Mon Wed’Upgrade : mangeons !

La dernière fois, je t’ai laissée sur l’ouverture du buffet… Je n’ai malheureusement que peu de photos à te montrer. L’affluence a été massive ! Ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Préparation des pop-corn // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Préparation des pop-corn

Côté organisation

Nous avions choisi de présenter le buffet dans l’enceinte du Prieuré, l’esplanade de la cérémonie devant servir à installer des tables pour les gens souhaitant manger assis. Malheureusement, le vent s’est levé amenant le froid avec lui – 2 semaines après la canicule, ça fait râler !

D’une part, aucun de mes petits pots à couverts, bougies, serviettes, etc., n’a vraiment subsisté, et les gens sont restés, très logiquement, dans l’enceinte close du Prieuré, à l’abri du vent. J’ai cru apercevoir quelques hommes prenant en charge le déplacement des tables et, comme par magie, au bout de quelques minutes, plusieurs tables avaient été rapatriées dans la cour. Exit donc la jolie disposition bougies-pots à couverts-serviettes mais, à ce moment-là, ça ne m’a pas semblé des plus prioritaires !

Vue de la cours lors du repas // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Vue de la cour

Avec le recul, je pense que le froid a légèrement coupé l’appétit des invités, qui n’ont pas forcément eu l’envie de s’assoir trop longtemps ! Résultat : une tonne de nourriture en trop (même si, même sans le froid, nous avions bien évidemment trop prévu…)

Côté nourriture, les pops !

Dans l’ensemble, les options proposées ont toutes reçu un bon accueil, avec en top 1 nos wraps (que je n’ai même pas eu le temps de goûter !).

Les paniers de légumes ont aussi reçu un franc succès, tout comme les sauces maison.

Les hot-dogs ont surpris quelques-uns de nos invités plus âgés mais je n’ai, à ma connaissance, pas eu de réflexions à ce sujet. Côté “jeunes”, l’idée a été plus que bien accueillie !

Préparatifs du repas fait maison // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Maman en cuisine !

Le gâteau, finalement bien peu spectaculaire, car j’ai préféré passer une bonne soirée avec mes témoins la veille au soir plutôt que de finir par me pendre avec de la pâte à sucre, a été très apprécié niveau goût. Alors oui, j’aurais aimé qu’il soit plus “pro”, mais il fallait se rendre à l’évidence : ayant fait 3 fois dans ma vie de la pâte à sucre, sauf miracle, c’eut été très étonnant d’avoir un wedding-cake nickel ! Malgré tout, il était très bon, on nous en reparle encore.

Découpe du wedding-cake // Photo : Thibaut Mazen

Crédits photo : Thibaut Mazen

Découpe du gâteau

Côté boisson, mis en part les traditionnels vins blanc, rouge, rosé, l’option de proposer de la bière artisanale – a fortiori une bière presque faite pour nous, par un ami dont je te reparlerais très vite – a énormément plu. La tendance “friendly beer” nous était bien entendu favorable, mais c’est un des choix qui a fortement marqué l’identité de notre repas et qui nous représentait très bien.

Bière brassée par un ami pour notre mariage // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

À boire tavernier !

Nos verres sérigraphiés pour le mariage // Photo : Pierre Grasset

Crédits photo : Pierre Grasset

Nos verres sérigraphiés pour l’occasion

Et toi, sais-tu déjà ce que tu serviras à tes invités ? As-tu décidé de passer par un traiteur professionnel ou proposeras-tu un repas fait maison ? Dis-moi tout !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



10 commentaires sur “Mon Wed’Upgrade : mangeons !”

  • Yeah, la suite du mariage de Madame Mymakao ! J’attendais le récit de ton repas avec impatience ! Et ca avait l’air trop top ! C’est dommage pour le temps, mais tes invités ont l’air d’avoir assuré !

  • Enfin la suite du wed’upgrade 🙂 Malgré le vent je ne vois que du bonheur sur tes photos !
    Et la déco de l’extérieur est superbe.

  • Pour nous ça sera comme toi, du fait maison ! Ça me rassure de lire des témoignages où ça se passe bien, ça m’enlève un peu de pression.
    Trop fort l’épée à côté du gâteau !! Vous l’avez coupé avec ?? 😀

    • Oui, c’est une idée de mes beaux-parents, sortie du chapeau en derrière minute. Je pense que c’est un truc qui vient d’Espagne… En coup cas c’était tres fun !

  • J’ai prévu comme toi un repas home made. Pour le coût (ils sont fous ces traiteurs !), mais aussi parce que je veux quelque chose qui nous ressemble vraiment, donc pas un menu tout fait, que toute la région a déjà eu, et en plus j’adore cuisiner, surtout quand c’est pour recevoir. J’ai prévu un goûter (on se marie à 15h) sur le lieu de la réception (gîte avec piscine), apéro dinatoire en entrée, plat à table et buffet de desserts : j’essaye de varier les choix au maximum pou que chacun y trouve son compte (même si les plus âgés risquent d’être un peu déstabilisés de ne pas avoir un vrai repas à table) . Beaucoup de boulot en perspective, mais moins que toi apparemment, je n’ai que 50 invités !
    Avais tu pris des serveurs pour réchauffer/réassortir les plats ? Ou est ce que tout était directement disposé sur les tables ?

    • Non, ce sont les équipes de copains de choc qui ont gérés. Mais on s’est pris la tête de nombreuses soirées pour l’organisation pour afin de minimiser autant que faire ce peu le boulo de nos dévoués amis pendant la fête… En sommes : pas d’entrée mais un apéro dînatoire, tout disposé sur le buffet / en réalité 50% sur les buffets – 50% dans le camion frigo mais il n’y a eu qu’à recharger une fois il me semble. Ensuite pour le plat “chaud” il n’y avait en fait que les saucisses fermières qui étaient chaudes, nous les avions faites précuire l’après-midi et nous avions loué un bain-marie électrique pour les tenir au chaud. Les intermèdes concert ont permis de “cacher” les changements de buffets :
      – 1er intermède musical : vidage des buffets apéro/entrée, muse en place et chauffe du bain-marie et disposition du plat chaud
      – 2eme intermède musical : vidage des buffets salés, mise en place du fromage et dessert.
      Mais il faut bien reconnaître que nos potes se sont totalement donnés …

    • J’ai pas mal écumée, je suis finalement passée par exaprint, car en tant qu’artiste en micro-entreprise j’ai un n° SIRET et dans le cadre d’un première commande, ils offrent une réduction, duc out c’était le plus avantageux. Niveau qualité, je ne suis absolument pas déçue, ils tiennent parfaitement bien, même après plusieurs passages au lave-vaisselle.
      Ceci dit hors réduction, ce ne sont pas les moins chers. Malheureusement je n’ai pas gardé mon listing de recherche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *