Mon mariage 100% DIY ou presque : l’essayage catastrophique de ma robe de mariée !

Avant de continuer à te raconter ma dernière semaine de fou, je dois revenir quelques jours en arrière, à l’essayage de THE robe.

Il ne s’est pas du tout passé comme je le pensais !

Merida and Queen Elinor in Brave Disney Pixar

Crédits photo : Disney/Pixar

Comme tu le sais, je confectionne moi-même mes robes de mariée. Et essayer toute seule une robe lacée dans le dos, eh ben c’est pas facile. Malgré tout, je l’ai enfilée à plusieurs reprises, notamment pour être sûre que je rentrais bien dedans. C’était nickel.

Mais quand même, à deux semaines du mariage, je me dis qu’il faut que je l’essaie vraiment. J’appelle donc ma mère, puisqu’il est évident pour moi depuis le début que c’est elle qui m’aidera à m’habiller le jour J.

Rendez-vous est pris pour le mercredi suivant. Si tu suis bien, nous sommes à 10 jours du mariage !

Le jour de l’essayage

Ma mère arrive à la maison. Je mets les jumeaux dans leur parc et ma fille devant un dessin animé, pour être tranquille.

Je me glisse alors dans ma Précieuse, donne le ruban à ma mère et lui dis qu’elle a juste à le passer « comme un lacet de chaussures croisé ». Tout le monde sait mettre un lacet. Enfin, c’est ce que je croyais…

Robe de mariée lacée au dos

Elle commence donc à passer le ruban, et là, je lui dis qu’il faut qu’elle serre au fur et à mesure.

Mais le couperet tombe ! « Mais elle trop petite, ta robe, la partie qui cache ton dos, derrière le laçage, n’est pas assez large ! Il manque au moins 5 centimètres ! » Bon, là il faut comprendre « Tu es trop grosse pour ta robe ». Il faut savoir que ma mère fait une fixette particulièrement intense sur son poids, et qu’elle ferait pâlir Kate Moss de jalousie (si si, je te jure que c’est vrai).

Sauf que moi, j’ai eu des jumeaux il y a à peine 15 mois et qu’il y a quelques semaines, ils étaient encore au sein. Donc oui, j’ai encore des formes généreuses – enfin, surtout une poitrine énorme, en fait – mais j’en ai tenu compte quand j’ai fait ma robe. Donc, je suis sûre de moi : elle DOIT m’aller !

Je garde mon calme et lui dis de prendre le temps de bien serrer, que « normalement, ça doit le faire ».

Et là, c’est la cata !!! Elle commence à tirer dans tous les sens mais rien n’y fait, ça ne serre pas du tout ! En fait, ce que je ne sais pas à cet instant (ben oui, je ne suis pas une girafe, je ne peux pas regarder mon dos) c’est qu’elle n’a pas été foutue capable de mettre le ruban correctement.

Elle a oublié des œillets, donc impossible d’ajuster la robe.. ! Je m’en rends compte en me contorsionnant pour me voir dans le miroir. Je lui dis d’arrêter, « parce qu’on y arrivera jamais, comme ça ».

Allô maman, bobo…

Alors là, je ne comprends pas ce qui se passe…

Peut-être que les mots ne sont pas sortis de ma bouche, ou que ma mère est subitement devenue sourde, mais elle se fiche royalement de ce que je viens de lui dire et continue à tirer de plus belle.

La peur m’envahit. Il faut arrêter les frais tout de suite, parce que si elle me déchire ma robe à 10 jours du mariage, il y a de grandes chances que je sois accusée de meurtre ! (Naaan, j’rigole ! Enfin… Pas sûr…).

A force de me tortiller dans tous les sens, j’arrive à me libérer . Je me retourne très vite face à elle, pour qu’elle ne puisse pas rattraper ce fichu ruban et là, elle me regarde droit dans les yeux et me dit : « De toute façon, si tu ne rajoutes pas du tissu, tu ne rentreras JAMAIS dedans ! » Sympa.

Malgré l’énorme vague de colère qui arrive jusque dans mes petits doigts de pied, je décide de rester zen et lui réponds juste : « Ok maman ! » tout en pensant : « De toute façon, t’as deux mains gauches et je suis sûre que tu as tort : je rentrerai dedans ! ».

Je me rhabille. Elle s’en va sans avoir l’air d’être consciente de ce qui vient de se passer. Et bizarrement, ce qui m’inquiète le plus, ce n’est pas la taille de ma robe mais comment je vais faire pour la mettre, le jour J… Mais bon, je suis trop en colère pour réfléchir. Et surtout, je suis terriblement déçue et blessée que ma mère ait pris ce rôle à la légère, alors que c’était très important pour moi.

Ce que je ne sais pas encore, c’est que ce n’est que le début de mes désillusions…

Et toi ? Les personnes sur qui tu comptais pour t’habiller le jour J t’ont-elles déçue, comme moi, ou au contraire ont-elles assuré un max ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



18 commentaires sur “Mon mariage 100% DIY ou presque : l’essayage catastrophique de ma robe de mariée !”

  • Oh mon dieu, quel cauchemar. Je suis vraiment choquée par ce que tu as vécu, c’est vraiment dur et d’après ce que tu dis ce n’est pas fini :(.
    Sur une note plus positive, le dos de ta robe est très beau, tu as vraiment super bien géré le laçage!

  • Les laçages dans le dos de la robe de mariée, il n’y a que ça de vrai ! Ca et les dos découverts ou semi-découverts, je trouve que ça apporte un petit quelque chose de sexy et de surprenant à une robe 🙂

    Je trouve horrible la réaction de ta mère… Non seulement parce que c’est ta mère justement et que c’est la personne qui devrait te soutenir le plus pour ton mariage (surtout si c’est à elle que tu voulais confier l’habillage) mais aussi parce que comme tu le dis, c’est un moment important de la journée pour la mariée ! C’est d’autant plus triste comme ça…
    Essaye de trouver une amie ou une autre personne de confiance, pour qui tu sais que ça ne sera pas la galère d’enfiler la robe.

    Je prie pour que mon habillage se passe bien du coup… Ca m’inquiète un peu parce que j’ai un laçage aussi mais on verra bien !

  • Ici je n’avais même pas réfléchi avant la veille de qui allait m’habiller (laçage dans le dos aussi)..
    Finalement j’ai fait ce cadeau (empoisonné quand même) à une amie virtuelle qui m’est très chère qui était là depuis la veille.
    Pourquoi empoisonné? Parce que j’étais juste mortifiée au moment de m’habiller: 20 min arès j’allais me marier. Je tremblais comme une feuille 🙂
    J’ai même pas réussi à mettre mes boucles d’oreilles, c’est elle qui me les a mises 🙂

    Ici, quand j’ai un rôle à donner très important à mes yeux, je fais tout pour que la demande soit très solennelle, afin de faire passer le message que c’est sérieux.
    N’empêche, ma première robe, j’ai eu du mal à l’enfiler, mais jamais ma mère n’aurait dit quoique ce soit d’aussi blessant… elle est pas douée pourtant mais quand même!

  • Moi ma maman m a prevenue : prevois une copine en plus, un chouillat moins proche de toi, pour t habiller. Elle parlait en connaissance de cause : le jour de son mariage, alors qu elle avait prevue trois personnes, elle s est retrouvée seule

    • La réaction de ta maman est incroyable! Je ne sais pas comment tu as pu rester aussi calme.
      En tout cas, le lacage de ta robe est magnifique.

      Melle future mamdame: comment a fait ta maman toute seule?

  • Je crois qu’il ne faut pas hésiter a « s’entrainer » avec la personne choisie, avant! Ma maman a eu beaucoup de mal avec le laçage le jour J. Elle avait bien regardé la vendeuse faire, mais ça n’a pas suffit. Elle a quand même réussi au bout de 50 minutes xD le jour du mariage, avec tout le stress et l’émotion de la journée et c’était joli. Donc voila, parce que c’est plus difficile qu’il n’y parait (c’est pas juste comme un lacet de converse quoi!) 😉

  • Pas sympa les propos de ta mère. Moi quand j’ai récupéré ma robe, il y avait ma mère et une de mes témoins et la couturière leur a expliqué comment fermé la robe et le jour J c’était nickel, elles ont assurées comme des pros mais bon contrairement à toi je n’avais pas de laçage donc plus facile au niveau enfilage de la robe mais c’est vrai qu’il faut s’entraîner avant si le laçage n’est pas juste décorative.

  • je ne m’inquiète pas trop
    j’ai une fermeture éclair…..
    j’aurai préférée un laçage mais apparemment ce n’étais pas possible avec cette robe
    par contre pour ma sœur j’avais assuré comme une chef ( bon ok j’avais été coatché par la boutique)
    par conter ma mère me ferait ce coup la je lui aurais arraché les yeux

  • Oh … Je suis horrifiée de la réaction de ta maman. Quelles paroles blessantes !!!
    Pour lr massage cest pas facile. J’ai fait celui de ma soeur pour son mariage et je suis bien contente de pas avoir été la seule à m’y coller. C’est beaucoup moins facile qu’il n’y parait. Et surtout le stress aidant tu oublies ce que la vendeuse t’a expliqué !!!

  • je stress encore davantage maintenant pour mon laçage…je vais entrainer ma mère … si je peux récupérer ma robe assez en avance. j’ai dit en rigolant que si on ne me voyait pas arriver à la mairie c’était que j’étais coincée dans ma robe… mais je compte pas à ce que ce soit une prémonition!!! LOL. en tout cas, c’est vraiment pas cool une telle réaction de ta mère. j’espère que ça ira mieux dans les prochaines chroniques

  • Waille. J’aurais été plus qu’en colère moi si ma mère m’avait fait ça. C’est pour ça d’ailleurs que je ne la mêle pas trop aux préparatifs, je lui demande juste son avis de loin en loin…
    J’espère que ça s’est arrangé entre vous deux depuis !

  • Je suis passée par dessus la superstition qui veut que le marié ne voit pas la robe et la mariée dedans avant le jour fatidique : c’est lui qui me l’a lacé dans le dos (c’était un corset), comme à chaque essayage et il a très bien fait ça 😉

  • ah!laçage….du coup je me dit que j’ai bien fait de me dire que pour le prochain essais,il fallait que ma petite soeur vienne « prendre des cours »avec la vendeuse!
    moi j’ai fait l’expérience du lacé avec une cliente qui par commodité s’habillée au salon(coiffure),ça devait être sa témoin(soeur)mais elle était dans un état de stress lamentable,et au bout de 10mn pour éviter un meurtre entre les deux,j’ai proposée mon aide,et c’est pas évident.j’espere que ma soeur assurat mieux!!:)

  • Tu as dû vivre un moment très difficile ! J’espère que vous avez réussi à discuter par la suite et que les choses se sont apaisées. Avec le stress, l’émotion, nous avons décidé avec ma mère que ma robe resterait au chaud à la boutique jusqu’au jour du mariage .

  • J’espère pour toi que tu auras trouvé une amie pour essayer ta robe !
    Quelle merveilleuse histoire de l’avoir créée !

    Pour ma part, ma soeur (témouine) devait m’aider et avait appris avec la vendeuse, mais au final, elle était plus à la bourre que moi à vouloir trop aider !
    Du coup, c’est ma mère et ma tante qui se sont collé à l’habillage, et elles étaient tellement concentrées et en attente des consignes pour m’habiller, que ça m’a complètement détendue ! C’était même un moment très beau à vivre !

    Bon courage !

  • J’ai lu tout ton témoignage aujourd’hui, d’un seul coup, et je suis :
    – bluffée par ta créativité et ton talent de couturière : BRAVO !
    – désolée pour toi de la réaction de ta maman à l’essayage de ta robe magnifique
    – frustrée de ne pas lire de suite à ton histoire, alors que tu mets l’eau à la bouche…!

  • Bonjour mme cavala, j’ai découvert tout ton témoignage aujourd’jui, bravo pour la réalisation de tes robes, j’espère que votre mariage a été un moment heureux malgré les couacs et les déceptions que tu as connues. Je suis un peu déçue come d’autres denepas avoir lu la suite de tes aventures…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *