Le choix d’un mariage en petit comité

Une fois que Monsieur Rider a fait sa demande (et après avoir rapidement bavé devant les dernières tendances de robes de mariées), nous nous sommes posés la question du type de mariage que l’on voulait faire.

Pas en terme de thème ou de décoration mais sur l’ambiance générale du mariage. Est-ce que l’on veut un mariage en grandes pompes ? Avec un lieu prestigieux, guindé et en invitant tous les cercles d’amis, collègues, connaissances et la grande famille y compris les oncles et cousins éloignés. Ou est-ce que l’on veut plutôt un petit mariage ? Festif, convivial où l’on profite de chaque invité, sans se prendre la tête sur des animations grandioses.

Très rapidement et avant même d’avoir terminé de poser la question, nous étions d’accord tous les deux. On voulait un mariage à notre image. Mais qu’est-ce que ça veut dire “à notre image” ? Nous sommes des gens simples. On aime la nature, vivre à la campagne, nous ne sommes pas vraiment matérialistes. On préfère cumuler les expériences plutôt que les objets.

Nous sommes également des personnes réservées et introverties. D’ailleurs, je vais te faire une confidence : ça m’arrive parfois de stresser par rapport au jour J. De me dire que je vais être le centre de l’attention pendant cette journée, que tous les yeux seront tournés vers moi à mon arrivée à la mairie, pendant la cérémonie, pendant l’ouverture du bal… ben ça me rend un peu nerveuse. Du coup, à la question grand mariage ou petit mariage, la réponse est toute trouvée. Un mariage à notre image, c’est un mariage en petit comité.

Organiser un mariage en petit comité

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Etre le centre de l’attention : un stress pour la mariée timide

Après, je ne te cache pas que le budget est une autre raison de notre choix de petit mariage. Parce qu’on n’a pas eu la patience d’attendre deux ans et demi supplémentaires pour nous marier, nous n’avons que onze mois pour mettre de côté près de 10 000€. Nous ne souhaitons pas toucher à notre épargne qui est censée être utilisée pour les travaux de la maison. Donc un mariage en petit comité, ça nous ressemble et ça arrange aussi nos finances. Bon petit comité ne veut pas non plus dire “en toute intimité”. Il y aura un peu plus que nos parents et nos témoins. Nous serons environ une cinquantaine d’invités.

Voici la réflexion et les choix que l’on a fait pour notre mariage en petit comité.

Épurer sa liste d’invités

Qu’est-ce que ça change un mariage en petit comité pour une mariée timide et introvertie ? Et bien ça change que je ne suis à l’aise et vraiment moi-même qu’en présence de personnes de confiance, que je connais bien. C’est comme ça, je ne maîtrise pas mes émotions. Lorsque je suis en présence d’un grand nombre de personnes que je ne connais pas vraiment, je me replie sur moi-même, en observatrice. Il faut savoir que de l’extérieur, j’essaye de faire bonne figure, mais intérieurement, je ne suis pas à l’aise. Je n’ai qu’une envie, m’isoler.

En revanche, lorsque je connais bien les gens, je me lâche plus, je suis plus sociable, je m’intègre et je rigole avec les gens. Tu te doutes bien que le jour de mon mariage, j’aimerais être cette dernière personne, à l’aise avec ses invités et non pas la première, embarrassée, mais qui sourit pour faire bonne figure sur les photos.

Organiser un mariage en petit comité

Crédits photo (creative commons) : Inna Lesyk

La mariée timide a t-elle le droit de passer la journée à se cacher derrière son bouquet ?

La famille très proche

Dès le début des préparatifs du mariage, ma mère m’a dit que je n’avais absolument aucune obligation familiale et que j’invitais qui je voulais à mon mariage.

Avec cette instruction de ma maman, j’ai décidé de n’inviter que les membres de ma famille avec qui je suis proche encore aujourd’hui, ceux avec qui nous avons une affinité. Par exemple, je n’inviterai pas mes cousins, cousines du côté de ma mère, bien que nous ayons grandi ensemble durant notre enfance. Cela ne veut absolument pas dire que nous sommes fâchés. C’est juste que nous nous sommes éloignés en grandissant, lorsque je suis partie faire mes études loin de la maison. On se voyait de moins en moins jusqu’à ne plus s’être vu pendant plusieurs années. Dans l’objectif d’un mariage en petit comité, je ne vois pas pourquoi j’inviterais ces personnes que je n’ai pas revu depuis 10 ans. J’utilise cette même technique pour les oncles, tantes et cousins du côté de ma mère et de mon père. J’espère que ceux qui n’ont pas été invités comprendront notre cheminement et notre décision.

Du côté de M. Rider, c’était encore plus simple. Sa famille est moins étendue que la mienne : fils unique, moins d’oncles et de tantes et une famille du côté paternel presque totalement absente. Et la timide en moi est rassurée que la famille de M. Rider soit moins étendue. Au cours de nos sept ans de relation, j’ai déjà fait plusieurs repas de famille entre les anniversaires, les mariages et les repas de Noël. Si bien que je connais déjà tous les membres de sa famille qui seront présents à notre mariage. Et ça, ça me rassure beaucoup. Je serai plus détendue le jour J et un peu plus moi-même.

Des amis triés sur le volet

J’ai pas mal bougé dans ma vie, fait des activités en sport-études, changé de lycée et de fac, vécu un temps à l’étranger, puis j’ai travaillé dans deux entreprises. Idem pour M. Rider. Ça fait pas mal de cercles d’amis et de connaissances tout ça.

Forcément, quand on organise un petit mariage, il faut faire un gros gros tri dans tous ces cercles d’amis. Certains seront complètement évincés du mariage. C’est le cas de nos collègues de travail. J’adore mes collègues, nous avons une très bonne dynamique d’équipe. C’est vrai que parfois, je me prends à penser que j’aimerais bien les avoir au moins jusqu’au vin d’honneur. Mais en y réfléchissant, je préfère ne pas les inviter du tout, plutôt que de les inviter seulement au vin d’honneur (je t’explique pourquoi juste après).

Pour les amis d’enfance de très longue date, je me limite aux meilleurs amis. Pour les amis de fac, beaucoup sont plus des connaissances avec qui nous avons vécu quelques années intenses, c’est vrai, mais qui finalement ne font pas partie du cercle fermé des meilleurs amis. Sauf pour quelques élus qui sont encore nos amis d’adultes aujourd’hui. Eux, bien entendus, seront invités au mariage.

Voilà pour la sélection drastique de nos amis qui seront invités à notre mariage. Ce sont vraiment des personnes à qui l’on tient beaucoup.

C’était assez simple finalement. Nous sommes arrivés à une liste de 52 invités en y mettant que des personnes que nous apprécions vraiment et que nous voulons avoir auprès de nous à notre mariage. Nous n’avons pas eu de compromis à faire et nous n’avons pas dû supprimer des invités à contre-cœur. Pour certaines brides-to-be, la liste des invités est source de stress, voire de conflits. Pour nous, ce fut une simple formalité. Après, on verra si on aura des remarques ou des reproches à l’envoi des faire-part ou à la non-invitation de certains.

Choyer nos invités

Dans nos recherches de lieu de réception pour notre mariage, nous avons remarqué qu’il y avait deux sortes de salles. Celles qui offraient des logements sur place et celles qui n’en proposaient pas. Ce n’était pas du tout une exigence au tout début de nos préparatifs mariage, mais c’est rapidement devenu un indispensable.

Nos invités vont venir de Drôme et d’Ardèche (120 km ce n’est pas très loin), mais aussi du nord-est de la France et de la Côte d’Azur, soit un trajet moyen de 500 km. Pour nous, offrir le logement était un bon moyen de s’assurer de leur présence le jour J et qu’ils ne reprennent pas la route alcoolisés même si l’hôtel est à 5-10 min. Nous nous sommes dits que s’ils font l’effort de faire 500 km pour notre mariage, nous voulons qu’ils rentabilisent leur déplacement et qu’ils limitent leurs dépenses. Voilà comment nous sommes passés d’un simple mariage à l’organisation d’un weekend all-inclusive sur deux jours. Heureusement que nous ne sommes que 52 invités. Les frais fixes ne changent pas, mais les frais de traiteur, eux, restent maîtrisés.

Un weekend all-inclusive

Notre politique : tous les invités sont conviés à la totalité du weekend, c’est-à-dire vin d’honneur, repas et brunch du lendemain. Je ne me voyais absolument pas convier des gens seulement au vin d’honneur. Déjà, je trouve ça hyper gênant à annoncer. Pour certaines personnes, ça peut carrément être blessant. Et puis je trouve ça injuste de devoir hiérarchiser ses invités, donner la priorité à certains et pas à d’autres. Non, ça ne nous ressemblait pas. Tous nos invités sont égaux et nous voulons tous les avoir auprès de nous le jour J. C’est pourquoi ils sont tous conviés à la totalité du mariage.

Organiser un mariage en petit comité

Crédits photo (creative commons) : Rawpixels

J’imagine un brunch décontracté où tout le monde trinque ensemble

Nous logerons un maximum de personnes sur place et nous compterons sur le dimanche pour profiter encore plus de nos invités. On imagine bien que la journée du samedi passe à toute vitesse pour les mariés, qu’on est dans notre bulle d’amour et qu’on n’aura pas le temps de vraiment passer du temps avec chaque invité. Le dimanche est là pour rectifier le tir avec un brunch en toute convivialité et un tournoi de pétanque au programme, si le temps le permet.

C’est ça notre but : offrir un weekend tout compris à nos invités, passer du bon temps avec eux, sans prise de tête.

Et toi, as-tu prévu un grand mariage ou un petit mariage ? Te sens-tu gênée de n’inviter certaines personnes qu’au vin d’honneur ? Est-ce que ça t’arrive de stresser d’être le centre de l’attention le jour de ton mariage ?



17 commentaires sur “Le choix d’un mariage en petit comité”

  • J’aime beaucoup ta philosophie Mademoiselle Pomme de Pin 🙂 Le principal est d’avoir un mariage qui vous plait et vous ressemble… et j’ai l’impression que ca va être le cas! Et..je suis comme toi je préfère la qualité à la quantité! donc passer plus de moments de qualité avec des personnes proches que de voir pleins de personnes en coup de vent! 🙂

    • Pareil petit comité! Plus petit que toi encore 😉 nous seront 45 repas dont 7 enfants… si tout le monde vient ce qui est loin d’être sur!
      Par contre nous n invitons pas tout le monde au vin d honneur… Et j’avoue que comme toi ça m’embête! Mais nos parents payent le repas et la salle alors on a eu du mal a leur refusé quelques invités. On s est pas sentis obligés mais on avait envie de leur faire plaisir aussi. Par contre on avait pas forcément envie de les avoir toutes la soirée…
      J’appréhende l’envoie des faire part… On verra!

      • Pour l’instant je n’y pense pas trop trop. Mais j’envoie les faire-part que dans un mois. Comme toi, on verra 😉. Nous aussi sur les 52 invités, on sera peut-être moins au final.

    • Exactement, les mariages à 100 personnes et plus j’ai l’impression que les invités n’ont que quelques secondes avec les mariés. Les mariés quant à eux enchaînent les entrevues en coup de vent. Je ne vois pas trop l’intérêt.

  • Alors, faisant partie du club des grandes timides, le mariage n’est pourtant pas quelque chose qui m’a stressée (à part la première danse, mais on faisait une super chorégraphie en plus, l’angoisse ahah!). Tu verras que le jour J, lorsque tu entres dans l’église notamment, tu es tellement dans ta bulle que tu ne vois PERSONNE. En tout cas, moi j’ai vu les gens « dans le flou », mais j’étais dans un autre monde ahah ! Donc ne t’inquiète vraiment pas de ça :), Et pour la suite de la journée, on va venir te féliciter, te complimenter sur ta robe etc, mais tu seras avec ton mari tout neuf ! Ah et puis bien sur, je n’ai pas fait de discours, faut pas abuser ahah, j’ai laissé Mr Claddagh le faire.
    En tout cas votre choix d’invités me semble tout à fait logique et promet un beau mariage 🙂

    • Rien à voir mais j’adore ton pseudo !! Mon futur mari et moi n’avons pas d’alliance car nous avons tous les 2 des claddagh depuis des années ^^

    • Haha mais qu’avais-tu fumé avant ton mariage pour être dans le flou et ne voir personne? Non je rigole, il paraît que c’est comme ça. De toute façon on suit le flow, on est presque spectateur de son mariage. Moi non plus, je ne ferai pas de discours. Mais je devrais dire mes voeux 😬, ça me stresse.

  • Team des mariages en petit comité, présente ! 😉 J’approuve toutes les raisons qui ont fait que vous avez choisi cette option, c’est celle qui nous ressemble le plus également.

    Je suis une ancienne grande timide (des cours de théâtre dans ma tendre – et trop éloignée… – jeunesse, m’ont aidée à « me soigner » ^^) et j’avoue que je commence à flipper d’être le centre d’attention toute une journée. J-10 avant la Mairie, la pression monte doucement mais sûrement 😛

    J’ai hâte de lire la suite de vos préparatifs en tout cas 🙂

  • Je suis d’accord avec Mme Claddagh, tu ne vois pas vraiment les autres le jour J. Et ils vont venir te voir par petits groupes. En plus tu les connais tous, no stress =)

    • Oui je les connais tous, ouf. En fait je n’aurais vraiment pas supporté un grand mariage avec la grande famille éloignée, trop timide.

  • Ta préparation ressemble beaucoup à la mienne, et nous n’étions que 64. Comme nous sommes au Québec et que la moitié des invités venait de France et d’ailleurs, nous avons aussi dû planifier au minimum 4 jours de festivités pour profiter de la famille et des amis séparés de plus de 6000 km et que nous ne voyons que trop rarement! 🙂 Alors entre le faste des grandes salles de réception ou passer du temps avec eux, le choix n’a vraiment pas été difficile à faire 😉

    En plus chez nous il n’y a pas de vin d’honneur auquel nous n’invitons que certaines personnes, si on reçoit un carton d’invitation ici c’est du mariage jusqu’à la fin de la soirée 😉

    Et je te rassure, je suis moi-même une introvertie et d’une timidité maladive (je ne vais pas spontanément voir les gens que je ne connais pas ou très peu), et tout s’est bien passé pour notre mariage, comme madame Claddagh le dit, tu seras dans ta bulle et rien d’autre ne comptera (et une chance qu’un ami a filmé la cérémonie car je ne m’en rappelais pas du tout!)

    • Ah ouais carrément tu ne te rappelle pas de la cérémonie, lol! C’est top pour vos invités de France que ce ne soit pas un trop grand mariage. Ils ont fait 6000km mais ils ont bien pu profiter de vous.

  • J’ai hâte de voir le lieu que vous avez choisi alors. Car avec au final 70 personne au repas du samedi soir et brunch, et avec les logements, ça n’aurait jamais tenu dans un budget de 10 000 euros… Nous avons donc demandé aux invités de payer leur chambres (en leur proposant un prix plus bas que celui affiché normalement, donc on leur en offre une partie). Par contre, nous voulons les choyer quand mêmes, sur d’autres points 🙂

    Nous avons un mariage qui peut paraitre en « grand comité » par rapport au tien (20 personnes de plus au repas, et encore plus au VDH), mais il faut aussi relativiser au nombre de personnes dans les familles. (Et nous n’avons invité que les familles proches). Donc, à l’échelle de nos familles respectives, et en sélectionnant les amis les plus proches, ça reste un comité raisonnable.
    Mais c’est une question de point de vue. Avec Monsieur Triton, on estime « petit comité » à 30 personnes maximum 😛

    Nous avons invité du monde uniquement au VDH, pour plein de raisons : collègues de travail qui sont devenus de très bonnes connaissances, amis qui ne veulent pas rester au repas d’eux-mêmes et qui se sentent plus à l’aise uniquement au VDH etc…je pense que tout dépend des cercles d’amis qui peuvent être présents et qu’on souhaite voir le jour J.

    • Oui c’est sûr, tout est relatif. « Petit comité » et « grand mariage » peuvent avoir des échelles totalement différentes suivant les personnes, la taille de leur famille, etc… Je me classe dans les petits comités car la moyenne des invités dans un mariage français est de 80 convives au repas. Nous sommes bien en-dessous.
      C’est déjà bien de prendre en charge une partie des chambres. Ce n’est pas du tout une obligation pour les mariés et les invités comprennent que c’est déjà un budget énorme d’organiser un mariage. Mais moi, tout comme toi, on a voulu faire plaisir à nos invités 🙂

      • Ah ah comme quoi tout est relatif. Quand je dis autour de moi que nous avons entre 70 et 80 personne au repas, et à peine plus de 100 au VDH, beaucoup me disent que ça fait déjà un « grand mariage ».
        Je ne connaissais pas les moyennes en France, merci de cette information. Moi qui pensait faire un plutôt grand mariage, finalement, je suis en dessous de la moyenne ^^.

        Par contre, je suis encore plus surprise, en voyant le lieu, que cela tienne dans le budget que vous vous étiez fixés. Chapeau !!

Partager un commentaire...