Témoignage : une grave insolation le jour de mon mariage

Après son mariage qui a eu lieu le mois dernier, une fidèle lectrice (souhaitant rester anonyme) souhaite revenir sur une situation peu banale : elle a été victime d’une insolation le jour de son mariage. Et ce n’est pas seulement un ou deux coups de soleil comme tu vas pouvoir le lire…

Avec les chaudes températures de cette saison estivale, elle veut partager son expérience pour que tu prévois le nécessaire si tu te retrouves dans une situation similaire.

Et je te conseille aussi de prendre bien soin de toi si le soleil brille un peu trop fort le jour J !

Témoignage : une grave insolation le jour de mon mariage

Crédits photo (creative commons) : Colle

Après quasiment 1 an de préparatifs, nous y sommes, c’est le jour J !

La semaine qui précède a été difficile : en retard par rapport à ce que nous avions planifié, nous avons abattu une somme de travail considérable. Nous n’étions ainsi jamais couchés avant 2 heures du matin.

C’est donc forcément un peu crevée que je me lève ce samedi matin. Mais l’excitation des préparatifs me fait oublier tout ça et je me découvre avec mon maquillage, ma coiffure et ma robe… Je prends même le temps de manger tranquillement. Je fais attention à ne pas trop boire, car je ne sais pas quand j’aurais à nouveau l’occasion de passer aux toilettes (surtout avec la robe)…

Une journée sous le soleil…

Puis tout s’enchaîne comme dans un rêve. D’abord la mairie, sous un soleil magnifique. Nous prenons ensuite l’autoroute dans notre voiture de collection dans laquelle il n’y a pas la clim, pour arriver sur le lieu de notre réception. Là, il fait 30° à l’ombre, mais c’est en plein soleil que nous allons faire les photos de couple pendant 1 heure.

Nous enchaînons sur notre cérémonie laïque en extérieur, pleine d’émotion, de rire et de larmes mélangés. Inquiets au sujet de la chaleur, nous avions prévu pour chacun de nos invités une bouteille d’eau aux couleurs de notre mariage, ainsi que des chapeaux et des éventails. Malheureusement, nous n’avons même pas pensé nous-mêmes à utiliser ces bouteilles… Après la cérémonie, nous continuons encore avec le lancer du bouquet et les photos de groupe, toujours au soleil, toujours sans boire. Peut-être que tu vois venir le problème mais moi, à ce moment-là, je ne pensais à rien d’autre qu’au bonheur que j’étais en train de vivre !

Enfin, arrive le moment du vin d’honneur et là, forcément, je me retrouve avec une flûte de champagne dans les mains. J’ai tellement soif que je la bois d’une traite. Heureusement, ma témoin m’apporte régulièrement des petits fours, histoire que je ne me retrouve pas pompette trop vite. Je crois même qu’on m’a encore amené une autre coupe de champagne par la suite, mais rien de non-alcoolisé qui aurait pu me désaltérer.

Une insolation qui pointe le bout de son nez

Les premiers signes de la déshydratation arrivent pendant le dîner, entre l’entrée et le plat.

D’abord, un très violent mal de tête que le doliprane n’arrive pas à calmer. Puis, des bâillements incontrôlés, des gestes moins assurés, et une sensation d’écœurement qui fait que je ne touche plus à aucun de mes plats à partir de ce moment. Là, je comprends tout de suite que je suis en train de faire une insolation et je commence à boire beaucoup d’eau, mais c’est déjà trop tard.

Heureusement, mon envie de profiter de mon mariage est plus forte que tout, et j’arrive à oublier tout ça et à vivre les grands moments de la soirée : surprise de nos témoins, jeux, etc. Cela dit, je sens bien que je ne vais pas pouvoir prendre sur moi toute la soirée et que je fatigue de plus en plus.

À force de prendre l’air, mon mari, les témoins et le DJ se rendent compte du problème et décident d’avancer l’ouverture du bal, tant que j’en ai encore la force. Cette ouverture de bal, ça fait plusieurs mois qu’on la travaille : il y a d’abord une valse avec mon papa, puis avec mon mari, puis nous enchaînons sur un Cha-Cha, un rock endiablé et une choré surprise avec nos témoins. Et, miracle, je tiens le rythme jusqu’au bout, sourire vissé au visage. Je crois que la volonté permet des choses formidables. Je tiens même jusqu’à l’arrivée du gâteau. Bien sûr, je ne peux toujours rien avaler, je fais semblant de boire le champagne…

Et l’inévitable qui arrive

Mais, dès que tout le monde va s’asseoir pour manger son dessert, je sens que je vacille, et qu’il faut que je m’allonge. Pas de lits sur place, il faut que mes parents m’emmènent à l’hôtel.

Sur le chemin, je commence à vomir. À ce moment-là, je crois encore fermement que je vais y retourner et danser toute la nuit, moi, la reine des dancefloor qui adore bouger son popotin. Mais plus je vomis, plus je réalise que je ne tiens même plus debout, que toute cette fatigue accumulée a raison de moi.

Au moment où je retire ma robe et où je défais mon chignon, je suis en larmes. J’arrive à joindre mon mari par téléphone. Il est aussi déçu que moi et essaie de me convaincre de revenir, mais ce n’est pas possible. Je me couche épuisée avec une bassine à côté de moi. Pour le glamour de la nuit de noce, on repassera.

Le lendemain, heureusement, tout va mieux et, bizarrement, seuls les bons souvenirs sont restés. Mon mari me raconte la fin de la soirée et nous nous remémorons cette journée magnifique. Tous les ratés sont devenus des anecdotes amusantes et encore aujourd’hui, 6 jours après, nous sommes sur notre petit nuage. C’est peut-être ça la magie du mariage !

Même si au final, cette insolation n’a en rien gâché les souvenirs merveilleux que je garde de mon mariage (je crois que rien n’aurait pu gâcher ce jour !), je voulais quand même partager ce récit avec toi pour qu’il ne t’arrive pas la même mésaventure que moi. Repose-toi avant le mariage, bois beaucoup et régulièrement s’il fait chaud, bref prends soin de toi le jour J ! Être la mariée ne fait de toi un super-héros ! 🙂

Et toi ? Si ton mariage approche, as-tu pensé à ce petit désagrément de la déshydratation ? Pense à bien boire (de l’eau, hein) s’il fait très chaud ! Et si ton mariage est passé, peut-être as-tu d’autres conseils à partager pour protéger la mariée des fortes chaleurs ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



13 commentaires sur “Témoignage : une grave insolation le jour de mon mariage”

  • Tout d’abord, FELICITATIONS pour votre mariage! Youhou! Je suis heureuse de lire que vos beaux souvenirs sont nombreux! (Ne viendrais-tu pas nous raconter ton mariage?)

    Ensuite, « Etre la mariée ne fait pas de toi un super héro ». Je pense qu’il faut garder cette phrase bien en tête! Elle est vraie pour l’insolation, et pour un tas d’autres sujets également liés à la préparation (bon apparemment ce jour-là on supporte des hauts talons toute la journée donc pour le coup, super héroïnes quand même!)
    Merci pour ton article, lectrice anonyme, et tes conseils. Une femme avertie en vaut deux! Même prudente d’ordinaire, il est sûr que ce jour-là, on ne réagit pas de la même façon et se laisser porter par le bonheur peut malheureusement mener à ce genre de conséquences… Je serai attentive! Pour moi, et surtout pour mes amies qui se marieraient par forte chaleur!

  • pour avoir été photographe des mariages des proches et avoir vécu ça plusieurs fois nous avons prévu un mariage… en novembre… et des interludes sans alcools…
    Tous mes voeux de bonheur à la nouvelle mariée … et heureuse de voir que seuls les bons souvenirs restent, c’est le principal 🙂

  • Avec mon mariage dans le Sud, je garderai bien en tête tes conseils. Merci d’avoir partagé. Et toutes mes félicitations pour ton mariage.

  • Merci pour ton témoignage ! Déjà je suis ravie que tu ais adoré ton mariage et que tu n’en gardes que des bons souvenirs malgré ce qui t’ai arrivée.
    Merci de rappeler qu’il faut penser à soi le jour j, car beaucoup de mariées oublient de boire ou de manger le jour-j dans le feu de l’action…
    Pour mon mariage à Madagascar, il faisait chaud mais j’étais malade, donc j’avais la trouille de manger mais j’ai bu du coca non stop pour être sur de ne pas être en hypoglycémie et ça a fonctionné.
    Mais c’est vrai que je ne me suis pas restreint de boire beaucoup parce que je n’avais aucun problème pour aller aux toilettes avec ma robe. Avec une robe plus volumineuse et un jupon c’est plus compliqué, surtout si tu ne peux pas aller aux toilettes seule (so glam), alors merci de me (nous) rappeler que le jour j il vaut mieux faire pipi plusieurs fois avec quelqu’un que finir malade ! 🙂

  • Mon prêtre m’avait répété : mange bien le matin ! Mais ajouter « n’oublie pas de boire de l’eau », c’est important 🙂

    Personnellement, pour mon mariage civil, heureusement que j’avais prévu le chapeau… Mais j’aurais du y ajouter la crème solaire : j’ai pris un joli coup de soleil ! (Donc pensez à ça aussi les filles, c’est aussi arrivé à Mme Charlie…)

  • Ohlalala !!! C’est beau de voir que tu ne retiens que le positif 🙂 tu as raison ! de toute façon on ne peut revenir en arrière !
    Pour notre mariage nous avons aussi eu à gérer la chaleur et des gros coups de soleil (fin juin il a fait très très chaud et très beau !!!) Un des témoins de monsieur et sa femme étant infirmiers ils m’ont bien poussés à boire de l’eau pour me réhydrater ! Et puis ma maman m’accompagnait aux toilettes et une fois le oui de la cérémonie laïque c’est monsieur qui l’a fait puisqu’on partage tout pour le meilleur et pour le pire :p (c’est pas une robe qui va m’empêcher d’aller faire pipi … )
    Mais effectivement en cas de forte chaleur le bar à eau improvisé, les chapeaux, les éventails et autres brumisateurs ont été très très utiles ! (mais bon malheureusement on ne peut vraiment prévoir ça que 1 ou 2 jours avant … )
    En tout cas jeune mariée anonyme tous mes vœux de bonheur ! et continue de positiver :))

  • Toutes mes félicitations !
    Soulagée de lire que cette mésaventure n’ait en rien gâché tes souvenirs et ton bonheur.

    Merci pour ton témoignage. Il vient comme un écho à ce que je pensais le weekend passé. Je tacherai d’autant plus d’y penser lors des prochains mariages en pleine chaleur. 🙂

  • Ton article me parle énormément, car je me marie la semaine prochaine, dans le sud, où les températures actuelles tournent autour de 36°.
    Le fait de boire beaucoup me fait un peu peur à cause de mon jupon que j’aurai un peu de mal à relever pour aller aux toilettes, mais je ne passerai pas à côté de ma bouteille d’eau toujours à portée de main (ça évite les insolations et les habituelles infections urinaires, super glam elles aussi !).

    En tout cas merci du témoignage, et ravie de voir que malgré ça tu en gardes de bons souvenirs !

  • Ma pauvre!
    Merci de venir partager ton expérience afin que nous en tirions un enseignement!
    Deux amis se sont mariés pendant la canicule d’aout l’an dernier, par « chance » la mariée nous avait donné un avant gout des effets de la chaleur sur elle lors de son EVJF, du coup nous étions toutes au petits soins ^^.
    Joie, paillettes et licorne du haut de ton nuage, profite bien !

  • Merci à toi d’avoir partager cette mésaventure, me mariant dans 15 jours j’en prends bonne note !!!
    heureuse que les bons souvenirs te restent et tous mes voeux de bonheur à vous deux

  • Ouf, tu as gardé les bons souvenirs.
    Quand nous nous sommes mariés, c’est la calvitie de monsieur qui n’a pas supporté le soleil : pas d’insolation mais un bon coup de soleil !

  • Félicitations !!!!!!!!
    Merci pour ces précieux conseils ! J’ai aussi penser a l’eau pour mes invités mais pas pour moi … Je demanderais a mes témoins d’avoir un necessaire avec de la crème solaire et de l’eau !

  • Félicitations! Et si je n’avais pas pris de retard dans ma lecture des chroniques Dentelles à la fin des préparatifs de mon mariage, j’aurai pu éviter le coup de soleil et la migraine en début de repas… Mais comme toi, je ne garde que les bons souvenirs, j’ai juste envie de demander au traiteur un « repas de rattrapage » pour mon mari et moi, afin de manger ce que je n’ai pas pu avaler! Alors les filles, crème solaire et bouteille d’eau!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *