Brunch d’honneur, concept déposé

Le brunch d’honneur, mais qu’est-ce donc ?

Ton mariage, tu en parles, parles et re-parles. Voire, si tu souhaites conserver tes amis, tu en parles beaucoup… aux autres. Par “autres”, j’entends cette frange de gens qui ne sont pas vraiment des amis proches, mais des connaissances qui gravitent régulièrement autour de toi. Tu sais, tes collègues de travail que tu saoules tous les midis et pauses café avec le choix de tels lampions, petits fours, chaussures, etc. Ne nous méprenons pas : c’est une aubaine partagée. Pour eux, à en juger par la sacro-sainte question “Alors, ces préparatifs ?”, qui ont d’emblée un sujet tout trouvé autre que “Et toi, tu as arrêté ton chauffage chez toi ?”. Et pour toi, qui peut répondre allègrement et déblatérer sur tes préparatifs (même si tu sais très bien être écoutée d’une seule oreille) sans vergogne.

Oui, mais… À force, ces personnes (et quelques autres) tu aimerais bien les avoir un peu à ton mariage. Finalement, elles t’ont parfois donné des conseils intéressants, elles t’ont permis de brainstormer, d’évacuer du stress et elles font partie de ta vie et surtout, logiquement, ce jour-là tu devrais être en mode licornes à paillettes et aimer tout le monde. Bref, tu aimerais hurler ta joie aussi devant ces personnes-là !

Mais très vite, ton banquier devrait ne pas être d’accord avec tes priorités…

D’où le vin d’honneur ! Tadam !

Ou comment partager et témoigner de ton bonheur devant un large public, autour d’un verre et quelques grignotages.

Brunch d'honneur, concept déposé

Crédits photo (creative commons) : Shari's Berries

Quand faire ce vin d’honneur ?

Oui mais, un vin d’honneur, logiquement ça suit une cérémonie. D’ailleurs, la bienséance veut que logiquement les gens y assistent et ne viennent pas que pour siroter une coupette de vin !

Oui, mais nous sommes déjà mariés ! Nous n’allons pas non plus à l’église, nous faisons une cérémonie laïque, qui, pour le coup, se veut intime (si tant est que notre centaine de personnes représente un public intime…), durant laquelle nous allons certes parler conviction, engagement et concept amoureux, mais aussi gaiement blablater sur nous et encore nous. Un aspect qui, du coup, exclut un peu le côté “connaissances”.

Forts de ce constat, 2 ans auparavant, lors de notre passage devant M. le Maire, nous avions anticipé et demandé si nous pouvions prévoir un “renouvellement de vœux ». Notre Maire, surpris de la demande, mais plutôt ouvert nous avait répondu positivement.

Sortie de la mairie et ola des invités ! // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Premier passage à la Mairie

Et puis, et puis… et puis est venue l’heure d’organiser concrètement les choses, c’est-à-dire de faire un planning. Or nous nous sommes rendus compte que si nous repassions devant M. le Maire, c’était, au plus tard, vers 11 heures – et oui, pas de mariage l’après-midi dans notre petite bourgade. Beaucoup de nos invités viennent de loin. L’équation était un peu complexe :

  • cérémonie et vin d’honneur à 12 heures, jusqu’à, soyons fous, 16 heures ?
  • départ et installation sur le site jusqu’à 19 heures environ
  • occuper les gens qui restent le soir pendant ce laps de temps : nous ne pouvions décemment pas dire à la famille qui vient de se taper 12 heures de voiture « Allez, rendez-vous dans 3 heures, nous on va mettre en place de l’autre côté ». Chose qui se serait irrémédiablement terminée en « Oh, ben on va venir vous aider » d’un côté et « Ne t’ouvre pas les veines tout de suite » de mon côté…

Bref, on n’arrivait pas à s’en sortir et trouver une solution qui nous plaise à tous les deux.

De là, a émergé le concept brunch d’honneur

On n’avait qu’à inviter les gens le lendemain, pour un déjeuner-brunch, puisque de toute façon il aurait eu lieu. Pourquoi donc ne pas étendre un peu la liste ce moment-là et en profiter pour partager quelque chose à l’esprit décontracté, pique-nique, participatif si tu as envie, et surtout plus adapté aux familles.

Brunch d'honneur, concept déposé

Crédits photo (creative commons) : Basheer Tome

Alors tu vas me dire : oui, mais il faut REfaire un buffet, plus important qu’un brunch normal, ce qui n’est pas un bon calcul… Je le pensais aussi mais, contre toute attente, il s’avère que cette solution est relativement gagnante pour nous. Nous nous sommes aperçus, après dernier comptage, que nous allons vraisemblablement avoir le même nombre d’invités le samedi soir et le dimanche journée, pour une simple raison : une bonne partie de ceux qui ne dorment pas sur place ne reviendront pas le lendemain, un chiffre à peu près similaire aux invités supplémentaires. L’un dans l’autre, nous ne nous en sortons pas trop mal.

Nous comptons sur les restes de la veille, plusieurs salades de pâtes / riz, quiches et tartes apportées par le côté « participatif ». Nous avons déjà préparé et mis à congeler une dizaine de grosses brioches maison, et nous allons faire nos fameuses empanadas version petit déj’ ricain : œufs brouillés-bacon.

Bon, je t’avoue, j’ai du mal à formaliser réellement comment sera organisée cette journée. Nous songeons à tourner tout ça autour d’olympiades de courses en sac, yatzee géant (Monsieur Métal est en pleine conception de dés 1/2 géants et jeux de quilles finlandaise), ring toss, dominos, etc. Je stocke allègrement plein d’idées sur mon tableau Pinterest dédié (reste à savoir si j’en réaliserais la moitié !).

Nous verrons bien ce jour-là !

Et toi, qu’as-tu prévu pour le lendemain du jour J ? Invites-tu également de nouveaux invités ? Raconte-moi…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Brunch d’honneur, concept déposé”

  • Nous aussi ça a un peu été la question d’inclure les connaissances dans une part des festivités mais pas au mariage même. Et ben on fait carrément un apéro d’honneur, la veille du mariage 😛

  • C’est une super idée ! Nous avons aussi pas mal tourné autour de cette question des gens proches tous les jours… je vais continuer à y réfléchir du coup !

  • C’est exactement ce que nous avons fait pour notre mariage au mois de novembre dernier! L’avantage supplémentaire c’est que nous avons pu profiter pleinement des “nouveaux” invités dans l’ambiance décontractée du brunch, une solution sans stress et sans horaire qui nous a vraiment plu.

  • Mais … mais … c’est SUPER GENIAL ce concept ! Pourquoi n’y ai-je pas pensé moi-même ? Bon, au final, je ferai quand même mon vin d’honneur après ma cérémonie laïque, qui restera “privée”. J’assume. Même si “d’habitude les gens vont à une cérémonie avec le vin d’honneur”. Na.

    • Donc au final, un peu pareil… Je voulais que la cérémonie soit la soirée avec les gens du samedi.. Mais plus ça avance et plus les choses pourraient évoluer. Je ferais le bilan une fois l’événement passé

  • J’aurais bien invité mes collègues aux VH mais faire 800 kms pour un apéro, ce n’était vraiment pas envisageable.
    Du coup, je vais prévoir un dejeûner lors de notre retour !!!

  • super cool l’idée, après j avoue que ayant eu un mariage d’organisation “classique” c est a dire repas jusq a en gros minuit et fiesta jusq a en gros 4 /5 heures du mat, on était au moment du brunch assez épuisés et plutôt motivés par de la discussion dans l herbes que par des courses ou tout autre élément demandant de la concentration ou de l’effort physique 🙂

  • C’est vrai qu’on a aussi envie de partager notre bonheur avec de “simples copains” et des collègues de travail sympas. Comme nous n’avions pas énormément de famille, nous avons pu inclure ces personnes dans le vin d’honneur (que nous avons appelé “après-midi festive”), avec aussi des jeux. L’idée du lendemain est très chouette (surtout si vous avez déjà beaucoup d’invités le jour J) mais du coup, ce n’est pas “le mariage” (du moins je l’aurais vécu ainsi) et vous ne serez pas en “tenue de mariés” (je n’avais pas une robe classique et monsieur n’était pas en costume, mais quand même, je crois que ça m’aurait fait bizarre). Mais le bon côté, c’est que j’imagine que ça permet de prolonger la fête… super !

  • Moi aussi j’avais envie d’inviter un peu tous les gens avec qui je parlais mariage…
    Si non, j’adore le concept, et ça peut être l’occasion de te trouver une robe J+1 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *