’ai fait ni de ce que j’ai mangé en début d’après-midi, je sais juste que je suis allée me baigner pour tenter de me détendre un peu, mais je n’en ai aucun souvenir !!

En fin d’après-midi, je m’occupe de la déco des lambades avec ma belle-sœur, qui vient d’arriver sur place, à la cave. Comme c’est fragile et qu’on devait tout amener d’Athènes, là aussi, j’avais préféré garder cette mission pour la veille afin d’éviter que les étoiles de mer ne s’abîment. Et je tenais absolument à attendre ma belle-sœur et sa fibre artistique !

Pendant ce temps, c’est le branle-bas de combat à la maison, on organise une soirée avec mes invités. Ma mère et ma famille préparent la terrasse arrière et disposent tables et chaises pour recevoir environ trente-cinq personnes ! Monsieur Cook organise une soirée similaire chez lui. On a décidé de se séparer de la sorte pour profiter chacun de nos proches et passer une dernière soirée en “célibataires”. Et puis comme ça, on a pu l’organiser chacun chez soi car sinon, aucune maison n’aurait été assez grande pour recevoir l’ensemble des invités.

Pour nous faciliter la vie et éviter de devoir cuisiner pour trente personnes nous-mêmes, on a commandé des plats traditionnels dans un restau du coin !

Il faut dire que mes parents étaient limite plus stressés par cette soirée que par mon mariage ! Ils n’arrêtaient pas de m’en parler, avaient des préoccupations du style : “Et comment on va faire si jamais il y a trop de vent sur la terrasse ? On n’a pas la place pour trente personnes à l’intérieur !” et les jours précédents, ils évoquaient mille autres scénarios catastrophes. À chaque fois, je leur disais que pour moi, le focus, c’était le samedi et que tout se passerait bien ! J’avais raison d’être optimiste car effectivement, tout s’est super bien passé !

Ma dernière soirée en célibataire

En attendant la soirée, je retourne à l’hôtel me préparer et essaye d’organiser les voitures pour emmener les invités qui dorment à l’hôtel et sont sans voiture. Quand j’arrive finalement à la maison, tout le monde est déjà là, et mon père m’accueille en me tendant directement une coupe de champagne grec !

On passe une soirée très sympa sur la terrasse. Les tables ont été disposées comme dans une taverne, les plats ont été placés en buffet à l’intérieur et mon père a prévu la boisson et fait le service ! Ma mère a allumé plein de bougies et lanternes, je suis heureuse qu’elle ait pensé aux moindres détails !

Il y a ma famille de France et de Belgique, mes amies de France et d’Athènes, et certains amis de mon père déjà sur place (la plupart des invités d’Athènes, mes collègues etc. n’arriveront que le samedi matin).

La veille de mon mariage : derniers préparatifs

Crédits photo : Photo personnelle

Lors de la soirée la veille du mariage : un petit verre de vin, ça aide à se détendre !

Bizarrement, je suis assez détendue, quelques coupes de champagne aidant ! Et je me sens heureuse, tout simplement ! Tous les gens que j’aime et qui habitent aux quatre coins de la France, la Belgique, l’Angleterre et la Grèce sont déjà là, et ils sont là pour moi ! C’est une sensation très agréable !

Un ami de mon père, dont le hobby est la photographie, prend de lui-même plein de photos. C’est génial de sa part car ça m’a fait des souvenirs de cette soirée aussi !!

“I ora i kali”

Vers 1h du matin, je ne me sens pas fatiguée mais je me force à rentrer me coucher pour être en forme le lendemain. Au retour, je passe devant la maison de Monsieur Cook qui est à 50m de l’hôtel et passe faire un coucou à tous ses invités à lui. Ils ont l’air de bien s’amuser de leur côté aussi !!

Tout le monde nous souhaite : “i ora i kali” pour le lendemain, ce qui signifie littéralement “que votre heure soit bonne” ou plutôt “que l’heure/le moment de votre mariage soit bon et chanceux”. C’est un peu compliqué à traduire mais en gros, c’est un souhait avant le mariage pour que tout se passe bien le jour J, mais aussi pour l’avenir : “que votre avenir soit heureux/que votre vie de couple soit chanceuse”. Comme quoi, quatre petits mots peuvent signifier beaucoup ! Et ils me font particulièrement chaud au cœur à la veille de mon grand jour !

Et toi ? Qu’as-tu prévu de faire la veille de ton mariage ? Auras-tu aussi des choses à faire à la dernière minute ? Raconte-moi…


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



3 commentaires sur “Mon mariage grec avec vue sur la mer : J – 2 et J – 1”

  • Quel courage de faire le plan de table la veille! Tu n’avais pas ta déco a installé la veille?
    Cette soirée en famille c’est chouette mais faut faire attention à ne pas se coucher trop tard 😜

  • C’est chouette d’avoir pu profiter de tes proches la veille du mariage ! Le plan de table la veille, j’avoue, je n’oserai pas… ça me stresserait beaucoup trop ! ^^

  • Merci les filles, on avait deja un peu reflechi aux tables avant mais c’est vrai que mon mari venait juste de changer de travail et n’avait pas du tout eu le temps de “se poser” pour vraiment mettre les choses à plat… et puis on a eu des changements de dernière minute de la part des invités donc le faire plus tot n’aurait pas été productif non plus… Pour la déco, comme la soirée avait lieu dans un hotel et en extérieur, on ne pouvait pas la mettre en place nous même. Ce sont les gens de l’hotel qui l’ont fait juste avant le mariage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *