T’es jeune ou t’es mariée ?

« Tu es jeune ou tu es mariée ? »

C’est la question qu’un gamin, pas plus âgé que 10 ans, a posé à une amie. Elle, jeune mariée me raconte ça avec le sourire et une petite pointe de fierté « moi, je suis jeune ET mariée ».

C’est aussi ce que je veux revendiquer. Mais pourquoi préparer son mariage à 22 ans, alors qu’on n’a pas d’enfant (ou qu’on en attend un) et qu’on n’est pas croyante ? Pas évident pour tout le monde.

Je te dis tout !

Se marier entraîne un vieillissement plus rapide ?

En 2012, la moyenne d’âge au moment du mariage d’une femme est de 30 ans (source de l’INSEE, holà Mademoiselle Zeureu fait des articles documentés ! Faut que je me calme). J’ai envie de dire que cet âge traduit le plan de vie de beaucoup de personnes. Finir ses études, avoir un bon boulot, rencontrer un homme chouette, avoir un enfant PUIS se marier.

Je sais que c’est ce que beaucoup de filles de ma promo imaginent. Moi, je fais un peu tout à l’envers, je n’aurais pas encore fini mes études le jour J. Quand j’entends les nanas de mon école, qui ne savent pas forcément que je vais me marier (héhé, en mode furtif), papoter de leurs rares connaissances de notre génération qui ont déjà passé le cap, c’est bien souvent le même refrain : « holala, machintrucmuch s’est mariée, je me sens vieille ! ».

Encore une fois, il y a une relation forte dans nos esprits entre l’âge et le mariage. Pourquoi ? C’est vrai, le mariage est une étape de la vie, un engagement durable la preuve d’une maturité. Prends-moi pour une neuneu mais j’envisage vraiment de vivre pour le meilleur et pour le pire avec mon Zeureu.

Mais je vois ça comme quelque chose de fun, joyeux et cool ! Pas comme une étape de vieillissement accéléré qui me cantonnera au rôle d’épouse et de ménagère. Sur le plan personnel, j’espère rester la même après mon mariage : je sortirai avec mes amies, je ferai du parapente et je porterai des baskets et des vieux jeans. Je ne vais pas « enterrer ma vie de jeune fille » au sens propre ! Je me marie pour la principale raison que je veux fonder une famille avec mon Zeureu. Pas de petits monstres pour le moment en projet (eh, oh, une étape à la foi !), mais une famille ça commence à partir de deux, non ? Et il n’y a pas besoin d’être croyante ou enceinte pour ça. Je veux prouver au monde qu’on est une équipe du tonnerre, prêt à affronter la vie ensemble.

Mais en sortant un peu du moule, on se heurte à des petits problèmes…

vie

Crédits photo : Illustration de Mlle Zeureu

Les difficultés que ça implique de se marier jeune

Les autres

Je pense que toute future mariée est soumise au regard des autres, à des réflexions, plus ou moins déplaisantes sur son choix… Bref, tu vois de quoi je parle toi aussi ?

Mais en temps que jeune bride-to-be, c’est l’avalanche de commentaires. Il y a les exceptionnels, ceux qui sont aussi en couple depuis longtemps et qui trouve ça génial. Mais, dans mes amis proches, il doit y avoir un couple marié à tout casser, des gentils marginaux comme nous. Du coup, à part les membres de nos familles très heureux de la nouvelle, il y en a beaucoup qui ne comprennent pas notre choix. Ils regardent notre mariage en se disant « quels tarés ces deux-là » en pensant que nous ne sommes pas assez matures, que rien ne presse ou qu’il n’y a simplement pas d’intérêt.

Mon Zeureu m’a raconté une discussion avec ses collègues. En gros, ça donne ça :

  • Y à Monsieur Zeureu « Il y a encore des gens de votre génération qui se marient ? »
  • X à Monsieur Zeureu « Moi je connais qu’un couple jeune qui s’est marié, ils ont divorcé au bout de 1 an » (sympa !)

Bien sûr, dans ce contexte, mes amies ne sont pas trop dans le trip « mariage ». Alors, quand j’ai appris à ma future témouine ce grand projet, pas beaucoup d’enthousiasme dans la salle… Sa question principale a été « Tu es vraiment sûre ? Tu sais, c’est mon rôle de vérifier que tu ne fasses pas de bêtise ». Je sais bien qu’elle a voulu bien faire, mais c’est un peu dur à entendre surtout quand c’est une décision murement réfléchie.

Les projets professionnels

Pour beaucoup de couples, dans une société qui nous demande une grande mobilité, ce n’est pas vraiment évident de concilier famille et boulot. Pour mon Zeureu et moi, c’est la contrainte principale. Lui a déjà un CDI dans une bonne boîte et moi… Je me suis engagée lors de mes études à travailler 8 ans pour le diable l’État (oh non, encore une fonctionnaire).

Côté positif : j’ai un boulot stable qui m’attend gentiment à la sortie de mon école, ce qui est vraiment sécurisant.

Revers de la médaille : ce travail peut être partout en France.

Oui, tu as bien lu : on n’est pas certain de pouvoir vivre ensemble plus longtemps que trois mois après notre mariage.

En gros, il y a une dizaine d’étudiants dans le même cas que moi et le même nombre de postes répartis sur tout le territoire de mère patrie sera proposé. Alors, suivant mon attribution, je vais peut-être devoir déménager à l’autre bout de l’hexagone loin de mon Zeureu. Je ne t’explique pas l’angoisse ! Le stress du mariage, c’est bibi à côté.

Bon, on envisage pleins de scénarios, chacun tentera de faire jouer le rapprochement de conjoint. Pourtant, les réponses sur ce sujet par nos supérieurs restent floues et évasives, personne ne pouvant nous assurer de vivre ensemble l’année prochaine. Le discours qu’on nous rabâche systématiquement me fatigue : « il faut être mobile quand on est jeune, tant qu’on n’a pas d’attaches ». What ? Pourquoi être jeune veut-il dire qu’on ne peut pas être lié à quelqu’un ? (Coût de gueule de Mademoiselle Zeureu).

J’ai parfois l’impression qu’on m’impose une ligne de vie où le travail passe avant la famille. Le sentiment qu’on refuse de m’écouter, car en tant que jeune, je suis sans expérience. Bref, parce que eux, les anciens, considèrent savoir ce qui me rendra heureuse, à savoir une ascension professionnelle.

Nous avons fait le choix de créer un projet professionnel en couple. On verra ce que l’avenir nous réserve, mais je sais pertinemment que ça nécessitera des compromis. Là n’est pas le problème, nous sommes prêts à sacrifier beaucoup si c’est pour vivre ensemble, mais j’ai hâte d’être fixé sur cette affectation pour qu’on puisse avoir toutes les cartes en mains et continuer à nous créer un avenir où on va vieillir côte à côte.

En attendant, nous profitons de chaque instant partagé et on prie pour que le dieu des fonctionnaires (Quoi, il n’existe pas ? Merdouille, ils vont où mes pots-de-vin alors ?) d’être clément.

Et toi ? Tu revendiques le droit d’être jeune ET mariée (ou vieille et mariée, ça doit revenir au même !) ? Comment réagit ton entourage à ton mariage ? Tu essayes de concilier vie à deux et travail ? Je t’écoute !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



31 commentaires sur “T’es jeune ou t’es mariée ?”

  • Comme tu dis « jeune et mariée » ou « vieille et mariée »… on a parfois le même genre de réaction de la part des autres !!! Mon amoureux et moi, on s’est rencontrés alors qu’on avait 38 ans, on s’est mariés à presque 44 ans au printemps dernier. Certaines personnes pensent « à quoi bon » puisqu’on n’a pas d’enfant et qu’on n’en n’aura pas (eh oui, au XXIème siècle, certains pensent encore qu’on se marie parce qu’on veut/qu’on a des enfants).
    Je suis étonnée par ta phrase « Je me suis engagée lors de mes études à travailler 8 ans pour le diable l’État (oh non, encore une fonctionnaire). » A moins que ça soit de l’humour mal maîtrisé :
    – si l’Etat finance une grande partie de tes études, c’est normal de travailler pour l’état quelques années ensuite. Tant pis si le salaire est moins haut que dans le privé (on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre)
    – j’espère que tu feras parie de ces fonctionnaires qui s’investissent à fond… moi, je me dis que même si mon salaire n’est pas élevé, il est là, et ça me permet d’avoir l’esprit libre pour me lancer dans des tas de projets (au grand désespoir de mon époux qui trouve que si j’étais payée au nombre d’heures que je donne on serait riches !)

    • Bonjour Véronique,
      Mes excuses si je me suis mal exprimée, je ne cherche en rien à avoir le beurre l’argent du beurre (et le crémier ?). Je suis consciente que je peux avoir un boulot intéressant et motivant, j’émets simplement le souhait de ne pas être séparé trop longtemps de mon futur mari. En te souhaitant beaucoup de bonheur !

  • Bonjour Melle Zeureu …
    Bienvenue au club ! moi aussi j’avais signé pour travailler un certain nombre d’années pour l’état après mes études! …
    et j’ai bien aimé l’humour de ta phrase, qui ne m’a pas du tout choquée!
    Et sois optimiste, car moi j’ai découvert avec surprise et joie … que la demande de rapprochement de conjoint, ça fonctionne !
    Allez, je te souhaite une mariage jeune et décomplexé !
    bises

    • Merci pour ton commentaire. Malheureusement, après m’être renseigné, le rapprochement de conjoint n’est pas envisageable pour ma première affectation. Seul mon classement dans mon école me permet de choisir en priorité un poste sur les dix. On reste optimiste en attendant =) !

  • Je suis de celles qui pensent qu’il vaut mieux de pas brûler d’étapes. Le cheminement études, mariage puis enfant peut revenir à se marier à 20 ans quand on fait des études très courtes tandis que pour un bac+5 on n’a pas fini avant 23/25 ans…
    Bien qu’étant ensemble depuis le collège nous avons préféré attendre la fin de nos études pour nous marier car cela nous semblait plus logique.

  • 22 ans également (Chéri 26), mariage prévu en octobre.
    Je pensais aussi que j’aurais le droit à plein de remarques concernant mon âge mais curieusement rien…. Tout le monde a trouvé ça naturel. Pourtant nous ne sommes en couple que depuis 4 ans, ce qui n’est pas énorme quand on y pense.
    Certes nous vivons ensemble depuis 3 ans, nous avons notre chez-nous et sommes indépendants mais je pensais que plusieurs personnes nous feraient des remarques à propos de nos rentrées d’argent (rentrées d’argent inexistantes puisque nous travaillons tous les deux dans une branche particulière où pour l’instant on ne nous propose que du travail en bénévolat!!). Mais non, pour l’instant je n’ai eu que des félicitations…. Pour l’instant j’ai dit….

    En tout cas, à défaut du Dieu des fonctionnaires, j’espère que la fée des fonctionnaires t’entendra et que tu ne seras pas éloignée de ton Zeureu! ^^

  • Je suis persuadée qu’il existe des personnes comme toi, qui veulent se marier jeune sans être croyant ou avec un bébé en route. Pour moi, et là je dis ça en parlant de ce que je veux pour moi, il est essentiel de me marier avant de fonder une famille avec enfant (que je sois croyante ou non, ça ne changerait rien). Les autres font ce qu’ils veulent (je ne les juge pas s’ils ont des enfants alors qu’ils ne sont pas mariés), et pensent ce qu’ils veulent. On peut se marier vieux et divorcer rapidement, ça change selon chacun. Tant que le couple assume ce qu’il fait et ne demande pas aux autres de payer les pots cassés, s’il y en a, chacun fait ce qu’il veut de sa liberté ^^

  • Je lis tes chroniques dans l’ombre depuis le début et j’adore ta façon de penser !
    Pour nous les réactions sont différentes selon nos familles : j’ai 23 ans et dans ma famille c’est la suite logique des choses que l’on se marie donc c’est limite si c’est les gens n’en ont pas marre d’attendre 😀
    Du coté de mon homme (il a 25ans dans 1mois) sa famille ne le soutient pas vraiment : il y a ceux qui sont contents mais pas plus, il y a ceux qui s’en fichent complètement et il y a ceux que ça saoul clairement lorsqu’on en parle…
    Parmis nos amis : ils sont heureux pour nous mais je pensent qu’ils ne réalisent juste pas ce que nous sommes en train de construire (nous sommes le seul couple qui habitons ensemble déjà)

    en conclusion à tout ça, je dirais que tant que toi et ton futur êtes heureux et satisfait du chemin que prennent vos vies, je ne vois pas de raison de changer d’avis. De toute façon il y aura toujours des gens pour critiquer et le mariage est un excellent punching ball car chacun y met son vécu et son expérience. Le mariage n’est pas synonyme de fin, on ne met pas sa personnalité entre parenthèse pour ne faire plus qu’un tout…
    Désolée pour ce pavé mais ce sujet me tiens à coeur 😀

    • Merci pour ce partage d’expérience ! Heureusement, tout comme toi, ma famille est très heureuse, ça compense pour les autres. Je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis, et c’est aussi un sujet que je considère comme très important. Bon courage pour les préparatifs et beaucoup de bonheur à vous deux !

    • j’aime beaucoup ton commentaire parceque je partage clairement ton point de vue. Je mets un point d’honneur a rappeler a tout le monde que méme apres notre mariage nous seront les mémes personnes, personnalité indivuelles avant d’étre un couple. D’ailleur c’est un peu le fil conducteur de la cérémonie laique de mon mariage

  • J’ai envie de dire que chacun fait comme il veut, il n’y a pas de schéma « magique » qui assure que ça va fonctionner même si je suis plutôt d’accord avec Mademoiselle Mo et Jojo sur la logique de certains évènements.

    Je suis définitivement différente de ce que j’étais il y a 10 ans ou juste après la fin de mes études et mes choix n’auraient pas été les mêmes à cette époque.
    Avec Monsieur Marin, nous nous sommes mariés (tiens, il faut que je « mute » en Madame) à 32 ans, 3 ans après notre rencontre.
    Les choses sont allées plutôt vite quand on y réfléchit mais je crois sincèrement que nous nous sommes rencontrés à un moment où chacun de nous savait ce qu’il voulait, ce qu’il ne voulait pas et où il voulait aller (ce qui permet de dire stop très vite si ça ne fonctionne pas). Nous étions tous les 2 « posés » dans la vie (études terminées, CDI en poche, crédit immobilier sur le dos, …) et nous avions terminé notre « évolution psychologique ». Je m’explique, je pense qu’on change avec le temps et que ça fonctionne par période : l’enfance et l’adolescence où l’on dépend des parents, la vie de jeune adulte l’où on devient indépendant et l’où on forge son caractère et sa personnalité, la vie d’adulte (je suis en plein dedans) plus raisonnable et stable (je ne trouve pas les mots qui vont bien) et ensuite, je ne sais pas trop quand commence la prochaine étape ni ce qu’il va se passer.

    Bref, c’est comme les robes de mariées, il y a le modèle princesse paillettes, le modèle bohème chic, le modèle sirène fatale mais ça n’est pas pour autant qu’on se marie toute en Sissi, en Esmeralda ou en Ariel (ouf ! je ne collait à aucun de ces « standards »).
    Il y a des étapes dans la vie, il y a des schémas préconçus avec ces étapes mais il n’est écrit nulle part que ce sont les voies à suivre obligatoirement. Nous sommes tous différents, à nous de trouver le schéma qui convient à l’instant T (et de faire fi du quand dira-t-on).

  • J’ai connu mon chéri, j’avais 20 ans. 2 ans après on voulait se marier. Lui en recherche d’emploi moi étudiante en alternance, sans argent, c’était impossible mais si on en avait les moyens, on se serait marié à cet âge-là. Tout simplement parce qu’on en avait envie, on le vivait comme ça.
    Là, j’ai 25 ans, lui 26, et enfin on va officialiser ce que l’on vit déjà : être un couple, une famille (sans enfants mais avec un chat, ça compte?).
    Vos choix vous appartiennent et si vous êtes heureux, c’est tout ce qui importe.

    • Merci pour ce partage… Je suis assez en accord avec ta vision des choses. Dans le cas où on en a les moyens, pourquoi attendre si le mariage est un projet mûri et réfléchi ? En tout cas, je suis contente que vous puissiez envisager à présent le mariage de vos rêves. Beaucoup de bonheur en perspective !
      Ps : je pense qu’un chat ça compte

  • plus je lis tes chroniques et plus je me sens a part. Tout mes amis, toute ma famille et toute ma belle famille ont été très content pour nous, certain n’ont même pas été surpris et d’autre même ont trouvé le temps long jusqu’a l’annonce de nos fiancailles. Pourtant je n’ai que 23 ans et serai mariée a peine deux mois avant mes 25. et je ne suis en couple avec mon breton « que » depuis 3 petites années. Nous n’avons pas d’enfants non plus, ni le projet d’en faire tout de suite apres notre mariage, Mais c’est vrais que j’ai hate qu’on ai notre livret de famille a nous, qu’on ai un nom et tout et tout!

    en tout cas je vous souhaite bien du courage pour consillier vie privée et pro, et encore plus de courage si tu est séparée de ton mari tout neuf (ce que je ne te souhaite absolument pas)

    en attendant de te lire encore, bise

    • Coucou anais, je ne pense pas que tu sois « à part », chaque famille et milieu est différent. Je partage simplement mon expérience personnelle, sans vouloir en faire une généralité. Je suis super contente d’avoir aussi des témoignages positifs sur ce thème. Bon courage pour tes préparatifs ! Bisous.

  • Je prépare moi même mon mariage j’aimerais actuellement 19 ans t j’en aurai 20 le jour J.
    Du coup incompréhension des filles de la classe mais on s’en fiche ^^

  • Coucou! Ton article m’a interpellé, je me reconnais dans ce que tu écris, et ça fait si chaud au coeur de voir que je ne suis pas la seule à me marier jeune. J’ai 21 ans, et je serais mariée l’année prochaine, l’important c’est d’être heureux, non?
    Nous sommes tous les deux étudiants, donc ce sera un mariage simple, avec les gens que l’on aime.
    J’ai déjà été séparé un an de mon fiancé, et ça n’a rien de drôle, je ne pense pas être capable de revivre ça un jour, j’espère pour vous, que l’éloignement n’aura pas lieu, ou ne sera pas trop important.
    En tout cas, j’ai hâte de lire la suite de tes chroniques! Bon courage pour les préparatifs!

  • Nous nous sommes mariés pendant nos études (de médecine !), j’avais 20 ans (et demi, ça compte à cet âge) et monsieur Beau Père 22 ans depuis 15 jours. Inutile de dire qu’on était un peu les farfelus de la promotion. La bonne nouvelle c’est que presque 28 ans après on est toujours mariés. C’est vrai qu’il faut gérer le changement de statut entre la fin des études et le début de la vie professionnelle, mais quand on est jeune on est plein d’énergie. Et même si vous êtes transitoirement séparés, dites vous bien que ça n’aura qu’un temps. Après tout, il y a encore des femmes qui épousent des marins, ou des militaires, qui partent pendant des mois dans des conditions éprouvantes !

  • Merci pour cet article. J’ai 23 ans et Mr 25 ans, nous sommes ensemble depuis 8 ans donc il est pour nous tout naturel de nous marier. Mais je suis consciente de faire partie des « Jeunes » mariées avec des petites réactions de surprises de certains. Le point  » vie professionnelle » et « mobilité » me touchent également, et même peut être encore plus que celui de jeune mariée. J’étais en recherche d’emploi il y a quelques mois et combien de fois j’ai pu entendre  » vous êtes jeunes c’est le moment de bouger, vous n’avez pas d’attaches ». J’avais juste envie de répondre à ces remarques qu’après 5 ans de relation à distance en « sacrifiant » légèrement ma vie privée, je pouvais avoir envie d’en profiter un peu.

  • Vieille et mariée, c’est moi,dans moins de 2 mois. J’ai 47 ans et mon futur époux 45. Ensemble depuis 9 ans. Nous avons d’abord fait nos deux enfants (fallait pas attendre trop longtemps, hein, j’avais quand même déjà 40 et 42 ans quand nos deux poupées sont nées !). Entre deux j’ai eu ma mutation (moi aussi je suis fonctionnaire…..les enfants ça aide pour l’obtenir).Nos familles et amis sont ravis !!! Mes 2 temouines (dont j’ai été témouine il y a 20 ans) sont aux anges, depuis le temps qu’elles attendaient ça ! Et nos enfants se font une joie d’assister au mariage de leurs parents. J’ai trop hâte ! Ma nièce à 22 ans et elle se marie 3 mois après moi et je suis très très contente pour elle ! Bon mariage à toi !

  • Je viens rejoindre la cohorte des jeunes ET mariés ( enfin, futurs mariés) pour grossir les rangs de celles et ceux qui te disent que tu n’es pas seule ! Oh oui, ils se cachent bien les « jeunes », car on sait tous les jugements auxquels nous sommes exposés…. pour notre part, nous nous marierons à 23 ans et 3 mois en avril ! Et même si finalement mon fiancé n’a pas continué ses études comme il le souhaitait au départ, on a eu quelques sueurs froides au début en pensant au cocktail  » jeunes mariés dont 1 étudiant avec peut-être stage au loin ». Ton article m’a beaucoup touché et visait juste !

    Une anecdote m’a beaucoup marquée : une amie d’école, qui lors de notre première année d’étude a su soigneusement nous cacher son mariage, et racontait qu’elle vivait en coloc avec son amoureux. Elle s’était mariée à 20 ans, et avait très peur du jugement, même de ses amis proches ! C’est lorsque j’ai annoncé mes fiançailles qu’elle s’est livrée, soulagée de voir qu’elle n’était pas seule ( nous étions un poignée à commencer à préparer notre mariage l’an dernier, sur une promo de 120 environ).
    Il est vrai que les jugements peuvent être terribles, même ( sinon plus ?) au sein de nos propres familles ! BREF merci de soulever le sujet, c’est vraiment TRES intéressant !

  • J’ai eu le droit à beaucoup de réflexions aussi et ça continue encore aujourd’hui après 8 mois de mariage. Je me suis mariée à 24 ans et ça faisait plus de 7 ans que je me suis mise en couple avec mon mari, ce choix pour nous a été réfléchi et nous avons déjà pas mal attendu selon nous.
    J’ai entamé un nouveau travail il y a quelques mois et il y a un gros turn-over parmi mes collègues et quand je parle avec la plupart d’eux et que je dis « mon mari », la première réaction c’est « Mais, t’as quel âge? ». J’ai envie de répondre mais qu’est-ce que ça peut te faire que je me sois mariée à 24 ans ou 50 ou 18? Du moment que c’est mon choix, que je l’assume et que je suis heureuse!
    En tout cas bon courage pour la suite de tes préparatifs et je croise les doigts pour que ton poste ne soit pas trop loin de là où est ton futur mari 😉

  • Jeune moi? Je ne luis plus tant que ça, je viens de souffler mes 27 bougies. Je suis plus proche de la trentaine que de la vingtaine.
    Mais j’ai quand même eu droit à un « mais tu es jeune pour te marier » de la part d’un de mes responsables au boulot qui se marie une semaine avant moi. Il faut dire que je fais partie des contrats étudiants donc on ne s’attend pas à ce qu’une étudiante se marie.
    Certains dans ma famille ont été surpris, mais je pense que c’est plus lié aux études qu’a l’âge. Mais aujourd’hui je pense qu’il n’y a pas de schéma type : Étude – boulot – mariage – bébé même si c’est ce que je pensais avant de rencontrer mon cher et tendre.
    Chacun ressent à quel moment il est prêt et c’est tout ce qui compte…

  • Nous nous sommes mariés cet été à 35 et 36 ans, au bout de 16 ans de couple et avec 3 enfants, donc pas dans le même « cas » (j’aime pas ce mot pour parler des gens…) que toi, mais l’une de mes amies s’est mariée à 21 ans, lui en avait 22, à quelques jours près en même temps qu’un couple de leurs amis plus âgés qui avaient donc plus de temps de vie ensemble, résultat mon amie est toujours en couple et toujours aussi heureuse avec l’homme de sa vie (16 ans de mariage cette année) mais leurs amis ont divorcé 1 an seulement après le mariage… qui a dit qu’on avait plus de chance de rester ensemble quand on se marie plus vieux? Bon j’espère quand même que pour nous qui nous sommes mariés « vieux » ça va durer plus d’un an 😉
    Je te souhaite d’excellents résultats pour pouvoir choisir ton affectation et peut-être rester près de ton chéri

  • Coucou,

    Les raisons de se marier peuvent vraiment être nombreuses, allant du très profond au parfois très frivole. Malgré tout je pense qu’il faut arrêter de se prendre la tête (trop jeune ? trop âgée ? dans la moyenne ? pour telle ou telle étape de vie…).
    Contrairement à la génération de nos grand-mères, nous ne sommes plus obligées de nous marier par conventions sociales, nous le faisons parce que nous le désirons, nous l’avons réfléchi avec notre moitié 🙂
    Du coup, savoure ! Ton homme t’aime et réciproquement et vous allez organiser un mariage qui vous ressemble (contrairement à nos grand-mères)… alors on s’en fiche des a priori des gens !! On te soutient à 100 %.
    Miss Cupcakes

  • « Le discours qu’on nous rabâche systématiquement me fatigue : « il faut être mobile quand on est jeune, tant qu’on n’a pas d’attaches ». What ? Pourquoi être jeune veut-il dire qu’on ne peut pas être lié à quelqu’un ?  »

    J’ai l’impression d’entendre ce qu’on me rabâche…
    M.Snow et moi on s’est rencontré à la fac, il y a 7ans, on a vécu ensemble durant nos études puis pour les stages, on a du habiter chacun de notre côté et là on nous a sorti le coup du « jeunes et sans attaches » sauf que NON on est pas sans attaches.
    ça m’énerve ce genre de discours.

    Depuis peu, on s’est installé, on galère mais on s’en sort et on va se marier (et on est les 1ers de la bande de copains, « ça leur met un coup de vieux »… mwé… )

    Bref je me retrouve à fond dans ton article (bon ok nous on a 25ans ^^ )

  • Bonjour, je suis un jeune étudiant ( oui un homme probablement le seul ici mdr). Ma petite amie et moi avons evoqué le marriage. je souhaite que l’on se marrie et j’aimerai que cela soit assez tot (on a 18 ans et 20-21 ans semble bien) Ma petite amie n’a pas d’objections pour se marrier tôt hormis le fait qu’elle pense que l’on ne doit pas se marrier aussi jeune. je trouve cet article très bien redigé et je lui montrerais qu’il est possible de se marrier pendant nos études. Merci a toi !!

  • Je me marie a 20 ans et alors ? Chérie en aura tout juste 26 ans a peine avant le mariage et moi 3 mois apres le mariage 21 ans et j’en suis fière ! Ensuite nous fonderons notre famille mais la c’est encore compliquée ! Quand je dis a mes entretiens d’embauches que je vais me marier, pour eux c’est signe de stabilité ! Je n’ai pas encore eu de reproche encore mais si j’en aurait je repondrais : Et alors ? J’ai trouver ma femme, je vais pas attendre 5 ans avant de l’épouse ? Sa se trouve je pourrais plus lol

  • Tout l’inverse chez moi! Tous les couples autour de nous se sont mariés avant 25 ans. 15 ans après, forts de nos 38 et 40 ans, on s’y met! Nos 3 loustics de 12, 9 et 3 ans seront à nos côtés le 25 juin 2016! D’ailleurs le plus grand nous a demandé si nous n’étions pas un peu trop vieux!
    L’important n’est pas l’âge, mais le bonheur d’être ensemble, avec ou sans enfant!

  • Salut !
    C’est marrant, moi aussi je suis dans la fonction publique 🙂 une sorte de fonctionnaire mais déguisée en vert et brun avec des grosses rangers 😛
    On est également dans le même cas avec mon conjoint, également dans le même métier. Nos deux bases sont à 720km de distance, et je n’ai que le weekend pour le voir. Cependant, ça n’entame en rien notre couple qui dure depuis cinq ans sans que la flamme ne vacille, et j’espère que l’on perdurera ainsi jusqu’a la fin 🙂 Nous avons 21 ans tout les deux. Nous nous somment connus au lycée, et depuis on ne se quitte plus. « Loin des yeux, loin du coeur », c’est une fable pour ceux qui ne se font pas confiance : perso, lorsque je ne le vois pas la semaine, un simple rappel de son odeur me déclenche des dzadzadzous dans le ventre, ces petits papillons de l’amour comme au premiers jours.
    Nous somment donc solides dans notre couple, ensemble depuis cinq ans, tous les deux dans une situation financière stable (on a chacun notre voiture, neuves), nous somment pacsés et avons un compte commun et un appartement que nous avons achetés, pourtant, lorsque l’on emmet l’hypothese de se marier, ça déclanche l’hilarité autour de nous. Nos collegues, nos patrons et meme notre famille nous considèrent « trop jeunes » et nous conseillent de ne pas nous précipiter. C’est dingue, archi dingue. J’ai 21 ans, d’accord, mais je gagne ma vie, je travailles aussi dur que les autres, j’en ai bavé aussi pour en arriver ou je suis et je mérite que l’on me considère comme une adulte. Je suis la benjamine dans ma famille, et j’ai l’impression que ce statut me fera considérer comme une enfant toute ma vie. Pourtant, a mon age mes soeurs demandaient encore de l’argent de poche, vivaient chez nos parents et batifolaient comme des ados avec leurs amoureux. Moi j’ai mis cette phase de ma vie de coté pour rentrer tout de suite dans le vif du sujet, mais l’opinion des gens reste bloqué sur mon âge.

    Pour vous dire, même au sujet d’un simple tatouage, je me fais réprimander par ma famille comme une enfant « C’est permanent, tu ne doit pas prendre des décisions aussi irréfléchies / tu dois réfléchir avant de te faire tatouer / ce n’est pas le bon moment pour toi / … » Quand j’ai entendu ça j’ai halluciné, car une de mes deux soeurs s’etait fait tatouer dans le dos de mes parents. A l’époque j’avais 15 ans et c’est moi qui devait la couvrir pour éviter qu’elle se fasse engueuler, et elle ose me dire de ne pas prendre de décisions irréfléchies ? Je pense que mon âge et mon arrivée précoce dans la vie d’adulte vont être une tare sur beaucoup de plans de ma vie, que ça soit au niveau de l’estime et de la confiance en moi, de l’opinion des gens qu’ils me conaissent ou non et aussi sur les conseils que l’on m’apporte. Je n’ai jamais craché sur le conseil de mais ainés, au contraire j’aime apprendre du passé, mais seulement les conseils que l’on m’adresse lorsque je pose des questions sérieuses se ressemblent toutes « c’est des problèmes compliqués, profite plutot de ta jeunesse » ou « tu es trop jeune pour comprendre » ou « tu verra quand tu sera plus vieille ».
    Que ça soit pour le mariage, le tatouage, le travail, les soucis quotidiens. En d’autre termes, en prennant la décision de m’engager dans la vie d’adulte a 18 ans, en quittant mon foyer pour aller apprendre la vie a 900km de ma famille, je me suis engagée a me débrouiller seule et sans aide. Je trouves ça triste, en y repensant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *