Étiquette : doutes

Pourquoi il n’y aura (peut-être) pas de mariage

Pourquoi il n’y aura (peut-être) pas de mariage

La lectrice assidue de Mademoiselle Dentelle que tu es dois probablement se dire que, quand même, elle exagère vraiment cette demoiselle Minuscule qui ne donnait plus signe de vie et qui se pointe à nouveau, à moins de trois mois de son mariage, avec un titre (légèrement) racoleur, en espérant que ça fasse passer la pilule. Et tu as raison. Je m’en veux de ce (trop) long silence, je te dois des excuses. Et, si tu me le permets, j’aimerais t’expliquer pourquoi j’ai mis autant de temps à publier quoi que ce soit ici.

Mes préparatifs : de la joie… au coup de fatigue !

Mes préparatifs : de la joie… au coup de fatigue !

Après plusieurs chroniques à te raconter mes histoires de préparatifs – bonbonnières, chaussures, maquillage, coiffure, déco, etc. – j’ai envie de faire une pause avant de passer au récit de mon mariage et de te raconter ce que j’ai ressenti pendant toute cette période, mais aussi ce que je ressens aujourd’hui, un mois après le mariage.

A posteriori, il y a surtout deux choses que je retiens : un fort moment de créativité et la satisfaction de voir ce « projet » s’organiser peu à peu, mais également, d’un autre côté, beaucoup de stress et de fatigue, avec parfois cette petite voix au fond de moi qui me disait : « Hâte d’en terminer ! »

Sentiment étrange : quand acheter est mal vu…

Sentiment étrange : quand acheter est mal vu…

J’ai un sentiment étrange. Pourquoi ai-je l’impression que lorsqu’on ne fait pas les choses nous-mêmes mais que nous les achetons ou les payons, les gens ressentent moins l’intention ?

Je m’explique et développe ce ressenti qui me chagrine un peu.

Réaliser que l’on va se marier, un peu compliqué

Réaliser que l’on va se marier, un peu compliqué

Reprenons un peu du début : Poupou m’a fait sa demande après neuf ans et demi de relation. Je l’ai attendue, cette demande, et quand elle est arrivée, j’étais la plus heureuse, bien entendu, mais j’avais du mal à réaliser ce qui m’arrivait. Encore aujourd’hui, un an plus tard, j’en prends petit à petit conscience, mais je ne réalise toujours pas.

Pourtant, il y en a eu des étapes, avec tous les préparatifs. L’annonce à nos proches, cette dose de bonheur et d’amour merveilleuse, les visites de lieux, l’envoi du save-the-date, la préparation religieuse… Tous ces moments marquants des préparatifs, et je ne réalise toujours pas.

Réflexions sur la cérémonie laïque

Réflexions sur la cérémonie laïque

Ah, la cérémonie laïque ! Cette cérémonie qui sert soit à compléter, soit à remplacer une autre cérémonie, et qui en devient une à part entière avec sa valeur propre. Dis-moi si je me trompe, mais je crois que toute future mariée y accorde une pensée à un moment de ses préparatifs. Que ce soit pour se demander : “Cérémonie religieuse ou cérémonie laïque ?”, pour se dire très franchement : “Pas de cérémonie laïque !” parce que “Nan, nous on fait une cérémonie religieuse !” ou au contraire parce que “La cérémonie civile, ça nous suffit bien !”, ou pour régler directement la question de “Bon, on demande à qui de l’animer, cette cérémonie laïque ?”.

Ces questions, je me les suis posées. Toutes les trois. Dans cet ordre-là.

Se marier religieusement, une évidence ?

Se marier religieusement, une évidence ?

Comme tu l’as déjà deviné avec les chroniques précédentes, Chéri et moi avons décidé de nous marier à l’église.

Je sais que ce type de chronique a été vu et revu et est souvent sujet à débat, mais justement, je veux te raconter notre évolution au travers de la préparation religieuse et pourquoi, aujourd’hui, je ne regrette absolument pas ce choix !

Le cas de la schizophrénie de la robe

Le cas de la schizophrénie de la robe

Si tu te souviens bien, j’ai trouvé ma robe assez très tôt dans mes préparatifs. Je l’ai trouvée, très précisément, le 26 mars 2016. C’est la date à laquelle je l’ai vue pour la première fois, et à laquelle j’en suis tombée amoureuse. Je ne l’ai commandée que quelques jours plus tard, le 2 avril 2016. Je n’avais même pas pu la réessayer, car le modèle qu’ils avaient dans la boutique parisienne était deux tailles trop petit pour moi. Et je me suis mariée le 29 avril 2017.

Ouaip. J’ai trouvé ma robe un an et un mois avant mon mariage. Et je ne l’ai pas revue avant mon premier essayage pour retouches, qui a eu lieu… le 10 mars 2017. Onze mois et quinze jours. Trois cent quarante-neuf longues journées.

Objectif n°3 : trouver la robe de mes rêves – Trois petites fées à ma rescousse

Objectif n°3 : trouver la robe de mes rêves – Trois petites fées à ma rescousse

Au moment même où je traverse la rue face à la boutique, Grand Chef Chat m’envoie un message – il a un radar, vraiment – pour me demander comment s’est passé mon essayage. Je réponds simplement : “Je n’ai plus de robe, je viens d’annuler mon achat.” Il me rappelle aussitôt et je lui explique toute la scène surréaliste que je viens de vivre.

Dans un premier temps, il veut aller voir le gars, lui demander des explications… bref, il est bien remonté. Mais très vite, il se rend compte que mon souci n’est pas cet individu peu scrupuleux, mais plutôt mon désarroi d’être à quatre mois du mariage sans robe.

Sommes-nous simplement généreux ou est-ce que nous en faisons trop ?

Sommes-nous simplement généreux ou est-ce que nous en faisons trop ?

Vois-tu,  s’il y a bien une qualité que je me reconnais et que l’on m’attribue facilement aussi, c’est la générosité. Par chance, j’ai trouvé une personne avec qui partager ma vie et qui partage également cette même valeur. Lorsque nous avons commencé à préparer notre mariage,  nous nous sommes beaucoup inquiétés du bien-être de nos invités. Est-ce qu’il y aurait assez à manger ? Est-ce qu’ils aimeront ce qui leur sera servi, y aura t-il assez de variétés pour satisfaire tous les goûts ? Est-ce que la bastide n’est pas trop loin pour eux ? Est-ce qu’ils apprécieront le fait de faire un repas en extérieur ?

Carnet d’aventure 8 : l’anneau unique… ou pas

Carnet d’aventure 8 : l’anneau unique… ou pas

En fait, lorsque je t’ai raconté la demande en mariage de Mr Flow, je ne t’ai absolument pas parlé de la bague qui faisait pourtant partie du récit, et qui bien sûr était présente lors de cette jolie soirée.
Oui mais voilà, si je ne me suis pas attardée sur le sujet, c’est parce qu’il s’agit d’une très grosse déception que j’ai eu beaucoup de mal à digérer. C’est donc pour cela qu’aujourd’hui, je reviens tout t’expliquer.