Mon mariage végétal d’automne au Pays Basque : le cocktail gourmand et coloré, très “singing’ in the rain” – Partie 2

Je t’ai laissée alors que mon mari tout neuf me faisait virevolter à l’étage. Même si le temps file, le cocktail n’est pas encore terminé !

Des photos fun et colorées avec les copains… sous la pluie !

Sitôt redescendus, notre vidéaste nous informe qu’il est presque 19 heures. La luminosité décline… Si l’on veut faire quelques photos avec nos amis, c’est maintenant ou jamais. Les photooooos, c’est vrai !!

Il faut dire que le crachin basque ne donne envie à personne de pointer le nez dehors… Hors de question de ne pas capturer des souvenirs avec eux. On ne tarde pas à réunir les uns et les autres.

Côté bride gang

Je rassemble mes demoiselles d’honneur, on se muni de l’achat le plus utile de ces derniers jours – j’ai nommé les parapluies transparents – pour une mini séance photo très … “Singing in the rain” ! Allez, on se met dans l’ambiance, ça te dit ?!

Nos photos de groupe sous la pluie // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Nos photos de groupe sous la pluie // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Nos photos de groupe sous la pluie // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Côté groom gang

Même topo chez les garçons !

Nos photos de groupe sous la pluie... et avec des fumigènes ! // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Inspirée par des photos pleines de peps, j’ai craqué pour ces fumées colorées qui créent une ambiance funky. À l’origine, elles devaient être réservées à nos photos de couple sur la Corniche Basque, mais j’ai réalisé qu’en bord de mer, elles pourraient être prises pour des feux de détresse. Pas le plan de siècle, tu en conviendras… sans parler du vent qui aurait très vite dissipé la couleur et de l’autorisation qu’il aurait sans doute fallu obtenir auprès des autorités locales. À la campagne, a priori, aucun problème !

* Parenthèse sur les fumigènes *

Tu souhaites opter pour des fumigènes ? Deux possibilités s’offrent à toi :

  • Demander à ton photographe d’en amener le jour J
  • Te les procurer par toi-même

Quel que soit ton choix, parle-en avec lui, il devrait être en mesure de te conseiller (et puis, c’est mieux s’il est autant motivé que vous !!).

Après avoir parcouru cet article très riche, nous avons commandé 5 grenades de couleurs différentes sur un site de Sécurité Défense (non, non, ceci n’est pas une plaisanterie..!)

Psst… toutes les marques de fumigènes ne se valent pas. Certains donneront une toute petite fumée pas dingue, d’autres pourraient créer de légères auréoles de souffre sur ta belle robe… Bref, renseigne-toi bien !

* Fin de la parenthèse *

Il reste une fin de cartouche, alors Eva crie : “M. Golf, run, run this way !”. Et moi, ça m’amuse de te voir détaler sur la pelouse humide.

Nos photos de groupe sous la pluie... et avec des fumigènes ! // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

… puis c’est le bordel tous ensemble

Comme lors de nos photos sur le fronton, une liste des groupes de copains a beau avoir été confiée à nos témoins, on dirait bien qu’ils préfèrent profiter du jambon de Bayonne… Hum, peut-on vraiment leur en vouloir ? Je les comprends, je n’ai pas pu approché cet atelier.

Alors, on improvise dans un joli bazar. Les cousins ? OK, ils sont tous là. Tes copines de fac, Mme Saphir ? Atttttteeeeends, il manque bidule, et Machin est allée se resservir une coupe !

On finit par lâcher l’affaire : “bon, bah… tous ceux qui veulent !!”

Les grenades dégagent une odeur très caractéristique de pétard brûlé. Ça en fait râler certains (“roh non, ça p*** ce truc !”).

Nos photos de groupe sous la pluie... et avec des fumigènes ! // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Nous ouvrons la dernière cartouche à deux. Rouge, my love. M. Golf me prend spontanément dans ses bras et me fait tournoyer. On est aux anges, nos photographes et vidéastes aussi… À voir leurs mines réjouies, cela produit des images assez dingues dans leurs capteurs.

Nos photos de groupe sous la pluie... et avec des fumigènes ! // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Yeah, girls ! It’s bouquet time !

20h15. Le cocktail touche à sa fin (déjà ??) et je ne me suis pas encore séparée de mon bouquet.

J’interpelle la vidéaste : “il est encore temps, tu crois ?”. Elle acquiesce, alors j’attrape le premier témoin qui passe pour qu’il aille prévenir le DJ. “Wannabe” des Spices Girls met l’ambiance sur la terrasse. Les filles se mettent en place. La pluie a cessé. Tout le monde sort une tête à l’extérieur pour assister au show. Quoi de mieux qu’un bon hit girly des années 90 pour dire “bye bye” à l’enfance, et saluer l’amitié qui nous unit ?

(Pour l’anecdote, j’ai un souvenir très précis de m’être dandinée sur ce rythme british, lors d’un mariage d’amis de mes parents. J’avais 6 ans.)

Premier lancer : trop court… Il s’effondre lamentablement aux pieds d’une Mlle Love-is-in-the-air pas ravie d’avoir été désignée. Pauvres fleurs ! (désolée Mme Peach…)

Deuxième lancer : YES, on a une gagnante ! Déja fiancée. Ahem. Son mariage est prévu en mai 2019 (dans quelques jours, à l’heure où tu liras cette chronique !). Qu’importe, on va pouvoir entrer dans la salle pour le dîner…

Spéciale dédicace, à toi… oui, TOI née entre 1982 et 1992 ! 😉

Capture d’images par Marie Marry Me – montage personnel.

Et toi, étais-tu intimidée par tes propres invités ? Les fumigènes : pour ou contre ? Plutôt lancer de bouquet ou jeu du ruban ? Dis-moi tout !



5 commentaires sur “Mon mariage végétal d’automne au Pays Basque : le cocktail gourmand et coloré, très “singing’ in the rain” – Partie 2”

  • Merci pour cet article qui dédramatise la météo <3 ! Et bravo pour avoir fini par dire "tout ceux qui veulent" pour les photos. Je trouve cela chouette! D'ailleurs pourquoi cette question en fin d'article? "Et toi, étais-tu intimidée par tes propres invités?" C'était ton cas? ("Ai je lu l'article trop rapidement? :), tu avais l'air sereine! ! 🙂 )

  • Oooh mais elles sont géniales ces photos, malgré la pluie !! Jai bien ri “tous ceux qui veulent” ! Un bon moyen d’avoir de chouettes photos sans passer une heure à faire l’appel ahah! Les fumigènes rendent super bien aussi ! Allez, à table, le jambon de Bayonne m’a ouvert l’appétit :p

  • J’ai un petit faible pour la vidéo du lancer de bouquet (une fois n’est pas coutume) 😉 J’aime beaucoup l’ambiance qui s’en dégage avec tes invitées…

    Je rejoins également Mme Claddagh pour le rendu des fumigènes en photo. Et merci pour les conseils quant au choix ainsi qu’au site d’achat 😀

    J’approuve votre état d’esprit pour le “bon, bah… tous ceux qui veulent !!” des photos de groupes 🙂 Moins de prise de tête ainsi !!! Ahaha

  • La photo du couple de mariés avec le fumigène rend trop bien et trop marrant la vidéo pour le lancer de bouquet. J’aurais même pas pensé à mettre une musique. J’hésite encore avec le jeu des rubans.
    Moi aussi je dois m’attendre à de la pluie, au mois de novembre c’est très très fréquent. Les parapluies ne seront sûrement pas en option. Merci de dédramatiser le moment.

Partager un commentaire...