Mes beaux-parents ne veulent pas venir au mariage, que faire ?

Nous recevons chaque jour de nombreuses questions mais, malheureusement, nous n’avons pas forcément le temps de répondre à chacune ! Alors, je me suis dit que tu pourrais peut-être m’aider !

Chaque jeudi, je te propose une « question de lectrice ». Une lectrice qui, comme toi, à des interrogations à l’approche de son jour J. Tu vas ainsi pouvoir lui donner tous tes conseils de bride-to-be avertie ! 🙂

Mes beaux-parents ne veulent pas venir au mariage, que faire ?

Crédits photo (creative commons) : PublicDomainPictures

Aujourd’hui, c’est Rosa qui m’envoie un petit message en guise de SOS car elle se retrouve contrainte à annuler son mariage comme ses beaux-parents ne souhaitent plus venir…

Bonjour,
J’ai un petit souci dans les préparatifs de notre mariage, prévu pour le 9 juillet 2016. Nous avons bien débuté ceux-ci en achetant la robe et le costume, nous avons choisi nos alliances, la salle, le thème, etc.
Quand nous avons annoncé la nouvelle à nos proches, ils étaient très heureux pour nous et ils nous ont tous félicité.

Mais, du jour au lendemain, mes futurs beaux-parents ont décidé de ne plus venir à notre mariage, sans aucune raison. Cette décision a beaucoup peiné mon conjoint (ce que je comprends totalement). Nous nous sommes donc retrouvés à devoir annuler notre mariage avec tous les préparatifs déjà engagés. Car, ses parents ne venant pas, mon conjoint ne se voit pas se marier sans eux.

Aidez-moi s’il vous plaît. Je sais plus quoi faire.

Peut-être t’es-tu retrouvée dans la même situation que Rosa, comment as-tu réagi ? Est-ce une bonne idée d’annuler le mariage ? Comment doit-elle réagir face à ses beaux-parents ? Et avec son Amoureux ?

Tu as besoin d’aide toi aussi ? Pour poser ta question et éventuellement être publiée sur le blog, c’est par ici !



21 commentaires sur “Mes beaux-parents ne veulent pas venir au mariage, que faire ?”

  • Bonjour Rosa,

    Avez-vous essayé de parler avec tes beaux-parents? Pourquoi ne veulent-ils plus venir? Dispute entre vous? Maladie qu’ils voudraient cacher?
    Comment étaient vos relations avant cela? Etiez-vous en bons termes?

    Je trouve que ta situation est vraiment difficile: mais est-ce que tout annuler est vraiment la bonne solution? Je comprends le point de vue de ton promis, c’est terrible de se marier sans certains de ses proches (mon frère a seulement prévenu la veille qu’il ne viendrait pas à notre mariage…). Si vous ne savez pas pourquoi ils annulent leur venue, annuler veut dire plus de mariage du tout… Ça n’implique pas une reprogrammation… N’avez-vous pas peur pour votre couple? Ne crains-tu pas que le fait d’avoir annulé cette fois, sans savoir si vous vous organiserez à nouveau cette belle journée, crée des tensions dans votre couple?

    Comment avez-vous pris la décision de tout annuler?

    Je pense que la seule solution dans votre cas est de discuter avec tes beaux-parents. Il faut savoir ce qui motive leur décision… Savoir s’ils changeront d’avis un jour pour voir si ça vaut la peine de vraiment tout annuler. Reste unie avec ton fiancé, vous vous aimez c’est ce qui compte le plus! Parents ou pas, soyez surs de votre couple, de vos sentiments! Ne vous laissez pas détruire par les histoires de famille! Et prenez votre décision après avoir discuté avec eux…

    Courage!

    • Bonsoir non je n’est pas essayer de parler avec mes beau parents car eux ne m’on jamais rien dit en face et que quand je les voit il font comme si de rien n’était. Le problème est qu’il ne vois claire que par l’ex de mon fiancé qu’il a quitter il y a 5 ans et que il ont déjà fait tout leur possible pour les remettre ensemble. Pour moi tout annuler n’ai pas la bonne solution. La décision a été prise sur un coup de tête car mon conjoint est revenu un soir de chez ces parents en me disant on se marie plus mais parents ne vienne plus point sans explication rien j’ai essayer d’en savoir plus mais pas moyen. Comme je disais un peu plus haut il n’y a aucune personne qui est venue me voir en m’expliquant le pourquoi du comment ces le sujet tabou en quelque sorte. Le soucis étant que je voudrais pousser une gueulante pour savoir mais mon conjoint étant tellement proche de ces parents j’ai bien peur qu’il les choisisse eux plutôt que moi. Car plusieurs fois ils ont essayer de nous séparer en lui “retournant” le cerveau. Mais cette situation provoqué des tension dans notre couple car moi je me suis battue au tout début de notre relation avec mes parents pour pouvoir le faire accepter et je ne comprends pas pourquoi il ne ferai pas de même. Après dans l’histoire j’ai le soutien du côté de sa famille qui ne parle plus à ces parents qui sont dans mon sens et qui dise que ces sur ces dur de ce marié sans ces parents mais ces leur décision et non la nôtre. J’ai même penser dire à mes parents de ne plus venir que on le fasse que avec nos amis pour pas trop le peiné mais en même temps je vais pas privé mes parents de mon mariage sous prétexte que les siens ne veulent pas venir. À l’annonce de l’annulation du mariage sa l’ai à réjouie pas de commentaire comme ces parce que on vient pas qu’il faut annuler etc.. nan rien du tout. Le problème n’est pas du tout financier car ses nous qui finançons notre mariage et ne demandons rien au parents juste leur présence mais à priori ces trop demander. Après ce qui me mais très en colère ces qu’ il s’en foute complètement de rendre leur fils malheureux il l’on vu au plus mal à cause de cette décision mais sa ne leur fait ni chaud ni froid. Et le faite de l’annuler je leur donne raison ce que je ne veux pas du tout. Merci à toute d’avoir repondue vos message me vont droit au coeur et même si se n’est pas régler de pouvoir en parler et avoir des avis me soulage beaucoup merci à toute. ?

      • Pour le coup, lire ta réponse me provoque un choc! J’ai les mêmes sentiments que Véronique…
        Ton fiancé revient en ayant décidé de tout annuler et vous n’en parlez pas?! Je suis désolée mais je ne trouve pas ça normal du tout!
        Vous êtes un couple, en vous mariant vous vous voulez créer votre famille… Ne pas parler d’un tel sujet est un non-sens. J’ai l’impression que tu ne fais que subir cette situation. Vous ne semblez pas faire front commun face à cette situation…
        Tu dis même que tu continues à aller tes beaux-parents et que vous faites semblant de rien…
        Comme les autres l’ont dit, vous subissez la situation. Tes beaux-parents ont donc gagné! Mais à te lire, je pense qu’ils ne s’arrêteront pas là… Jusqu’où iront-ils? Et que pourrez-vous supporter?!
        Je pense qu’il est important (même essentiel) que tu discutes avec ton fiancé afin de savoir où vous en êtes précisément: veut-il toujours se marier?, qu’a-t-il en tête?, vision de votre couple?, tu dois également lui faire part de tes sentiments et surtout prenez vos décisions ENSEMBLE!

  • Oula ! Ton cas est critique, pauvre Rosa ! Pas simple pas simple !!
    Je n’ai pas vécu de situation pareille et ce que je peux t’apporter reste malheureusement que de la théorie …
    Dans un premier temps ça me semble trés étrange qu’il n’y ai pas de raison particulière à leur refus. Il y en a une (ou plusieurs) mais de toute évidence ils ne souhaitent pas la partager avec vous. Ceci étant dis, s’ils étaient polis et compatissants, ils fourniraient au moins quelques explications à leur fils … c’est leur fils quand même ! Ont-ils éprouvés de regrets suite à l’annulation du style “ce n’est pas parce que nous venons pas que vous devez tout annuler!” ou bien t’ont-ils parus plutôt contents que cela entraine l’annulation du mariage ?
    Je pense qu’il va falloir pour ton homme et toi, passer par une phase de compréhension de ce refus. Je m’étonne que vous ayez déja bien avancé dans les préparatifs avant même de l’avoir annoncé. Quelque part vous avez voulus être tranquilles, dans le secret, pendant un bon moment. Cela ne cacherait pas justement une appréhension que votre bonheur ne soit pas partagé ??

    C’est normal que ton homme ai souhaité l’annulation pure et dure du mariage, le coup est dur, et je ne m’imagine pas moi-même sans mes parents pour mon mariage…. ! Mais ! Mais … Certes, c’est pas impossible que pour la date du 9 juillet ce soit mort. C’est trop tôt pour avoir rebondit. Mais si vous avez fait tout cela (choisir une date, acheté les tenues…), c’est que vous avez ENVIE de vous marier. Ce n’est pas un acte anodin ! Si vous l’avez dans le coeur, personne ne doit vous interdire le chemin que vous souhaitez suivre. Ayant moi-même entamé les préparatifs de mon mariage, je sais que je ne pourrai plus imaginer vivre sans mariage si il venait à être annulé pour quelque raison que ce soit. Tu te sens de renoncer au mariage à jamais ? Et ton homme ? Posez-vous ces questions là. Quelle importance pour vous ?
    Si vraiment cela vous parait important, alors vous avez plusieurs possibilités : chercher à comprendre le comportement de tes beaux-parents, tenter de les faire changer d’avis et de les convaincre d’être là pour le mariage (faudra surement du temps, donc c’est surement pas pour le 9 juillet!). Mais vous pouvez aussi faire le deuil de cette décision et réussir à vous marier sans eux. Il faudra surement réinventer votre mariage, peut être ferez-vous le choix de faire une grosse fête entre amis, ou que sais-je….(pareil, à mon avis le 9 juillet c’est top tot pour avoir rebondi et pour réinventer ton mariage, il va falloir que tu sois patiente et que tu ne te précipites pas, au moins par respect pour ton homme, qui doit avoir prit un gros coup derrière les oreilles quand même…)! Tant pis pour les beaux parents qui ne viennent pas, c’est leur décision aprés tout, pas la votre ! Vivez votre vie, les parents n’ont pas à la vivre à votre place.

    J’espère que tu t’en sortiras. Tiens nous au courant de l’évolution des choses …. Bon courage !

  • Quand j’ai reçu le mail de notification, en voyant le titre, je l’ai montré à mon Chéri en disant: “Oh regarde hum hum”…
    Nous nous sommes mariés cet été, et avons eu la même blague mais à 3 jours du mariage… Donc ça nous parle beaucoup, considérant justement qu’aujourd’hui, cela fait plus de 3 mois qu’on ne parle plus à mes beaux-parents!
    Comme les commentaires précédents, j’attends de lire s’il n’y a pas dans le fond, des problèmes sous-jacents qui expliqueraient ce refus et qui vous permettraient de règler la situation. Nous, nous les avions bien identifiés: le fait qu’ils considéraient qu’EUX mariaient LEUR fils et non que leur fils et moi Nous marrions, que par conséquent, ils voulaient tout gérer et ont très mal pris l’intégralité de toutes nos décisions au fur et à mesure des mois, malgré de nombreuses discussions et mails.
    Au final, on a du les supplier de venir, on a passé les 3 derniers jours avant le mariage à se refiler le téléphone (à crier, pleurer et s’énerver accessoirement) pendant que l’autre imprimait les menus ou les carnets de messes, créait le plan de table, gérait les prestataires, répondait aux questions de dernière minutes des invités ou décorait la salle…
    Ils sont venus à Notre Mariage, et ont gâché Notre journée à tous les niveaux par leur humeur, par leur absence de sourire, par leur isolement et leur sabotage … Mon compagnon se dit que Nous avons quand même bien fait d’insister, car si on ne l’avait pas fait, on aurait culpabilisé avec des nombreux “et si”, mais là, d’avoir vu leur attitude ce jour-là, malgré le regret de ce gâchis, on sait qu’on n’a rien à se reprocher contrairement à eux.
    Néanmoins, à aucun moment Nous n’avons même pensé à annuler le mariage; ce mariage, il était pour Nous, pas pour eux.

    Je pense donc que comme l’ont dit mes comparses plus haut, vous devez identifier le problème: il faut PARLER, forcez la communication si besoin. Après, vous ferez comme vous préférez, mais n’oubliez pas que c’est votre journée… <3

  • Je reprends une phrase de Melle FéeLyne : “ce mariage, il était pour Nous, pas pour eux”.
    En effet, c’est la bonne question à se poser. Je comprends très bien que la situation est très douloureuse pour vous et que vous ne savez pas par quel bout prendre le problème. Tu as reçu des commentaires extrêmement utiles, qui vont t’aider. De mon côté, je n’ai plus de parents, mais mes frères ne sont pas venus non plus. J’ai respecté leur décision, sans demander d’explication, mais ça, c’est parce que je m’entends à merveille avec eux et que je me mariais à l’étranger… Je forme des voeux, très fort, pour que vous trouviez la force de vous poser les bonnes questions, et pour que ton futur mari puisse les poser aussi à tes beaux-parents. De cette situation, il ne sortira que du bien pour vous, soyez-en sûrs, même si l’horizon a l’air bouché pour le moment. Bon courage et toute ma sympathie vous accompagne !

  • Il vaudrait peut-être mieux que je n’écrive pas, parce que je vais être très méchante… avec tes beaux-parents bien sûr… mais aussi avec ton homme… Monsieur obéit donc à papa/maman au lieu d’écouter son coeur ?! Bon, ok, les filles ont raison : ça doit être dur pour lui, et dans ces cas là deux solutions : on fonce quand même, ou on s’écroule et on a besoin de temps. OK pour la deuxième solution, mais surtout surtout ne reste pas ainsi : parle avec ton homme, et parlez (ou lui tout seul) avec les parents de monsieur ! Bon courage.

  • Je rejoins l’ensemble des commentaires : il faudrait déjà essayer d’avoir une explication à leur revirement.
    Ensuite, quel est le problème ? Est-il financier c’est à dire qu’ils finançaient une partie du mariage ? Dans ce cas, s’ils ne viennent pas, il faut voir si vous maintenez le même nombre d’invités ou si vous réduisez drastiquement. Pour se marier, il faut les mariés et les témoins.
    Je comprends assez mal la décision de ton futur mari. On n’épouse pas ses parents. Dans la Bible il est écrit qu’au moment du mariage “l’homme quittera on père et sa mère”. Pour douloureux que ce soit de se marier sans ses parents, voir contre ses parents, c’est au final une décision de votre couple.

  • Chère Rosa,
    Je voudrais te rassurer. S’il te plaît, n’annule pas tout tout de suite.
    Ecoute d’abord ma petite histoire : ma belle-famille (beaux-parents + belle-soeur) n’est pas venue à notre fête de mariage (ils étaient venus à la mairie), car ils n’avaient tout simplement pas envie. Le pourquoi du comment est trop long à expliquer ici, je ne vais pas tout te raconter (car ce sera aussi l’objet d’une de mes futures chroniques !) … mais je voulais te dire une chose :
    OUI, ON PEUT SE MARIER SANS LES PARENTS D’UN DES DEUX CONJOINTS. Et on peut avoir un très beau mariage quand même, plein de joie et de rires.
    MonChéri et moi avons très mal pris l’annonce de la non-venue de ma BF au début, tout comme vous. A cause de ça, comme vous, on s’est posé la question de tout annuler.
    Et puis … et puis le temps est passé. Nous avions quand même très envie de faire cette fête. Nos amis et ma famille était si contents pour nous ! Ça nous a redonné la pêche.
    Au final, je ne dirais pas que nous avons compris la décision de ma BF.
    Je ne dirais pas non plus qu’on s’en fout : ça nous a fait, et continue à nous faire, beaucoup de peine.
    Mais … mais nous avons eu le temps de “digérer” la nouvelle. De nous y faire. D’être (un peu) moins en colère. Et d’imaginer un mariage un peu différent. Comme tu peux le lire dans une de mes chroniques, j’ai décidé d’inviter peu de famille, afin que MonChéri ne soit pas “noyé” au milieu de ma famille. Nous avons invité 50% de copains.
    Et au final, le jour J, ma BF ne nous a pas manqué. Nous n’avions autour de nous que des gens qui étaient heureux d’être là. MonChéri a été tout autant entouré que moi. Bien sûr, nous aurions préféré que ma BF soit là. Mais ce n’était tout simplement pas possible, juste pas possible. Et on a surmonté cela plutôt bien.
    Alors, voici ce que je te conseille :
    1) Parle à cœur ouvert avec ton fiancé de tout ça, si ce n’est déjà fait. De ta colère, de la sienne, etc.
    2) Allez parler à tes BP, ou écrivez-leur une lettre, là aussi à cœur ouvert, en essayant que cela ne dégénère pas trop. Essayez de leur proposer des compromis (ne venir que pour la cérémonie, venir en jean si c’est le protocole qui les dérange, ne pas venir à l’église s’ils ne supportent pas ça, venir au brunch seulement). Ce n’est pas sûr que cela fonctionne, mais au moins vous aurez essayé.
    3) Parlez-en à tes parents et à vos témoins. Ça vous fera du bien et ils vous aideront à imaginer comment organiser le mariage pour que cette absence ne soit pas trop douloureuse.
    4) Réfléchissez bien avant de tout annuler … honnêtement, je ne vous le conseillerais pas. C’est bête à dire, mais c’est dans ce type de moment que vous allez renforcer votre couple. Le renforcer envers et contre tout.
    Et crois-moi : ça peut le faire. Oui, ça vaut la peine de maintenir cette fête. C’est Lui que tu épouses, Lui et pas ses parents. S’ils ne veulent pas être les témoins de votre engagement, plein d’autres gens seront heureux de l’être. Vous êtes adultes et pouvez désormais vivre des moments forts sans eux … même si ça reste sur l’estomac, je te l’accorde. Pensez à votre amour !
    Bon courage à tous les deux et toutes mes félicitations pour vos fiançailles !

  • Tout d’abord Rosa, Courage ! keep high ! Votre mariage n’est pas celui ni de tes parents, ni de ses parents. C’est le VÔTRE, et si se marier sans ses parents par la force des choses (décès, maladie) n’est pas facile, il est encore plus difficile quand cette absence relève d’un choix personnel. J’ai une amie qui s’est mariée sans ses sœurs, son frère et ses parents, car son époux refusait de se réconcilier après des années de tensions et d’histoire. Pour ma part, mes beaux parents ont fait pression pour que certains choix dans les préparatifs soient faits en fonction d’eux, sous peine de se passer de leur présence au mariage. C’était pesant, répétitif et l’épée de Damoclès m’a usé les nerfs.
    Je crois, avec le recul, pouvoir juste donner un conseil simple : pense à toi, à vous 2, pense à ton couple et à votre histoire. Le reste est annexe. Et ton futur mari doit s’occuper en priorité de TOI, avec qui il va marcher, dormir, manger, parler, le reste de sa vie, plutôt que d’écouter un son de cloche qui gâche un tableau de tendresse prometteur qui se profile à travers votre mariage.

    Et surtout, courage. Car faire entendre sa voix haut et fort, c’est un combat qu’on est fière de remporter jour après jour, mais qui fatigue. Ne doute jamais de toi. Et tu seras une mariée sublime, j’en suis sûre.

  • Bonjour,

    Je comprends tout à fait ta détresse, car nous sommes à peu près dans la même situation.
    Nous vivons loin de toute famille, et depuis l’annonce aux beaux parents de notre mariage qui a suscité les mêmes réactions que si on leur avait annoncé qu’on quittait tout immédiatement pour élever des ours polaires en Syrie, ils ne nous adressent plus la parole. (Et vu les dernières paroles en question, je pourrais presque dire que c’est un soulagement si je n’avais pas cette boule au ventre de “calme avant la tempête”).

    Mon fiancé et moi avons choisi de rester soudés face à leur réaction. (Qui n’est pas isolée hélas, ca fait 3 ans qu’ils sont en conflit avec lui pour oser vouloir quitter le nid à plus de 30ans…) Notre famille, c’est nous et s’ils ne respectent pas nos décisions, c’est leur choix mais ça ne changera pas la notre. Ce serait leur donner trop de pouvoir sur nos vies. Alors oui c’est dur, pour moi parce que je veux juste qu’on soit heureux et que je ne comprends pas qu’on ne se réjouisse pas du bonheur de son fils, pour lui encore plus parce que ce sont ses parents et qu’il est ahuri par leur comportement. Ça fait 7 mois et je me rends compte que ma colère ne me quitte pas.
    Mais la famille, c’est avant tout ce que nous construisons ensemble.

    Nous nous marions peu de temps après toi. Avec ou sans eux.
    Quelque soit votre décision, réfléchissez bien aux conséquences : se marier sans l’accord de ses parents, c’est signer une rupture avec eux, annuler le mariage, c’est se soumettre à leur volonté et les laisser diriger vos vies. Quelque soit votre décision, restez unis, c’est le plus important.

    Bon courage à toutes belles-filles ?

  • On a failli avoir le même coup avec ma mère (papa décédé) qui a fait tout son possible pendant les préparatifs pour sabotter le mariage, essayant de nous dresser les uns contre les autres, et qui ponctuait ses crises par “je ne sais pas si je vais venir…” Au final, elle était là, à faire la gueule sur toutes les photos officielles (mais pas sur celles avec ses copines au VH, bizarrement hein…), m’a croisé 3 fois dans la journée, a dit à qui voulait l’entendre qu’elle n’avait rien à faire là dans l’espoir que cela me revienne aux oreilles et me blesse ce jour là (loupé : j’ai des supers invités qui ont mis 1 semaine et plus à me le dire ^^) Et le lendemain ? On ne l’a carrément pas invitée car de 1, elle s’est barrée comme une voleuse en fait de soirée, de 2, on préférait ça plutôt que de la voir faire la gueule tte la journée une fois de plus…
    Et au final ? Aucun regret qu’elle ait été là, mais je pense que je n’en aurais eu aucun non plus qu’elle n’y ait pas été. . Oui, on a que 2 parents, mais non, cela ne leur donne pas le droit de faire et dire n’importe quoi ! J’ai fait mon taf en l’invitant au mariage, elle a gâché sa journée toute seule (et tous les préparatifs)
    Avez vous identifié pourquoi les beaux parents ne veulent pas venir ? Ça peut aider à comprendre.. (la mienne, c’était de la jalousie : que j’ai un plus beau mariage qu’elle, qu’elle ne soit pas au centre de la fête, ..)
    Le risque d’annuler VOTRE mariage pour eux, c’est aussi de fragiliser votre couple… Et comme le souligne Ina dans son commentaire, c’est aussi de vous soumettre à leur décision et les laisser diriger votre vie…Pas top…

  • Chère Rosa
    Je rejoints tout à fait Madame Suzette dans son analyse et ses propos ; mes parents ne sont pas venus à mon (re)mariage, l’un de mes frères n’a même jamais répondu à notre faire part et l’autre que j’avais choisi comme témoin est resté dan son coin avec ma belle sœur tout au long de la journée…. Mais cela ne nous a pas empêché d’être entourés de toute l’affection possible de nos proches et de passer une magnifique journée, pleine d’émotions de rires et de bonheur(s).
    Si vous devez avoir une discussion avec les beaux-parents, restez calmes et factuels.. chacun n’a pas le même ressenti…Bon courage à vous…

  • Ce n’est pas simple du tout, il faut peut-être le temps que ton compagnon se fasse à l’idée mais je ne trouve pas judicieux d’annuler votre mariage … même si ce n’est pas simple du tout de se marier avec des membres de sa famille absente … le mariage est avant tout une continuité de votre histoire alors avancez dans votre amour même si certains y voient un inconvénient et veulent vous mettre des bâtons dans les roues ! Si vous annulez, ils auront réussi …
    Je n’ai pas rencontré ce souci là lors de la préparation mais ici la bm s’est fait la malle peu de temps avant le début du repas!
    Heureusement, ça n’a en rien gâché la suite …. elle s’est punie toute seule ….
    Bon courage à vous.

  • Présenté comme ça, à la lecture de la réponse de la lectrice, je crois qu’il y a des choses à régler avant d’envisager sérieusement cette union. Un fiancé à qui on ne peut pas parler de peur de le voir vous quitter, ça ne me parait pas idéal. Le problème de la belle-famille c’est la partie émergée de l’iceberg. Il y a plein de bons conseils ci-dessus. Bon courage Rosa.

  • Je rejoins Stéphanie et Banane juste au-dessus : il faut absolument parler à ton compagnon pour savoir s’il est revenu en disant “on annule” le mariage sur le coup de la frustration/colère/autre ou si c’est quelque chose qui va au-delà.

    Une fois que vous serez au clair tous les deux, là vous pourrez envisager la suite (parler avec les beaux-parents, organiser le mariage sans eux etc.).

    De notre côté, nous avons eu ce genre de souci également jusque quelques jours avant le mariage. Tout s’est heureusement bien terminés, mais nous ne pouvions vraiment pas en être certains. En revanche, à aucun moment mon mari n’a envisagé de tout annuler et il a toujours été clair que le mariage était avant tout pour nous ce qui nous a permis d’avancer en acceptant de ne pas savoir jusqu’au dernier moment si l’invitation était acceptée ou non (encore une fois, cela s’est bien terminé pour nous).

  • Coucou Rosa!
    Tout d’abord je te souhaite plein de courage pour traverser cette épreuve!
    Je partage mon expérience: à 2 semaines de notre mariage, ma belle-mère (qui est la seule famille de mon mari) nous a annoncé qu’elle ne viendrait pas pour une obscure histoire de rendez-vous qu’elle ne pouvait pas annuler (= sans raison en fait). Je pense que c’était une sorte de test, de voir si son petit garçon allait privilégier sa maman ou sa future femme. Nous n’avons à aucun moment envisagé d’annuler notre mariage, même si mon mari a été très peiné par cette annonce. Et finalement, le jour J, elle était là.
    Je pense que certains parents réagissent violemment au fait de voir leurs enfants se marier, surtout si la fiancée ou le fiancé est loin de ce qu’ils avaient imaginé / rêvé pour leur enfant! (c’est mon cas je pense).
    Voilà tout ça pour dire que je pense que la vraie question est: avez-vous toujours envie de vous marier? Et si oui, foncez, en essayant de combiner les envies et coups de gueule de tout le monde. Et même si votre mariage n’est pas comme vous l’aviez imaginé / avec les gens que vous aviez imaginé, ça sera j’en suis sûre un très beau jour dans votre vie!
    Je t’embrasse!

  • Je viens vous donner des nouvelle de ma situation qui se ne sont pas très bonne malheureusement. Nous nous sommes séparée avec mon conjoint car tout cela pour lui avait causer trop d’histoire et ne voulait se fâcher ni même se froisser avec ces parents. Donc dans tout cela tout mes retomber dessus en disant que tout était de ma faute et Je me retrouve désormais seule a payer une robe que Je ne mettrai jamais. En tout cas merci à toute de votre soutiens et message il m’ont fait chaud au coeur même si j’aurai aimer que avec mon conjoint sa ne se finisse comme ça.

    • Même si c’est triste et désolant pour toi, il me paraissait clair que ton conjoint ne souhaitait pas s’engager avec toi. Choisir ses parents plutôt que sa future épouse est de très mauvais augure. Il vaut sans doute mieux se séparer avant d’être mariés et ou d’avoir des enfants. Tu trouveras un jour la bonne personne avec qui construire votre propre famille. Pour la robe si la boutique ne la reprend pas (juillet 2016 c’est loin elle n’a peut-être pas été modifiée ?), tu peux la revendre.

    • Tu as toute ma compassion également! <3 Comme le dit Madame Belle-mère, si ça n'allait pas pour le mariage, ça n'aurait jamais été plus tard avec le reste, les enfants, etc. Toute ta vie aurait été dictée par le bon vouloir de tes beaux-parents…
      Ca doit être très difficile à endurer pour toi, mais au moins, tu as toutes les chances de tomber sur quelqu'un d'autre qui fera de toi une priorité dans sa vie! <3 Je t'envoie tout mon soutien et plein de courage! Entoure-toi bien surtout!

    • Bonjour Rosa,
      Je me disais que j’allais passé voir si tu avais donné des nouvelles et je découvre ton message.
      Difficile dans ces cas là de dire que l’on comprend, à moins d’être passé par la même épreuve. Tu as toute ma compassion.
      Il te faudra sans doute du temps pour te remettre de ces événements, et c’est bien normal. Le temps t’aidera, j’en suis absolument certaine. On guérit des blessures les plus profondes, même si sur le coup elles semblent insurmontables. Beaucoup de courage donc pour cette période difficile, n’hésite pas à te rapprocher de tes proches et des personnes qui sauront t’écouter sans apporter de jugement.

      Pour les aspects “pratiques”, essaie de voir avec la boutique s’ils peuvent reprendre la robe et sinon comme proposé par Madame Belle-mère tu peux sans aucun doute la revendre (annonces dentelle, leboncoin, dépôt-vente spécialisés etc.), cela te permettra également de tourner la page.

      Bon courage encore une fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *