Le choix de ma robe de mariée : première partie

Tu sais désormais à quel point mon homme va être beau ! (Comment ça, je suis pas objective…? Hihihi !) Et surtout à quel point cela à été simple !

On s’attaque donc maintenant au choix de MA robe !

Mademoiselle Black

Étonnamment, je n’ai pas fait tant de recherches que ça avant de me lancer dans les essayages. Tout simplement car je ne savais pas du tous ce qui pourrais m’aller ! Je suis plutôt petite, assez fine, ma poitrine est resté nostalgique de ses années 2000, elle a donc décidé de rester à la même taille qu’à mes 15 ans. Et sans être “garçon manqué”, moi et les robes ça fait 2 ! Je ne sais donc absolument pas quel style me va et quel style ne me va pas !

En revanche, je connais mes complexes et ce dont je n’avais pas envie. Voici donc la liste de mon cahier des charges “robesque” :

  • Pas de bustier (trop peur que mes “simili-seins” se fassent la belle pendant Gangnam Style !)
  • Si ce n’est des manches, des mitaines
  • Une ou des bretelles s’ il n’y a pas de manche
  • Pas de meringue au poids démesuré
  • Pas de voile devant le visage (la moustiquaire comme dirait Mr Black)
  • Possiblement un voile qui tombe dans le dos, mais pas trop long
  • Surtout pas de jupon !
  • Je ne veux pas y mettre un budget de folie. Bien que se soit ma maman qui me la paie, ça devait rester raisonnable !

Tu t’en doute déjà, je n’ai bien évidemment par respecté tous ces critères !

Une fois ces critères définis, on a fureté  un petit peu sur le net ou dans les magazines et voici les styles de robes qui en sont ressortit. (Oui, déjà à ce moment-là ma liste de critères faisait pitié !)

Celle-là a été découverte par une amie qui se marie peu de temps après moi, et j’avoue que je suis tombée amoureuse de ce dos nu !

robe Fay à dos nu, de Cymbeline

Crédits photo : Cymbeline - modèle Fay

Mr Black, lui, aime bien quand sur la jupe, il y a un côté plus haut que l’autre !

robe miss kelly

Crédits photo : Miss Kelly

Pourquoi pas jouer le jeu du thème couleur, avec une robe noire et blanche :

ROSA-C~1

Crédits photo : Rosa Clará

J’ai choisit ces photos car il fallait bien en sélectionner pour te les monter… Mais je dois t’avouer qu’au fur et à mesure de mes très rapides recherches, à peu près tous les styles de robes avaient mon approbation !

  • courte/longue
  • traine/sans traine
  • princesse/coupe sirène
  • avec couleur/monochrome
  • bustier/manche

Mise à part quelques robes en elles-mêmes, très peu m’ont fait tourner la page avec un “beurk !” d’écœurement ! En revanche, j’ai eu un petit coup de cœur sur un modèle 2 en 1, long pendant la cérémonie et court pendant la soirée. Très pratique pour la fausse-fille que je suis.

Bref, je ne suis pas beaucoup plus avancée, d’autant plus que je trouve très difficile de se rendre compte du rendu d’une robe sur papier ou écran. Et encore moins sur les fesses d’un mannequin d’1m88 !

Nous voilà donc en route pour des repérages en boutique. (Oui, Mr Black était de la partie pour les premières visites. Premièrement car nous avons profité des recherches de son costume pour “zieuter” en même temps les robes, et deuxièmement afin qu’il puisse me montrer ce qu’il ne veut surtout pas !)

D’abord, premier magasin. Si tu te souviens, c’est là où on attend plus de 20 min pour Mr Black, avant de s’entendre dire qu’ils ne peuvent pas dire de quoi est fait la collection homme, qui sort quelques semaines plus tard !

Je dois reconnaitre que je n’ai regardé quasiment aucune robe. Non pas qu’elles étaient moches. Le magasin est plus que bien fourni (au bas mot, une bonne centaine de robes entre les nouvelles collections, les vieux modèles de 2005 et les différentes tailles), les prix sont accessibles… Mais je me sens mal à l’aise, comme rentrée dans une usine à mariage et à fric.

Ce que nous fait d’ailleurs bien ressentir la vendeuse. Car lorsque nous annonçons la date du mariage, nous comprenons que nous ne sommes pas aussi intéressants que ses autres clients qui se marient plus tôt et qui donc lâcheront la carte bancaire plus vite ! Et je trouve que les essayages qui ont lieu à ce moment-là sont très impersonnels…

Seconde boutique, où nous venons aussi pour les costumes. Ça part pourtant bien : on rentre dans une boutique ni trop petite, ni trop grande. Les robes sont sur cintres en satin (c’est bête, mais ça donne un petit effet vieux dressing très agréable).  Il y a une seule cabine et des gros fauteuils cosy pour la famille, c’est donc beaucoup plus personnel.

Tu te souviens que je venais en magasin justement pour avoir un visuel réel, un touché sur ces robes ? Eh bien j’ai  le malheur de vouloir toucher une robe. Et sans même un bonjour, on me signifie qu’il y a un catalogue à l’entrée, pour mon confort parait-il, alors qu’on me regarde comme un enfant dont les mains sont pleines de Nutella !

Autant te dire que je lâche sa robe afin d’aller les voir les costumes… La suite, tu la connais ! Chéri a le droit à des réponses plus que pourries de son côté, je mets mon véto, et hop, direction la sortie !

Je récupère le catalogue du spécialiste du mariage “discount”. Les robes ne sont pas trop mal, dans un budget convenable. Mais ma maman trouve qu’elles ne font pas top et en plus la boutique est assez loin : pas facile pour les retouches et essayages !

Les boutiques privées sont carrément glauques…

Il nous reste une dernière boutique. La suite, la prochaine fois !

Et toi ? Tu as fait des essayages de robe en présence de ton chéri ? Tu avais besoin de pouvoir toucher le tissu des robes ? Es-tu passée dans des boutiques qui t’ont donné envie de faire demi-tour à peine la porte d’entrée poussée ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



7 commentaires sur “Le choix de ma robe de mariée : première partie”

  • Moi j’ai été bien reçue quasiment partout. Par contre au téléphone certaines boutiques m’ont écoeurée aussi!
    La robe dos nu de Cymbeline je l’ai essayée pour le fun, vu que j’ai acheté ma robe là-bas: ça n’était pas aussi beau que sur le mannequin! Je suis trop petite surtout (1m60) et je trouvais que le bas de la robe était … bizarre en fait! Mais Cymbeline a vraiment de belles robes moi je ne savais plus laquelle choisir tellement elles étaient belles.

    Bon courage pour la suite!

    • Bon ben pas de regret puor la cymbelline, je fais la même taille que toi et pas les fesses aussi rebondie que sur le mannequin LOOL!

  • moi je suis pas encore aux stades des essayages, par contre j’étais voir une boutique sur Strasbourg, rien que l’extérieur me donnait pas envie de rentrer dedans…
    J’étais voir en Allemagne à la frontière, je suis rentrée dedans la vendeuse avait l’air super sympa, mais elle m’a dit que je ne pouvait pas encore essayer de robe car c’est encore beaucoup trop tôt, je dois revenir en aout quand elle reçoit la nouvelle collection. Mais elle avait l’air très pro

  • Hello Miss Black! Je t’avoue que je me suis énervée toute seule devant mon ordi en lisant tes déboires avec les boutiques de mariées! C’est quand même dingue, une robe de mariée c’est un budget en soi, c’est pas comme si tu allais chez “Hache et Aime” (chut chut! pas de marques!) chercher un T Shirt! Je comprends que tu aies été refroidie direct par ce genre d’accueill!!! O_o Et je te rassure, moi aussi j’ai eu besoin de toucher les tissus, étant très sensible aux trucs qui grattouillent! En tout cas, j’espère que la dernière boutique a remonté le niveau! (et que tu y as trouvé ta précieuse hihi!)

  • Oui pour moi c’était radical que je ne pourrais pas prendre ma robe (même la plus belle des précieuses) si l’accueil n’était pas au rendez-vous!

    La suite au prochain épisode!!

  • Hello,
    Pour ma part bon accueil, elles m’ont fait rire avec leurs “mademoiselle” par ci et “mademoiselle” par là, à chaque phrase…
    En revanche quel stress le choix de la robe, pour moi ca a été tout sauf une partie de plaisir… Encore maintenant qu’elle est choisie, je me demande si je serais vraiment “à tomber par terre” aux yeux de mon chéri, et si je lui arracherai la larmichette… Je me mets trop de pression ? Vu trop de films ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *