Une préparation au mariage religieux très décevante

Monsieur Chaton et moi sommes tous les deux baptisés, mais c’est à peu près tout ce que nous avons en commun sur le plan de l’éducation religieuse…

Pour ma part, j’ai grandi dans une famille où la religion a une place très importante. Mes parents eux-mêmes ne sont pas de fervents pratiquants, mais si l’on remonte à la génération de mes grands-parents, impossible de louper une messe du dimanche ! Du côté maternel comme paternel, ils sont extrêmement croyants et respectent le culte catholique à la lettre.

Du coup, j’ai moi-même été élevée dans cette culture et tradition catholique : j’ai fais du catéchisme dès mon plus jeune âge, j’ai également fait ma première communion et je suis même allée jusqu’à la profession de foi. Et même si depuis, j’ai pris beaucoup de distance avec l’Église catholique, il était difficile pour moi d’imaginer mon mariage sans cérémonie religieuse… Non seulement c’est une tradition familiale mais, en plus, la religion fait partie de mon éducation, je me suis construite sur la base de cette culture chrétienne et ce que je suis devenue en tant qu’adulte est fortement empreint de tout ça !

Du côté de M. Chaton, en revanche, il y a bien quelques anciens qui ont été croyants à une époque où il n’était guère envisageable de ne pas l’être, mais aujourd’hui plus personne ne croit en Dieu, plus personne ne va à l’église ni ne prie.

D’ailleurs, M. Chaton peut parfois avoir un discours extrêmement critique, voire virulent, contre l’Église. Il faut préciser que M. Chaton est (un brin) marxiste dans l’âme, donc la religion, pour lui, c’est tout simplement l’opium du peuple !

Une préparation au mariage religieux très décevante

Crédits photo (creative commons) : Jsjsjs1111

Le choix (un peu forcé) du mariage à l’église

Cependant, M. Chaton a parfaitement compris que dans ma famille, la religion est sacrée (c’est le cas de le dire !) et il a su lui même trouver des arguments pour s’auto-convaincre de se marier à l’église (trop fort mon homme !).

Au-delà de l’intérêt du maintien de la paix entre nos familles, M. Chaton a su y voir une manière de rendre plus solennel cet engagement. La cérémonie religieuse donne en effet au mariage une sorte de gravité majestueuse à laquelle M. Chaton est particulièrement sensible.

Je suis toutefois consciente que ça constitue pour lui un effort de se marier à l’église, et je lui en suis extrêmement reconnaissante ! D’autant plus que la préparation au mariage n’a franchement pas amélioré son opinion de l’Église catholique…

Une préparation au mariage religieux très décevante

Crédits photo (creative commons) : John Hope

La préparation au mariage

Dans la paroisse où nous allons nous marier, la préparation au mariage se déroule de la manière suivante :

  • 3 rencontres réunissant plusieurs couples de futurs mariés sont organisées, elles sont animées par un couple déjà marié (croyant et pratiquant bien sûr). Il s’agit de réfléchir et de discuter tous ensemble de différents thèmes en lien avec la vie de couple, le mariage, la religion…
  • 2 rendez-vous ont ensuite lieu entre le couple seul et le prêtre, pour choisir les textes qui seront lus le jour J, organiser les détails de la cérémonie (musique, etc.) et discuter des lettres d’intention respectives de chaque fiancé.

Pour ce qui est des rencontres avec le prêtre, rien à dire, bien qu’il nous ait fait comprendre que nous devions bannir de notre répertoire musical toute musique « païenne » (adieu Jeff Buckley). Ça fait partie du jeu, à partir du moment où l’on choisi de se marier à l’église, on accepte les règles !

En revanche, les rencontres avec les autres couples nous ont beaucoup fait rire ! Enfin quand je dis « nous », c’est surtout M. Chaton que ça a fait rire, car il a pris les choses avec beaucoup plus de détachement que moi, mais en ce qui me concerne, j’étais un peu plus crispée…

Il n’y avait, selon moi, aucune sincérité ni aucune authenticité dans le discours des autres couples ! Leurs propos semblaient formatés, préparés à l’avance, aseptisés, sortis tout droit du pays des Bisounours ! Une vraie pièce de théâtre où chacun joue le rôle du « futur(e) marié(e) parfait(e) ».

À les écouter, ils étaient toujours sur la même longueur d’onde que leur moitié, pour tout, tout le temps ! Pas besoin de se parler pour se comprendre, un regard suffit. Jamais de dispute, jamais de petits mensonges ou de cachotterie (pas très pratique pour faire des surprises à son Chéri !), jamais l’un sans l’autre, jamais d’agacement, absolument rien de travers, des couples parfaits dans un monde parfait !

De notre côté, avec M. Chaton, nous avons voulu jouer la carte de la franchise :

« Non, tout n’est pas rose tout le temps dans notre vie de couple. Parfois on se dispute, on s’agace mutuellement, on ne se dit pas tout, on ne passe pas tout notre temps libre ensemble…« 

On avait envie d’une vraie réflexion autour de ces questions-là, mais ça n’a pas été possible. Et, à en croire les yeux écarquillés de nos petits camarades, nous donnions l’impression d’un couple qui n’allait pas faire long feu…

Bref, mauvaise expérience ! Et le plus malheureux dans tout ça, c’est qu’ils ont réussi à me faire douter ! Je me suis demandée si c’était normal qu’on ne soit pas comme eux, si c’était normal de se disputer avant même d’être mariés, si c’était normal d’avoir envie, de temps en temps, de faire des choses chacun de son côté…

Heureusement que M. Chaton a la tête sur les épaules et qu’il m’a fait remarquer qu’il était très peu probable que ces gens aient décrit leur vie de couple de manière très réaliste…

Mais après tout, qui sait ? Peut être que c’est nous qui sommes à côté de la plaque ?!

Aujourd’hui, avec le recul, j’ai envie de me dire : Dieu seul sait !

Et toi ? Envisages-tu un mariage religieux ? Comment as-tu vécu ta préparation au mariage ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



35 commentaires sur “Une préparation au mariage religieux très décevante”

  • C’est un superbe aricle. Nous avons également choisi de nous marier à l’église pour des raisons similaires notamment le côté solennel Et puis aussi par ce qu’une église peut accueillir bien plus de monde que les mairies de village. L’été dernier nous avons assisté à un mariage uniquement à la mairie car les deux époux n’étaient pas de la même conféssion. Malheureusement, faute de place dans la petite mairie, nous avions du attendre 45 min dehors avec une bonne partie des invités. Du coup aucune cérémomie pour nous, nous sommes passés directement au vin d’honneur. Et j’ai trouvé ça vraiment décevant, de ne pas pouvoir assister à l’union à proprement parlé. J’aimerai que mes invités aient tous la possibilité d’y assister (ceux qui ne veulent pas pourrons toujours directement nous rejoindre au vin d’honneur).
    Mais n’étant, comme vous, pas de fervents pratiquants, nous avons très peur de ces rendez-vous de préparation. J’espère que nous n’aurons pas à jouer de comédie…

    • On ne choisit pas une cérémonie de mariage religieux parce qu’une église c’est plus grand, plus majestueux et que l’ambiance y est plus solennelle que dans une vulgaire salle des mariages de campagne… Le mariage religieux est un sacrement et les églises ne sont pas des salles des fêtes (même si elles abritent parfois des évènements joyeux, heureux et peuvent être bien décorées pour l’occasion)… Pourquoi vouloir s’engager devant un prêtre, selon un rite qui est celui de l’église catholique, si vos convictions ne vont pas dans ce sens et si même la préparation de cette célébration est quelque chose que vous redoutez ? Pourquoi ne faites-vous pas le choix de vous marier lors d’une cérémonie laïque que vous pourrez organiser comme bon vous semble, selon vos propres codes et envies, dans un joli lieu qui vous permettra de prendre de jolies photos ? Quel est l’intérêt de dire « oui » lors d’une cérémonie à laquelle on ne porte qu’un intérêt « esthétique » et dont on néglige complètement l’aspect fondamental et profond ?

      • Je me suis un peu enflammée, et vient de découvrir la suite de vos messages, qui ont croisé le mien…
        Je vous souhaite une cérémonie à votre image (quel que soit le lieu où elle se déroule finalement), et une préparation de mariage riche et belle de tous points de vue. je pense qu’il n’existe pas de norme concernant le mariage et que la solution la meilleure et d’écouter vos envies ! Bonne continuation

  • Quel dommage. Pour nous qui ne sommes pourtant pas du tout pratiquant, la préparation a été un moment important. Cela a justement été l’occasion de se poser. Les couples qui ont participé ont tous joué le jeu, y compris les couples qui nous accueillaient et qui nous ont expliqués comment ils avaient réussi à surmonter des difficultés grâce à Dieu et la prière. L’un des prêtres avait aussi une formation de conseiller conjugal donc c’était au contraire l’occasion de se poser sur les difficultés que l’on peut rencontrer quand on est en couple et comment les surmonter

  • Tu n’es pas en train de dire que tu aurais voulu que les mariés se marient à l’église juste pour que vous puissiez assister à une cérémonie ? J’espère avoir mal compris 😉 Parce que ce n’est pas juste une cérémonie, c’est un sacrement 🙂

      • Désolée je ne voulais pas m’étendre car mon commentaire est déjà assez long. Je n’aurais pas voulu qu’ils aillent à l’église, je regrette juste de ne pas avoir pris les devant pour me faufiler dans la mairie car quand tu assistes à un mariage sans pouvoir assister à un ‘je vous déclare mari et femme’, je trouve (et cela n’engage que moi) qu’il manque quelque chose. Après, que ce soit à la mairie, dans un lieu de culte ou au cours d’une cérémonie laïque, cela n’a pas d’importance. Je pense que dans ce cas précis les mariés n’avaient pas pensés que la salle serait si petite. Leur fête était tout de même une belle réussite et nous avons passé une superbe soirée 😉

        • J’ai moi-même assisté à un mariage où seule une vingtaine d’invités a assisté à la cérémonie civile. Tout le monde a rejoint le lieu de la fête ensuite. En effet c’est surprenant, mais quand la mairie n’a pas de place, on ne peut pas faire autrement. Je trouve qu’il est plus important de montrer aux mariés qu’on les aime en ce jour important pour eux que de souhaiter pouvoir assister à leur Oui, alors qu’ils n’y peuvent pas grand chose 😉 Mais c’est mon avis personnel, et je respecte le tien ! 🙂

  • Et pourquoi pas une cérémonie laïque qui permet de répondre à tes critères Melle Saxo sans être « hyprocrite » envers l’Église et ses fidèles ?

    • Il ne s’agit pas là d’hypocrisie envers les fidèles de l’église catholique. Pour ma part je me reconnais bien mieux dans un mariage catholique que dans une cérémonie laïque où je me sentirai vraiment mal à l’aise. En plus de pouvoir accueillir nos invités, étants croyants (ne pas aller à l’église de manière hebdomadaire ne signifie pas renier sa religion), c’est assez naturellement que nous nous tournons vers cette option. Je pense que je me suis très mal exprimée dans mon commentaire précédant et je m’en excuse.

  • C’est dommage pour la préparation au mariage ! Nous nous sommes marié a la mairie n’etant ni l’un ni l’autre croyant. Cependant je trouve que dans le mariage civil manque cette préparation que j’ai toujours envié aux religieux. Désolé pour toi que ça n’a pas été interessant !
    Mais je te rassure, nous aussi sommes un couple qui nous disputons et avons nos coté perso !

  • Merci pour cet article particulièrement fort. Peu importent les fondations de votre couple, l’essentiel est que vous soyez vrais. En disant qui vous êtes vraiment, notamment lors de la préparation au mariage, vous êtes dans votre vérité, et dans le respect l’un de l’autre et des autres. Vous êtes totalement « adultes » en ce sens que vous n’avez pas peur du regard de l’autre. C’est cela aussi, l’amour. C’est ainsi que vous vous permettez d’évoluer ensemble, en posant vos différences, qui vous ouvrent au respect et à l’amour de l’Autre. Ceux qui ne se sont pas encore disputés avant le mariage en sont simplement au stade fusionnel, préliminaire du grand travail d’amour, qui nécessite compréhension, acceptation, ouverture et lâcher-prise, et cela, que l’on soit croyant ou non, religieux ou non. Cela s’appelle l’évolution spirituelle. Bravo, et tous mes voeux sur ce chemin !

    • Merci ! j’étais vraiment déçue par cette préparation avec les autres couples, alors je me suis exprimée plus sereinement dans ma lettre d’intention, où j’ai pu parler librement de ma conception du couple, en référence aux quatre piliers du mariage… pour moi, la rédaction de cette lettre, et la réflexion que cela a nécessité en amont, m’a apporté bien plus que les échanges avec ces couples…

  • Nous allons bientôt faire notre préparation avec des « jeunes couples »,avec un peu de scepticisme. Et oui, 15 ans de vie commune, 3 enfants, que vont ils nous apprendre? On risque de réagir un peu comme M. Chaton!

    • Je trouve que quand on est en couple, on a toujours quelque chose à apprendre. Au début, dans la passion, plus tard, dans la routine… La préparation est un échange, et si vous avez la chance de côtoyer d’autres couples pendant ce temps, n’hésitez pas à leur donner vos clés d’une vie de famille réussie ! Avec 15 ans d’expérience (avec votre futur), vous en aurez des choses à raconter, des petits trucs pour ne pas faire une montagne d’un petit rien… Notre journée avec le centre de préparation au mariage (pas du tout axé sur la religion, à part à la fin) était vraiment extra. Tellement que mon mari a pensé que l’on pourrait devenir couple animateur, pour transmettre ainsi aux autres nos expériences sur la vie de couple.

  • Mon Homme a accepté le mariage religieux en sachant que j’y tenais énormément (mon schéma familial religieux ressemble beaucoup au tien) mais il avait peur que les réunions de préparation donnent cette impression de « tout est magnifique chez nous, on se croirait bénis de Dieu !! » … et bien pas du tout : entre les couples déjà parents et les couples formés grâce à Internet, le discours était assez ouvert et du coup chacun reconnaissait sans problème qu’il pouvait y avoir des points de désaccord. Plus d’un an après, je reste ravie de la préparation que nous avons eue (et on a pu mettre la musique « païenne » qu’on voulait, pour notre plus grand bonheur !!) !

  • Mlle Waka-Waka, vous avez rencontré des extra-terrestres ! Sérieusement, on ne peut pas être en couple et avoir la vie qu’ils décrivent… Nous avons eu une journée avec des animateurs et différents ateliers : sur la communication, sur gérer les différents (avec son mari, sa famille, sa belle-famille…), de vivre en couple mais pas en fusion, de garder chacun sa liberté au sein du couple… bref, tu vois, dans notre préparation on a parlé de tout ça 😉 Je te donne le nom de la ville si tu veux 😀

    • mais je pense que j’ai justement été déçue parce que j’avais justement entendu des retours très positifs d’autres couples ayant fait un mariage religieux de leur réunions de préparation, du coup quand j’ai vu comment ça se passait pour nous, je me suis dit qu’en effet on était pas forcément tombés au bon endroit…

  • Mon fils (protestant) vient de se marier lors d’une cérémonie oecuménique avec une catholique. Les jeunes mariés ont donc eu une double préparation religieuse, avec le pasteur et la préparation catholique. Les réunions avec les autres couples ont été vécues positivement sans doute avec des couples moins bisounours que vous. Les réunions avec le pasteur ont aussi été très appréciées. Celles avec le curé ont été un désastre et heureusement c’est le pasteur qui a fait la prédication, le curé a insisté très lourdement sur le sacrement du mariage (le mariage n’est pas un sacrement protestant), la bénédiction des alliances (idem) pour conclure bien lourdement sur la nécessité d’un baptême catholique (le pasteur étant présent…). Bref je pense que cela dépend de sur qui on tombe. Heureusement la plupart des mariages catholiques auxquels j’ai assisté ont été faits par des officiants parfaits. Et vous m’avez l’air d’être un couple normal 😀

  • Je trouve cet article intéressant pour le regard qu’il porte sur l’église catholique qui est à mes yeux trop fermées sur certains détails (une chanson « païenne » ayant beaucoup d’importance pour un couple ne va pas désacraliser leur mariage…).
    Mais je suis assez gênée par le regard que Melle Waka-Waka porte sur les autres couples… Tu sens un jugement de leur part mais tu en émets un assez fort envers eux aussi, notamment en doutant que tout puisse être parfait pour eux et que forcément ce soit des « bisounours ». Les couples qui ne se disputent jamais, qui communiquent en douceur, qui passent leur temps collés ensemble oui ça existe, ce ne sont pas que des menteurs. J’ai bien aimé ton article je regrette juste ce regard sur ce genre de couples 🙂

    • Comme tu précises que tu n’aimes pas comment Mlle Waka-Waka juge les couples qu’elles a rencontrés, je peux aussi dire que je n’aime pas comment tu juges l’église (l’Eglise ?) catholique, trop fermée sur ce que tu dis être des détails. Ce n’est pas parce que ce couple a rencontré un prêtre qui ne voulait pas de musique « païenne » comme tu dis que c’est pareil dans toutes les paroisses catholique… parfois il faut juste faire attention aux paroles… Tout le monde peut donc modérer ses propos 🙂

    • « Les couples qui ne se disputent jamais, qui communiquent en douceur, qui passent leur temps collés ensemble oui ça existe, ce ne sont pas que des menteurs. » Alors sur six mois peux être mais sur plusieurs années, avec les difficultés de vie que tout un chacun rencontre sans forcément avoir spécialement la poisse (en guest star : argent/emploi; arrivée des enfants; vieillissement des parents) je ne pense vraiment pas. Non dans un couple on n est pas toujours d’accord sur tout, tout le temps, sans frustration et dans une communication perpétuellement efficace et respectueuse de l ‘autre et de soi même. Ce qu on recherche dans une préparation au mariage c est bien des guides pour essayer de passer au mieux les moments de vide/ de traversée du désert.

      • Je ne pensais pas que ma chronique susciterait autant de débat, j’espère n’avoir froissé personne ! je pense, (mais peut être que je me trompe, ce n’est qu’une opinion personnelle), que c’est un peu illusoire de croire que tout peut rester parfaitement calme et serein dans un couple, tout le temps… l’amour est toujours associé à des mouvements agressifs plus ou moins forts, plus ou moins conscients, ça va ensemble ! (sans vouloir faire de la psychanalyse de comptoir) et il n’y a aucun mal à reconnaitre cette ambivalence, elle est normale 🙂

  • Je n’ai pas testé ce genre de rencontre, mais je pense que c’est un problème de dynamique de groupe difficilement controlable par les organisateurs.
    Il suffit que les deux ou trois premières personnes qui prennent la parole « mettent un masque de bisounours » (par peur d’être jugés?) pour que les suivants n’osent pas être sincères.
    C’est dommage, parce que ce genre de rencontre doit souvent être très enrichissant.

    • Tout à fait d’accord ! je pensais même que notre intervention allait permettre aux couples qui passaient après nous d’être plus sincères, mais malheureusement ça n’a pas été le cas, nous sommes restés le couple vilain petit canard ! 🙂

  • C’est dommage que vous n’ayez pas pu profiter d’un réel échange enrichissant.
    Tous les couples se disputent forcément, c’est la nature humaine. Ca ne veut pas pour autant dire qu’on s’aime pas. Au contraire, il parraît que c’est plus sain 😉
    Et si ca peut te rassurer, personnellement avec mon amoureux on fait pas toujours tout ensemble. On a besoin d’avoir notre vie en dehors du couple aussi. Ca nous arrive meme de partir en vacances chacun de son côté avec ses amis. Je trouve ca important dans un couple.

  • c’est vrai que c’est dommage que nous n’ayez pas pu aborder ces sujets. La préparation (bien faite comme pour certains de mes proches) devrait être un moment privilégié, que nous aurions aimé partager nous aussi, mais pour le coup bien trop « non croyants » pour se marier à l’église… du coup nous avons essayé de réfléchir sur ce qui pourrait être abordé, mais seuls dans notre coin…

  • Quel dommage! Comme toi, j’ai beaucoup de retours positifs de ces préparations, commençant la mienne samedi, j’en attends beaucoup!
    Mais je pense que Monsieur Chaton a raison, les couples ne semblent pas avoir joué le jeu, honnêtement… Tout n’est jamais tout rose, tout blanc, tout pailleté de licornes dans un couple… Et la préparation doit servir à cela… Se rendre compte, que finalement, on est tous pareil! Même si certains détails vont changer d’un couple à l’autre (en terme de dispute, de prise de distance, etc), nous ne sommes pas des ovnis… Et on est là pour prendre un peu de distance sur ce qui nous arrive tout en se reconnectant à son couple… En tout cas, je la voyais comme ça cette préparation………………

  • Salut. Je suis très triste pour vous que cette préparation n est pas été à la hauteur de vos attente. Je suis un peu dans le même ça que toi: mon mari est agnostique, et moi catholique pratiquante. Notre WE de préparation avec d autres couples a été super. Pas de langue de bois, les croyances de chacun respectées. Je crois que les animateurs étaient top, pouvant témoigner de leur joie et difficultés de couple. Par exemple, une animatrice, devant son mari, a pu parler d un moment où elle avait pu être attirée par un autre homme, et comment le couple avait vécu et survécu à cela. C était juste et pudique. Nos doutes étaient abordés. En fait, moi qui pensait que peut être on était trop différent mon mari et moi pour que cela marche, j en suis sortie avec l idée que rien n est simple, pour personne. Comme dirait mon mari (il est top mon mari): l amour est le point de départ et la destination et comme dirait Dr Who (il est top aussi): l amour n est pas un sentiment, c est une promesse…. Bisous a toutes
    Remarque: pour notre mariage, c est moi qui ne voulait pas de musique laïque, car il y a trop de chants catho que j aime! Mais mon mari(non catholique ) aimait beaucoup la chanson « into my arms » de Nick cave, le prêtre nous a proposé de le mettre soit en chant méditatif entre les deux lectures soit (ce que nous avons fait) après la prière des époux (que j ai faite seule.donc, la chanson était l équivalent de la prière de mon mari). Peut être que c est une idée.

  • Je suis désolée que cette préparation ne t’ait rien apporté d’authentique.
    Notre préparation a aussi été très décevante, à cause surtout de réacs complètement déconnectés du réel (mais qui, eux, croyaient en les aberrations qu’ils débitaent !). Comme mes griefs sont nombreux, je préfère te renvoyer aux posts que j’y ai consacrés :http://theeverydayfrenchgirl.tumblr.com/tagged/alpha-duo/chrono
    Le mariage religieux (en tant que cérémonie) est déjà, souvent, un rituel très figé, donc le préparer avec des gens dénués de sincérité est très triste…

    • @TEFG: eh bien, une préparation inoubliable dis moi ! En version optimiste on peut se dire que c’est une bonne chose de se confronter en couple à l’adversité ! Le curé qui a marié mon fils lors d’une cérémonie oecuménique a parlé après la prédication du pasteur pendant 10 minutes pour faire l’éloge de la chasteté et du célibat. Pour un jeune couple c’est original !

  • Je suis désolée d’apprendre que ce moment n’a pas été à la hauteur de vos attentes. La nôtre a lieu bientôt et j’essaie de ne pas trop avoir d’attentes, histoire de ne pas être trop déçue si c’est nul. ^^

  • C’est vraiment dommage cette préparation, ça ne donne vraiment pas une bonne image de l’Eglise catholique en France… Sache que ce n’est vraiment pas comme ça partout, et qu’il y a beaucoup de catholiques, de prêtres, de religieux qui sont honnêtes avec eux mêmes et qui savent se remettre en question, et être honnêtes avec les autres pour avancer…

  • L’histoire des autres couples m’a fait beaucoup sourire… En fait, tu ne peux pas vraiment savoir s’ils sont sincères ou non car chaque couple est différent! Tu n’as pas à sentir ton couple « à côté de la plaque » parce que votre équilibre est différent. Tout est une question d’équilibre, et si vous vous sentez bien dans votre fonctionnement alors c’est super! Parfois, les couples qui font tout ensemble et sont tout le temps fou d’amour sont ceux qui craquent le plus vite… Je sais de quoi je parle! Dommage que tu sentes déçues pour ces préparations. Mais c’est vrai que ce n’est pas evident car chaque couple a des attentes différentes. Je n’ai pas encore commencé la préparation mais comme dit Mme. Plumetis, il vaut mieux ne rien attendre…

  • Très beau témoignage, sur le mariage religieux.
    Personnellement je crois en Dieu. Et je souhaiterais me marié à l’église.
    j’ai fait ma première communion et ma profession de foi. Et on ma éduquer à la vie religieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *