Pourquoi je suis sûre que j’épouse le bon

Note : cet article a été rédigé avant le mariage, qui a eu lieu samedi dernier.

À J-1 mois, j’ai reçu la lettre du coaching de Mlle Dentelle. Le thème m’a un peu surpris : le doute. Est-ce que j’épouse le bon ?

Mais finalement, on passe toutes par là je pense… Ce doute, je l’ai eu 2 mois plus tôt, le jour du réveillon du nouvel an. J’en ai parlé dans une de mes chroniques.

Je n’ai pas de doutes quand au fait que nous dirons « oui ! » avec sincérité. Mais à 37 ans, je sais que la vie nous joue des tours et ce « oui » peut très bien ne pas être pour la vie entière.

Pour autant, lors de la demande de Monsieur Coquelicot, il était clair que c’était pour nous permettre de vieillir ensemble, de s’épauler dans les moments de doute ou de peine, et surtout réaliser nos rêves en unissant nos forces.

mariés sur la route

Crédits photo : Elusion Photos

Cette demande faisait en effet suite à 2 ans de fiançailles et un PaCS. Mais l’élément déclencheur de la vraie demande a été, comme pour d’autres couples, l’annonce d’une grave maladie pour l’un de nos parents chacun, et tout ce qui en découle.

Passé le choc, les liens familiaux se resserrent. Le beau fils ou la belle fille que nous sommes pour l’autre famille partage tous ces instants de tristesse, de confidences, de doutes sur l’avenir et de soulagement lorsque le bon traitement arrive enfin. Et nous réalisons que « oui ! » c’est bien avec cette personne que nous pouvons et voulons tout partager.

Les petites joies de la vie de tous les jours prennent une autre dimension, un simple coup de fil à entendre la voix de ce parent est un moment merveilleux, car on réalise que demain, il pourrait ne plus être là.

Depuis, ce lendemain s’est beaucoup éloigné grâce aux progrès de la médecine. Les traitements sont efficaces et nos parents savent exactement ce qu’ils veulent de la médecine. Ils sont acteurs de leur guérison, et c’est formidable. Cependant, nous étions il y a peu à l’enterrement du père d’un ami de toujours pour Monsieur Coquelicot : il est décédé dans son sommeil, alors qu’il n’avait aucun souci de santé le prévoyant.

Tu vois, comme je le dis, la vie nous joue des tours parfois. Et dans ce oui, il y aura surtout la volonté forte de vivre le moment présent, de partager beaucoup d’amour dans notre couple, avec nos enfants respectifs, nos parents et tous nos proches qui seront là ce jour précieux, ce jour heureux, mais aussi et surtout les jours suivants.

D’autre part, à nos âges (houlà, je parle comme une mémé…), nous sommes moins naïfs sur les relations de couple. C’est une force pour notre avenir, car nous savons qu’une dispute ne remet pas en question tout ce que nous avons construit depuis 5 ans. Nous n’essayons pas non plus de façonner l’autre à notre image. Nous sommes conscients de nos différences et nous les acceptons, nous les aimons, même si des fois cela provoque des étincelles.

Nous avons un caractère bien forgé chacun, et j’assume avec bonheur d’avoir choisi un partenaire tel que Monsieur Coquelicot. J’aurais pu aller vers des hommes plus calmes, plus posés, mais je n’y suis pas allée volontairement, de peur de m’ennuyer… Et je t’avoue qu’avec Monsieur Coquelicot, je ne m’ennuie pas une minute… Il y a toujours des rebondissements auxquels je ne m’attends guère.

L’autre jour, je lançais la discussion sur les tenues du lendemain. Un détail me diras-tu, oui, mais je me suis choisi une robe un peu chic. Et je ne voudrais pas qu’il soit lui en tenue de sport décontractée… Il me répond « mais laisse-moi te faire la surprise, j’ai prévu quelque chose, je peux encore te surprendre tu sais ! »… Ce à quoi je lui ai répondu avec humour « oh mais oui, tu me surprends plus souvent que tu ne le penses ! ». Il avait très bien compris la dérision de mon allusion, car c’est vrai que souvent, il me surprend. Et pas forcément positivement… Nous en avons bien ri.

Tu vois donc que, même si nos différences peuvent créer des moments de tension, notre amour est plus fort, et la conscience de nos différences nous aide à avancer.

Alors le jour J, lorsque nous dirons » oui ! » devant nos proches,  nous y croirons dur comme fer. Et c’est bien là l’essentiel.

Mais juste entre nous, je suis impatiente de voir comment se déroule notre joli jour et comment il va me surprendre, en bien ou en mal moins bien…Pour le meilleur et pour le pire, pas vrai !

Et le mot de la fin, mon leitmotiv depuis 1 an de préparatifs, je suis tombée en amour de cette maxime :

Un mariage réussi suppose de tomber souvent amoureux,
m
ais toujours de la même personne.

Mignon Mc Laughlin

mariés bisou

Crédits photo : Braedon Flynn Photography

Je suis sure que le jour où je m’avancerai vers lui, tout beau dans son costume, entouré des décos faites avec amour pendant des mois que je ne verrai même pas, je ne verrai que son sourire et ses yeux rayonnants, peut-être un peu embués… Je suis sûre que ce jour-là je retomberai amoureuse de  LUI !

Et toi, as-tu eu des moments de doute sur l’homme de ta vie ? Comment les as-tu dépassé ? Comment vivez-vous vos différences ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “Pourquoi je suis sûre que j’épouse le bon”

  • Tu es retombée amoureuse samedi dernier?! 🙂
    Il t’a surpris?!
    Pleins de bonheur à vous deux…parsemé de coups de foudre respectifs

    • Oui, il m’a surpris … quand je suis arrivée en Jaguar, il sortait à peine d’une belle voiture lui aussi : la voiture tuning de son meilleur ami !! je savais qu’il cherchait une idée pour faire lui aussi une belle entrée, car je lui avais soufflé que le marié a aussi le droit de se faire plaisir ce jour là, et j’ai adoré 😉
      Son copain, le chauffeur, était bien classe en costard et ça devait être un beau moment, j’ai hâte de voir les photos !!

  • Plein de bonheur à tous les deux et surtout plein de surprises!!
    En ce qui me concerne je ne me suis jamais posée la question…J’ai tout de suite compris que « c’était le bon ». Tous les deux ce fut une Evidence.
    Peut-être parce que nos vies respectives nous ont appris beaucoup sur la relation amoureuse, le respect, l’écoute,….des choses qui semblent évidentes mais qui ne le sont pas forcément pour tous.

    Chéri n’a jamais été marié et avant de me rencontrer il ne fallait surtout pas lui parler mariage, vie de famille ou enfants.
    De mon côté j’ai été mariée (10 ans en couple), une petite fille de 5 ans aujourd’hui mais les difficultés rencontrées pendant ces 10 années m’ont permis de savoir exactement ce que je cherchais chez un homme et surtout ce que je ne voulais pas.

    Notre Amour a émergé au fil du temps tout comme ce souhait de se marier et d’agrandir notre petite famille. C’est pour nous un engagement fort que l’on souhaite partager avec tous nos proches, les personnes qui ont beaucoup comptées pour nous….et là il n’y a aucun doute 🙂

    • Nous avons vécu le même type de parcours alors… et tes derniers mots sur l’envie de partager ton bonheur et votre amour avec vos proches rejoignent notre idée. Nous avons passé une excellente journée entourés de nos proches et je vous souhaite le même bonheur à l’occasion de votre mariage.

  • Intéressant ton article.
    En tout cas, dans mon entourage, certaines personnes qui sont auj. divorcées m’ont avouée qu’elles se doutaient que leur mariage pourraient mal tourner même avant de le faire. Pour autant, elles voulaient tenter !

  • Merci pour cet article .A un mois du mariage j ai moi aussi douté pourtant au fond de moi même si nous sommes très différents et que cela me fait peur je sais au fond de moi que je l aime fort et que l on peut surmonter beaucoup de choses ensemble.l amour quoi .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *