Planifier ton mariage c'est bien, le vivre c'est mieux

Oui bien sûr, c’est important de bien organiser ton mariage. En plus d’augmenter les chances que tout se passe bien, une bonne organisation va te rassurer et surtout, t’éviter d’arriver complètement échevelée le matin du mariage parce que tu t’es rendue compte la veille des 3459 trucs qu’il te reste à faire. Mais sois-en sûre, même si tu a tout prévu dans les moindres détails, il y a de grandes chances qu’un imprévu te tombe dessus.

Aujourd’hui, MmeD, de Lune du Monde, nous raconte son mariage qui malgré une foule d’imprévus petits et grands (de la perte des boutonnières à l’absence du témoin du marié et des alliances !), s’est passé merveilleusement bien. Parce que ses invités n’étaient pas venus assister à un mariage parfait, ils étaient là pour le mariage de MmeD et de son homme. Toutes imperfections comprises.

Parce que prévoir c’est bien, mais vivre c’est mieux. Et ça vaut aussi pour le mariage.

Quand j’ai commencé à me lancer dans ce projet un peu fou qu’est l’organisation d’un mariage, je me suis appuyée sur les nombreux blogs, français et américains, pour tout construire : déco, cérémonie, idées, photos, tenues… J’ai donc été abreuvée d’images plus parfaites les unes que les autres, et je voulais moi aussi un mariage différent, original.
Mais à la différence : j’allais tout faire moi-même et n’allais engager ni wed-designer ni wedding planner, faute de budget.

Et puis clairement, j’ai tellement adoré tout préparer, fouiller, imaginer, que je ne suis pas déçue de ce choix.

Une foule de couacs imprévus

Alors c’est vrai que tous ces blogs sont des mines d’or pour l’inspiration, pour sortir un peu des sentiers battus du mariage dit « classique ». Je me suis vite prise au jeu, et ma tête a vite été remplie de fantasmes, d’images parfaites.

Et sur toutes les photos que l’on voit, il fait beau. J’en venais à penser que de toute façon il ferait beau ! J’ai quand même anticipé le « au cas où » mais en croyant dur comme fer qu’en juin, ce serait sous le soleil.

Et ben non ! Il a fait gris, il a parfois plu, il y a eu du vent. Ce que ça a engendré ? Tout ce qui était prévu en extérieur s’est déroulé en intérieur : cérémonie, cocktail, photobooth…

  • J’avais acheté des lanternes thaï que nous n’avons pas pu lâcher
  • Notre maître d’hôtel nous a laissé accès à une aile supplémentaire de la bergerie que nous avions loué pour que nous puissions faire notre cérémonie. Heureusement que cette partie n’était pas occupée par un autre mariage !
  • Pour le photobooth, idem. Il nous laissé l’accès à une véranda. Le problème, c’est que du coup, nous n’avons pas pu installé le fond que j’avais prévu et le résultat est moins joli que prévu. J’aurais dû improviser un autre fond mais sur le moment je n’étais pas en mesure de réfléchir.

En plus du temps, il y a eu d’autres petits couacs. Pour les tenues des hommes, j’avais acheté des petits moulins à vent pour leurs boutonnières… mais on a perdu la boîte la veille, lors de l’installation de la salle ! Heureusement, la boutonnière du marié avait été mise de côté.

De nombreux invités ont été bloqués dans de gros bouchons à cause du salon du Bourget et notamment le témoin de mon mari, qui devait nous amener les alliances ! Comme il était hors de question de faire sans lui, nous avons inversé le cocktail et la cérémonie !

C’est pas inédit ça ?!

On a improvisé une entrée dansante dans la salle du cocktail, et les invités ont apprécié cette petite « pause » entre le cocktail et le plat à table. Les réactions des gens en nous voyant arriver ont été très émouvantes !

Nous avons fait une cérémonie laïque, officiée par mon beau-frère et c’était juste magique, drôle et émouvant.

Il était prévu que la photographe parte pour 20h30, mais on avait accumulé pas mal de retard et je me faisais du souci pour elle, surtout que son petit garçon était malade. Heureusement, elle ne m’a pas pressée et est restée jusque 22h. Elle a été adorable.

Un mariage parfaitement imparfait

Alors voilà, tout n’était pas parfait, ni exactement comme je le visualisais. Mais ce qui était parfait c’était nos familles, nos amis, l’implication de tous, les sourires, les compliments, les attentions. Il y a bien eu quelques petites exceptions, bien sûr, mais qui ne pèsent pas lourds face au reste de notre entourage. Et puis le maître d’hôtel et la photographe, qui ont été vraiment très aidants.

Bien sûr, il y a des fois où je me disais « Mmmh, on donne pas dans du Style Me Pretty là », dans le sens où la façon dont évoluaient les choses n’était pas lisse. Mais comme on a tous beaucoup ri, je n’ai pas eu beaucoup le temps de m’attarder là dessus sur le coup.

Et puis il y a eu la fête jusqu’au matin, la séquence guitare / slam improvisée par nos amis dans notre salle de bain à 8h du mat’. Bref, du n’importe quoi organisé, du parfaitement imparfait.

Le lendemain en revanche j’ai eu un coup de cafard. Mes invités qui étaient encore là étaient étonnés que je puisse avoir un coup de blues. Ils n’ont pas du tout compris car évidemment, ils l’ont vécu différemment.

Pour eux, chaque instant comportait des surprises, de l’imprévu et donc de la magie. Beaucoup de nos invités nous ont dit que c’était le plus beau mariage auquel ils aient assisté, d’une part parce que c’était naturel, ça nous ressemblait, et d’autre part parce que ce n’était pas « linéaire ». Si ça se trouve, un timing parfait aurait ennuyé mes invités !

D’après eux, dans ce mariage ce n’était pas seulement les mariés qui changeaient, tout était différent ! Et je confirme !!

Bref au final, ces inconvénients de timing, de météo, d’accessoires, ne sont pas grand chose. L’important est que l’on fasse en amont le maximum pour que le mariage soit le nôtre, qu’il nous reflète. Après ce qui arrive, ce sont les facteurs de la vraie vie (je ne parle pas des accidents très graves bien entendu). Mais la base, le socle que les mariés ont construit durant toute une année reste là malgré tout.

J’étais contre le mariage il y a de cela un peu plus d’un an. Maintenant, je souhaite vraiment à tout le monde de vivre ces moments un jour. Il y aura toujours des parties qui ne correspondront pas aux souhaits des mariés, mais toutes les autres dépasseront sûrement tellement de loin leurs désirs !

Le jour J, la vie poursuit son cours, et comme d’habitude, elle a son lot d’imprévus et de surprises !

Et tu sais quoi ? Tant mieux !

Photos : Les Productions de la Fabrik


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



11 commentaires sur “Planifier ton mariage c'est bien, le vivre c'est mieux”

  • Je ne suis allée à aucun mariage « parfait » et comme le fait souvent remarquer mademoiselle dentelle sur SMP on ne voit que des photos de déco et de la mariée, du marié et des témoins donc comme référent à un déroulement de mariage c’est quand même moyen!

    PS j’adore ta robe!

  • Alors 3 choses :
    Je trouve la mariée très belle, sur la première photo, elle me fait penser à Galadriel dans le seigneur des Anneaux (attention référence !)
    Ensuite, je suis ARCHI fan de la boutonnière moulin à vent, j’ai repris cette idée pour nos témoins et papas des mariés.
    Enfin, je voue un culte à tant de zenitude face aux aléas de ce mariage si joliment imparfait.

    Bravo en tous les cas d’avoir trouvé un plan B à tout, car sur les photos, on ne devine rien !

  • Moi je dis: vive l’imperfection ! Heureusement que la vie ne ressemble pas à un mariage SMP, on se ferait vraiment ch… (avec tout le respect que je dois à SMP, ô bible des futures brides). Ce qui « fait » le bonheur d’un mariage, ce n’est pas une déco parfaite ou un déroulé sans anicroche, ce sont les larmes de joie, les petits ratés, les mots doux, les jolies attentions… bref, toutes ces émotions uniques qui nous prennent par surprise et en font une journée parfaite, même lorsque rien ne va 😉

  • Bien sûr que le mariage en vrai c’est pas le mariage figé SMP! On a aussi eu plein de couacs mais ce que j’ai retenu de notre joli jour c’est l’ambiance de folie qu’il y a eut! Alors entre un mariage parfait et un mariage topissime plein de couacs je reprends les couacs 😀

    Très belle mariée btw!

  • Comme Ulije, je ne suis jamais allée à un mariage « parfait ». Ceux qui se sont passés « comme prévu » ont parfois été un peu fades…
    Et permettez-moi de vous dire, M. et Mme D., que vous êtes très beaux sur les photos.

  • Salut à tous et à toutes .

    Je suis vraiment touché par vos commentaires et je me permets donc de venir y mettre mon grain de sel ;
    Notre mariage était bien le plus beau jour de ma vie.. Oui je peux le dire aussi imparfait qu’il eut été, il faut dire que notre entourage a aussi permis a ce que jour soit mémorable.
    Je vous souhaite à tous et à toutes le meilleur et merci pour vos commentaires, je suis comblé !

  • C’est dingue comme je me retrouve dans ce récit car nous aussi on a passé un an à la préparation avec nos petites mains, j’ai passé aussi des heures sur les blogs de mariage et au final tout ces ptits couacs qui ont entourés notre mariage ont fait de cette journée un instant inoubliable.
    Vos photos sont très jolies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *