Le choix de ma robe, deuxième partie : une boutique géniale !

A la fin de la journée d’essayages, nous revoilà dans la petite boutique de ma ville.

Étant là pour le costume de Chéri, elle ne s’attarde pas trop sur la robe. Mais elle me montre quand même un modèle de la nouvelle collection, qui irait avec mes demandes et le thème du mariage… Elle réussit à s’en procurer un exemplaire pour un défilé, il devrait arriver quelques jours plus tard. Mais comme elle ne pourra pas le garder, elle m’appelle dés qu’elle l’a pour faire un petit essayage vite fait !

Voilà le résultat, quelques jours plus tard :

essayage robe courte

Là, c’est la version courte. Derrière moi, sur le portant, il y a la partie qui se rajoute au niveau de la taille pour faire une robe longue ! J’adore toujours autant le concept, la robe est légère, je peux bouger, sauter, danser… Elle pourra me rajouter une bretelle si je le souhaite, et on est pile poil dans le thème couleur. Le prix est plus qu’abordable!

Mais (eh oui, tu t’en doutes il y en a un – déjà parce que si ça avait été ma robe, je ne te l’aurais pas montré), en sortant de là, certes, la robe répond à mon critère de maniabilité MAIS je ne me sent pas mariée.

Pas de problème, c’est la première robe que j’essaie. J’ai encore le temps, j’y retourne donc avec ma maman quelques semaines plus tard, dans le but d’essayer différents types de robes. Dont des robes bien bien princesse, histoire d’être sûre.

Me revoilà sur mon estrade, en sous-vêtements (cette fois, j’ai fait en sorte de coordonner le haut et le bas hihihi). Elle me sort mon ennemi juré “le jupon”. Mais me connaissant, elle me donne le plus petit.

Je passe une première robe, en soi très jolie, une traine fort plaisante, un bustier… Mais le tissu est très lourd, je me sens pas du tous mobile. En revanche c’est très net : là je fais mariée ! Et la maman acquiesce !

Ma merveilleuse vendeuse s’adapte à cet essayage et me sort une robe qui pourrait garder les bons côtés de la première, tous en remédiant au mauvais ! Elle m’entend rouspéter contre le jupon et décide donc de me l’enlever, afin que je me rende compte seule du “pourquoi c’est mieux avec ?”.

jupon

Crédits photo : Robes Gallery.com

Je plonge tête la première dans la robe, elle l’ajuste, je relève la tête et là WHOAHHHH ! Je me tourne, retourne, je manque de me casser la ***** de l’estrade… Mais alors, je suis en plein “kif” ! Le tissu est fluide, le bustier brille, le dos est à tomber.

Je dois faire preuve d’un peu d’imagination car elle est ivoire, alors que je la commanderais blanche. Et surtout, du haut de mon mètre 62, perchée sur une estrade de 20 cm, la robe touche encore le sol. Il y a donc un “tout petit peu” de tissu en trop, mais elle est trop belle.

Mais ma petite vendeuse va me faire “kiffer” encore plus. À ce moment-là, je n’ai pas de jupon. Et je comprend ce qu’elle voulais dire : la robe se coince entre mes jambes et elle ne bouge pas très bien. Ni une, ni deux je ré-enfile mon ennemi juré, qui devient en un instant mon ami adoré, car il viens de prendre tous son sens. La robe laisse mes guiboles tranquilles, elle se déploie parfaitement. Et le jupon étant du plus petit diamètre, avec un seul cerceau, il ne me transforme pas en meringue et me laisse m’asseoir à ma guise.

Elle est un chouïa au-dessus de mon budget, je décide donc d’attendre la nouvelle collection, afin d’être sûre de mon choix !

Tu te souviens que ma vendeuse est formidable ? Eh bien, pour que je n’attende pas pour rien, elle m’envoie par mail, quelques semaines plus tard, la liste des modèles de la nouvelle collection, afin que je sache si il ya parmi ces robes une autre, susceptible de me plaire. Mais rien à faire : MA précieuse, je l’ai déjà trouvé.

Je retourne donc l’essayer seule (ma famille habitant en région parisienne). Elle me fait le même effet. Et comme ma vendeuse est fantastique (comment ? J’avais dit formidable ? Elle est les deux !!), elle me fait une remise afin d’amener la robe à mon budget. Et elle me prête le jupon pour que je n’ai pas à l’acheter.

Et voilà, le contrat est signé, après 3 essais, ma robe est trouvée !

mariée dans un jardin

Crédits photo : Aaron Snow Photography

Alors tu va me dire : “mais comment, après si peu d’essais, peux-tu être sûr que c’est celle-là ? Tu aurai pu trouver encore mieux ailleurs ?”. Je suis d’accord, sauf que

  1. C’est MA MIENNE !
  2. Une robe de mariée, pour moi, c’est un tout : c’est la robe, c’est le feeling avec la vendeuse, c’est ce que j’ai ressenti dans la boutique, c’est l’esprit mariage dans lequel on me l’a présenté… c’est un TOUT.

Bien sûr que j’aurais pu en trouver une autre qui me plaise. D’autant plus avec mon caractère qui a tendance à voir du bon dans chaque chose. Comme on dit : “plus on cherche, plus on trouve”. Mais j’aime aussi récompenser les gens qui le méritent, j’ai la chance d’avoir dans ma ville une petite boutique de mariage géniale : Instant Unique.

  • Qui, la toute première fois où j’y ai mis les pieds, 2 ans avant mon mariage (histoire de bisquer avec ma maman), m’a traité comme si je me mariais 2 mois après.
  • Qui nous appelle par nos prénoms.
  • Qui m’a autorisé à venir plusieurs fois essayer la robe du magasin, avec ma maman, puis seule, puis avec ma sœur.
  • Qui m’a laissé payer à ma guise.
  • Qui a rendu les essais tellement personnels que j’avais l’impression qu’elle faisait partie de la famille.
  • Qui est à 4 minutes à pied de chez moi !!! (Ce n’est quand même pas négligeable non plus.)
  • Qui m’a fait faire WHOAHH !!

Et enfin, c’est MA précieuse. Pourquoi aller chercher plus loin le coup de cœur que j’ai eu ici ? Pourquoi aller donner les sous de ma maman à des vendeuses qui n’en ont strictement rien à faire, et qui n’en ont qu’après les CB dorées ? Pourquoi aller chercher un deuxième WHOAHH…

Quand je me souviendrais de la recherche de ma robe, je me souviendrais d’un moment hyper intense en émotion quand je me suis vue dans ses robes blanches… Et d’une rencontre fabuleuse avec une femme formidable. Et finalement, c’est tous ce que je demandais !

Au final, j’aurai rempli 2,5 critères sur 6… Mais je vais pas te dire lesquels, faut un peu de surprise quand même !

Et toi ? Tu as découvert des boutiques et des vendeuses super au cours de tes essayages ? Tu cherches vraiment seulement une robe, ou aussi un accueil, un partage ? Dis-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



7 commentaires sur “Le choix de ma robe, deuxième partie : une boutique géniale !”

  • Bonjour,
    Si tu as eu un coup de cœur, tu as raison, pas la peine de te donner des doutes.
    La première robe, c’est quelle marque, tu le sais? Elle correspond assez aux critères d’une future mariée de mon entourage…

  • ça s’est aussi passé comme ça pour moi …
    un vrai coup de foudre pour ma précieuse , une merveilleuse vendeuse ( qui à versé sa larme en même temps que moi ).
    J ‘ai fait mes essayages dans une seule boutique . le choix était gigantesque donc pourquoi aller courir tout les magasins ? pour s’y perdre ?
    prochain essayage début juin … j’ai trop hâte de l’enfiler à nouveau

  • Première boutique, première robe, celle que j’avais déjà aimé sur le catalogue et sur internet. Elle réunissait tous mes critères, à un prix plus qu’abordable, et je suis allée dans une boutique à l’autre bout de mon département pour l’essayer (et d’autres modèles qui me plaisaient moins mais que je voulais essayer quand même, je voulais me la jouer princesse d’un jour avec de belles robes)
    Et… gros coup de coeur confirmé.
    J’en ai essayé une bonne dizaine, dans cette boutique et dans une autre, j’ai essayé tous les styles et j’ai hésité avec une autre qui me plaisait énormément, dans l’autre boutique, avec une vendeuse qui poussait à la vente de façon très lourde. J’ai finalement pris la première dans la première boutique, tout simplement parce que la vendeuse était juste extra, je me sentais bien dans cette boutique, comme tu le dis si bien, c’est un tout qui a fait le coup de coeur. Et la robe est magnifique, mes témoins et demoiselles d’honneur ont pu voir els deux sur moi et c’est la première qui a remporté tous les suffrages.
    Du coup on va retourner dans cette boutique pour leur robe à elles, et le costume de Groomzilla, et de mes enfants, tellement tout a été super dans cette boutique.

  • Alors tout d’abord je voudrais dire que ouf heureusement que tu n’as pas pris la première oui la robe en elle même, mais la version courte déscend un peu trop bas sur toi et je trouve qu’elle te coupe complètement ta silouhette.
    Et sinon si tu as eu le coup de coeur pour ta robe pourquoi continuer à chercher? Après oui en effet en continuaent à chercher tu aurais put en trouver une autre qui te plaisais autant mais à quoi cela aurait’il servit à part te faire hésiter? Et crois moi hésiter entre deux robes de marié c’est un vrai dilèmne, j’ai connu ça. Heureusement pour moi il y en avais une qui coutait 500 euros de plus que l’autre, c’est donc le prix qui m’a aidé à les départager, sans ça je ne sais pas du tout comment j’aurais fais.

  • t’a eu la perle rare en vendeuse toi.. je ne recommanderais aucune boutique ou j’ai mis les pieds..
    tu a eu raison de pas chercher ailleurs… car plus tu cherche, plus tu t’embrouille aussi.. et pis c’est comme pour des chaussures.. si t’es décidé pourquoi chercher ailleurs

  • Et ba je vois que les vendeuses horribles sont pas si rare!!!

    Malheureusement je ne connais pas la marque de la première robe mais je demanderais à ma vendeuse!

    Et pour avoir reessayer ma robe il y a 10 jours dans la bonne couleur, c’est bien ELLE!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *