Mon mariage médieval : la cérémonie d’ouverture surprise 

La dernière fois, je t’ai laissée au moment où nous nous rendions au château pour nos photos de couple une heure avant le début des festivités.

Dernières répétitions !

Il est 16 heures, nous sommes au château où nous attend Alain notre ami photographe. Il y a aussi nos amis qui sont chargés de la cérémonie d’ouverture. Pas une vraie cérémonie laïque comme je te l’expliquais dans un précédent billet, vraiment une cérémonie qui devait donner le ton du mariage.

Pendant que nous posons dans le jardin du château, nos amis répètent. Nous apprendrons plus tard qu’ils n’avaient pas eu l’occasion de beaucoup se rencontrer pour bien mettre au point leur intervention et que, du coup, ils commencent un peu à baliser. C’est amusant de percevoir les éclats de leurs voix et dès que nous bougeons et nous approchons d’eux, ils se taisent.

Nous avons hâte de découvrir ce qu’ils nous ont concocté. Ils se sont également occupés du décor. À part nos vœux, nous ne nous sommes absolument occupés de rien pour cette partie du mariage. Nous leur avions présenté nos divers équipements qui pouvaient aisément servir de décor s’ils en avaient besoin et, hormis nos sièges curule et une petite table de camping, ils ont tout géré.

Il n’y a pas que nos amis qui sont là en avance pour répéter un peu, la troupe de danse et musique médiévale Facia Fusta est arrivée et commence à s’échauffer aussi.

troupe Facia Fusta qui s'échauffent

Nous sommes un peu cachottiers et nous voulions garder la surprise de nos tenues intacte pour la plupart de nos invités. Nous nous sommes donc cachés dans la salle de réception, une fois les photos terminées, en attendant que tous les invités soient là. Nous observions l’arrivée de nos convives cachés derrière le rideau des baies vitrées de la salle de réception.

Arrivée des invités

Nous en avons profité aussi pour régler quelques petits détails logistiques avec le traiteur. Et lui confirmer que le dressage des tables était parfait.

déco de table

Notre entrée, une surprise pour les invités !

Nous avions convié les invités à 17 heures, en nous laissant une marge d’une demi-heure pour les retardataires.

À 17 h 30, nous avons fait notre entrée qui a fait son petit effet. Le lieu de la cérémonie d’ouverture était en contrebas de la terrasse où serait servi le vin d’honneur. Précédés des musiciens et danseurs, puis de notre Loulou qui portait notre blason (entièrement réalisé par Chéri, couture et broderie aussi), nous avons traversé la terrasse et descendu la pente menant au jardin. Moment magique et émouvant de voir toutes ces personnes qui étaient là pour nous et qui, pour la grande majorité, était costumées.

arrivée mariés précédé des musiciens

arrivée des mariés

Un petit signe de la main et nous avons pris place sur nos sièges pour assister au spectacle à la cérémonie d’ouverture.

installation des mariés

La cérémonie, une totale surprise pour nous !

Nos amis craignaient de ne pas être dans l’esprit que nous souhaitions, d’en avoir fait un peu trop. Mais le résultat était au-delà de nos espérances. Il y a eu des jeux de mots, des clins d’œil à nos régions d’origine, un rituel (je vais y revenir), la lecture de nos vœux et l’échange des alliances. Tout y était.

Ils avaient hésité à utiliser le handfasting comme rituel (mais si tu sais bien Mme Lutine l’a fait à son mariage). Finalement, ils ont fait le rituel du cocktail à la sauce médiévale, et sans alcool (pour Chéri qui n’en boit pas). La couleur finale de la mixture nous a laissé dubitatifs, le bleu peinture d’une des potions nous a fait nous demander si vraiment ils allaient nous la faire boire. Et bien oui, et en plus c’était bon !

Nous avons pu ensuite échanger nos vœux. Chéri comme toujours avait soigné la forme, moi je me suis contenté d’une feuille A4 blanche imprimée à l’ordinateur. Je n’ai même pas pensé à tenter de colorer ladite feuille façon parchemin (une honte je vous dis !).

Sans nous être consultés sur le contenu, nous avons eu des vœux qui tendaient dans le même sens : des non-vœux. Toujours sur l’humour et le décalé.

Voeux de M. Ino

Nous avons ensuite échangé nos alliances. Petit moment de solitude, nous n’avions pas prévu de petite phrase ou de petit cérémonial. Mini-Moi a apporté le coffret qui contenait nos anneaux (nos préccciiiiiiieux, ahem pardon je m’égare). Et c’est un peu gauchement que nous nous sommes passés la corde au cou la bague au doigt.

Après le petit bisou obligatoire (enfin les bisous pour que tout le monde ait le temps de prendre la photo…), nous avons été entraînés par Facia Fusta dans une farandole qui avait pour but de rassembler les invités pour la photo de groupe dans les douves sèches.

Farandole pour la photo

Cher(e)s ami(e)s rendez-vous est pris au prochain article pour évoquer le vin d’honneur et la soirée…

Et toi, as-tu prévu de faire une entrée surprise pour tes invités ? As-tu construit ta cérémonie laïque ou tu n’auras qu’à te laisser guidée lors de ton mariage ? Raconte-moi !

 


Pssst ! Tu as besoin d’aide pour créer ta cérémonie laïque ? Pas de panique, Mademoiselle Dentelle est là pour toi ! Découvre le guide “Cérémonies laïques : Guide pratique pour une cérémonie qui vous ressemble” pour glaner toutes nos bonnes idées. Si tu fais appel à un proche pour officier celle-ci, je t’invite à faire un tour du côté de notre coaching de l’officiant afin de lui donner toutes les clés pour préparer et célébrer votre union ! ❤ 



11 commentaires sur “Mon mariage médieval : la cérémonie d’ouverture surprise ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *