Un remariage : ça change quoi ?

Je te l’avais déjà avoué (diantre, je commence bien à croire que j’ai commis une faute) : j’ai déjà été mariée.

Eh bien figure toi que cette phrase toute bête n’est pas facile à dire. Surtout si, comme moi, tu as été divorcée avant tes 30 ans.

divorce

Alors bon, j’ai des excuses (plaquée pour une autre, un bébé à charge), de quoi me faire plaindre même… Mais il n’empêche que j’éprouve toujours (même si je me soigne) une gêne, et – disons-le carrément – une honte à dire que j’ai déjà été mariée. Qu’on le veuille ou non, le poids de notre vertueuse société pèse , et nous n’y pouvons rien. J’ai beau me la jouer « j’m’en fous, je sais d’où je viens et où je vais… », c’est plus facile à dire qu’ à faire.

Petit exemple concret : il y a quelques jours, je prenais rendez-vous chez un coiffeur réputé et topissime, chez qui je vais de temps en temps. J’attire toutes les attentions : 3 coiffeuses autour de moi pour m’expliquer le process chignon-couleur-maquillage. Le boss arrive, me dit qu’il faudra mettre en avant les yeux, coiffure en volume et tout et tout (jusque là on est potes)…

Puis il me demande mon âge (bon, déjà, ça prenait une mauvaise tournure). 34 ans, lui répondis-je poliment… et là !!! Il commence à me faire tout un plaidoyer sur le bien fondé du mariage mûri, réfléchi, fait plus vieux. « Je préfère voir ça que les petites nénettes de 20 ans qui ne savent pas ce qu’elles font, et qui divorcent à 25 ».

Tu imagines mon état. Je devais être blême, blanche, puisqu’à un moment, il s’est rendu compte de mon malaise, et m’a dit « c’est la première fois que tu te maries ? « . « Non ? Ben c’est pas grave ». Oui, je vous remercie, ce n’est pas une maladie en effet. Mais moi, j’en étais malade.

Car figure-toi que se remarier, quand on est quelqu’un de normalement constitué, ce n’est pas si facile !

  • On connait le prix de l’engagement (oui oui oui, financier comme moral).
  • On ne veut plus se tromper.
  • On sait que l’on va affronter les médisances (et il faut être honnête, il y en aura toujours).
  • On se pose (encore plus) plein de questions existentielles : robe blanche ou pas ? J’en fais trop ou pas ? C’est convenable ou pas ?

Mais heureusement :

  • Si tu oses te remarier, c’est que ton Homme en vaut vraiment le cou. Et que tu es sure de ne pas te tromper ! (Et puis vous avez un petit bout de chou ensemble, le plus beau des engagements.)
  • Tu as vieilli et tu as appris à faire fi du regard des autres (en tout cas, un peu plus).
  • Ton père aussi a été marié. Et pire, il a divorcé au bout d’un an à peine avant de connaître ta mère : l’hérédité, on ne peut pas lutter !
  • Tu as des enfants fous de joie à l’idée que maman se marie.
  • Tu n’es plus obligée d’inviter tante Gertrude (qui, de toute façon, n’oserait jamais participer à cette mise en scène de débauche).
  • Tu as une petite excuse pour porter une robe banche : c’est la première fois pour ton homme et il y tient !
  • Tu oses vraiment faire ce que tu veux, car c’est toi qui finances le mariage.
  • Tu découvres avec bonheur et extase les blogs de mariage (ce qui ne se faisait pas lors de ton premier).
  • Les gens que tu aimes se réjouissent de ton bonheur, et ça n’a pas de prix.
  • Ton dicton favori est « mariage plus vieux, mariage heureux ».
mariée fofolle

Crédits photo : Matthew Hart & Darren Harvey Photography

Je dois avouer que ma phase « j’me pose plein questions » est un peu passée. J’ai décidé de profiter pleinement de mon mariage et de tous les petits bonheurs qui vont avec. Je me surprends même à y prendre autant de plaisir. Pire : j’ai l’impression que c’est la première fois ! Eh oui, après tout c’est bien la première fois que je vais épouser l’Homme de ma vie.

Et toi ? Quel regard portes-tu sur le remariage ? Tu as déjà été mariée ? Comment l’assumes-tu ? Raconte…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



22 commentaires sur “Un remariage : ça change quoi ?”

  • AAAh le remariage ! Le troisième pour mon homme, d’où le fait que jamais je ne pensais qu’on allait se marier ! Mais c’est lui qui a glissé l’idée un jour. Moi qui suis de l’autre côté de la barrière, c’est plus la jalousie d’un même moment vécu avec d’autres… Même si je sais qu’un mariage pour les conventions et qu’un mariage blanc ce n’est pas ce que nous vivons nous. C’est vrai que je me sens mal quand j’entends sa mère me dire en rigolant – à chaque fois que nous en parlons – qu’elle a le temps de mourir. Parce que pour eux, mariage dit divorce déchirement… Et puis la pression je l’ai aussi à me dire pourvu qu’il ne se trompe pas (tu imagines trois divorces !!!), pourvu que je ne lui fasse jamais vivre l’enfer qu’il a vécu avant (parce que j’en ai eu de biens beaux aperçus !!)

    • Elise: je pense que si ton homme a la volonté de se marier une 3° fois (et aussi un peu le courage…car il lui en faut pour affronter le regard des autres), c’est qu’il est bien certain de ne pas se tromper. Tu peux être fier de l’amour qu’il te porte…

  • Le poids du jugement des autres est qqchose de très dur à vivre! Je suis admirative de ton courage!

    Tu as bien raison d’en profiter à fonds et surtout, de faire ce qu’il te plaît et ce dont tu as envie! Et envoi bouler ceux qui te regarde de travers!

  • Très intéressant cet article ! 🙂

    Le remariage… Ben, je n’ai aucune opinion particulière dessus, ni négative, ni positive. J’y pense de la même façon que pour un premier mariage en fait. (Donc considérations classiques : comment je les « ressens », s’ils ont l’air amoureux, s’ils ont habité ensemble, combien de temps, s’ils ont des enfants, blablabla…)

    Par contre j’imagine bien toutes les questions existentielles que ça doit soulever. Prendre un engagement une nouvelle fois, lorsqu’on a eu l’occasion de voir que cette parole donnée le jour du mariage pouvait être brisée d’un instant à l’autre, c’est certainement loin d’être évident ! Mais ceci est valable pour tous les engagements : maison, enfants…

    Quant aux questions « ce qui peut se faire pour un remariage (et surtout « ce qui ne doit pas se faire »), je m’en fiche royalement. Je me suis déjà assise sur un paquet de conventions pour organiser mon mariage, ce n’est pas pour aller critiquer les conventions que ne suivent pas les autres. 😆
    Pour la robe blanche, comme je l’avais dit sur l’article de Mme Tango, c’est typiquement le genre de considération qui ne me viendrait pas à l’esprit. Je vois la mariée en blanc ? C’est normal, c’est la mariée ! Je la vois en couleur ? « Haaaaaa trop bien, elle a une robe en couleur, chouette-choeutte-chouette ! » Mais à aucun moment je ne penserais que, bien sûr, si elle n’est pas en blanc, c’est qu’elle a déjà été mariée. La pécheresse ! 😛

  • C’est fou tous ces tabous autour du divorce, qui est une réalité assez courante aujourd’hui ! Mais n’écoute pas les mauvaises langues, il y en aura toujours. Votre mariage sera unique, d’autant plus fort que tu connais maintenant encore mieux le sens de cet engagement.

  • Le remariage c’est vrai que ça peut faire débat. Comme si on n’avait pas le droit de faire la fête à nouveau, qu’on devait s’unir en catimini, comme si en fait on n’y avait droit qu’une fois.
    Mais quand même, si on se remarie c’est bien qu’on a retrouvé l’amour non ? Et ça c’est quand même digne d’une belle et grande célébration non ?
    Je ne suis pas re-mariée, mais j’ai quand même vécu une histoire de 13 ans puis une séparation avec le père de mes enfants. Et crois moi, qu’on ai signé ou non un morceau de papier et bien ça ne change pas grand-chose. D’après certains commentaires, on pensait que je me marierai en petit comité, sans robe de mariée. On m’a demandé pourquoi, on m’a laissé entendre que j’étais un peu vieille pour ça (gggrrrrr) que j’avais déjà des enfants d’un autre homme, bref que je ferai mieux de faire profil bas et de ne pas trop étaler mon bonheur. Un grand tas de foutaises émis par des gens aigris, jaloux et trop conventionnels pour être honnêtes. Autant dire que leur avis m’indiffère totalement (même si c’est pas super agréable à entendre)
    Tu as raison, mille fois raison de te marier comme tu l’entends pour la première fois de ta vie avec l’homme de ta vie. C’est ce que j’ai fait aussi et j’en suis très heureuse

  • Je connais ça aussi mais de l’autre point de vue puisque mon futur s’est déjà marié également. Et je dois dire que ce n’est pas toujours simple.
    Surtout quand le prêtre t’explique au moins 5 fois qu’il a bien l’intention de vérifier que Monsieur n’était pas marié à l’Eglise ( » Mais bon sang, puisque je vous le dis »).

    Ce qui est compliqué également c’est l’idée qu’il ne faut pas refaire le même mariage. C’est ce qui est plus difficile à gérer pour moi. Ah il a fait telle animation, les gens ont dansé à telle heure, les menus étaient comme ci, les faire-parts comme ça. C’était surtout comme ça au début. Maintenant j’arrive un peu à me détacher de tout ça et à faire comme je l’entend. Après tout j’en rêve depuis suffisamment longtemps pour ne pas me gâcher cela avec des a priori. En plus mon futur est d’accord pour faire les choses en grand (ce qui n’était pas le cas la première car le budget n’était pas le même). Mais quand même c’est une période où il faut assimiler pas mal de chose et arriver à s’en défaire pour vivre avec bonheur ce moment.

    Et flûte à ceux qui jugent. Ils n’étaient pas là. Ils ne savent pas… Alors shhhhh…. 😉

  • Et puis, ce n’est pas un remariage, c’est un mariage. Tu te maries avec ton homme, tu ne te remaries pas. J’aime pas ce thème remariage…
    Ce mariage est le premier d’un couple qui s’aime. Vis le à fond, même si je comprends ta gène…

  • Les réflexions stupides que les gens peuvent parfois avoir… C’est si maladroit ! J’ai trouve ton billet très intéressant et au risque d’être moi aussi maladroite, je trouve ça génial de croire encore à l’amour, au mariage et de vivre ton histoire comme si c’était la première !

  • Les grincheux, moralistes à deux balles il y en aura toujours!

    Moi aussi, j’ai eu droit à des « mademoiselle » parce que j’allais me marier (et même si je n’avais jamais été mariée, à mon âge, je trouve ça particulièrement ridicule), à des remarques à la noix du genre « un divorce ne t’a pas suffi ? » (merci, sympa). La seule remarque à ce sujet est celle de mon oncle que j’adore qui m’a dit en rigolant le jour du mariage « c’est bon, cette fois-ci c’est le bon ? ». Je lui ai répondu avec autant d’humour car la façon dont ça a été dit m’a bien fait rire!

    Sinon y a aussi les remarques du genre « tu n’es pas obligée de te marier en robe de mariée » (je sais je ne suis obligée de rien, mais si j’ai envie, hein ?), ou les regards du genre « compréhensifs mais très sous le sceau du secret » quand on disait qu’on voulait un mariage en petit comité. Non non, pas parce qu’on avait honte de la situation mais parce qu’au contraire, après avoir chacun vécu un mariage avec invitations obligatoires des amis des amis des parents et cousins sur la 12e génération, cette fois-ci, savourant notre vrai bonheur, on ne voulait autour de nous que les gens qu’on aime et qui font partie de notre vie, de nos tripes au quotidien. Pas de poids social sur ce coup !

    Bref, tiens le coup, tu n’as de compte à rendre à personne et ceux qui donnent des leçons sont malheureusement un jour confrontés au divorce … Donc hein …

    • Bizarrement les remarques les plus blessantes ne sont pas venues de ma famille (j’ai une super famille ! ! Ils sont plutôt à me la jouer comme ton oncle) mais de ceux qui ne me connaissent pas bien. C’est aussi grâce à cela que je vais de l’avant, et que je me réjouis autant de ce nouveau bonheur ! Les gens que j’aime comprenant ma démarche, et m’y encourageant, c’est plus facile ! Ensuite c’est un travail sur soi-même, car les barrières, on se les met toute seule aussi !
      Je comprends tes envies de petit comité: pour mon homme c’est la première fois, et il veut inviter la terre entière (et il l’a fait d’ailleurs mrdr)…alors que moi j’aimerais limiter au maximum…me centrer sur notre couple avant tout..

  • Et oui, l’adage est bien « mariage plus vieux, mariage heureux » et non pas « mariage pluvieux, mariage heureux »! Mais pour se rassurer, je suis d’avis que l’on a le droit de l’utiliser dans le sens qui nous arrange! Bah oui, il faut positiver au max dans la vie!

  • mon homme c’est deja marier …. une erreur, nonpas une erreur les traditions qui font que tu es en couple tu te marie tu as des enfants … sauf que c’etait pas la bonne …

    Aucune remarque de la part de sa famille, qui eux sont tout a fait content au contraire

  • mariée à 21 ans, divorcée à 28 et je me remarie à 33…oui bin j’avoue que des fois je me passe de préciser ce détail, bouuuuh c’est pas joli joli de ne pas assumer mais à ma décharge les langues pendues se croisent à tous les coins de rue.
    Alors MERCIIIII de ce témoignage car du coup je me sens moins seule et ça me rassure de savoir que la phase questionnement n’est pas passée que par moi. 😉

  • Un mariage attire forcément les regards, pas toujours sympathiques. Finalement, à bien y réfléchir… se marier jeune, c’est mal vu :
    « Mais prends donc le temps de profiter de la vie ! »
    Se marier dans la force de l’âge aussi :
    « Vous avez vraiment besoin d’un bout de papier ? »
    Se marier tout court, c’est pas bien non plus :
    « Quelle dépense inutile ! »
    Bref. Heureusement, on fait bien comme on veut, et on n’attend pas l’opinion des autres pour vivre ! 😉

  • Moi aussi c est un remariage et je me reconnaîs complètement et parfaitement ds cet article !
    Le 2 ème pr moi et le 1 er pour Mr mais qu importe ! Je fais tous ce que je n ai pas fait au 1 er et surtout je m éclate à fond !!
    Du coup : robe blanche et noir, beau repas servi à table, un dj et un photographe, un candy-bar, un photobooth, et plein d autres animations et petits détails.. Plus que 6 mois, ça va aller vite, très vite ! Mais je peaufine chaque petit détail au grand dam de Mr qui trouve que j en fais parfois un peu trop… Mais au résultat il sera ébloui par tout et me remerciera d en avoir fait autant par amour !

  • wahou , une belle histoire ! premier mariage avec l’Homme de ta vie c’est tout ce qui compte ! plein de bonheur à vous 2 , l’essentiel est de profiter pleinement de tout ces moments ! oui certains seront mécontent , mon dieu un remariage sacrilège ! mais ZUUUUUT ! c’est votre bonheur ! et ces personnes ne mérite pas leur place à votre mariage … L’important est d’avoir ceux qui nous aime à nos côtés !

  • moi c’est l’homme qui se remarie, mais bon sans être passée par la case : mairie, coupettes, famille et petits fours à mon âge canonique j’ai quand même connu les revers et tristesses des ruptures après plusieurs années de vie commune. De toute façon ça n’est pas un re mariage, c’est ton premier mariage avec l’homme que tu aimes et c’est très très bien comme ça !!

  • Quoique pour rester dans le positif moi je connais des gens qui ont divorcés après 20 ans de mariage et qui se sont remariés en grande pompes au bout de 8 ans de séparation et tu sais quoi ils sont super heureux donc … les autres on s’en fout ta vie c’est toi qui l’a vie 😉

  • voila j’ai 55 ans et je me remarie !! apres un premier mariage ,quatre enfants , une separation douloureuse et un veuvage je n’y croyais plus et je criais haut et fort que pour moi c’etait terminee et puis il est arrive lui dans ma vie et m’a donne envie l ‘envie d’aimer et de m’engager .voila il faut y croire et accepter d’etre heureux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *