Fiancé, mari, pacsé… Et toi, comment tu appelles ton homme ?

Tu t’en souviens peut-être, je suis traductrice.  Si je manipule les langues étrangères au quotidien, je fais aussi et surtout un métier de la langue française, que je n’ai pas choisi par hasard : j’adoooore couper les cheveux linguistiques en quatre.

Quel rapport avec le mariage ? Aujourd’hui, je voulais me pencher sur les différentes façons dont toi, future mariée, tu peux qualifier la personne qui partage ta vie.

Fiancé, mari, pacsé... Et toi, comment tu appelles ton homme ?

Crédits photo : Blanc Coco Photographe

La façon dont on appelle la personne qui partage notre vie me fascine : rien de tel pour en savoir un peu plus sur la relation. J’adore entendre comment les couples se définissent. Et j’en viens à une conclusion : si quelques termes remportent l’adhésion (fiancé et mari, évidemment !), le fait qu’un couple soit dans une case prédéfinie n’empêche pas la créativité.

Voyons quelques options :

  • « copain » : délaissé après 25 ans, que la relation soit de longue date ou toute fraîche ! Il est vrai que ce mot fleure bon les amourettes adolescentes dont l’espérance de vie se comptait en semaines.
  • « amoureux » : autrefois réservé aux enfants de maternelle, ce terme connaît un regain de popularité auprès des jeunes femmes qui, comme moi, souhaitent un terme mignon et dédramatisant à utiliser entre gens du même âge.  À éviter chez le notaire sous peine de ricanements francs. [Synonyme : chéri. Exemple : mon amoureux/chéri est électricien.]
  • « conjoint/compagnon » : fait son apparition quand on veut prouver au monde que oui, c’est du sérieux (suit l’abandon de « copain ») ou quand on dépasse la trentaine. S’accompagne généralement d’un emménagement sous le même toit, de la prise de quelques kilos et de projets d’avenirs plus ou moins concrets.
  • « fiancé » : souvent prononcé plus fort ou plus aigü que le reste de la phrase dans les semaines qui suivent la demande. Après quelques mois, peut provoquer un sentiment d’écœurement en raison de son effet immédiat sur l’interlocuteur : « Vous allez vous mariiiiiiiiiiier ? Ça se passe bieeeeeen ? » Peut aussi s’employer après le mariage, pour flatter sa moitié.
  • « partenaire de pacs » : totalement dépourvu de romantisme, en digne reflet du caractère purement administratif de ce type d’union (bien malheureusement).
  • « mari » : l’étape ultime, qui suit généralement une jolie fête et de tendres mots prononcés devant des proches. Mais si on est déjà mariés de coeur, avec un crédit immobilier, un chat, six ans de vie commune et que de toute façon, ce n’est qu’une question de mois avant qu’on ne passe devant le maire… pourquoi ne pas prendre un peu d’avance (c’est mon cas !) ?
  • « moitié » : le top du romantisme à mes yeux, qui a aussi l’avantage d’être mixte et neutre car on peut l’utiliser avant ou après le mariage ! Seul inconvénient : pas facile à caser en société…

Fiancé, mari, pacsé... Et toi, comment tu appelles ton homme ?

Crédits photo : Blanc Coco Photographe

Loin d’être objectifs, les mots portent des connotations qu’on peut adorer ou détester. Autant je savoure « mon mari », autant « mon époux » me semble trop formel pour nous. Chacun son ressenti : «  mon fiancé » peut sembler horriblement désuet ou délicieusement romantique, « ma femme » peut sembler possessif ou au contraire d’une simplicité charmante.

Hormis quelques rares situations où une précision toute bureaucratique s’impose, je constate que nombre de personnes n’hésitent pas se réapproprier ces termes pour décrire au mieux la réalité de leur couple, et j’espère que toi aussi.

Mais finalement, au-delà de tous ces termes qu’on utilise en société, le plus important reste bien sûr LE surnom que tu as sûrement attribué à ton homme, et qui traduit exactement l’amour que tu lui portes !

Et toi, tu l’appelles comment, ton homme, en société ? Tu sens que tu vas avoir du mal à l’appeler « mon mari » ? Tu l’appelles déjà comme ça ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



56 commentaires sur “Fiancé, mari, pacsé… Et toi, comment tu appelles ton homme ?”

    • Contente de voir que je ne suis pas la seule à me triturer les méninges ! Du coup, je n’utilise pas “fiancé” devant les amies non plus, de peur… de les rendre jalouses ! 😉

  • En société face à des gens qui ne sont pas de notre entourage j’utilise “mon conjoint”
    Dans la vie de tout les jours face aux gens de notre entourage c’est “mon chéwi” (petit accent martiniqai lol
    sinon son petit surnom c’est “mon petit chat” ou “papatissier”

  • Tu as oublié “mon mec” 😉
    Moi je n’aime pas trop ce terme parce qu’il me rappelle trop les soirées en boîte de nuit pendant lesquelles le mec un peu lourd te demande “t’as un mec ?”, juste après t’avoir demandé ton prénom, et encore, si tu as la chance qu’il se soit intéressé à ton prénom…

    Sinon je pourrais dire “mon mari” comme toi, vu que nous sommes ensemble depuis 10 ans et parents depuis bientôt 6 ans. Mais ça me fait bizarre, j’associe trop cette dénomination à l’acte de mariage, donc ce sera pour l’après-mariage. En attendant c’est “mon conjoint”.

    En revanche, lui dit “ma femme” et ça ne me choque pas, je trouve ça mignon.

  • Justement je me rends compte que nous on dit “mon Amie/Ami”… Or on n’est pas amis, mais on n’est pas non plus fiancés (d’autant plus que ô grand désespoir il ne veut pas se marier…)…
    C’est vraiment une très bonne question… Car c’est “ma personne” mais ça ne veut rien dire…

  • Ici c’est “mon fiancé” dans la vraie vie et “Chéri” ou “ChéridAmour” sur Internet.

    C’est drôle, parce que “ma moitié” me semble être le comble non pas du romantisme mais de la guimauve. J’ai horreur de penser que certaines personnes se sentent “moitié”, et ne sont “une” que quand l’autre personne est là. Comme si on était des demi-personnes…

    Pour ce qui est de “mon mari”, je n’ai pas voulu prendre de l’avance: il faut dire que je n’ai pas 6 ans de vie commune (bien que 10 ans d’amour avec chéri, amourette d’adolescents oblige), pas de crédit immobilier, et si nous avons deux chats nous n’avons pas pour autant d’enfants. Et surtout, j’ai envie que le mariage fasse une vraie différence dans ma vie. C’est pour ça d’ailleurs que je parle des parents de Chéri en disant “mes futurs beaux parents”. Hâte de pouvoir les appeler “mes beaux parents”!

  • Pour moi en société c’est mon fiancé, j’adore montrer comme je suis fière ^^ Et pourtant j’ai constaté qu’au bureau, même si tout le monde ou presque sait qu’on va se marier, on me parle régulièrement de mon “copain”… Je préfère ne pas relever, c’est vrai que ça fait genre relation pas forcément sérieuse, mais je constate qu’on l’emploie aussi pour des couples qui sont ensemble depuis des années.
    Par contre ton article est valable dans l’autre sens aussi… En fait il tombe bien, mon chéri (des fois je l’appelle aussi comme ça, plus dans le privé, pour le côté mignon) ne sait pas comment me qualifier avec ses collègues : fiancée ça lui fait bizarre il n’a pas l’habitude, copine pas assez sérieux, compagne trop moche… Bref le pauvre est un peu perdu avec tous ces termes.

    (PS pour Mme Dentelle : très joli design, j’aime beaucoup ; mais serait-il possible d’augmenter la taille de la police quand on tape un commentaire ? là ça fait vraiment petit quand on n’a pas une bonne vue)

    • J’ai volontairement occulté la question du point de vue masculin puisque 99 % du lectorat est masculin (ou alors, montrez-vous, messieurs !). La question se pose aussi chez nous, parce qu’IronMan a du mal à me trouver un qualificatif qui rende justice à notre relation sans être trop pompeux. Pas facile pour eux non plus !

  • Face à des inconnus (j’ai une profession libérale, je vois donc plein de gens tous les jours) j’utilise le plus souvent “mon amoureux”…
    ça surprend parfois mais au final les gens trouvent ça “mignon” 😀

    Je n’utilise jamais “mon conjoint”, très rarement “mon fiancé”, quelque fois “ma moitié”…

    Face aux proches, par contre, j’utilise plutôt son petit surnom (philou a fait ceci, philou voudrait cela…)

    • C’est exactement l’inverse ici ! Je suis profession libérale aussi, et c’est sans doute ce qui m’a poussée à qualifier IronMan de mari avant l’heure… J’ai déjà l’air jeune pour mes 28 ans, et parler de mon amoureux ne me semblait pas possible en contexte professionnel. Avec un “mari”, j’ai l’impression de gagner en crédibilité. Mais c’est chouette si ça passe avec tes clients.

  • Ah bonne question !

    Et bien je t’avoue qu’avant je disais “Mon copain”, mais effectivement passés 25ans et surtout depuis la demande, et bien je ne sais plus..!
    “Mon fiancé” je trouve ça trop … formel, et “Mon copain” pas assez…!

    Alors souvent quand je parle de lui, je donne son prénom (et parfois mes collègues me disent “Qui ça??” “Bah euh…. Mon fiancé, enfin mon copain, enfin euh.. mon futur mari” (Argg, je ne sais plus !)

    Bref, vivement le mariage que je puisse dire “Mon mari” 😉

  • coucou
    sympa ces petits mots! il y a aussi “mon cher et tendre”

    jusqu’a présent ( et apres 12 ans de fiancailles…) mon jules s’appellait : “mon compagnon ou mon ami”

    Depuis qu’on est…. VRAIMENT fiancé 😀 je l’appelle “mon futur”
    je trouve ca mimi et l’occasion de parler mariage ne manque pas juste aprés (mouhahaha)

    • Mon futur ou mon fiancé : résultat garanti quand on a envie de parler mariage chez le coiffeur, chez l’esthéticienne, en société… 😉

  • Pour nous, avant la demande, c’était “mon copain/ma copine” et après la demande “mon fiancé/ma fiancée” s’est naturellement imposé. Et lui y tient beaucoup, à tel point que lorsque quelqu’un lui parle de moi en disant “ta copine”, il dit “non, non c’est pas ma copine, c’est ma fiancée !”. Dans l’intimité ou avec nos amis proches ça varie de “namour” à “chouchou” ou encore “p’tit coeur” (je l’adore celui-là !)

  • Nous on dit mon mari et ma femme depuis le mariage mais justement avant ce choix on ne savait pas trop comment dire auprès d’inconnus. Mon mari m’appelait déjà sa femme dans l’intimité et moi je l’appelais et l’appelle toujours mon Homme surtout sur les réseaux sociaux.

  • copain : je déteste. Pour moi ça donne l’image de deux personnes ensemble, mais n’ayant pas de projets de vie. Et n’ayant pas spécialement non plus l’envie de rester ensemble durant de longues années.
    chéri : je l’utilise parfois pour le désigner (en parlant de lui à quelqu’un)
    conjoint/compagnon : pour le coup je trouve que ça manque de romantisme. Je n’aime pas trop.
    fiancé : je l’utilise volontiers aussi, c’est celui que j’utilise systématiquement avec les personnes plus “administratives” (tandis que “Chéri/mon Chéri” est utilisé plus avec les amis, ou sur des forums, en alternance parfois avec “mon fiancé”)
    partenaire de pacs : euh non, merci. 😆 J’ai peut-être dit “mon pacsé” quelque fois pour rire, mais c’est tout.
    mari : bientôt, bientôt !
    moitié : on le dit parfois entre nous, mais encore jamais “publiquement”.

    Et alors par contre je déteste le terme “ma femme”, très rabaissant. Pourquoi Madame est caractérisé par son sexe tandis que Monsieur a un mot spécial pour le désigner (“mari”). Et sinon, je ne vous guère que “mon épouse”, un peu vieillot… ce n’est pas évident !

    • Je suis en retard sur le sujet, mais si ça peut aider à trouver une solution… J’aime beaucoup et adhère parfaitement à ce que Mademoiselle Lutine a dit: “Et alors par contre je déteste le terme « ma femme », très rabaissant. Pourquoi Madame est caractérisé par son sexe tandis que Monsieur a un mot spécial pour le désigner (« mari »). Et sinon, je ne vous guère que « mon épouse », un peu vieillot… ce n’est pas évident !”

      Moi aussi je trouve épouse un brin trop formel, mais j’aimerais bien qu’un terme soit créé pour devenir l’équivalent de mari.

  • Très bon article, Mademoiselle Nya ….
    Je dirais que le terme utilisé dépend aussi beaucoup de qui est notre interlocuteur …
    Au boulot, c’est mon conjoint,(surtout qu’étant pacsés, pour les mutations par ex, c’est son titre officiel) ou mon compagnon/ mon chéri/ Diminutif de son prénom suivant le degrés de proximité avec les collègues en question.
    Avec les amis, je l’appelle mon chéri/ mon amour / Diminutif de son prénom.
    Entre nous même chose. On n’a pas de surnom style “poussin” ou “lapin”. Lui m’appelle “ma chérie” ou “ma petite chérie” (plus si juste tous les 2) ou mon diminutif. et sinon “ma femme” s’il parle de moi à des collègues par exemple (je suis pas fan mais dans le milieu du BTP le reste ne passerait pas vraiment).
    Mais jamais “ma moitié” (je considère qu’il est une personne à part entière) ou “ma/mon fiancée” (peut-être trop récent et pour l’instant pas grand monde est au courant et pas envie de le crier sur les toits) ni “mon/ma amoureux(se) (surement un peu trop fleur bleue pour nous).

  • ce que j’adore, c’est la façon dont les générations précédentes appellent leur moitié. Par exemple, avant d’être fiancée, mon père présentait son futur gendre en disant ” le bon ami de ma fille”. Ma chef, mariée depuis 40 ans, nomme son mari “mon bonhomme” … et j’en passe.

    • Mon grand père aussi disait “bon ami” pour parler d’IronMan, au début de notre relation ! Ce qualificatif-là, on peut vraiment dire qu’il est tombé en désuétude !

  • Nous on s’appelle Loulou et Loulette… Du coup comme on s’appelle tout le temps comme ça, c’est presque devenu des noms communs pour nos familles et nos amis proches 😉
    Par exemple, mon père l’a rentré dans son téléphone sous “Loulou”, ma mère me dit carrément “Oui bonjour Flo tu peux me passer Loulou steup” quand elle m’appelle… Et nos amis nous appellent “les Loulous” ou demande “comment va Loulou, comment va Loulette”…

    Sinon pour le cercle agrandi de nos connaissances, on dit “mon/ma fiancé(e)”, c’est si romantique 😉 Et cette période ne dure jamais assez longtemps !
    Mon mari/ma femme, je trouve que ce n’est pas de notre âge (nous avons 23 et 24 ans et nous nous marions l’année prochaine)

    • C’est très intéressant de trouver que vous êtes assez mûrs pour vous marier et trop jeunes pour employer mari/femme… C’est finalement ce que je dis dans l’article : ce n’est parce qu’on est dans une case donnée qu’il faut forcément employer les qualificatifs liés à cette case.

  • Je suis exactement dans la même situation. Une fois ça va être “mon copain” puis 1 heure après “mon futur mari”… j’hésite toujours avant de choisir ^^
    Bizarrement je n’ai jamais dis “mon fiancé” et le plus souvent utilisé pour ma part reste “mon chéri” 🙂

  • Alors moi, je l’appelle toujours par son prenom quand je parle de lui. Evidemment au debut il bien fallu que j’explique qui il etait par rapport a moi, et je l’ai appelle “my partner”. En France, maintenant qu’on est marie, je dis “mon mari”, tout betement, et avant c’etait “mon mec”!

  • Sympa cette chronique 😉

    Perso, le terme “conjoint” quand on n’est pas marié me dérange un peu. À vérifier mais pour moi c’ est synonyme d’epoux et non pas de compagnon.

    Avant le d Day, c’etait “mon compagnon” de façon officielle mais plus souvent “mon Homme”. Je continue d’ailleurs de parler de lui ainsi. J’adooooore !

    De la même façon, il parlait de moi en disant “ma compagne” ou “ma Femme”. Ça avait le don de m’agacer, n’etant pas mariés. Mais pour lui cette dernière expression, était le parallèle de “mon Homme” … Mouais
    Depuis, je suis “son épouse”. Ça a un côté suranné qui m’amuse.

    • J’imagine donc que les femmes comme moi (et quelques lectrices) qui prennent de l’avance sur “mari” te dérangent un peu aussi… Mais dans un mois et demi, notre situation sera régularisée 😉

  • Je ne voyais pas du tout “ma moitié” comme ça ! J’aime beaucoup ce terme parce que je l’entends comme “la moitié de mon couple” mais c’est vrai qu’interprété comme “la moitié de moi”, c’est.. non, pas possible.

    Ton point de vue sur ton envie que le mariage fasse une différence est intéressante aussi ! Nous, comme on le voit avant tout comme une célébration et non un passage à la vitesse supérieure… du coup ça fait belle lurette qu’on agit et parle comme si on était mariés 🙂

  • Moi aussi ça change… Côté administratif je dis “mon conjoint” même si on n’est pas mariés, ou “mon compagnon.”
    En privé je dis parfois encore “mon copain” mais je trouve aussi que ça fait peu sérieux. Du coup je dis souvent son prénom, comme Mlle Pivoine. Parfois “mon fiancé” mais je trouve ça pompeux, mon mec ou mon homme lol. Mon futur mari, assez rare! Du coup quand il sera mon mari cela résoudra le problème!!!

    Ah et souvent je dis “mon amoureux” du coup, j’aime bien, c’est romantique.

    Par contre entre nous nous avons pleins de petits surnoms, mais que nous n’employons pas trop devant les autres, c’est privé ;-). Mais je ne l’appelle jamais par son prénom en fait et lui non plus, on a nos petits noms à nous 🙂

    • Héhé ici le prénom est réservé aux occasions… où ça va barder ! Sinon, c’est petits noms doux à plein temps quand on est en privé !

  • Ben conjoint je l’utilise au boulot, par rapport au vocabulaire administratif; le fait que nous nous soyons pacsés donne droit au rapprochement de conjoint (pour la fonction publique) mais nous sommes aussi considérés comme conjoints pour les impôts. D’où (pour moi) le fait que je l’utilise pour ce qui est boulot et administratif).

  • Moi je dis mon mari même si on est pas mariés 🙂 Plus simple quand tu as un enfant, au moins les gens ne te posent pas de questions ! (mon compagnon ça fait quand même “j’ai 70 ans et je me suis recasée avec un homme charmant” :D)

    Quand la situation s’y prête, je dis volontiers “mon chéri”, et ça passe très bien 😉

  • Avant que l’on soit fiancé, j’ai toujours dit “mon ami”.

    Maintenant c’est “Mon fiancé” ou “Mon futur mari” (utilisés très très souvent) ou “Mon chéri”. Au choix 😉 (et selon les circonstances).

  • En voilà une bonne question !
    Pendant longtemps nous avons utilisé “mon copain/ma copine” même si personnellement je n’étais pas forcément très fan de ces termes: j’ai toujours su que notre relation était plus forte qu’un simple “copain”. Mais c’est un terme assez simple et compréhensible, qui nous permettait aussi de garder une certaine pudeur sur notre relation. A des personnes éloignées, au boulot, je disais plutôt “mon compagnon, mon conjoint” et avec les ami(e)s: le diminutif de son prénom.
    Depuis que nous sommes fiancés, j’ai tendance à dire “mon fiancée” et lui parle de moi comme “sa fiancée”. J’ai besoin d’attendre que le mariage soit passé pour dire “mon mari”, je ne souhaite pas l’anticiper car je suis attachée au changement symbolique 🙂
    En revanche entre nous c’est le festival des surnoms. Si moi j’ai tendance à lui donner toujours les mêmes (Doudou, p’ti coeur, p’ti chat…), lui m’en créé régulièrement de nouveaux, tournant souvant autour de la syllabe “chou” :).

  • Ça dépend particulièrement du degrés d’intimité avec l’interlocuteur.
    De manière générale je dis “mon amoureux” ou “mon patchée” nous sommes en effet pacsés et j’aime l’idée du “contre peau” que le terme insinue.
    Avec des inconnus dans le cadre professionnel je dirai plus “monsieur” ou “mon compagnon”.
    Avec des proches, par nos surnoms, par des sobriquets tous plus ridicules les uns que les autres mais que nous affectionnons tant.

  • Alors, j’appelle mon homme “amour” lorsque je m’adresse à lui. Lorsque j’en parle aux autres, c’est mnt mon “mari”. Et quelle ne fut pas ma surprise lorsque je l’ai entendu dire pour la première fois “ma femme”. Ça m’a filé des frissons. Et avant le mariage, il m’appelait “sa compagne”.

  • Pour ma part c’est variable selon mon humeur. Parfois j’appelle mon chéri, mon fiancé ou mon copain mais tout dépend de la personne que j’ai en face de moi. Lorsque je serai mariée, je l’appellerai mon mari ^^. Quant à mon chéri, il m’appelle “ma copine” à ses collègues ou copains (ceux qui ne me connaissent pas trop). Mais bon cela reste du classique.

  • Je suis passée de “mon chéri” à “mon futur mari” (encore mieux et plus concret que fiancé hé hé !). Pour les situations plus “administratives”, j’utilise “mon conjoint”. Je déteste “mon compagnon” par contre, cette expression me hérisse !

  • mon copain au début (14ans) puis mon homme tant qu’il ne voulais pas de vrais mariage. Aujourd’hui je me plais à l’appeler “mon futur mari” et j’ai hâte de pouvoir enfin passer à mon mari 😉

  • Il y a aussi ami ou petit-ami, moi je n’aime pas mais mon copain me présente souvent comme ça “ma petite-amie”, et une personne au travail que je croise parfois me parle de son “ami” car ils ne sont pas mariés mais n’a plus l’âge de parler de “copain”

    Moi je dis pleins de mots différents selon l’interlocuteur :
    Flo : ami(e)s proches qui savent de qui je parle
    Mon chéri : devant les copines ou connaissances
    Mon copain : pour des personnes neutres genre les collègues. Je ne trouve pas que ça fasse couple de 3 semaines, nous avons tout plein de projets, ensemble depuis plus de 4 ans, vie commune : un peu plus de 3 ans, mais je trouve que ça coupe la poire en 2
    Mon conjoint : toutes démarches administratives (ou alors je dis “je suis en couple” )

    Mon coeur, mon chéri, mon amour : pour mon coeur, mon chéri, mon amour ^^ Rien d’original mais c’est ce qui me vient naturellement

  • Moi j’aime pas trop dire mon copain car ça ne fait pas sérieux alors qu’on est pacsés, mais dire mon conjoint m’arrache un peu la bouche, je trouve pas ça joli et en plus j’ai 20 ans, ça fait vieux comme terme je trouve. J’aime bien dire mon pacsé en rigolant. Pour la famille proche c’est chouchou. Parfois je dis mon homme, mais sinon je dis parfois mon ami. J’adorerais dire mon époux mais je trouve que c’est trop rattaché au mariage. Donc je dis son prénom quand je sais pas quoi dire !

  • Bonsoir
    Je déterre le sujet ☺️
    Pour ma part c’est mon Homme depuis tjs
    Je ne trouve donc pas le “ma Femme” dégradant, comme lu plus haut. C’est classique, ça existe depuis tjs, ça a ce petit côté magie. Mais ça fait bizarre qd on n’est pas mariés….
    En public…. C’est les prénoms. Trop dur de s’interpeller par des petits noms ds des magasins par exemple.
    Entre nous, lui ma Douce, moi parfois mon Doux (ms j’en ai plein).
    Mais ma grande déception c’est que rien n’existe pr le Pacs (déjà que le mot est moche !). C’est ajd un acte comme le mariage pr ceux qui veulent lui donner cette signification !
    Et pourquoi ça deviendrait pas officiellement mon Homme et ma Femme alors 😬 ? Tant qu’à faire dans le factuel !

  • Bonjour,
    Et pour vous n’existent pas les homosexuels et lesbiennes pacsées?
    J’ai cherché comment indiquer dans une lettre que je suis le conjoint de avec qui je suis pacsé, et je ne trouve que la référence aux couples hétérosexuelles.
    Nous sommes en 2018 , et je vous signale que depuis 1998 il y a le Pacs pour les couples hétérosexuels et homosexuels, et puis, la loi du Mariage pour tous.

    Bien cordialement,

    José

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *