Comment choisir une robe de mariée quand on préfère les jeans et les baskets

Comment choisir sa robe de mariée quand on préfère les jeans et les baskets

Crédits photo : D.R.

Aujourd’hui je vais te parler de ma tenue pour le jour J mais avant tout il faut que je te situe le contexte et mon “passif”.

État des lieux

Plus jeune, j’étais un sacré brin de garçon manqué. De plus, complexes de l’adolescence n’aidant pas, j’ai mis très vite au rebut tout ce qui ressemblait de près ou de loin à une jupe, robe ou autres accessoires faisant référence à ma féminité.

Enfin, la période « vilaine petite canne » passée et les premières amourettes arrivant, j’ai commencé à prendre un peu plus soin de mon apparence.

Tout ça pour te dire quoi exactement ? Qu’il me reste tout de même quelques séquelles ! Non, je te rassure, je ne t’entrainerai pas dans une pseudo psychanalyse…  Je pense que par habitude et un peu de par mon métier, je me suis toujours sentie plus à l’aise en jeans et baskets qu’en jupettes ou autre tailleurs.

Cependant, depuis quelques années, je fais des efforts me disant que maintenant que je suis « manager » il faut faire un petit changement vestimentaire à la hauteur de la «distinction» donc je jongle entre jeans/baskets et jeans/bottes/veste de tailleur (ouahhh quel changement !!).

Monsieur Galinou de son côté désespère de ne pas me voir plus souvent en jupe. Je lui donne toujours tous les inconvénients que j’y trouve : “mais c’est pas pratique” puis “ça me fait des jambes bof”.

D’autant que, je ne te l’ai pas dit mais je suis petite donc je souffre de certains des inconvénients qui vont avec comme les ourlets systématiques aux pantalons et même aux robes… Et cerise sur le gâteau, j’ai environ 35 cm de différence avec mon chéri qui lui mesure 1m89 (il préfère que je dise 1m90 mais il faut être précis dans la vie !). Bref je te laisse faire le calcul.

Ah oui, j’oubliais ! Comme tu le sais peut-être déjà je suis une accro au net. Ce que tu ne sais pas encore c’est que je suis allergique aux magasins, eh oui une nana qui n’aime pas faire les “vrais” magasins ça existe ! Les soldes et la foule non merci ! Je fais tout au maximum en ligne.

Voilà, le décor est planté, si tu as survécu jusque là (et je l’espère) tu vas pouvoir lire la suite. Entrons (enfin) dans le vif du sujet!

Le choix de ma robe de mariée

Vers le mois de Juillet dernier, après avoir consulté des tonnes de sites, de modèles en modèles, rien de rien, pas le soupçon d’une étincelle… puis je décide de faire table rase, de prendre une feuille blanche et un crayon. Je me lance alors frénétiquement dans un croquis.

Quelques minutes plus tard, ma robe est là. Enfin au moins sur le papier.

Ok ok, niveau budget, nous nous sommes autorisés une ou deux “folies” alors je surfe pour trouver une créatrice près de chez moi. J’en contacte une, on parle de sa façon de travailler, du budget et on fixe un premier rendez vous. Je m’y rends avec ma petite maman. J’apporte ma tablette tactile (je t’ai dit je suis une geek) pour briefer la créatrice sur la forme/le style via quelques photos.

Je n’ai pas amené le croquis mais après quelques essais de robes, corsets et échanges d’idées elle m’a reproduit (presque) trait pour trait ce que j’avais en tête et idem au niveau du budget. Il n’en fallait pas plus pour me convaincre et signer le jour même.

Ce jour-là, j’ai appris à quoi ressemble la dentelle de Calais, ce qu’est le doupion de soie et autres subtilités textiles qui m’étaient jusqu’alors inconnues.

La créatrice est très à l’écoute, moi qui adore les corsets elle m’a très bien conseillée en me présentant notamment différents modèles:

Robe de mariée corset

Crédits photo : Nathalie Elbaz Cleuet

Robe de mariée corset

Crédits photo : Nathalie Elbaz Cleuet

Robe de mariée corset

Crédits photo : Nathalie Elbaz Cleuet

Idem en terme de volume de la partie “jupe”:

Robe de mariée corset

Crédits photo : Nathalie Elbaz Cleuet

Robe de mariée corset

Crédits photo : Nathalie Elbaz Cleuet

Robe de mariée corset

Crédits photo : Nathalie Elbaz Cleuet

Robe de mariée jupe volume

Crédits photo : Nathalie Elbaz Cleuet

J’avais une appréhension particulière sur cette dernière partie car comme je te l’ai dit plus haut, étant de petite taille je ne voulais pas être tassée ou ressembler à une meringue. Je mesure toute la chance que j’ai de pouvoir faire appel à une créatrice et de voir évoluer ma robe régulièrement.

Ah oui, dernier petit détail et pas des moindres : j’ai trouvé ma paire de chaussures (sur le net toujours) et j’ai opté pour 10cm de talons avec une paire de rechange plus confortable mais avec environ 8 cm de talons. Il faut au moins ça pour arriver à danser avec mon chéri sans que je me sente minuscule.

En parlant de danse…

Non, tous comptes faits, je t’en reparlerai plus tard !

Et toi, avais-tu ton modèle en tête ? As-tu trouvé “LA robe” ajustée à ta silhouette ? Tu es plutôt jeans/baskets que grande robe dans la vraie vie ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



21 commentaires sur “Comment choisir une robe de mariée quand on préfère les jeans et les baskets”

  • Comme je te comprends ! Moi, je suis plutôt accro aux jeans, bottes à talons ;o) Je mets très rarement robe/jupe au boulot parce que c’est beaucoup plus pratique avec les jeunes dont je m’occupe. J’ai souvent une paire de basket dans mon bureau pour être parée!

    Je me suis mariée le 24 septembre dernier et c’est une de mes témoins qui a fabriqué ma robe de mariée, suivant mes envies. Mon rêve était une robe Cymbeline mais elle ne me la conseillait pas car je suis petite (1,50M) et des hanches assez larges, avec la petite culotte de cheval assortie ;o) Je ne voulais pas ressembler à une meringue, je voulais danser à l’aise toute la nuit, je voulais de la dentelle et surtout je ne voulais pas qu’elle me coute un bras ! Elle a proposé que j’aille faire des essayages de styles différents dans un magasin spécialisé pour voir ce qui m’allait. La première robe enfilée a été pour moi un grand moment de solitude entre mes 2 témoins en admiration totale et moi qui me sentais plus que mal à l’aise et déguisée. J’ai essayé des dizaines de robes qui d’après mes témoins et la vendeuse m’allaient très bien mais moi, je n’avais aucun coup de cœur. Désespérée, la vendeuse a sorti une robe très originale et là, ca a été le top! Cette robe ne ressemblait en rien avec ce que je voulais au départ mais c’était celle là qu’il me fallait pour être assortie à mon chéri (en queue de pie le jour J). Elle était en 2 pièces (jupe + bustier) D’après mes témoins, ça cassait ma silhouette et il aurait fallu une pièce. De retour chez moi j’ai fait des croquis avec les éléments assortis à mon chéri, la dentelle, une robe d’une seule pièce et d’autres détails que je voulais. Je les ai montrés à ma témoin qui était d’accord. J’ai eu une robe que j’ai imaginée, qui m’allait très bien, dans laquelle je me sentais très bien et qui était originale et classe.

    Pour les chaussures, je suis amoureuse des bottes et bottines à talons. Je ne voulais pas acheter des chaussures que je n’allais plus remettre et avec lesquelles j’allais avoir mal aux pieds. Alors j’ai pris mes bottines brunes préférées dans mon armoire. Brunes et pas blanche parce qu’elles étaient assorties à ma robe et au costume que mon chéri avait loué. Elles ont un petit côté rétro donc c’était parfait ! Je voulais faire des photos au milieu de la forêt et danser jusqu’au bout de la nuit.

  • Melle Galinou, non seuelement nous travaillons dans la meme branche mais en plus on se ressemble! Moi aussi je suis plus jean basket voir rangers que jupe et talon! J’ai fini par trouver la perle rare grace a ma maman qui m’a forcée a aller dans une boutique. Je raconte tout ça dans un de mes prochains articles.

  • Mlle Galinou, je me retrouve totalement dans ton état des lieux, j’aurais pu l’écrire!
    Là où j’ai poussé le vice plus loin, c’est que j’ai acheté ma robe de mariée sur internet sans l’avoir essayer avant, évidemment (pourquoi changer les habitudes?^^). J’ai opté pour une robe de type cocktail très simple dans une collection de prêt-à-porter, je me sens bien avec, et elle me ressemble assez.

    • Coucou Stephanie,
      Je suis dans le même état d’esprit que toi, sauf que je n’ai pas trouvé ma robe, et que j’ai envie, comme toi, de trouver mon bonheur en tapant dans la robe de coktail du prêt à porter. Accepterais-tu de me donner le nom du site où tu as trouvé, toi ?
      Merciiiiiiiiiiiii !

  • bonjour mlle galinou. comme toi j’ai de soucis de taille avec mon cheri, je mesure 1.57m et lui fait 1.96m soit 39cm d’ecart. et malheureusmeent je ‘nai pas le dorit au haut talon a cause d’une tendinite et dernierement une phlebite, je vait devoir me contenter de maximum 5cm a mon grand desespoir. je pense que pour l’ouverture de bal je vais emmener mon marche pied avec moi, mon meilleur allier pour chiper un bisous a cheri quand il me fait lambiné ^^

      • Bon, alors là, les filles, je n’y tiens plus ! Regardez ça, et vous serez rassurées ! Une ouverture de bal, même quand le marié dépasse sa belle de 3 bonnes têtes, ça peut mettre le feu !
        Enjoy :

        😉

        • Pas mal Mlle Tango! Bon je viens de montrer la vidéo à Monsieur Galinou, la chorégraphie ne l’emballe pas des masses !

  • Pareil, je suis en mode “couturière ” aussi. c’est stressant de ne pas savoir exactement à quoi ça ressemblera, mais quel bonheur de voir une robe sortir tout droit de son imagination !

  • En mode couturière aussi ! Non pas que je déteste faire les boutiques (sauf quand il y a trop de monde, la furie des soldes, j’évite !), mais que j’ai des goûts particuliers ! Alors quand on cherche plutôt une robe d’inspiration médiévale mais qu’on ne veut pas qu’elle soit trop simple (donc il ne s’agit pas d’aller choisir une robe sur un site ou dans une boutique médiévale, où l’on tomberait forcément dans des tissus simples, cotons, lins… ou au contraire dans des synthétiques que je ne supporte pas !), qu’on ne veut pas non plus une robe blanche (ça limite déjà beeeeeaucoup les robes de boutiques de mariées), pas meringuée (panel encore réduit…)… J’adore aussi les laçages, et tant qu’à avoir du laçage, plutôt avec un vrai corset histoire d’éviter le port du maudit soutien-gorge (qui aurait été un truc en plus à chercher… et je ne les supporte que sans armatures et pas en synthétique… pratiquement introuvables !), et ça fait une plus jolie ligne. Enfin… une robe qui sera portée en novembre, qui me permette de ne pas me geler. (Parce que c’est mignon leurs petits boléros… mais ça ne suffira pas ! Et puis que rajouter de bien chaud par-dessus une robe classique et un boléro ?)
    Bref, impossible à trouver ! C’est ainsi que internet m’a permis de trouver ma petite couturière, une perle qui débute… Devenue une copine par la même occasion. Ma future robe me reviendra au prix d’une robe plutôt bas de gamme… mais sera sur mesure et en soie sauvage !

    • ça doit être sympa à voir le genre de robe que tu veux, moi question corset c’est du “tout intégré” y a pas besoin de soutien gorge, ça va être comme une seconde peau 🙂

  • Moi aussi je suis une vraie fille, une vraie de vraie et j’achète TOUT sur internet :-). Jamais de magasin ou de soldes et moi aussi j’ai fait faire ma robe 😉

    • c’est assez difficile de te répondre car il y a plusieurs facteurs qui font varier le montant d’une telle robe, les tissus choisis, la complexité de la confection etc… ça commence en règle général vers 1500€ et après y a pas de limite sauf celle du porte monnaie 🙂

  • Je me reconnais totalement dans cet article! J’ai également 30 cm d’écart avec mon fiancé, et si ca ne me dérange pas au quotidien, le jour de mon mariage, j’aimerais bien essayer de gagner au moins 10 cm! Donc je m’entraine a marcher en talons (moi qui ne porte que des baskets!). Par contre, je ne porte que des jeans aussi, mais je n’ai pas eu de mal a trouver ma robe (après que mes sœurs m’ai secouée pour entrer dans une boutique); je crois qu’il faut prendre son courage a deux mains et essayer de “vraies” robes de mariée, même si c’est a 1000 lieues de ce qu’on porte habituellement. Je suis petite et pas très coquette, et ma robe fait très fille! 🙂

  • Bonjour,

    je viens de découvrir ce blog. Jaime le mariage et tout ce qu’il représente, ça doit être pour ça que je comprend bien les désires de mes mariées. Et quel bonheur de rendre les gens heureux !

    Merci pour les compliments
    Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *