Celle qui part à la quête de sa robe : les critères

La robe de mariée… Chaque bride-to-be rêve du moment où elle se mettra à sa recherche, qui s’apparente à une quête du Graal pour certaines d’entre nous. J’ai volontairement pris le temps avant de te parler de la mienne, peut-être car j’ai une pointe de regret en y repensant. Mais il est désormais l’heure pour moi de me lancer !  

Les critères pour choisir ma robe de mariée

Crédits photo (creative commons) : Tom Pumford

M-24… Où va t-on ?

J’ai débuté mes recherches deux ans avant la date fixée pour notre cérémonie d’engagement, soit pratiquement juste après la demande de Mister Simba.

Je sais déjà que je porterai deux robes distinctes et totalement différentes l’une de l’autre, pour chacun de nos jolis jours. Mon premier (et seul ?) caprice de future mariée, en quelque sorte…

Très tôt donc, je commence à m’intéresser de plus près au choix de ma Précieuse. LA robe qui fera de moi une véritable mariée aux yeux de Mister Simba et de nos invités. J’avoue que je suis davantage hésitante que pour ma tenue de cérémonie civile. Je me rassure en me disant que c’est le lot de toute jeune fiancée qui se respecte, n’ayant encore jamais essayé de robe de mariée et ne sachant pas quel style me mettrait le mieux en valeur. Je ne t’en avais pas parlé jusqu’à présent, mais il faut savoir que j’ai mis du temps à dénicher ma petite robe blanche pour la cérémonie civile alors que mes envies étaient beaucoup plus ciblées. Cette fois je me dis que la recherche sera peut-être plus rapide après tout.

Seulement je n’ai jamais rêvé mon mariage étant petite… je ne me suis jamais imaginée en robe de princesse digne du plus grand Disney… Je parcours Internet afin d’enrichir mon tableau d’inspirations et commence à m’imaginer dans certaines tenues.

Voici donc en quelques lignes, mes premiers critères de recherche :

  • Un style princesse de préférence, avec du volume sur le bas de la robe ;
  • Du sans-manche et on évite le bustier si possible ;
  • Quelques incrustations de brillants, mais pas trop ;
  • Un laçage pour fermer la robe, pas de boutons – ce point est davantage le souhait de Mister Simba, mais je mets un point d’honneur à lui plaire… et donc à écouter ses envies à lui aussi.
Les critères pour choisir ma robe de mariée

Crédits photo : Pronovias - Modèle Dracme (collection 2018)

Les critères pour choisir ma robe de mariée

Crédits photo : Sweetheart - Modèle 11036 (collection 2019)

Les critères pour choisir ma robe de mariée

Crédits photo : Divina Sposa - Modèle 19213 (collection 2019)

M-18… On affine ses préférences

Comme tu peux le constater, deux ans avant notre fête d’amoureux, je reste encore vague dans mes préférences et je n’ai pas vraiment d’avis tranché. Je me laisse la porte ouverte pour essayer des styles de robes auxquels je n’avais pas pensés et peut-être mes critères évolueront-ils au fil des mois ?

In fine c’est déjà le cas, avant même les premiers essayages. Je prends soudain conscience que je m’apprête à devenir Madame Simba dans quelques mois et des détails sur la robe qui me semblaient jusqu’à présent insignifiants prennent d’un seul coup toute leur importance.

Je revois donc mes critères de recherches, qui se définissent ainsi quelques mois plus tard :

  • On oublie le côté princesse avec trop de volume, mon dévolu se jette davantage sur les robes de style bohème, je craque littéralement sur le côté fluide et léger ;
  • Toujours pas de bustier (arggghhhh cette peur irraisonnée de le voir glisser au cours de la soirée !) mais je privilégie les manches (courtes, longues ou 3/4) plutôt que du sans-manche ;
  • Exit strass et brillants, toutefois ma préférence reste sur une robe au bustier travaillé avec de la dentelle notamment ;
  • Mister Simba est davantage ouvert à une fermeture boutonnée si elle est discrète, même s’il préfère toujours le laçage ;
  • Enfin, je rêve d’un dos nu…

Mon tableau d’inspirations s’est ainsi orienté différemment du précédent.

Les critères pour choisir ma robe de mariée

Crédits photo : Marie Laporte - Modèle Austin (collection 2019)

Les critères pour choisir ma robe de mariée

Crédits photo : Marie Laporte - Modèle Louiseville (collection 2019)

Les critères pour choisir ma robe de mariée

Crédits photo : Bo'M - Modèle BOM_024 (collection 2019)

Nous sommes alors à M-18 et je suis plus sereine (mais pas encore à 100%) à l’idée de commencer les essayages. Je continue d’épingler à tout va, tout en restant consciente que les robes que je repère n’entreront pas toutes dans mon budget – rien que la Dracme de chez Pronovias ou les modèles de Marie Laporte par exemple, explosent à eux seuls le montant maximal que mon côté rationnel ne souhaite pas dépasser.

Bientôt, il faudra sélectionner des boutiques de robes de mariée et prendre rendez-vous… Mais ça, c’est une autre histoire !

Tes critères de recherches ont-ils toi aussi évolué, voire totalement changé, au fil des mois ? Es-tu plutôt team princesse ou bohème ? Dis-moi tout en commentaires 🙂

Prendre des fleurs, des branches de coton, du bois, un peu de dentelle, une bonne centaine de yaourts ingurgités, des amis à foison, beaucoup d’huile de coude et une sacrée dose de bonne humeur… Mélanger le tout, servir avec le sourire : tu obtiendras un mariage printanier festif, tout en douceur et simplicité, mais surtout rempli d’amour ! Je m’appelle Mademoiselle Nala et j’épouse mon âme sœur Mister Simba en deux temps : une cérémonie civile célébrée en petit comité en Mai 2019 et notre fête d’amoureux à l’occasion de nos noces de coton, entourés de tous nos proches. C’est avec plaisir que je t’entraîne dans mes joyeux préparatifs, que je partagerai avec toi nos jolis jours et que je distillerai mes conseils. Si tu as des questions, n'hésite pas à m'envoyer un mail à l'adresse suivante : mademoisellenala2020@gmail.com. Je me ferai une joie d'y répondre ! A partir du 1er juillet 2020, je t'invite également à me rejoindre sur le blog participatif https://www.paillettesetchaussettes.fr 😉

Commentaires

  • Avatar
    Madame Pomme de Pin
    Répondre
    25 mars 2020

    J’adore le style de ta deuxième série de robes, fluides et bohèmes. Marie Laporte, trop fan aussi mais trop cher.
    Je trouve que M-18 c’est hyper tôt pour choisir une robe. Tellement de choses peuvent se passer entre temps, le corps peut changer et les collections changent et disparaissent. Ça ne m’étonnerait pas que tes critères aient encore changés à M-10.

Poster une réponse