Non, tu n’es pas une Bridezilla !!

J’en ai marre de voir des pauvres futures mariées se demander si elles sont devenues Bridezilla.

Ras le bol.

Non, tu n’est pas une bridezilla. Selon wikipedia, une bridezilla, c’est une “difficult, unpleasant, perfectionist bride”, c’est à dire “une future mariée perfectionniste, désagréable et difficile”.

Une pétasse, en somme.

Et pardon, mais ce n’est pas parce qu’on organise son mariage qu’on devient tout à coup une pétasse. C’est un peu comme si on s’inquétait de devenir une pétasse parce qu’on organise son anniversaire ou qu’on va emménager avec son copain.

Oui, organiser un mariage, c’est difficile. Et oui, c’est un événement émotionnellement très important de la vie qui fait qu’on est parfois à fleur de peau. Mais il n’y a rien de plus normal ! Si tu ne ressentais rien, c’est ça qui serait anormal…

Alors y en a marre de cette histoire. Point par point, voici pourquoi tu n’es pas une bridezilla.

“Tu es irritable, en particulier avec certaines personnes de ton entourage, la mère de ton fiancé par exemple.”

Ah, les belle-mères… Certaines futures mariées ont la malchance d’avoir des belles-mères désagréables, voire nauséabondes.

Il est normal de devenir irritable quand ta belle-mère t’appelle tous les jours pour te demander si enfin tu as perdu du poids. Il m’en faudrait moins que ça. Et j’aurais même pas besoin d’organiser un mariage pour avoir envie de lui fiche le téléphone dans les dents.

Ça ne fait pas de moi une pétasse pour autant.

“Certains réflexes animaux remontent à la surface, comme la défense de ton territoire, qui se manifeste en l’occurrence par des réactions vives à la moindre tentative d’invasion de ta belle-mère dans ce que tu as défini comme ton territoire propre, à l’intérieur duquel se trouve l’organisation du mariage, du plus important au plus infime détail de ladite organisation.”

Je te rappelle que se marier, c’est par définition se dissocier de sa famille d’origine pour fonder sa propre famille. Il est donc tout à fait logique qu’il soit question de territoire. Et les détails sont parfois très révélateurs d’un problème plus important.

Si ta belle-mère (ou ta mère) appelle le traiteur derrière ton dos pour vérifier que tu n’as rien oublié, c’est peut-être un détail, mais c’est révélateur du fait qu’elle te prend encore pour une gamine. Le mariage, c’est juste l’événement déclencheur qui fait que tout ça devient évident.

Si tu avais commencé par avoir un enfant avant de te marier, tu te serais peut-être pris la tête sur des détails hyper minimes et pourtant si importants du style “grrr, elle a donné sa sucette à mon bébé alors que je lui avais expréssément dit non” ou “j’en peux plus qu’elle me fasse des réflexions sur la manière dont je l’endors”. Il s’agit de s’affirmer en tant qu’adulte, ça ne se fait pas sans au moins un peu de friction… C’est normal. Pas de bridezillitude là-dedans.

“Angoisse face au moindre détail de l’organisation du mariage. (…) Dans les cas les plus problématiques, ce type de névrose se traduit par des obsessions, une grande tension émotionnelle et une grande fatigue.”

J’en ai déjà parlé ici : organiser un mariage, c’est difficile ! Et pour la plupart d’entre nous, c’est tout à fait nouveau !

Il s’agit ni plus ni moins d’organiser :

  • un événement énorme, avec parfois plus de 100 invités,
  • qui dure de plusieurs heures à plusieurs jours,
  • avec un budget qui représente plusieurs semaines voire plusieurs mois de salaire,
  • avec absolument aucune expérience,
  • avec aucune possibilité d’en refaire un bout si c’est râté (le fameux “on ne se marie qu’une fois”).

Tu parle d’une pression ! Tu m’étonnes que tu sois un peu angoissée !

Parce qu’en plus, la plupart des aspects vraiment importants du mariage (l’ambiance qu’il y aura, l’amour que tu ressentiras, le temps qu’il fera) sont impossible à contrôler à l’avance. Alors plutôt que de se laisser aller à l’impuissance, il est tout à fait normal de se rabattre sur des choses que l’on peut contrôler, du style le nombre de dragées dans le ballotin ou la couleur des serviettes. C’est obsessionnel et c’est pas drôle, mais c’est normal !

Et qu’après tout ça tu sois fatiguée… rien de plus logique…

“Elle pousse le malade à accomplir des actes absurdes ou dangereux : réaliser soi-même toute la décoration du mariage, harceler les vendeuses de robes de mariée, accumuler manteau de mariée, voile, paires de gants de multiples formes et couleurs, multiples paires de chaussures, voire multiples robes, la consultation frénétique de certaines listes de discussions ou autres forums.”

Ton mariage est une “occasion unique” et tu seras probablement davantage prise en photo pendant cette journée que durant n’importe quelle autre de ta vie ! N’importe quelle fille serait un peu nerveuse à cette idée et aurait du mal à choisir la tenue parfaite pour l’occasion. Hésiter devant plusieurs robes ou paires de chaussures, ce n’est qu’un symptome de cette nervosité.

Quand à la consultation de forums ou de blogs, il s’agit là encore d’un moyen de se rassurer devant toutes ces angoisses. Et accessoirement, transposée dans le monde de l’entreprise, cette pratique s’appellerait “networking”, “recherche de best practices” ou “benchmarking” et serait louée ! Encore une fois, rien d’anormal ni de névrotique là dedans.

Avant de terminer, prenons encore quelques minutes pour tordre le cou à un dernier critère de bridezillitude qui n’est pas dans ton petit texte mais que j’entends tout le temps :

“Tu dis à tout le monde ce qu’il faut faire.”

Et alors ? Dire ce qu’on veut, c’est sain !

Personnellement, si je vais manger chez quelqu’un, j’arrive en disant “merci de m’avoir invitée, est-ce que je peux t’aider ?” Si à ce moment-là, mon hote me dit “oui, ce serait sympa de mettre la table, j’avais prévu de mettre telles assiettes et tels verres”, je ne vais pas me formaliser ni me mettre à le traiter de “hotezilla”. Je mets la table et je suis contente d’avoir des instructions pour qu’il soit content de mon aide. Et si je ne suis pas contente, j’avais qu’à pas proposer mon aide. Ou pas venir !

Alors oui, il faut dire ce que tu veux avec tact et accepter qu’on puisse te dire non. Et c’est pas toujours facile (cf. plus haut : un mariage c’est stressant). Mais tu as le droit de dire ce que tu veux.

Ca ne fait pas de toi une bridezilla.

Non mais ho.

Ahh, ça fait du bien ! Et toi, tu en as marre de cette histoire de bridezilla aussi ? T’en as entendu d’autres, des critères à la noix dans le même style ?



27 commentaires sur “Non, tu n’es pas une Bridezilla !!”

  • C’est gentille Mademoiselle Dentelle de me décomplexifier (moui, farpaitement, ça se dit), ainsi que toutes les autres futures mariées.
    Le truc, c’est que tu te prends tellement de commentaires un peu foireux de tes potes ou de ta familles qui te prennent pour une dingue quand tu leur dis que tu as fait des pinwheels et que tu te demandes combien de dragées tu vas mettre par boite, que tu finis par t’auto-persuadée que tu es une bridezilla (et de mon côté c’est renforcé par le fait que je ne fais que ça de ma journée puisque je n’ai pas encore retrouvé d’emploi… Les gens me voient comme une cinglée pour qui tout tourne autour du mariage).

    J’oublie parfois, et comme tu le fais si bien remarquer, que c’est normal de s’inquiéter et de vouloir tout contrôler parce que ce n’est ni plus ni moins qu’un énorme évènement pour lequel d’ailleurs, la plupart des entreprise engagerait même une boite spécialisée…

    Je me sens un peu soulagée après cette remise de pendule à l’heure (et je suis ravie de t’inspirer, même si c’est pour râler :))!

  • J’avais jamais trop cherché la définition exacte du mot “bridezilla”, pour moi il était seulement question d’une mariée qui était un peu obnubilée par l’organisation de son mariage. Alors en effet s’il s’agit en fait d’une pétasse, non merci.

  • Excellent article.
    Et excellent raisonnement.

    Néanmoins, je pense que le terme de bridezilla a été inventé par la génération précédente qui a du mal à comprendre tout ce tintamarre que l’on fait autour de notre mariage car “à mon époque, j’ai mis un tailleur chic et on a fait ça au resto à 10 !”…
    Gniagniagnia !

    En tant que jeune mariée, je fais tout pour apporter mon aide aux futures mariées, notamment pour qu’elles ne culpabilisent pas de passer du temps à organiser l’un des plus beaux jours de leur vie !

  • Haaaa merci. Pour mon mariage, fin juillet, beaucoup m’ont dit, après coup, que je m’étais trop pris la tete. Ce sont des personnes qui se sont mariés il y a 40ans. Il y a 40ans, c’est sur, les parents payaient tout le mariage et il n’y avait pas grand chose en déco…
    Je suis rassurée, j’avais raison, je n’étais pas si pire…

    Et remarque que j’ai du sortir une ou deux fois, qui a calmé tout le monde : si vous n’aimez pas, si vous avez une remarque, arretez, c’est notre mariage, vous n’avez qu’a vous (re)marier et le faire à votre gout.
    Je pense que je ferais la meme lorsque j’aurais des enfants…

  • Ah bah tiens, moi qui me demandais si je ne devenais pas depressive ou je ne sais quoi…
    Avant je parlais mariage à tout va, au boulot, aux amis et tout et tout… Et puis maintenant je suis un “cliché vivant” pour tout le monde, alors j’ai arreté d’en parler.
    Du coup maintenant quand on me demande des nouvelles, j’essaie de répondre de la façon la plus conçise possible(ou pas du tout suivant mon sentiment de “se fout-il de ma gueule ou pas là?”).
    Mais du coup aussi, ça fait naître l’angoisse que de toutes façons mon mariage tout le monde s’en fout. Ce qui n’est peut être pas complètement faut, ni complètement vrai. Et du coup maintenant quand on me parle mariage, je suis beaucoup trop sur la défensive et à fleur de peau… (les blagues des cousins “personne viendra à ton mariage, c’est trop loin” c’est même plus la peine, je leur hurle à la geule.

    Bref, ok c’est vrai, chui stressée.

  • Marrant c’est article et ce coup de gueule. Je ne m’étais pas penchée sur la définition… Je n’aurais pas dit “pétasse” mais “chieuse”… En tout cas, merci, j’ai beaucoup ri…

  • Il était enfin temps de faire un sort a cette histoire de bridezilla 😉

    Quand à ceux qui pensent et/ou disent que l’on se prend trop la tête, ce sont (du moins pour ma pomme) les premiers a nous avoir au final féliciter pour la déco, l’ambiance and co du mariage, comme quoi…

  • Coucou! Ben moi j’ai retenu une histoire:
    une amie, un jour, me parle du mariage de quelqu’un et me dit : tu te rends compte, elle en a parlé et parlé, je m’attendais à un truc exceptionnel et …bof
    Du coup, je ne dis rien, je me venge sur les forums et mon fiancé comme ça je ne fais pas monter la mayonnaise lol
    (mais je suis une bridzilla de l’ombre of course!)

  • Autre chose qui me gêne avec ces “bridezilla”, c’est que forcément, ça concerne les femmes, c’est toujours elles les hystériques et les obsédées du mariage ! Moi, c’est mon homme qui a chronométré la durée de vie des bougies qu’on avait achetées pour vérifier qu’elles tiendraient tout le repas, na !

    Sinon, je suis d’accord avec tout ce que tu dis, en particulier avec le dernier paragraphe, “tu dis ce qu’il faut faire”. J’avais l’impression de “jouer au petit chef” pendant les derniers préparatifs, mais j’ai été rassurée par ceux qui nous aidaient et qui m’ont justement dit que c’était agréable pour eux d’être guidés et de nous aider à avoir ce qu’on voulait vraiment.

    Pour moi, ce qui fait qu’une mariée devient une bridezilla, c’est quand elle ne se rend plus compte de l’importance relative de son mariage. Si c’est un peu normal qu’elle soit “obsédée” par son mariage, il faut réussir à se dire que ce n’est pas forcément le cas des autres. Et ce n’est pas toujours évident je trouve. Moi, en tout cas, j’ai mis du temps à accepter que certains proches ne s’y investissent pas autant que je l’espérais ou s’agacent que je parle (encore) du mariage. Et je remercie certaines personnes de m’avoir dit ouvertement que ça les gonflait, même si je l’ai mal pris sur le coup, ça m’a permis de prendre du recul.

  • Je ne me rappelle pas que les gens m’aient appelé ainsi. Mais c’est vrai que j’ai senti certaines réticences à certains moments par rapport à mes demandes. Demandes que je trouvais tout à fait légitimes : faire rentrer tout le monde dans l’église avant que je n’arrive, faire sortir tout le monde avant que nous ne sortions, vérifier que les personnes ne lancent pas de riz à la sortie,… Au final, tout s’est bien passé mais j’aurais préféré qu’on me dire “ok, pas de problème”. Stéphane et moi avons tout organisé ensemble, donc pas d’intrusions des autres dans notre organisation et donc pas de commentaires désagréables. Si on m’avait traitée de Bridezilla, je pense que cela m’aurait fait sourire car en général, j’aime tout contrôler et les gens le savent. C’est un jour important donc nous avons envie qu’il soit super et c’est bien normal, pas de quoi nous blâmer!

  • Et ben ca m’a fait du bien de lire cet article et les commentaires! C’est plutot rassurant.

    Comme Lila dit dans son dernier paragraphe, j’ai ete surprise de voir a quel point ca gonfle la plupart des gens en fait: mes parents, mes amis, et meme mon fiance qui pense que je suis maniaque car j’ai commence a vouloir organiser un an en avance. Mon frere a du me dire d’arreter de parler de mariage a mes parents parce que ca les faisait chier…charmant! Donc j’essaie de ne plus en parler sauf si quelqu’un me pose une question direct.

    J’ai aussi commence a reserver et organiser un maximum sans le dire au gens car mes idees se font systematiquement rejeter de toute facon et ca me deprimait a la longue. Par example: bar a bonbon, photobooth, slideshow, video mariage, save the date, ne pas se voir en tenue avant l’eglise, livre de coloriage pour les enfants etc etc…elles ce sont toutes fait massacrer! La seule bonne idee que j’ai eu apparement c’est de s’assurer qu’il y aurait des chaises pour les personnes agees au VDH.

    Mais voila, mes parents, le reste de ma famille, mon fiance, sa famille et moi vivons dans 5 pays differents, sur 3 continents differents. Il y aura donc beaucoup d’invites qui devront faire de long voyages pour venir et je voudrais que le mariage soit le plus amusant possible pour eux…d’ou une grande partie du stress…

  • Merci Melle Dentelle pour cette mise au point nécessaire!;-) Je suis 100% d’accord avec ton analyse et je dois dire qu’aujourd’hui, n’importe quelle bride-to-be qui tient un tant soit peu à organiser un mariage, joli, chic et original prend le risque de se voir taxer de bridezilla! Il était temps de remettre les points sur les “i” pour décomplexer toutes les jolies fiancées qui préparent leur D-Day.
    Ceci dit, je peux comprendre que le commun des mortels (celui qui n’est pas tombé dans la marmite des wedblogs) soit perplexe devant la montagne d’énergie déployée pour 24h (je parle en connaissance de cause:-)).Je ne blame pas le novice qui ouvre (assez logiquement) des yeux écarquillés en me voyant découper des étiquettes pour mon bar à bonbon mais je demande un peu tolérance. Est-ce plus choquant que quelqu’un qui passe des heures à s’abrutir devant des jeux vidéos! Le DIY, au moins, c’est créatif! Et puis, il ne faut jamais oublier que si les futurs mariées passent autant de temps à préparer leur joli jour, c’est aussi et surtout pour que leurs invités passent une belle journée! Et non pas parce que ce sont d’égoïstes hystéros! Alors encore merci Mlle Dentelle 🙂

  • Quel plaisir de lire ce message!!!
    Je commençais à culpabiliser de ne penser qu’à notre mariage, alors qu’avant la demande de Mister, j’étais encore maitre de moi 🙂

    Je respire maintenant un bon coup et je me dis que tout va bien! merci mademoiselle dentelle.

  • Merci !!
    Je me sens mieux, à chaque fois que je dis à quelqu’un ” j’aimerais bien que ” j’ai l’impression de trop en demander…
    Sans parler du fameux “7 mois avant tu t’en occupe déjà”??? BAH OUI!!!!!
    Maintenant j’oserais leur répondre “que oui un mariage avec 250 invités, ou on fais le max nous même ça se prépare pas 2 mois avant !!!!!!!!
    Et je me sentirais pas bridezilla, juste une fiancée préparant LE mariage dont on rêve..

  • haha, génial!! je transmet à mes amies futures mariées… ouf, je n’ai eu quasi aucun symptomes… ou alors, je me suis rendu compte d erien? c’est ptetre pire, non? lol

  • Oula c’est très décomplexant et ça fait du bien ! Perso je pense avoir tous les critères réunis pour virer (vraiment) bridezilla : un tempérament un peu control freak et un métier avec une grande composante “événementielle” qui fait que je veux tout anticiper dans le moindre détail 🙂 je m’efforce de rester dans la catégorie “future mariée prévoyante et très investie” sans basculer du cote obscur de la bridezilla dragon… Mais comme tu le soulignes, des fois, c’est juste pas de notre faute et c’est même sain de définir les limites ! Ça fait du bien (et puis on a autre chose a faire que de culpabiliser hein ;-p).

  • Coucou miss dentelle (ah pardon, madame…tu as passé l’épreuve du feu du mariage, tu as bien mérité ton madame..:) )

    Merci d’ouvrir mon vocabulaire au monde obscure du mariage…c’est fou comme je ne suis pas bridezilla du tout, je suis plutôt “qui vivra verra” pour ce coup là…et ma mère d’halluciner: comment ça pas de dragée? Ah mais non il faut absolument du champagne à un mariage! Quoi, tu ne veux pas de pièce montée? Mais c’est pas un vrai mariage… Et vous avez réfléchi à comment ouvrir la danse?

    Non mais elle délire un peu quand même…j’veux bien être cool mais c’est NOTRE mariage pas le sien…

    Ya un terme pour les mamans romantico-classico-cliché ? (Nan chui pas méchante, je l’aime ma maman, mais je veux juste quelque chose qui me ressemble.)

    Bref…tant à apprendre, je ne suis pas au bout de mes surprises…

    Ah bon le vin d’honneur, c’est pas juste un apéro ?? :/

    • Lol ! Eh non, le jour du mariage, l’apéro n’est pas juste l’apéro, les photos ne sont pas juste des photos et une robe n’est pas juste une robe. Tout prend une signification particulière, que ce soit pour nous ou pour les autres d’ailleurs ! Bon courage à toi pour trouver les compromis qu’il faut avec ta maman… pas toujours facile ! 🙂

  • ôh my god, je ne suis pas normale …
    ma mere et ma belle-mère sont adorabes j’ai de la chance . Elles font tres attention a ne pas etre ni autoritaire ni envahissante et stressent plus que moi , et encore plus quand elles me voient ne pas stresser ….
    ( je crois que ça va me monter a J-3 )

    j’aime votre article,
    je vois bien l’image de la femme devenant chef de chantier et chef d’orchestre le temps d’un jour, bizarrement ça je me sens bien de le gerer.

    etre star entourée de paparazzi le temps d un jour, ça par contre je sais pas comment le gerer du tout :
    j’ai du mal a etre au centre, j’ai du mal avec la foule, j ‘ai du mal quand tout le monde me parle en meme temps, et j’ai du mal quand on me touche , Et la ça va etre non stop pendant 2 jours !!!!
    comment on fait ??? mais comment on fait ???

    • j’ai oublié :
      mauvaise experience il y a un an , pour une anniversaire ou on etait 35, a la fin de la journee tout le monde voulait aider, fatigue de la grosse journee, un peu alcoolisée certe, quand 5 personnes m’appellaient en meme temps, de plus en plus fort et impatiemment pour passer devant les autres ça ma crispé, et j’ai crié . pas cool . je m’en veuuuuuuuux .
      et la ça se sera piiiiiiiiiire
      mais comment je vais faire ????????

  • Ce qui me fout en rogne, c’est qu’une des témoins me taxe de “Bridezilla”!
    On fait un mariage sans tenue imposée, sans plan de table, sans séance photo…on offre un maximum de moment sympas et pas chiants mais en coulisse, on bref evidement nos témoins afin que tout se passe bien…pour ensuite apprendre qu’une de ces personnes balance ça!

  • Merci bcp pour cet article, ça fait du bien !!! Le pire, c’est que même sans être en train d’organiser son mariage, une femme qui affirme ce qu’elle veut et qui s’y tient est forcément traitée d’hystérique… ça me stresse d’avance pour mon futur (éventuel) mariage, pourtant je ne m’imagine pas changer et cracher sur mes choix (somme toute pas vraiment extravagants) 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *