Mon mariage chocolaté : un maquillage sobre et une coiffure improvisée

Ça y est. C’est le grand jour. Je vais enfin pouvoir assister à la finalité de 16 mois de préparatifs.

16 mois durant lesquels j’ai bataillé pour que ce jour soit NOTRE jour, en pensant tout de même aux invités et à moindre coût. Une situation pas toujours facile, mais je suis enfin ravie de pouvoir profiter de ce beau jour.

Malgré un ciel gris et 10°C au thermomètre, M. Chocolat et moi nous levons le sourire aux lèvres. Nous allons nous marier !

Il est 9h lorsque nous allons faire les dernières mises en place à la salle : accueil de la fleuriste, du DJ pour l’installation des lumières, belle-maman qui ramène les parasols chauffants etc… et à 11h je m’en vais retrouver ma maquilleuse. Dur de quitter Chéri, je ne me rends pas compte que la prochaine fois où je le verrai, je serai sur le point de devenir Madame !

Le maquillage

Ça commence bien, je suis en retard, et le photographe l’est encore plus. Du coup le planning est décalé de 30 minutes. Mais ce n’est pas bien grave, je rattraperai ce temps en mangeant mon sandwich en vitesse. De toute façon je n’ai pas très faim… Et je passe un super bon moment avec ma belle-sœur qui me tient compagnie.

palette de maquillage

Ma maquilleuse est en fait la belle-mère de M. Chocolat, qui possède son propre institut de beauté. C’est bien pratique pour le coup. Elle sait me mettre en confiance et elle me connaît assez bien pour réaliser un maquillage à mon image.

Au quotidien, j’ai pour habitude de mettre un trait d’eye-liner, du mascara noir et tout au plus un peu de fard à paupières dans les tons beige et marron. Discret et élégant, cela me convient très bien. Les couleurs choisies sont donc plutôt sobres, et ça me va parfaitement ! Pas de fond de teint qui te donne l’impression d’avoir mangé trop de carottes ou de rouge à lèvres couleur tomate.

Comme à son habitude, elle commence par le teint puis les yeux. L’absence d’eye liner me paraît étrange dans un premier temps, mais je finis par m’y habituer.

maquillage de la mariée

Les minutes passent et je commence à stresser. En fait, ce n’est pas vraiment du stress mais plutôt un mélange d’excitation et d’impatience. Même si ma maquilleuse aimerait que je me calme, je ne peux m’empêcher de gigoter mes jambes dans tous les sens.

Même si je suis un peu stressée, je sais que tout ira bien. Je pense à M. Chocolat qui finit les préparatifs à la salle, il doit sûrement bouillonner d’impatience d’y être lui aussi. J’ai envie d’être à ses côtés et j’aimerai lui dire “Oui” là tout de suite !

maquillage de la mariée

Allez, plus que quelques heures d’attente… Je pense à nos parents qui doivent être en train de s’agiter pour être à l’image de leur rôle. Même si notre seul mot d’ordre était de venir comme ils le désirent, il est normal qu’ils stressent aussi. Après tout, ils marient chacun leur premier enfant, et ce n’est pas rien.

Nos amis aussi doivent être surexcités de participer au premier mariage de la bande. Il faut dire qu’on a eu droit à des “Alors, pas trop stressés ?” toute la semaine. Question à laquelle nous répondions tout naturellement “Non, pas du tout.”.

Ça y est, je suis à nouveau détendue. Juste le temps de mettre le rouge à lèvre, faire quelques retouches de maquillage, et je suis fin prête.

maquillage de la mariée

Le temps passe vraiment vite. Je demande à ma belle sœur d’appeler M. Chocolat pour s’assurer qu’il a bien cherché les sandwichs du midi. J’ai l’impression de jouer au téléphone arabe à échanger des informations à trois. Lui ne comprend pas ce que je veux, et moi je ne comprends pas ce qu’il ne comprend pas… De quoi me rendre folle.

Surtout qu’il n’a pas le temps, apparemment sa mère a débarqué avec du chauffage (??? sur le moment, je ne comprends pas trop). Je le sens agacé, donc je n’insiste pas. Ma solution de secours efficace est d’appeler beau-frère pour qu’il s’occupe des sandwichs. Problème réglé.

Le maquillage fini, je quitte ma belle-sœur et ma maquilleuse. Direction la maison pour passer à l’étape suivante de la préparation : la coiffure.

Quelques semaines auparavant j’avais fait deux essais coiffure en institut. La 1ère fois, c’était une coiffure relevée mais détachée et bouclée sur un côté. Pendant les 3 heures qui ont suivi; les pinces me démangeaient horriblement et j’ai tout défait, très déçue. Pour le 2ème essai, je voulais tester une coiffure relevée avec – ce qu’ils appellent – un effet coiffé-décoiffé. Le résultat ne m’a pas du tout convaincu, j’avais l’impression de perdre 10 ans ! Et à mon âge, ça me fait retomber ado…

C’est comme ça que j’ai décidé de faire ma coiffure moi-même, sans faire le moindre essai avant. Oui je sais, c’est risqué. Mais franchement, après ces essais frustrants, je préfère faire une coiffure simple, quitte à ce que ça ressemble à une coiffure du quotidien (j’ai même envisagé de les laisser détaché).

Et les avis du genre “ça ne fait pas mariée”, je m’en moque ! Rebelle un jour, rebelle toujours.

Ma jolie témoin toute pimpante n’est pas du tout rassurée que l’on n’ai pas fait d’essai avant, mais je lui dit que je pourrai avoir une choucroute sur la tête, je me marierai quand même ! Ça a suffit pour la faire rire et se détendre…

coiffure DIY mariée

On fait donc 4 ou 5 essais de coiffures avec différentes pinces et barrettes achetées chez Claire’s quelques jours plus tôt. Finalement, je me décide sur une petite pince croco qu’il m’arrive de mettre pour aller bosser et quelques fleurs argentées.

coiffure DIY mariée

Quelques boucles, une bonne tonne de laque et le tour est joué. En 50 minutes top chrono, c’était réglé, et j’ai même pu manger mon sandwich entre deux coups de brosse !

coiffure DIY mariée

Au final, la coiffure est très simple. Peut-être même un peu trop simple pour certains, mais l’important est que je marie pour moi et pas pour les autres. Ça a d’ailleurs beaucoup plu à M. Chocolat !

Je me sens comme une princesse qui se préparer à rejoindre son prince au bal. Mais il manque encore une chose primordiale…

La suite au prochain épisode.

Toutes photos : Steeve Josch

Et toi, tu as été déçue par des essais de coiffure ou de maquillage ? Tu as décidé de le faire toi-même, ou bien tu as persévéré afin de trouver un professionnel qui te convienne ? Raconte !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



3 commentaires sur “Mon mariage chocolaté : un maquillage sobre et une coiffure improvisée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *