Mon mariage champêtre romantique : le vin d’honneur 1ère partie

Après la sortie de l’église, j’ai eu un petit coup de barre, enfin plutôt un petit coup de chaud…

Entre l’émotion de la cérémonie et le soleil qui cognait, je me suis sentie toute chose. J’ai même dit à une invitée que j’avais hâte d’aller me coucher à la place d’aller me désaltérer (lapsus révélateur). Et j’ai découvert les “séquelles” de notre séance photo en plein cagnard : une belle poussée de lucite estivale sur le décolleté !

Une de mes demoiselles d’honneur a eu le réflexe salvateur de me prêter ses lunettes de soleil, et nous avons décidé de nous mettre à l’ombre du porche du gîte pour saluer les invités. Mais on ne va tout de même pas de plaindre : on a eu une chance de folie d’avoir du soleil, vu que nous avions prévu un vin d’honneur de deux heures dans la cour intérieure de Malassise.

Vin d'honneur Mme Zelda

Crédits photo : Michel Van Lennon

A l’arrivée des invités, nous avions prévu une cascade de champagne, le champagne étant, comme tu l’as compris, une affaire de famille puisque les parents de Link sont viticulteurs. Pour l’occasion, ils avaient prévu une énorme bouteille décorée, avec laquelle nous devions inaugurer la cascade.

Nous sommes arrivés avec un peu d’avance sur le planning, et avons un peu bousculé le traiteur dans sa préparation. La pyramide de verres a donc été échafaudée, pendant que les invités étaient déjà nombreux à s’amasser autour.

Champagne Mme Zelda

Crédits photo : Michel Van Lennon

Link essaie donc de déboucher la bouteille… Il tire, il tourne, il y va de toutes ses forces – et en tant que rugbyman et ancien judoka, autant te dire que ce n’est pas une fillette – le bouchon ne cède pas. Il se fait donc chambrer par ses coéquipiers, et son père prend le relais. Mon beau-père, champion de boxe et producteur de champagne ne parvient pas non plus à faire céder le bouchon. Les invités, assoiffés, commencent à montrer des premiers signes d’impatience…

M. Link en plein effort

Crédits photo : Michel Van Lennon

Pour rigoler, je m’y colle, façon Légende d’Excalibur, pour essayer de faire sauter le bouchon. Pas de Merlin dans les parages : je n’y parviens pas non plus. La table vascille sous nos efforts, il ne manquerait plus qu’on fasse tomber la pyramide de verres…

Pour éviter la catastrophe, le maître d’hôtel part finalement nous chercher une pince, et au bout de 15 minutes, ça y est, la bouteille est ouverte ! Mazette, ça pèse une tonne, je suis obligée d’aider Link pour verser le champagne ! Ce fût laborieux, mais cette séquence nous aura offert une belle flopée de photos “dossier”, dont je t’offre un extrait ci-dessous…

La mariée s'y colle !

Crédits photo : Michel Van Lennon

Champagne des mariés

Crédits photo : Laurie-Anne Romagne

Fontaine des mariés

Crédits photo : Laurie-Anne Romagne

Une fois les invités rafraîchis, ils ont pu profiter de l’arrivée des premiers petits fours, et accéder à notre coin Livre d’or/photobooth/expo photo. Comme il était possible de rejoindre cette petite pièce sans passer par la salle principale, nous avions décidé de le mettre en accès libre dès le vin d’honneur.

La pièce contenait aussi notre urne, une mappemonde (idée venue tout droit du mariage de Madame Ikéa), car notre cagnotte est dédiée à notre voyage de noces. Après avoir cherché pendant des mois la mappemonde de mes rêves sur Leboncoin, nous avons finalement jeté notre dévolu sur une mappemonde “bar” appartenant aux parents de Link. Paix à son âme, elle a été massacrée pour l’occasion…

Mappemonde des mariés

L’exposition photo de ma belle mère a aussi eu beaucoup de succès… Il faut dire qu’entre les photos de nous petits, de nous depuis notre rencontre, de nos voyages, de nos familles etc… il y avait de quoi s’occuper pendant un bon moment ! Ma belle-mère et ma grand-mère avaient aussi réuni des photos de plusieurs générations “en tenues de mariés”, ce qui a amusé tout le monde.

 L’ouverture précoce du Photobooth nous a permis d’avoir des photos de 18h à 7h du matin le lendemain, avec une évolution assez intéressante de l’état des convives. Nous avions mis mon APN “incassable” sur un pied, un banc en fer forgé piqué dans la cour du gîte, et beaucoup de déguisements, des accessoires rigolos et pas chers trouvés principalement chez Gi-Fi et La Fête. Sans oublier une petite ardoise pour les messages (on a recyclé celle de notre Save the Date)…

Un conseil : n’oublie pas de prévoir un chargeur, car l’APN se décharge très, très vite !

Jeux mariage

Crédits photo : Laurie-Anne Romagne

Le babyfoot du gîte était aussi de sortie, pour le plus grand plaisir des invités moins fans de mondanités – individus de sexe masculin en grande majorité. Nous avions également prévu, grâce à l’obsession l’insistance de Maman Zelda, un renfort de chaises et tables d’appoint en plus du salon de jardin du gîte, et nous avons bien fait car ils ont été occupés en permanence.

Enfin, tu l’auras peut être deviné à ce stade, que mon obsession était que les invités ne s’ennuient pas. J’avais donc prévu en plus un jeu “Safari photo” en deux étapes, une pour le vin d’honneur, une pour la soirée.

Voici la liste des images que les invités devaient capturer au moment du vin d’honneur :

  • Les mariés qui s’embrassent.
  • Des bulles…
  • Le couple le plus chou (à part les mariés, évidemment hors concours).
  • Des convives qui trinquent.
  • Un sourire éblouissant.
  • 3 générations sur une même photo.
  • Un moment d’émotion.

Nous avions distribué des tracts avec les instructions à la sortie de l’église, et j’avais même créé un compte gratuitement sur WeddingParty, une application smartphone astucieuse qui permet de partager les photos d’un mariage entre tous les invités.

En tant que mariée relou, j’avais envoyé un mail une dizaine de jours avant le mariage à tous les invités pour leur suggérer de télécharger l’appli, mais seule une dizaine d’accro à la technologie avaient obtempéré, à mon grand désarroi… Bon d’accord, sur les 10, j’ai installé moi même au moins 5 fois l’application de force sur les téléphones que je trouvais !

Finalement, ce jeu n’a pas rencontré un très grand succès. D’une part, parce que les invités étaient quasiment tout le temps occupés. Eh oui, les gens sont contents de se voir, ils se parlent, et non pas forcément besoin d’être “stimulés” en continu, contrairement à ce que je pensais…

Et d’autre part, parce que nous n’avions pas anticipé qu’en rase campagne, les téléphones allaient difficilement capter et qu’il allait être quasi impossible pour les invités de charger leurs photos en temps réel ! Finalement, l’appli a été un peu détournée de sa vocation initiale, puisqu’elle a quand même servi à récupérer et échanger des photos de la journée après…

Au cas où tu prévoies cette animation, je te donne quand même la suite du jeu pour le dîner, ça pourra peut être te servir :

  • Un détail brillant.
  • Une photo gastronomique de votre dîner.
  • Le meilleur coup de fourchette.
  • Le ou la meilleur danseur (euse) en action.
  • Le ou la pire danseur (euse) en action.
  • Une preuve du déclin de l’humanité.
  • Un canard.

 BONUS : le dernier invité couché.

Et toi, as-tu prévu beaucoup d’activités pour tes invités pendant le vin d’honneur ? As tu peur, comme moi, qu’ils s’ennuient ? Raconte ton programme !



9 commentaires sur “Mon mariage champêtre romantique : le vin d’honneur 1ère partie”

  • Il est génial, ton jeu !!
    J’aimerais bien aussi un babyfoot (y en aura au moins un au vin d’honneur à l’église 😉 )
    En fait, il est idéal, ton joli jour ! Félicitations !

  • C’est bien de prévoir des activités, même si elles ne sont pas toutes suivies ! Pour notre mariage, le safari photo était destiné aux enfants pendant le cocktail et ça a super bien marché, ils ont adoré ! Les photos à prendre étaient par exemple : le photographe, la cravate du marié, le père de la marié, un invité sur la balançoire etc…
    A bientôt !

  • Très sympa les photos avec l’ÉNORME bouteille 🙂 on ressent la bonne ambiance !
    J’aime beaucoup l’idée du safari photo, dommage que ça n’ait pas eu beaucoup de succès…

    • Pour la petite histoire j’étais vraiment à l’ouest car quand la dite bouteille s’est retrouvé dans notre salon après le mariagr, j’ai dit à Link “oh ça alors, la bouteille est entièrement décorée ! c’est marrant ce dessin, d’où vient cette bouteille ?” et devant son air ébahi j’ai fini par comprendre que c’était la bouteille dont on s’était servi pour la fontaine de champagne !

  • J’espère que ton petit coup de chaud ne t’a pas trop handicapé pour la suite de ta journée mais si tu t’es attelée à l’ouverture de cette bouteille géante c’est que tu avais dû reprendre tes esprits.

    Je trouve ton récit sur ton safari photos intéressant. L’idée est très séduisante mais, si j’ai bien suivi ce que tu as dit, ça n’a pas fonctionné parce que les gens avaient davantage envie de discuter que de se balader prendre des photos.
    Ils sont compliqués ces invités ! Je pense comme toi, il faut mieux proposer quelque chose qui ne fonctionne pas que rien du tout juste “au cas où”. En revanche, il ne faut pas opter pour une activité/animation trop longue et/ou compliquée à préparer, sinon bonjour l’amertume après.
    Je retiens l’idée pour les enfants puisque Céline dit qu’ils ont adoré à son mariage. Au passage, merci aux “déjà-mariées” d’être là et de nous faire profiter de leur expérience.
    Pour les plus grands, je constate que le baby-foot a plu, je crois que la clé de la réussit pour les adultes ce sont des jeux où ils peuvent être à plusieurs. Je garde ça en tête. Un grand merci pour ce témoignage très instructif !

    • avec plaisir ! oui après tout autant proposer des choses, et au final, les gens font ce qui leur plaît… je crois aussi que le fait que les téléphones captent super mal a aussi porté préjudice au jeu 😉 contente que notre expérience puisse servir en tous cas !

  • J’ai adoré ton vin d’honneur!!!
    Nous sommes en train de préparer notre mariage et devant le coût d’un photographe, nous avons décidé de mettre des appareils photos jetables sur les tables… mais c’est vrai qu’aujourd’hui tout le monde en a un sur téléphone portable… ou quasiment… Bonne idée!
    Du coup, je t’ai piqué des idées pour les “défis” photos, parce qu’à part les alliances des mariés, et le plus beau sourire d’enfant, je séchais un peu….

  • J’avais aussi fait un jeu de photo espion – posé sur le buffet… mais ça n’a pas pris non plus, car on avait tellement d’autres animations finalement! Mais comme dit Mlle Médicis ci-dessus, “il vaut mieux proposer quelque chose qui ne fonctionne pas que rien du tout”!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *