Mon mariage civil en petit comité : place à la fête

Après la cérémonie civile et la séance photos, place à la suite des festivités. Nous nous sommes rendus dans un premier temps dans une brasserie réputée de notre région. Nous étions en petit comité (20 personnes) mais nous n’avions pas le courage de faire ça chez nous. Nous avions cependant envie d’un peu plus d’intimité que dans un restaurant traditionnel. Nous avons donc trouvé un bon compromis : privatiser la véranda de la brasserie rien que pour nous.

Un cadre intimiste et en pleine nature

Le cadre était idéal, la brasserie étant localisée dans un domaine verdoyant. De la véranda, nous avions donc vue sur tout le jardin. Lorsque nous sommes arrivés à la brasserie, nous avons d’abord été accueillis par l’équipe en grande pompe et ensuite nous avons découvert la véranda préparée pour l’occasion.

Nous n’avions pas prévu de décoration particulière (n’ayant pas de budget pour ça), mais le cadre était tellement joli que ça n’était absolument pas nécessaire. Deux tables de 10 personnes étaient dressées et des manges-debout étaient installés pour l’apéro.

L’avantage d’avoir privatisé la véranda, c’est également que nous avons pu passer notre propre musique. Les semaines d’avant, nous avons préparé une playlist de 6 heures dont je suis particulièrement fière. Ayant des goûts musicaux très éclectiques, notre playlist mélangeait tous les morceaux que nous aimons mon mari et moi, que ce soit de la musique française, anglaise ou bien entendu grecque. Du coup, la musique passait de Snow Patrol à Stromae, de Sinatra à Cold Play, de Beyoncé à Brel, de Dalaras* à Pix Lax**.

Entendre passer les musiques que nous aimons et qui nous tiennent à cœur durant toute la réception et le repas nous a vraiment fait nous sentir totalement chez nous à ce moment-là. Mon père a également apprécié d’entendre des grands classiques grecs qui ont bercé mon enfance. Il était étonné mais fier qu’on ait choisi ces morceaux pour notre playlist.

* Un chanteur traditionnel grec
** Un groupe de rock grec

Déjeuner de notre mariage civil

Crédits photo : Photo personnelle

La réception en toute simplicité

Nous avions tout d’abord une réception d’un peu moins d’une heure. Plusieurs zakouskis ont été servis, mais le zakouski qui a eu le plus de succès était… les minis-burgers. Comme quoi, ça ne sert pas toujours à grand-chose de faire des choses sophistiquées.

Mini burgers pour le déjeuner de notre mariage civil

Crédits photo : Photo personnelle

Cette réception était très conviviale. N’étant qu’une vingtaine, nous avons pu discuter avec chacun de nos invités et il était aussi possible d’interagir avec tout le monde. Je garde un excellent souvenir de ce moment.

Un moment qui me fait encore sourire aujourd’hui est le « fameux » discours de mon mari. Après avoir trinqué, nos invités ont chanté en cœur, « un discours, un discours, un discours,… ». Mon mari n’est pas vraiment un grand bavard mais il a quand même pris la parole pour dire… « Merci à tous d’être là ». Nos invités attendaient la suite, mais il n’y en avait pas. Après un petit blanc tout le monde s’est mis à rire. Après ça, on s’est promis de préparer un meilleur discours pour le mariage religieux. Chose qu’on a bien entendu pas fait, mais j’y reviendrai plus tard.

Le repas et un petit couac dans nos choix

Après la réception, tout le monde s’est assis et le repas a été lancé. Nos invités avaient le choix entre deux entrées et deux plats que nous avions sélectionnés quelques jours avant. Autant le dîner pour le mariage religieux a été méticuleusement réfléchi pour éviter le choc culturel pour certains de nos invités, autant pour ce repas-ci, on a choisi selon nos goûts sans réfléchir plus loin. Grave erreur…

Pour l’entrée, nous avions le choix entre un carpaccio de bœuf ou un carpaccio de gambas. Comme la majorité des grecs, mes parents ne raffolent pas des plats non cuits. Du coup, ils ont choisi les gambas, sans réaliser qu’il s’agissait également d’un carpaccio.

Quand les entrées sont arrivées et qu’ils se sont rendus compte que ce plat était également cru, il leur était impossible d’y toucher. Ça m’a vraiment beaucoup ennuyé sur le moment et j’ai regretté de ne pas avoir réfléchi plus longuement à notre sélection de plats. Heureusement, ça n’a pas entaché plus que ça ma bonne humeur et surtout le plat principal très copieux a fait oublier ce petit couac.

Menu pour le déjeuner de notre mariage civil

Crédits photo : Photo personnelle

Le dessert : de la glace sinon rien

Après notre repas copieux, même pour ceux n’ayant pas mangé l’entrée, il était temps de passer au dessert. N’étant absolument pas une mangeuse de gâteaux ou de pâtisseries de toute sorte (si, si, promis, c’est possible de ne pas aimer le sucré), nous avons opté pour un gâteau glacé. Celui-ci était succulent. Le seul inconvénient est que ce n’est pas du tout évident à couper. Comme tu peux le voir en photo, on y a mis toutes nos forces.

Notre gâteau a été apporté sous la musique de Snow Patrol ‘Just Say Yes’. C’est également un des jolis moments de la journée. C’est aussi le morceau que nous avons choisi pour le teaser de notre mariage religieux, mais ça tu ne le verras que dans quelques semaines.

Gateau glacé pour notre mariage civil

Crédits photo : Photo personnelle

Gateau glacé pour notre mariage civil

Crédits photo : Photo personnelle

Une fin de soirée remplie de fous rires

Après un repas et un service impeccable dans la brasserie, nous avons terminé la soirée chez nous. En bon gentleman, mon mari m’a porté jusqu’à l’intérieur de la maison, suivis de nos invités.

Nous avions prévu divers fromages, charcuteries et autres apéro pour nous accompagner dans la soirée. Nous pensions que nos invités viendraient uniquement boire un dernier verre chez nous avant de rentrer. C’était sans compter sur leur bonne humeur et leur envie de faire la fête avec nous jusqu’au bout. Ils sont en effet pour la plupart restés jusqu’à tard dans la nuit. L’ambiance était parfaite et les fous rires mémorables.

Apéro dînatoire pour notre mariage civil

Crédits photo : Photo personnelle

Je dois avouer que lorsque le dernier invité est parti, j’ai eu un énorme coup de fatigue. Je n’avais jamais ressenti une telle fatigue avant, au point où nous avons tout laissé comme ça et nous sommes allés nous coucher tout de suite avec mon mari. Tu vas me dire, rien d’exceptionnel là-dedans mais, pour une maniaque comme moi, c’était une grande première (et probablement dernière). Je pense que tout le stress, le bonheur, l’excitation et l’émotion de la journée sont tombés d’un coup.

Dans l’ensemble, cette journée a été presque parfaite, mais il faudra attendre le prochain article pour mon bilan complet de la journée.

Et toi, où as-tu célébré ton union civile ? Que fais-tu comme repas ? As-tu eu le choix des plats ? Que comptes-tu faire ensuite pour le reste de la journée ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Mon mariage civil en petit comité : place à la fête”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *