Notre weekend de préparation au mariage religieux


Publié le 19 avril 2012 par

Aujourd’hui j’ai envie de te parler d’une étape indispensable à ton mariage si tu te maries à l’Eglise : le fameux week-end de préparation au mariage !

Dans les retraites de préparation au mariage, tu as vraiment le choix : des très cathos, basés sur la place de la Foi dans le couple, aux plus ouverts, plus centrés sur l’amour et l’engagement de l’un envers l’autre. Certaines sont organisés par des prêtres, d’autres par des couples-témoins, des Jésuites, des Bénédictins, des Dominicains, des Carmes, etc… Il y a des retraites où tu partages tes expériences avec d’autres personnes et d’autres pas.

Un truc sur lequel j’étais claire depuis le début c’était que je ne voulais absolument pas de partage avec les autres couples ! Partager nos histoires de couple avec d’autres couples inconnus (ou pire ! tu peux te retrouver avec un futur collègue, ou le cousin d’une copine, etc..), et écouter leurs histoires, non merci ! Du coup, on a choisir le weekend Amour et Engagement.

Préparation au mariage religieux

Crédits photo : Ellie Grover

Comment ça se passe ?

Dans notre week-end, il y avait une douzaine de couples, tous (sauf 1) en période de fiançailles, avec un mariage en préparation prévu pour la plupart dans les prochains mois.

Le parcours, qui vise à favoriser la communication au sein du couple se fait en 13 étapes. Il y a une fiche pour chaque thème et chaque fiche comporte 4-5 questions, que j’ai résumé ci-dessous.

Le principe est le suivant : tout d’abord, l’animateur (nous c’était un prêtre dominicain) nous explique le thème, comment le comprendre et comment y réfléchir. Ensuite chacun prend son petit cahier et prend le temps de répondre aux questions de la fiche, par écrit. Quand tous les 2 ont répondus, on s’échange les cahiers, on lit les réponses de l’autre, et on en discute.

  • L’aujourd’hui de notre amour : Quels sont nos moments de bonheur ? Quels ont été nos moments difficiles ? Nous sommes différents : en quoi cela nous fait grandir, en quoi cela nous éloigne l’un de l’autre ? Quels sont mes doutes et mes craintes pour notre avenir (vie commune, familles, etc.) ?
  • Aimer : Qu’est-ce que « je t’aime » signifie pour moi ? En quoi, à mon avis, est-ce que mon amour donne sens à ta vie ? Comment pourrais-je t’aimer mieux ? Quels sont mes projets pour notre couple ?
  • Je m’aime pour t’aimer : Qu’est-ce que j’aime et n’aime pas en moi (là on ne parle pas du physique !) ? Comment perçois-je tes forces et tes fragilités ? Et comme perçois-je la façon dont acceptes les miennes ? Quels sont les mécanismes de séduction que je mets en place pour continuer à te séduire, à te plaire ? Comment est-ce que je réagis en fonction de mon environnement (famille, amis, travail, …) ?
  • Se parler : Ce n’est pas facile d’aborder tous les sujets. Y-a-t-il des thèmes que j’évite car je crains ta réaction et si oui, pourquoi ? Il existe des sujets sensibles dont je ne parle pas facilement, quels sont-ils et pourquoi ? Qu’est-ce qui m’empêche de communiquer avec toi (moments, événements, fatigue) ? Est-ce que nous nous accordons assez de moments privilégiés favorables à la communication ? Quels sont nos rites, nos moyens de rétablir la communication lorsqu’elle est interrompue ?
  • T’es toi quand je t’écoute : Est-ce que je me sens écouté(e) ? Suis-je à ton écoute ? Quels sont les moments ou je suis le/la plus ouvert(e) à la communication ? Et quels sont les moments ou il m’est difficile de t’écouter ? Quels sont les obstacles à une meilleure communication entre nous (GSM, télé, soucis, …) ?
  • Processus décisionnel : Dans quels domaines ou quels moments nos décisions sont-elles des choix communs, des consensus, des compromis ou des décisions unilatérales ? Quel est mon rythme de décision, quel est le tien et comment gérons-nous ces rythmes ? Comment gérons-nous des situations où nos avis sont contradictoires tout en nous respectant ? Puis-je m’affirmer et te dire « non » ? Comment vivons-nous nos décisions et nos choix professionnels (moi par rapport à tes choix, mais aussi ma perception de mes choix sur toi) ? Qu’est-ce qui est essentiel pour moi (carrière, enfants, déplacements, étranger, statut et prestige, salaire, épanouissement au bureau, …) ?
  • L’argent : Quelle est la place de l’argent pour moi, dans notre couple ? Quelles sont mes priorités ? Comment faire pour que l’argent ne devienne pas un problème entre nous ? Comment vis-je la façon dont nous gérons l’argent du foyer ? Quelle transparence auront-nous à ce sujet au cours de notre mariage (héritage, cadeaux de mariage, loto, chomage, maladie, faillite, …) ?
  • La sexualité : Quelle est pour moi la place de la sexualité dans notre couple ? Comment est-ce que j’imagine l’évolution de cette place dans le temps ? Suis-je satisfait(e) de la manière dont nous parlons de nos désirs et de nos plaisir intimes ? Quelles sont les obstacles et quelles sont mes craintes par rapport à notre harmonie sexuelle ?
  • La fécondité et l’éducation des enfants : Quel est mon sentiment par rapport au désir d’enfant ? Combien d’enfants aimerais-je que nous ayons ensemble (dans l’idéal) ? Si nous ne pouvons pas avoir d’enfants, si nous faisons l’expérience d’une fausse couche, si nous découvrons que notre enfant est handicapé, comment est-ce que je réagirais (même si bien sur ce n’est pas facile de se projeter dans ce genre de situation) ? Quelle éducation aimerais-je donner à nos enfants ? Ai-je envie de reproduire la mienne, la tienne, et pourquoi ?
  • La liberté : Suis-je satisfait(e) de la liberté que nous avons actuellement ? Quelle place ai-je envie de donner à la liberté dans notre couple ? Comment est-ce que je vis/vivrais le fait de renoncer à certains aspects de la liberté (fidélité, amis, sorties, décisions, …) ? Quelles sont mes « bulles d’oxygène » indispensables à mon équilibre (amis, sport,…) ?
  • La fidélité : Quelle est, selon moi, la place de la fidélité dans notre couple ? Ai-je des craintes pour le futur ? Comment rester fidèles à soi tout en restant fidèle à nos engagements dans le temps ? Comment puis-je dépasser le doute de mon amour pour rester fidèle à toi et à nos engagements ? Que faire si l’un de nous est confronté à un mécanisme de séduction de la part d’une tierce personne ?
  • Le pardon : Puis-je te demander pardon facilement, puis-je t’accorder mon pardon facilement ? Quelles démarches mettons-nous en place en ce qui concerne le pardon et la réconciliation dans notre couple et par rapport aux autres ? Comment retrouvons-nous la confiance après un pardon ? Est-ce que tout est pardonnable, qu’est-ce qui, aujourd’hui, me parait impardonnable ? Aujourd’hui, j’aimerais te demander pardon pour  …. / t’offrir mon pardon pour ….
  • Le sacrement : Quelle est la place de Dieu et de la Foi, pour moi et dans notre couple ? Pourquoi ai-je envie que notre mariage se fasse à l’Eglise et soit sacramentel ? Comment éduquerons-nous nos enfants dans la religion ?

Comme tu le vois, à part la 13ème étape, toutes les autres ne sont pas spécialement en relation avec Dieu ou ta Foi, c’est pour cela que je trouve cela intéressant de partager cette expérience avec toi, qui organise peut-être ton mariage hors de l’Eglise.

Crédits photo : Hydepark Photography

Qu’est-ce que ça m’a apporté ?

Bon, pour être honnête, pas grand-chose… Avec Mr. Cookies on discute beaucoup et on avait donc abordé la plupart des 13 sujets ci-dessus. Il n’y a donc pas eu de grande surprise (en même temps… Heureusement !), mais le fait de mettre nos pensées par écrit, de prendre le temps de les écrire, d’y réfléchir chacun de notre côté, c’est intéressant. Cela permet de relier entre eux des sujets qui peuvent s’inter-expliquer. Et ça, pour nous, ça en valait la peine.

Et puis tu réaffirmes par écrit ton amour pour ton chéri, pas juste en envoyant un texto « Love » ou « <3 » mais en allant vraiment au bout des choses, au bout des raisons pour lesquelles tu as choisi de passer ta vie avec lui, et ça c’est toujours agréable (à écrire et surtout à lire !).

Pour te donner un exemple plus concret, ce qu’on a vraiment appris, nous, c’est à mieux communiquer et à trouver quels sont les moments de paroles appropriés et quels autres le sont moins.

Exemple : Ca ne sert à rien venir me poser une question pendant que je regarde Desperates Housewives mais par contre, quand je commence le repas, je suis toute ouïe et disponible, surtout autour d’un verre de Prosecco !

Ok, ça parait tout bête et bateau, mais quand on y réfléchit, combien de petites disputes sont dues à une mauvaise communication ou à un mauvais moment ?

Et pour les gossips, il parait qu’effectivement, des couples se sont déjà séparés après ce genre de week-end ! Et il arrive de temps en temps que des disputes éclatent (on ne sait pas toujours être d’accord sur tout) et que certains reviennent avec les yeux rouges après certaines fiches.

Et toi, tu as fait un weekend de préparation au mariage ? Comment s’est-il déroulé ? Que t’a-t-il apporté ? Raconte !

Encore un peu trop stressée ?

Mlle Dentelle te propose plein de conseils pour t'aider à organiser ton mariage et à rester zen ! Il te suffit de t'inscrire au coaching mariage gratuit :

Date de ton mariage :

(Promis, jamais de spam, que des infos utiles.)

 

Commentaires

39   Commentaires Laisser un commentaire ?

Fabienne (voir son site)

Merci pour ce billet très instructif.
Nous n’avons pas encore commencé notre préparation, je ne savais donc pas que l’on pouvait avoir le choix ni comment cela pouvait se passer. Ces infos sont vraiment bien utiles.

le 19/04/2012 à 11h21 | Répondre

Nathalie

Merci beaucoup. Nous avons notre weekend de préparation ce weekend justement. Par contre je ne savais pas que nous avions le choix. Dans notre paroisse on nous a imposé les dates.

On verra bien!

le 19/04/2012 à 11h25 | Répondre

Madame Cookies

Je pense que cela dépend en effet des paroisses et aussi des prêtres. Certains peuvent aussi t’imposer telle ou telle retraite… Bon week-end alors!! Profitez-en bien

le 19/04/2012 à 11h48 | Répondre

mademoiselle Fleur

Tu peux choisir plusieurs we où que ce soit, il faut en parler avec le prêtre de la paroisse. Ces we dans des communautés sont généralement en plus de la préparation « classique », et surtout beaucoup plus approfondies!

le 19/04/2012 à 15h34 | Répondre

Miss 100drinette

Hihi, on fait le même fin mai :-)

Et de lire les sujets me donne encore plus envie d’y aller…

Nous on parle bcp, mais toujours un peu des mêmes choses. Il y a quelques sujets qu’on n’a pas vraiment approfondis. Ce sera intéressant!

le 19/04/2012 à 11h26 | Répondre

Madame Cookies

Tu vas chez les Dominicains aussi? :)

le 19/04/2012 à 11h44 | Répondre

Miss 100drinette

Oui, et c’est une pote qui m’en a parlé, elle a expliqué que ça se faisait en 13 étapes et d’après le même mode de fonctionnement, donc ce sera tout pareil (enfin, sauf le contenu des discussions j’imagine ;-) ).

C’est vrai qu’on est en chambre simple? ;-)

le 20/04/2012 à 10h56 | Répondre

Madame Cookies

oui et non, je te réponds par FB…

le 20/04/2012 à 16h41 | Répondre

Madame Fifties

Pour notre part, nous n’avons pas eu un week end, mais une soirée d’échange, avec d’autres couples, 3 couples-témoins et un prêtre. Et j’ai trouvé cette étape plus qu’intéressante.
Comme tu l’as dit, et ce qui m’a relativement surprise, c’est que le questionnement et les discussions sont tournés sur des sujets du quotidien et essentiels à une vie de couple harmonieuse, plus que sur la foie et sur Dieu.
Nous parlons énormément avec Amour, nous n’avons donc pas appris grand chose de « neuf », et pourtant cette soirée nous a fait beaucoup de bien. Elle nous a permis de recentrer notre mariage et de nous rappeler ce qui était le plus important.

le 19/04/2012 à 11h32 | Répondre

Madame Fifties

oups faute de frappe, étourdie que je suis *foi*

le 19/04/2012 à 11h37 | Répondre

Nathalie

Et bien tu as eu de la chance qu’on te propose ce type de préparation. On a fait la nôtre le mois dernier et je peux te dire qu’on n’avait pas ce genre de choix. Il s’agissait d’une journée entière. Nous étions 12 couples de fiancés et pour nous « accompagner » 3 couples de catholiques pratiquants et un prêtre. Et bien ce fût une grosse déception. Chaque sujet abordés nous ramenait immanquablement à Dieu. OK, c’était une préparation au mariage catholique, je m’attendais un peu à tout ça mais quand même, j’ai trouvé le trait un peu forcé (on nous a appris à lire la Bible), voir certains couples encadrant carrément illuminés ! Celui qu’on a trouvé le plus proche de notre conception du mariage en fait c’est le prêtre ! Pas moyen de parler d’amour ou d’engagement sans faire aussitôt la relation à Dieu. Oui, je me marie à l’Eglise, oui il y a une dimension religieuse à respecter, mais moi je me marie avant tout avec mon homme et Dieu n’a rien à voir dans l’amour que je lui porte. Bref, je garde une impression bizarre. On nous a fait la leçon pendant toute une journée mais de manière à nous faire sentir « mauvais élèves ».
Je garde quand même un souvenir qui m’a fait sourire : un des encadrant (genre Papa Lequesnoy dans « la Vie est un long fleuve tranquille ») a failli s’étouffer avec son café quand il a appris que mon fiancé n’était pas baptisé ! C’est beau la tolérance ! Du coup c’est le prêtre qui lui a expliqué que oui c’était possible, et que non ça ne posait pas de problème et que si c’était un choix qu’on avait mûrement réfléchi en couple il n’avait aucun soucis pour nous accueillir dans son église. Et toc ! Chacun son tour d’avoir la leçon ! ;-)

le 19/04/2012 à 12h04 | Répondre

Madame Cookies

Houla, ah oui, si j’avais été à ta place je n’aurais pas aimé non plus. On avait justement choisi celle « Amour et engagement » justement, parce que comme toi, même si on se marie à l’Eglise, ce q importe le plus c’est notre amour et notre engagement (…) l’un envers l’autre…
c’est vraiment dommage mais bon, maintenant tu peux recopier les questions et te faire ta petite retraite perso a casa sans personne pour vous reprocher de ne pas être baptisés :)

le 19/04/2012 à 12h18 | Répondre

Lilie

Merci beaucoup pour avoir pris la peine de nous retranscrire toutes ces questions.
Nous sommes tous deux athés, donc n’avons jamais envisagé de nous marier à l’Eglise. Donc la préparation, c’est à nous de la faire, et surtout de ne pas l’oublier. Car il est très facile de ne penser que déco, traiteur etc etc… et de ne pas se ménager du temps pour vraiment réfléchir au sens du mariage.
Je vais recopier ces questions (sauf la treizième ! :) ) et je vais soumettre ça à chéri.
Merci encore

le 19/04/2012 à 12h10 | Répondre

fi

on en aura vu qu’on ne va pas a l’église. mais merci pour avoir expliqué en détail.. sa pourrait permettre de renoué avec mr. sa peut etre utile

le 19/04/2012 à 12h12 | Répondre

Toscane

Et bien nous on a eu une prépa religieuse très ouverte. Deux fois 2h avec deux couples référent et un pretre. Et pas de week end. Juste 4 questionnaires sur les 4 piliers de la foi chrétienne et c’est tout. Je crois que j’aurai aimé faire un week end de préparation. On est pas très pratiquant chez nous mais oui je crois que j’aurai trouvé ca plus complet. Dommage…

le 19/04/2012 à 12h39 | Répondre

anti-employée du mois

Interssante expérience que la votre. Nous n’avons pas eu le choix comme vous, mais avons suivi le programme de notre paroisse, à savoir quelques soirées d’échanges avec d’autres couples et une journée de préparation. Contrairement à toi, j’étais très interessée par les autres couples. J’avais un peu peur qu’on se retrouve entourés de grenouilles de bénétiers coincées mais pas du tout ! (les clichés ont la vie dure ^^) Les discussions se passent en plusieurs temps. Des lectures, une reflexion à deux sur le sujet proposé puis on met en commun nos ressentis et on discute en petit groupe de 4/5 couples. Les sujets étaient simples mais importants, l’union, le partage, le sacrement. Encadrés par deux couples (1 jeune, 1 vieux) mariés et les prêtres de l’Eglise, ses séances ont vraiment été supers. D’abord parce que l’on se concentre vraiment sur sa future vie de couple, puis parce que c’est l’occasion de mettre des mots sur des sujets essentiels (même si on les aborde très facilement dans son couple). Puis j’ai beaucoup aimé partager l’expérience des autres, les écouter, m’exprimer, débattre quelques fois. Nos encadrants étaient pleins d’anecdotes tout en restant pudiques. Bien sur on a parlé de la foi, du pourquoi d’un engagement à l’Eglise, mais toujours de façon très ouverte (un couple était mixte catho-musulman, un autre avait sa moitié totalement athée)et dans la bonne humeur. Je pense très sincèrement que cette étape est essentielle quand on songe à se marier. Une sorte de « point sur les i ». Car même si l’on s’aime et que l’on communique très fort, cela fait du bien de se poser quelques heures dans ses longs mois de prépas au Jour J pour juste penser à la signification du mariage et mûrir sa réflexion et ses envies sur le sujet. (effectivement, des couples ne survivent pas aux préparations, ceci-dit la plupart du temps m’a-t-on dit, ils ne se séparent pas mais attendent de se sentir « prêts »)

le 19/04/2012 à 12h52 | Répondre

Angélique, de L'Heure d’Été (voir son site)

Super article, que je garde dans un coin car je trouve qu’il convient très bien aussi pour une préparation à une cérémonie laïque ! Bon, mon chéri n’est pas fan de ce genre de session « questions/réponses », mais moi j’adore ! j’espère qu’en temps venu, il se prêtera au jeu !

le 19/04/2012 à 12h53 | Répondre

Mélan

Bon ben vous avez bien eu de la chance!

Nous c’etait tres tres tres decevant et je pese mes mots!

Notre curé etait super sympa et ouvert mais le couple accompagnant des illuminés: ils etaient vierges pour le mariage, ont fait une retraite de 6 mois avant de se decider à se marier, avaient 5 enfants et trouvaient inadmissible d’en avoir moins…bref vous voyez le style!

Malheureusement le pire est à venir!

Le début du week end etait bien puis on a abordé le pilier de la fécondité et là ça a été le festival de la connerie et de l’horreur:

Un enfant qui arrive quand on le souhaite et qui est désiré ce n’est pas bien car c’est un enfant qui sera mal aimé, qui va nous decevoir forcément , il faut laisser Dieu décider du moment…parlons en aux gamins de la DDASS

Les porteuses de sterilet sont des meurtrieres (oui toi là qui me lit tu es une meurtriere!OUI OUI!!!!) pourquoi?
parce que le sterilet n’empeche pas la conception de l’enfant mais uniquement sa nidification

L’avortement c’est de l’eugénisme, oui oui vous avez bien lu ils mettent en parrallele cette décision qui ne doit pas etre prise de gaieté de coeur avec une philosophie americaine qui a fait une hécatombe sous l’aire nazie…

bref j’en ai été malade et j’etais à deux doigts de ne plus me marier à l’eglise bien que ce soit vraiment un souhait tres fort et que j’ai apprecié notre curé qui n’est pas conventionnel: il est rentré au seminaire à 30 ans, a vecu en couple et dit merde et putain!

le 19/04/2012 à 13h12 | Répondre

Nathalie

Wahou ! Moi qui pensait avoir touché le fond avec ma prépa :) C’était pas du gâteau non plus la tienne ! Je reconnais bien l’achétype du couple accompagnant : illuminé avec 5 enfants ! Moi j’avais trois couples comme ça avec moi !!!!

le 19/04/2012 à 13h35 | Répondre

anti-employée du mois

Oh comme je comprends ta réaction. La foi est une chose tout à fait personnelle d’une part et chacun a son interpretation. Mais là ! Mélanger ses propres convictions (hors-la-loi en plus, car je rappelle que tous ces actes sont LEGAUX) et préparation au mariage c’est scandaleux ! c’est à cause de personnes comme elles que les croyants « simples » se détournent de la religion. Qui que ce soit, je ne supporte pas les préchi-precha. un cauchemar qui avec moi aurait très très mal fini.

le 19/04/2012 à 14h25 | Répondre

Madame Cookies

Wow, effectivement c’est du lourd!! Et moi qui pensais que les retraites avec couples accompagnant étaient plus cool que celles avec des prêtres… hé bien c’est raté!

le 19/04/2012 à 15h20 | Répondre

Madame Loco

Comme je te comprends ! Ca remet bien sur en question notre foi car on se demande : mais quoi, je suis pas une bonne croyante en fait ?
Ca dépend tellement des discours, c’est fou ! Le chemin est difficile et dépend vraiment des rencontres que l’on fait. Nous avons également abordé ce sujet lors de la préparation au mariage, et les accompagnants nous ont parlé de « parentalité responsable » : un terme que j’aime beaucoup. En gros, c’est se poser les bonnes questions pour accueillir (ou non) un enfant dans les meilleures conditions. Suis-je capable ou non d’accueillir un enfant handicapé ? suis-je capable ou non d’accueillir un 3ème/4ème/5ème enfant ? Qu’est-ce que ça va engendrer comme conséquences ? Comme bonheurs ? Etc. En gros, faire un enfant c’est un acte réfléchi et pesé. C’est quelque chose qui me plait et correspond bien à la société aujourd’hui.

le 19/04/2012 à 19h27 | Répondre

Melle Melba

Oh purée!!! un couple pareil aurait demandé notre excommunion…j’ai eu recours à l’ivg, et je confirme, je n’y suis pas aller en me disant « youpii!!! », mais plutôt en me demandant sommes-nous prêts à avoir un enfant. Une grosse épreuve qui nous a soudé avec mon futur époux.

le 20/04/2012 à 15h55 | Répondre

aloa

On ne fait que de la paperasse :(

le 19/04/2012 à 13h34 | Répondre

aloa

On a rencontré les autres couples une fois mais on s’est vite senti exclus car il parlait de l’organisation de la cérémonie. Nous nous marions dans une autre ville.
Les autres rencontres ont consisté à parler de nos parcours respectifs.
Et le prètre qui nous marie nous a juste demandé les textes choisis et nous a rappelé qu’il ne fallait pas trop insisté sur les prépas autres que spirituels… On n’est pas contre, mais encore faut-il nous donner une trame de réflexion. Celle que tu proposes est pas mal.
Je suis assez décue. mais je pense que je l’aurai été plus encore face à des cathos extrémistes. Je ne me suis pas génée lorsque le prètre a dit que les femmes connaissaient suffisement bien leur corps pour se passer de moyende contraception. je lui ai rappelé qu’on n’était pas des horloges…

le 19/04/2012 à 13h38 | Répondre

Madame Hermine

Pas de préparation pour nous, M. Hermine au grand désespoir de sa maman (un peu du mien aussi) refuse d’aller à l’église.
Je vais garder précieusement ton petit questionnaire c’est très intéressant.
Merci de partager ton expérience

le 19/04/2012 à 15h17 | Répondre

Idril Anwamanë

Merci pour ce partage Mlle Cookies, je m’empresse de copier ces… 12 questions ! ;) et j’espère prendre le temps avec mon chéri de réfléchir à tous ces points.
Comme toi et M. Cookies, nous communiquons déjà beaucoup, mais ce sera une expérience enrichissante, d’une part parce que ça reste agréable de lire des mots d’amour, et que cela peut permettre de découvrir quelques choses, et d’autres part parce qu’avoir longuement développé tous ces éléments pourrait nous aider à voir plus clair dans la création de notre cérémonie laïque. :)

le 19/04/2012 à 15h34 | Répondre

mademoiselle Fleur

Nous avons suivi un we avec une communauté de frères,
le concept était un peu le même: des petites conférences sur des thèmes puis une réflexion en couple. Le but du we étant d’apprendre à mieux connaitre et comprendre la personne que l’on aime. Nous sommes pratiquants mais beaucoup d’autres couples ne l’étaient pas; mais ces we sont très ouverts et chacun prend ce qu’il veut et revient avec quelque chose de grandit dans son couple je pense.
Les préparations en paroisse sont parfois moins complètes et surtout ne permettent pas ce dialogue seulement en couple.
Je conseille ces we (dans tout type de communautés religieuses) à tous les couples, même ceux qui ne se marient pas à l’Elise! c’est un vrai plus pour le dialogue en couple et pour comprendre cet homme que nous trouvons parfois étrange: notre amoureux ;-)

Bonne préparations à toutes !

le 19/04/2012 à 15h41 | Répondre

fleurdo

salut,

fiancée mais loin d’être mariée (je le suis depuis 2005 donc ça peut encore attendre. LOL)J’adore ce site. Je le consulte tous les jours. Je lis les différentes histoires ect…Là j’interviens car je trouve cette chronique super intéressante. Je vais reprendre cette démarche avec mon chéri.Moi qui ne suis pas une communicante, ça nous donnera une trame. Merci encore.

le 19/04/2012 à 16h15 | Répondre

Noëlle

 » des très cathos […] aux plus ouverts » le genre de phrase qui me laissent pantoise …

le 19/04/2012 à 17h26 | Répondre

Mademoiselle Bonbon

Super billet !!

Nous nous marions juste à la mairie et c’est vrai que j’aime bien le principe de la prépa au mariage meme si je ne suis pas du tout croyante.
Je vais proposer au chéri de regarder ens ces étapes, merci de nous les avoir fait partager
Mlle Bonbon

le 19/04/2012 à 17h59 | Répondre

Léonie

Pour nous aussi préparation au mariage religieux, mais seulement 2 soirées avec d’autres couples, et trois rencontres « privées » avec le prêtre pour préparer la cérémonie. A chaque soirée nous sommes revenus enchantés (alors que nous appréhendions un peu avant) par ce dont nous avions discuté. Effectivement cela permet de prendre le temps de de se poser les bonnes questions par rapport au mariage et à l’engagement qu’on prend!

le 19/04/2012 à 18h17 | Répondre

Madame Loco

Nous c’était une journée, ce dimanche dernier, et c’est rigolo, mais moi au contraire, je voulais ABSOLUMENT partager ça avec d’autres couples, échanger nos façons de vivre, nos façons de voir, etc.
Je vais sans doute aussi essayer de raconter ça dans un billet ; quand j’ai vu le tien je me suis dit que ça ferait doublon, mais en fait non du coup, ce serait complémentaire !

le 19/04/2012 à 19h29 | Répondre

Madame Cookies

ah oui, c’est une bonne idée parce que ca a surement dû être très différent!!

le 20/04/2012 à 09h24 | Répondre

Laura

Merci!!! absolument génial cet article! je suis justement entrain de commencer à chercher des manières d’aborder les sujets importants de notre histoire! je pense que l’on ne va pas attendre la préparation religieuse (qui ne commencera qu’en septembre), et que l’on va se servir de ces questions la!
merci encore!

le 19/04/2012 à 21h43 | Répondre

Claire

Bonjour à toutes et merci Mademoiselle Cookies pour cet article.
Pour celles qui, comme moi, ne se marieront pas à l’église, mais apprécieraient de faire une vraie préparation au mariage, il existe la préparation au mariage civil. Le site : http://www.mariage-civil.org
Ce n’est pas disponible dans tous les départements, mais le site propose également une liste de questions à se poser.

Bonne préparation à toutes !

le 20/04/2012 à 09h18 | Répondre

Claire

Merci pour ce billet, je pense qu’il nous sera bien utile : nous ne nous marions pas à l’église et après 13 ans de relation, 7 ans de vie commune et 1 petite fille, on a complètement laissé cet aspect du mariage et de notre engagement de côté.
On se marie parce qu’on en a envie mais on ne se pose pas plus de questions que ça…
J’espère que je pourrai convaincre Chéri de jouer le jeu!!!
Merci beaucoup :o)

le 30/04/2012 à 11h44 | Répondre

Mlle pomme

Très intéressant en effet. Nous nous marions dans un an et je dois prendre contact avec le prêtre… Nous avons déjà échangé quelques mails, il me reste à lui téléphoner pour fixer notre 1er RDV… et voir la suite…
Au moins, je sais un peu mieux à quoi m’attendre.

le 05/11/2012 à 21h53 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?