Les préparatifs de notre mariage : round 1, trouver la salle !

Maintenant que la famille et les témoins sont au courant, que nos amis proches l’apprennent petit à petit (vive le réveillon de Noël entre copains !), il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses ! Alors retrousse tes manches, tu vas plonger avec moi dans l’organisation pure et dure du mariage !

Et tout commence par… la salle ! Oui, parmi les questions récurrentes que nous avions eues après notre annonce, il y avait le choix de la date. Nous n’avions pas de date précise en tête, pas d’anniversaire de rencontre/bisou/demande/premiers sushis que nous voulions marquer, rien. Pour nous, le seul impératif c’était que ça soit l’été, pour avoir de grandes chances de beau temps et donc pouvoir faire notre cérémonie d’engagement en extérieur, avec les arbres bien verts, les fleurs, les guêpes et qu’on puisse profiter du soleil. Donc entre mai et septembre, pour voir large.

Première étape : la recherche théorique

Me voilà donc début janvier 2014 à parcourir les sites de répertoire de salles, à téléphoner aux mairies proches, à demander à mes amis et ma famille sur place s’ils connaissent un endroit sympa.

Ce qui a le mieux marché : sans conteste la mairie et le bouche à oreille. Par Internet, j’ai surtout trouvé des domaines. Ça m’a fait rêver mais les devis m’ont vite refroidi : il fallait compter 3 500 € juste pour le samedi (extinction des feux à 3 heures du matin), 800 € supplémentaires pour ajouter le dimanche. On oublie. Cette somme représente un peu plus du tiers de notre budget, à quoi ça sert d’avoir un superbe endroit si c’est pour y manger des chips et du thon-mayonnaise ? Oui on économiserait sur la déco, c’est sûr, mais je n’étais pas sûre qu’on arrive à 3 500 € de décoration quand même (un an plus tard, je refuse de faire les comptes de la déco, n’y pense même pas, je m’en fiche, je m’éclate !).

Par contre les mairies sont des mines d’informations (en même temps ils ont l’habitude des mariages !).

Nos premiers critères étaient assez simples (enfin c’est ce qu’on croyait) :

  • Budget mini : oui, j’adore regarder les photos de mariage dans de beaux châteaux, avec des jardins magnifiques et bien entretenus, les belles salles aux poutres apparentes, ça me fait rêver. Mais d’une il faut y mettre le prix, et nous n’étions pas disposés à le faire pour pouvoir privilégier d’autres postes de dépense. Et de deux, ça ne correspond pas trop au style de mariage qu’on voulait faire. Et j’ai fait pas mal de mariages dans des salles des fêtes très jolies et bien décorées, donc pas de problème de ce côté-là. (Enfin, on est d’accord que si pour le prix mini, on avait trouvé des poutres apparentes et du charme, on aurait pris !)
  • Un espace vert pour notre cérémonie : au moins un lieu pour la faire, pour ne pas se retrouver sur le parking. C’est ce point qui nous a donné du fil à retordre.
  • Un plan B en cas de pluie.
  • Pas plus de 30 minutes en voiture de la mairie. Ce critère a été un paramètre limitant certains lieux mais nous ne voulions pas passer trop de temps en voiture.
  • Pouvoir accueillir environ 150 personnes pour le vin d’honneur et une centaine pour le repas le soir avec une belle piste de danse (oui, je vais finir par en parler de cette fichue liste d’invités mais plus tard !).

Deuxième étape : la recherche pratique !

Au final, j’ai visité 4 lieux, sur deux jours.

Je suis d’abord allée voir deux salles de fêtes. Mais, même si les salles en elles-mêmes étaient bien, il n’y avait jamais d’extérieurs intéressants pour notre cérémonie, ni d’endroit abrité en cas de pluie. On oublie.

J’ai ensuite visité une Maison Familiale Rurale (MFR) proche de chez moi. Si tu es comme moi, tu ne connais peut-être pas : une MFR, c’est un centre de formation en alternance régi par la loi 1901. Chaque MFR a sa spécialité et celle que je visite offre des formations de fleuristes et d’aménagements paysagers. Autant te dire que même en visitant en janvier, les extérieurs me plaisent déjà ! La salle est celle du réfectoire, c’est sûr qu’il n’y a pas de poutres apparentes, mais elle est suffisamment vaste, toute en baies vitrées et surtout elle ouvre sur une terrasse couverte de 150 m² ! Plan B en cas de pluie trouvé !

Tous nos critères sont remplis, avec en prime un élément non négligeable : l’établissement permet de louer des dortoirs pour la nuit du samedi. Des chambres de 4 lits avec salle de bain, toutes propres toutes belles et sur place ! Le tout pour un prix dérisoire. Plus besoin de flipper que les gens prennent la voiture en étant fatigués (et/ou alcoolisés), surtout que les hôtels sont rares dans la région. Tout le monde peut dormir sur place, c’est le bonheur !

Bref, tu l’auras compris, cette salle a clairement beaucoup de qualités ! Mais il me reste un lieu à visiter et, dans mes souvenirs, il vaut carrément le coup. Pas de précipitation !

Pour cette dernière visite, je vais voir un « château ». Enfin une grosse maison de maître. Ce qui me plaît dans ce lieu : le parc immense et les arbres centenaires. Par contre, je ne sais pas comment est l’intérieur du bâtiment, ça sera la surprise.

Nous commençons par voir un peu le parc. Je suis tout de suite conquise. Notre cérémonie « druidique » d’engagement serait parfaite au milieu des arbres ! Je m’y vois complètement !

Mais il y a un hic : le bâtiment. Déjà quand nous rentrons, ça commence mal. Il y a une forte odeur de renfermé et d’humidité. Il n’y a pas de grande pièce principale mais plusieurs salles qui ne communiquent pas entre elles et qui ouvrent toutes sur l’escalier central (très beau au demeurant). La plus grande pièce permet de faire asseoir environ 60 personnes (en serrant bien) donc trop petit pour tous nos invités. La cerise sur le gâteau : les toilettes sont accessibles seulement si tu arrives à monter une marche de 40 cm. Les grands-parents de M. Manchot sont âgés et ont du mal à marcher, c’est hors de question !

Malgré tout j’ai hésité, car le parc me plaisait beaucoup. Mais organiser notre mariage sur ce lieu supposait monter un chapiteau avec un plancher, donc encore une autre dépense et un prestataire à trouver. Sans compter qu’il faudrait prévoir des tonnelles pour le plan B (toujours le cas de la pluie).

C’est décidé, ce sera la MFR !

Dernière étape : la validation par l’Amoureux !

Avant de définitivement valider le lieu, je voulais que M. Manchot puisse le voir. Malgré la distance, il était impératif pour moi qu’il soit le plus possible impliqué dans ces préparatifs, et surtout qu’il ne débarque pas dans un lieu inconnu le jour de son mariage.

Nous profitons d’un weekend où M. Manchot revient pour retourner ensemble à la MFR, accompagnés de son Papa, de ma Maman et d’un témoin de M. Manchot.

Le verdict est sans appel : le lieu fait l’unanimité ! Les extérieurs, la salle, la terrasse couverte et la possibilité de loger tout le monde ! Nous allons donc réserver définitivement le lieu.

Je ne résiste pas : voici deux photos d’une partie des extérieurs, la première prise fin janvier, la deuxième prise fin mai. Il y a des arbres, de l’herbe, ça invite presque à la sieste tranquille tout ça !

Les préparatifs de notre mariage : round 1, trouver la salle !

Crédits photo : Photo personnelle

Les préparatifs de notre mariage : round 1, trouver la salle !

Crédits photo : Photo personnelle

Comme l’école accueille des colonies de vacances l’été, nous choisissons parmi les dates encore libres sur mai, juin et septembre (oui il y avait déjà des réservations 1 an et demi à l’avance !). Nous avons donc choisi, de manière très objective et rationnelle, la date qui sonnait le mieux à nos oreilles ! Voilà, tu sais tout. On a choisi la date de notre mariage selon notre oreille musicale ! Voilà voilà… C’est un critère comme un autre !

En tout cas, première étape faite et rapidement ! Et depuis je me suis renseignée un peu plus sur les MFR et certaines ont de très jolies salles avec de belles poutres apparentes (mais malheureusement un peu trop loin de chez nous !).

Et toi, tu as trouvé ta salle comment ? Ça a été rapide ? Tu as choisi la date de ton mariage selon un critère aussi rationnel que le nôtre ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



3 commentaires sur “Les préparatifs de notre mariage : round 1, trouver la salle !”

    • Eh bien moi non plus, et j’ai grandi à 5km pourtant ! Mais depuis en en parlant autour de moi, j’ai pas mal de collègues qui connaissaient ces structures, certaines y ont même organisé leur mariage ou des fêtes de famille, c’est assez pratique et on peut tomber sur de belles surprises !

  • C’est vrai que ce genre de structures passe inaperçue quand on fait une recherche de salles sur le célèbre moteur de recherche… Et pourtant certaines sont très jolies ! En tout cas le lieu me parait super joli, ces extérieurs invitent effectivement à la détente !
    Et pour la date, personne n’est censé savoir comment vous l’avez choisie… Pour nous c’était la seule disponible pour la photographe que nous tenions absolument à avoir… Pas très romantique non plus ^^ (alors que la semaine d’avant, c’est l’anniversaire de mariage de mes parents…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *