Mon mariage retour en enfance : le repas et les animations

Il ne reste plus rien du buffet de vin d’honneur et nous commençons donc à nous installer à nos places.

Ma belle-sœur nous avait demandé quelques temps avant le mariage si elle pouvait nous préparer quelques petits jeux. Je suis peut-être un peu coincée mais, et cela n’engage que moi, je n’aime pas du tout les jeux et les animations que j’appelle « pipi caca popo ».

Tu sais bien, ces jeux où tu dois par exemple mettre un ballon de baudruche entre tes jambes et un invité masculin doit venir le faire exploser avec une aiguille à tricoter entre ses dents. Ou bien encore ces jeux où tu dois enfiler des accessoires du plus ridicule au plus gênant.

Bref, ça, ce n’est pas du tout notre truc avec M. Goldorak.

J’avais donc fait une liste des NO WAY (pas moyen*) pour ma belle-sœur et malgré des temps d’animation un peu longuets, elle s’en est bien tirée !

Elle nous propose un jeu inspiré des Z’amours, qui nous amuse tous beaucoup. Sans surprise, mes beaux parents avec leurs 34 ans de mariage explosent le score.

Jeux Z'amours pendant mariage

J’en profite pour faire un petit aparté… Le principe du jeu était de répondre à des questions parfois un peu intimes (sans vulgarité aucune) et mon beau-père s’est prêté au jeu avec beaucoup d’humour et de sincérité. Une semaine plus tard, une amie me parle d’un article paru sur le célèbre blog d’une mariée fâchée où les prestataires racontent les pires fails des invités à un mariage. Dans cet article, un prestataire relate une anecdote qu’il qualifie de si gênante que « les invités ne savaient plus où se mettre ». Ce même prestataire précise qu’il s’agit de son premier mariage de l’année et qu’il a eu lieu la semaine d’avant.

Eh oui, il s’agissait bien de mon beau-père et de l’une de ses confessions durant ce jeu. Le problème, c’est que comme le prestataire avait mentionné notre mariage explicitement sur sa page Facebook, n’importe qui pouvait faire le recoupement. (Accessoirement, le jour J, personne n’était mal à l’aise, tout le monde riait de bon cœur. J’ai quand même posé la question à quelques invités pour en être sûre).

Je n’ai que très moyennement apprécié de voir des choses privés exposées publiquement, sur un blog très fréquenté qui plus est. Bon, je n’en ai pas voulu au prestataire, d’autant que c’est une personne réellement très gentille et pas du tout animée de mauvaises intentions, mais tout de même, ça m’a un peu « retournée ».

Alors messieurs mesdames les prestataires, n’oubliez pas votre devoir de confidentialité, s’il vous plaît…

Pour déterminer l’ordre de passage du buffet, on a prévu un petit jeu de danse famille contre famille : sur 4 minutes environ, plusieurs styles de chansons défilent et les danseurs doivent improviser. Évidemment, j’ai pris soin de choisir des chansons un peu ridicules pour amuser tout le monde. Par exemple, la danse de Rabbi Jacob ou encore Jean Petit qui danse. Ce fut d’ailleurs très drôle de voir des grands gaillards rester 2 secondes dubitatifs sur les premières notes de One Direction et de se mettre à se trémousser ensuite !

Grâce à Entre Amy’Studio, notre vidéaste, tous ces moments sont immortalisés et je ne me lasse pas de les regarder.

L’après midi passe très vite : on danse, on s’amuse et le candy bar disparait progressivement sous l’assaut des petits et surtout des grands !

candy bar wedding cake goldorak

Crédits photo : BabouchKA

candy bar

Crédits photo : Un invité

Toujours dans notre thème souvenirs d’enfance, nous ouvrons le bal sur I need you des 3T. Souviens-toi, les neveux du roi de la pop ! C’était un joli moment mais il fut un peu gâché par quelques invités qui ont choisi précisément ce moment pour s’en aller et donc venir nous saluer.

Couple mariés première danse noir et blanc

Crédits photo : BabouchKA

Vient le moment de l’arrivée des gâteaux. Comme je te le disais, nous n’avions pas de pièce montée de choux mais plutôt plusieurs gâteaux différents faits par mon mari la veille au soir ou le matin de la cérémonie (autant te dire qu’il n’a pas chômé !).

On éteint les lumières et on allume les feux de Bengale au son de la marche impériale de Star Wars. Notre cake topper personnalisé est parfaitement mis en valeur et il trône fièrement sur une étagère dans notre salon aujourd’hui !

Crédits photo : BabouchKA (à gauche) et photo d'un invité (à droite)

cake topper personnalisé

La journée s’achève, on commence avec Mr Goldorak à être vraiment épuisés et Belle-Maman, super efficace encore une fois, commence à rationner le vin. Beau-Papa démarre finalement le barbecue pour le repas du soir vers 22h30 et malgré la quantité de viande que nous avions prévu, il n’en est là encore rien resté !

Nous n’avions pas prévu à la base de faire un repas pour le soir, nous avons cédé pour faire plaisir à mon beau-père mais du coup, après quelques blind tests et un jeu des chaises très dynamique, c’est sans scrupules que nous annonçons la fin de notre belle journée vers minuit et demi. Nous souhaitons à nos invités une belle nuit et après avoir rangé un peu (un peu, hein !), nous rentrons à la maison, exténués mais heureux de cette journée, malgré les quelques couacs et les imprévus de dernière minute.

Et toi ? Des jeux originaux et amusants ? Un prestataire indiscret ? Des gâteaux faits-maison par le marié ? Raconte ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



1 commentaire sur “Mon mariage retour en enfance : le repas et les animations”

  • J’aime beaucoup votre candy-bar et le cake-topper ! 🙂
    Et la photo de votre première danse est très touchante… (je ne comprends pas que les invités n’aient pas attendu trois minutes avant de vous dire au revoir !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *