Les astuces de mon mariage arc-en-ciel : notre rainbow cake !

Autant, pour le dîner, on ne s’est pas trop foulés… Mais alors là, pour le gâteau, on a mis le paquet !!!

Wedding cake au citron, à quatre étages et recouvert de pâte à sucre blanche, avec une surprise à l’intérieur. Non, pas une strip-teaseuse ! Regarde plutôt par ici :

Gâteau de mariage arc-en-ciel DIY

Eh oui, un gâteau arc-en-ciel ! Il est bôôôôôô hein ? Je peux te l’avouer ici : s’il y a bien deux choses dont on est incroyablement fiers à propos de notre mariage, c’est 1) la cérémonie laïque, et 2) notre wedding cake !

J’ai eu l’idée du gâteau avec des couches multicolores tout au début, sans savoir que ce serait possible, plutôt comme un rêve, une envie irréalisable.

Lorsque nous sommes allés au salon Love etc, nous avons rencontré une pâtissière, qui nous a expliqué que c’était tout-à-fait possible, qu’elle cuisinait avec des produits naturels et que le devis s’élevait à 17€ la part, soit 2000€ le gâteau, frais de déplacement inclus.

Ahem ! On a fait un grand sourire, dit qu’on allait y réfléchir, et tourné les talons sans demander notre reste. Et comme d’habitude, Google a été notre ami. On a rapidement trouvé plusieurs recettes de pâte à gâteau, la technique pour construire les étages et tout le matériel nécessaire. Comme on habitait déjà à Londres et que les Anglais sont hyper fans de pâtisserie, trouver de la pâte à sucre, des colorants et des arômes est super facile !

Nous n’avons fait que deux tests : un test pour la recette de la pâte à gâteau, et un test pour s’entraîner à poser de la pâte à sucre. Le jeudi avant le mariage, on a fait notre gâteau, sans savoir s’il serait comme on avait prévu !

Nous n’avions qu’un seul four à disposition.

Nous avons donc décidé de faire une seule grande génoise par couleur. Pendant qu’une génoise cuisait, on préparait la suivante.

  • La préparation : Chaque génoise était montée à partir de 9 œufs battus en neige : le batteur électrique a bien chauffé !

Nous avions testé des colorants en gel, avant de nous rabattre sur des colorants en poudre, car la couleur reste éclatante même après la cuisson. Par ailleurs, les génoises étaient aromatisées au citron. D’ailleurs, petit conseil : plutôt que d’acheter de l’arôme artificiel à un bras et demi, achète plutôt un flacon d’huile essentielle en pharmacie !

  • La cuisson : Pour cuire nos génoises, nous avions acheté 2 grands moules circulaires de 35 cm de diamètre.

Et pour couper les génoises en 4 épaisseur, quoi de mieux qu’une scie à étages ? Eh oui, ça existe ! Une fois que les génoises ont toutes refroidi, Loulou les a découpées grâce à cette scie. On avait maintenant 20 disques de génoises multicolores de 35 cm de diamètre posées un peu partout dans la cuisine.

  • La découpe : L’étape suivante : découper les génoises à la taille de l’étage.

Pour cela, rien de plus simple. Nous avions acheté des socles en carton pour monter chaque étage séparément. Il nous a donc suffi de poser chaque socle sur les génoises et de découper autour, façon pochoir.

  • Le montage de chaque étage : Pour lier nos différentes couches de génoise, nous avons choisi d’étaler une couche de mascarpone entre chaque disque de génoise.

Il faut bien laisser le mascarpone à température ambiante, et le battre vigoureusement pour qu’il s’étale facilement. Sinon, la génoise se déchire. Et puis il faut aussi faire attention à empiler parfaitement les couches, sinon ton gâteau va ressembler à la tour de Pise !

  • La pâte à sucre : En Angleterre, nous avons trouvé des rouleaux de pâte à sucre déjà étalés.

Ça ressemble à un rouleau de pâte feuilletée, que tu achètes dans n’importe quel supermarché. Avec ça, super facile de recouvrir le gâteau ! Sur l’étage du bas, ça a été plus compliqué, car le diamètre était trop grand : le disque de pâte à sucre ne recouvrait que le dessus. Nous avons dû poser un grand ruban de pâte à sucre autour de l’étage, pour cacher les flancs du gâteau. De loin, ça allait, mais de près ce n’était pas très bien fini. On aurait peut-être dû s’entraîner un peu plus.. !

  • Le montage du gâteau final : C’est à cette étape que je sais que j’ai épousé le bon.

Loulou a potassé pendant quelques après-midi des tutoriels surYoutube, pour apprendre à construire et faire tenir un gâteau à étages. Je te dévoile ses secrets : chaque étage doit reposer sur un socle en carton, idéalement de la même taille que l’étage (check !).

Ensuite, tu dois te munir de bâtonnets en bois, un peu plus gros que des baguettes chinoises. Tu vas devoir planter les bâtonnets dans les étages, pour que le socle de l’étage du dessus repose sur les bâtonnets plantés dans l’étage du dessous, et pas sur le gâteau lui-même. Tu me suis toujours ?

Nous, nous avons choisi de planter 10 bâtonnets dans l’étage tout en bas, 8 dans le suivant, et 6 dans celui d’après. Evidemment, tu ne plantes pas de bâtons dans le petit gâteau du haut ! Coupe chaque bâtonnet de façon à ce que sa longueur soit exactement la hauteur de ton étage + 1 millimètre, de façon à ce que le socle de l’étage n’affaisse pas ton étage inférieur. Plante ensuite tes bâtonnets de façon géométrique et plutôt sur la périphérie du socle de l’étage supérieur, pour répartir le poids de façon optimale. Tu n’as plus qu’à poser tes étages les uns sur les autres !

  • La touche finale : Si, comme nous, tu n’es pas très douée avec la pâte à sucre, le bas de chaque étage, à l’endroit où tu coupes la pâte à sucre, n’est pas très beau.

Qu’à cela ne tienne : un joli ruban en satin, une agrafe, et le tour est joué !

Gâteau de mariage arc-en-ciel DIY

Je ne t’ai pas dit : j’ai voulu garder l’extérieur du gâteau le plus simple possible, tout blanc ou presque.

Parce qu’en fait, la surprise… C’est l’arc-en-ciel, à l’intérieur ! Et je voulais absolument une chose : que les invités fassent « Ooooh » quand on couperait le gâteau. Et devine quoi ? C’est exactement ce qui est arrivé ! Nous étions aux anges, et pas peu fiers de nous, sur ce coup ! Surtout qu’on avait fait les proportions pour 100 personnes, que nous n’étions que 70 et qu’il n’en est pas resté une miette le soir-même !

Toutes photos : Ben & Aurore Photos

Alors ? Comment tu le trouves, notre wedding-cake ? Tu savais comment en réaliser un ? Tu te doutais que c’était possible ? Tu paierais 2000€ pour ton gâteau de mariage, toi ? Dis-moi ce que tu en penses…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



37 commentaires sur “Les astuces de mon mariage arc-en-ciel : notre rainbow cake !”

  • Il est sublime ce gâteau, quel boulot ! Je note bien toutes les astuces pour faire le montage et je vais essayer très bientôt c’est trop joli. En tout cas je comprend votre fierté, il y a de quoi !

  • superbe!!!surtout quand moi meme j’ai experimentée la pate a sucre,je sais que c’est pas évident!!mais moi j’avais fait moi meme la pate a sucre…..franchement vos mieux l’acheter toute prete!mais ma fille était aux ange avec son gateau:une barbie la robe étant le gateau.Mais personnelement je trouve ces gateaux bien plus beau que bon!bien trop sucré!et toi ce n’était pas le cas?en tout cas un grand BRAVO!!!

    • Waouh un gateau Barbie ! Bravo !
      Sinon notre gateau n’etait pas trop sucre car nous avions pris une recette francaise et pas anglaise… C’etait une genoise toute simple, la meme que les grands-meres utilisent pour faire les gateaux roules a la confiture 🙂
      Le sucre est surtout apporte par la pate a sucre donc il ne faut pas en mettre une trop grosse couche ! Mais comme le gateau etait peu sucre ca n’etait pas ecoeurant du tout 🙂
      Au final ce qui a le plus derange certains ca a ete de manger les couches bleues et vertes du gateau ^^

  • Wahou quel travail ! J’en ai déjà cuisiné un (à un seul étage) et c’est du boulot. Alors là 4 étages, tu as toute mon admiration.
    J’aimerai bien faire la même chose pour mon mariage, et j’aimerai savoir au niveau timing comment tu t’y est pris. Tu as fait les génoises le jeudi. Mais j’imagine que la crème et la pâte à sucre ont été posées au dernier moment ? Et pour le transport ? Chaque étage séparés et ensuite montés sur le lieu ?
    Bref beaucoup de questions pratico – pratique !

    • Alors on a fait le gateau le jeudi. On a commence le matin a 9h, ca nous a pris jusqu’a 13h pour la cuisson des genoises (45 min par grosse genoise de couleur). Ensuite on a monte chaque etage : genoise + mascarpone + genoise + mascarpone + etc : 1h seulement
      Et enfin on a pose la pate d’amande (pour eviter le transfert des couleurs sur la pate a sucre) puis la pate a sucre. Il a fallu etaler la pate d’amande mais pour la pate a sucre avec les rouleaux tout prets c’etait rapide, il n’y a que l’etage du dessous qui etait dur a faire, donc je dirais 2h.
      On a tout fait le jeudi car la pate a sucre empeche l’humidite du gateau de s’echapper et donc il ne se desseche pas !
      Pour la conservation, on avait un petit frigo (type frigo des kitchenettes d’appart etudiant ^^), qu’on avait vide de ses etageres, et le gateau etait dedans. Normalement tu ne dois pas mettre la pate a sucre au frigo sinon elle se craquelle a cause de la secheresse. Nous c’est un peu le contraire qui s’est produit, l’eau a condense sur le gateau. C’est pour ca qu’il est super luisant sur les photos : il etait recouvert d’une pellicule d’humidite !

      (Au fait : on etait sur le lieu du mariage toute la semaine precedente, donc pas de transport a prevoir – sauf les 100m a pied entre le frigo et le lieu du mariage)

  • Bon, c’est officiel : on peut vous adopter ?
    On adore ! Grumpf est en train de rêver face au gâteau et moi je m’imagine déjà en train de le faire. 😀
    BRAVO !

    • Si vous avez une journee de dispo deux-trois jours avant le mariage je ne peux que vous conseiller de le faire. Evidemment il vous faut une brigade de petites mains au top pour faire les autres trucs prevus ce jour-la pendant que vous etes a la tambouille… Mais honnetement, la reaction des invites vaut tout l’or du monde !

      • Nous réunissons tous nos amis très proches dès le mercredi. On fait une colonie de vacances en fait… Et nous avons déjà plusieurs brigades, alors cette idée m’irait parfaitement 🙂
        Merci tout plein

        • Tiens, tiens, toi aussi tu emploies l’idée de “colonie de vacances”…
          Moi du coup, je parle pas de brigade mais d’ateliers, c’est mon esprit animatrice de colo jusqu’au bout 🙂

          • Mais, ça suffit de faire tout comme moi toi aussi ! C’est dingue !
            Non mais c’est surtout qu’en cuisine on appelle des brigades. On a aussi des ateliers 🙂 (mon côté prof et directrice de colo… )

  • super idée et il est très beau j’adore les couleurs qui ressortent comme ça!!
    tu l’as fait combien de temps en avance?
    je rêve d’un wedding cake mais comme tu dis mettre 2000€ dans un gâteau c’est un peu beaucoup!

  • Mille mercis pour ce post !!! Je crois que je vais me lancer, ce gâteau est magnifique et c’est exactement ce dont j’ai envie de proposer à mes convives.

  • Bonjour Mlle Raviole ou plutôt Mme maintenant 😉

    Bravo pour ton raimbow cake il est magnifique, je croyais que c’était fais exprès le coté brillant j’allais te demander comment vous aviez fait!

    Je n’en ai jamais fait au citron il faudrait que je teste ta recette avec les huiles essentielles!

    Par contre pourrait tu me dire si il existe un site anglais ou on peux acheter de la pâte à sucre prête à étaler?! Car j’ai déjà essayer mais le résultat n’était pas aussi net que le votre!

    Merci pour ton aide et encore félicitations pour votre mariage et le magnifique gâteau!

  • J’avoue c’est joli, et ça représente beaucoup de travail pour ce résultat. Effectivement, c’est surprenant et amusant…
    Mais personnellement, ce type de gâteau ne me fait pas du tout rêver.
    Des goûts et des couleurs…de l’arc en ciel !

  • Wow et MIAM !
    Tu es vraiment de bons conseils pour notre big DAY on pensait aussi à se lancer dans la création d’un joli gâteau à nos couleurs.
    Encore merci pour les photos et précisions techniques.

  • Tout le monde l’a déjà dit mais je ne résiste pas à l’envie de vous l’écrire moi aussi : ouahou !!! il est superbe ce gâteau, et quel courage de l’avoir fait vous-même ! bravo 🙂

  • Super beau, bravo ! Ce n’est pas le genre de gâteaux qui me tente mais je dois reconnaitre que c’est beau, surprenant, admirable surtout en fait maison.

  • Bonjour,
    Tout d’abord bravo pour votre création quand on sait le boulot que ca demande… Cependant je me dois de mettre en garde les personnes qui voudraient s’y essayer ; en effet ; travailler avec du mascarpone pendant un laps de temps conséquent en étant hors frigo représente un grand risque de développement de bactéries… Il faut savoir que la Pate à sucre ne va pas au frigo car le sucre réagit à l’humidité (ce qui a donné cet aspect brillant au votre) et risque de fondre… donc selon la déco et la finesse de celle-ci les mariés pourraient voir leurs efforts réduit à néant.
    De plus l’agrafe est elle aussi très peu recommandée pour ces même raisons… Le contact alimentaire reste quelque chose de délicat et si vous avez quelqu’un dans l’assemblée d’un peu fragile à cela faites attention. Préférez une colle alimentaire qui évitera tous soucis.
    Mais je reconnais que 13€ la part c’est un sacré budget… Heureusement certain professionnel ne sont pas à ce prix là…
    Quand à la pate à sucre on la trouve en rouleau en France à un prix correct ce qui evite de payer les frais de port…
    Et pour ceux qui se posent la question de sucré je valide à 100% votre commentaire sur les recettes françaises qui gagnent à être faite pour compenser le taux de sucre apporté par la pate à sucre. Cependant il faut savoir que ce sont des gâteaux dont les parts se coupent en cube ce qui fait qu’il y a très peu de pate à sucre par parts et donc on retombe sur nos goûts français…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *