Mon mariage chocolaté : la cérémonie civile

Et voilà, nous sommes à la Mairie !

L’adjoint au maire nous accueille à l’entrée, puis nous dirige vers la salle des mariages, au 1er étage…

à la mairie

Nous nous installons autour d’une immense table ovale, qui occupe presque tout l’espace de la salle. Une quinzaine d’invités peut s’asseoir avec nous et les autres restent debout, tout autour. On est quand même 90 à pouvoir entrer dans cette pièce. Ce qui est assez drôle, avec cette configuration, c’est d’avoir une grande majorité de tes invités en face de toi, contrairement à la plupart des salles de mariage où les invités sont derrière toi…

Du coup, je commence à faire de grands “coucou” à tout le monde, des bisous à gauche, des sourires à droite… Mais ça ne dure pas longtemps, l’adjoint au maire prend la parole pour commencer son discours.

Là, je t’avoue que je n’étais pas super à l’aise… Beaucoup de blabla pour raconter l’histoire des romains qui sont passés par là, de longs éloges pour complimenter la ville de Kembs et quelques blagues pour nous motiver à faire des enfants ! C’était assez ennuyeux. En plus, tout le monde me regardait…

J’étais prise entre le “Je reste sérieuse et je me concentre sur ce qu’il dit” et le “J’ai envie de regarder tout le monde autour de la table”. D’ailleurs, quelques copines m’ont dit par la suite que je faisais des mimiques bizarres avec ma bouche, un mélange de joie et de stress selon elles ! Finalement, je me suis simplement concentrée sur la main de mon bien-aimé, que je tenais fermement, et j’ai attendu patiemment.

Le grand moment arrive : l’adjoint au maire nous demande de nous lever, nous échangeons le fameux Oui et notre premier bisou de Monsieur et Madame !

Émotion des mariés

A mon grand étonnement, je ne pleure pas !

Petite anecdote : le grand-père de M. Chocolat s’approche de nous avec un billet de 5€, en nous disant “Ça, c’était avant”. Puis, il le déchire en deux et nous en donne une moitié chacun : “Et ça, c’est maintenant”. Ça nous a bien fait sourire. Nos grand-mère pleurent de joie et tous les invités sortent de la mairie.

Nous en profitons pour faire quelques photos avec le photographe, dont  l’une de mes préférées, d’ailleurs !

jeunes mariés

Les invités nous attendent sous les fameuses bulles (à vrai dire, on s’y attendait un peu). Et c’est avec surprise que j’aperçois une guirlande de fanions qu’ils ont accroché à la fenêtre de notre appartement, avec l’inscription “Just Married”, le tout cousu par ma belle sœur !

Vive les mariés

Puis c’est l’heure des félicitations. On ne sait pas vraiment comment s’y prendre, il y a des gens partout autour de nous. Alors on commence à se séparer… Grosse erreur ! Du coup, on se perd de vue, on discute 2 fois avec les mêmes personnes… C’est un peu le bazar, mais c’est amusant !

Ça fait vraiment super plaisir de voir enfin les personnes que je n’avais pas vues depuis longtemps et de pouvoir leur parler. Mais on ne reste pas bien longtemps devant la Mairie. Il fait faim et soif, c’est parti pour le cortège de 2 minutes !

Petit couac…

M. Chocolat avait garé notre voiture parmi les premières arrivées. Nous nous sommes donc retrouvé bloqués par une personne, qui n’avait décidément pas compris que les mariés sont censés partir en premier ! Elle a pris tout son temps pour finir sa conversation, avant de déplacer sa voiture… Entre-temps, mon frère avait des cadeaux à déposer à la salle. Il est donc parti avant nous, et malheureusement, les trois quart des invités l’ont suivi. Nous sommes donc partis parmi les derniers et le cortège s’est fait… presque sans nous.

Alors vraiment, pour nous ça n’a pas changé grand chose, pour 2 minutes. Mais pour des mariés qui ont loué une voiture exprès, c’est quelque chose à préparer à l’avance, hein, tout doit être bien pensé !

Toutes photos : Steeve Josch

Et toi, tu l’imagines comment, ta cérémonie civile ? Tu étais à l’aise ou tu avais le trac ? Et pour ton cortège : tout s’est bien passé ? Raconte ! 



2 commentaires sur “Mon mariage chocolaté : la cérémonie civile”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *