Mon mariage Orient Express : notre vidéo d’entrée tournée en une journée

Et voilà, on y est vite arrivés : J-7 !

Mr B. a repris une semaine de congés, et malgré tout le travail abattu durant le mois de septembre, il reste encore quelques petites choses à barrer sur notre To Do List…

Et notamment notre film d’entrée. Oui oui, tu as bien lu, à J-7 on s’est décidé à faire un film pour notre entrée des mariées. C’est qu’on a peur de rien chez les Loco !! (Il parait qu’en espagnol, “loco” veut dire “fou”. Tout de suite, on comprend mieux…)

Pour tout te dire, nous avons longtemps cherché une musique qui nous conviendrait pour notre entrée lors du dîner. Mais nous n’étions jamais d’accord ! On en a eu des débats lors de nos trajets Colmar-Lyon (et retour) ! On n’a jamais autant écouté de CDs ! Mais, un soir où je m’escrimais à chercher des trucs originaux sur Youtube en regardant Top Chef, je tombe sur cette vidéo :

Sympa, non ?

On comprend bien qu’ils passent la vidéo pendant que les invités attendent, et que c’est comme s’il se passait tout ça pendant qu’ils ont les fesses collés à leur chaise. J’adore en plus le moment où ils se posent pour boire une bière. J’ai trouvé ça drôle, original, et bien monté.

Ni une ni deux, je la montre à Mr B., qui la trouve aussi géniale que moi, et on se met en tête de faire le même genre de chose : justement c’était la bonne idée pour faire la transition entre nos chaussures de lumière et nos converses.

(Je t’ai dit que Mr B. tenait absolument à mettre ses converses oranges ? Et que du coup je m’en suis achetée des bleues ?)

les mariés en converses

(Je t’aurais bien mis nos têtes, mais hé ! On est à 7 jours du mariage, tu croyais pas que j’allais déjà te montrer nos habits de lumière, si ??!! hihihi)

Seulement, comme pas mal de futurs grooms, Mr B. refuse catégoriquement de voir ma robe. Impossible donc de faire cette vidéo avec la mienne.

Mais aux Loco rien d’impossible : qu’à cela ne tienne, je vais emprunter celle de ma sœur et témouine d’amour ! Qui est vite d’accord, mais il faut sortir la chose… de la cave ! Oui, tu m’as bien lue, ma sœur est une tarée qui a mis sa précieuse à la CAVE. Et roulée en boule, en plus ! Et elle me soutient que la mienne finira pareil, en plus !

Mais bon, j’essaie de n’avoir pas l’air trop outrée, on a trop besoin de cette robe. Qui va d’ailleurs être contente de revivre un peu, celle-ci…

En remontant de la cave, séance essayage qui se transforme en séance déguisement pour toutes : mes nièces (qui seront mes demoiselles d’honneur) et ma sœur qui est très fière de rentrer encore dedans (sans respirer). Un chouette moment, quand j’y repense !

Autre souci : Mr B. loue son costume (il voulait une jaquette et sait qu’il n’en n’aura plus l’utilité plus tard). Et comme cela ne se fait pas trop en Alsace, il le loue à Lyon. On ne le récupèrera que la veille du mariage (c’est sa sœur qui nous l’a ramené).

Tout ça pour te dire que, après plusieurs essais infructueux pour trouver un scénario, nous nous sommes retrouvés à J-3 semaines sans idées valables et déjà partis en se disant “bon, tant pis, on fera pas cette p**** de vidéo de m****” (qui a encore eu cette formidable idée ???) (Oui oui c’est moi, la même qui s’est mordu les doigts le jour où elle a compris qu’elle devrait cueillir 7kg de myrtilles pour ses cadeaux d’invités !)

Jusqu’au soir où Mr B rentre avec l’illumination : “On n’a qu’à filmer que nos pieds ! Comme ça on s’embête pas avec nos habits et on s’en fout de nos (non) talents de comédiens ! Et au lieu de filmer, on fait plein de photos !”

Et ça a été le déclic : on est enfin sorti du carcan dans lequel le film modèle nous avait enfermés sans même qu’on s’en rendent compte. Bien sûr ! Il faut qu’on fasse le truc à notre sauce, mais pour de vrai !

Du coup, pas de faux plans avec des chaussures salopées ou des robes décousues, on va raconter notre histoire, depuis le début. Tout simplement.

Depuis qu’on cherche des musiques pour l’entrée des mariés, j’ai envie d’utiliser Queen et leur fabuleux “Somebody to love”, mais Mr B. maintient dur comme fer que “ça ne bouge pas assez pour une entrée des mariés”. Mais du coup, je peux la coller-là. Dans la vidéo. Et, entre-temps, on entend Keedz, tu sais, ce truc fabuleux. Et ça, ça nous parle bien aussi. Ça nous met la pêche ! On adore.

Alors, on garde les deux. Et le scénario se met en place en moins de 2 heures.

Mais le seul créneau qu’il nous reste pour le tourner et le monter ? C’est la semaine avant le mariage. Une de mes copines se porte volontaire pour faire les photos et on passe notre lundi dans les endroits clés de notre histoire…

  • l’endroit où l’on s’est rencontrés (où l’on monte carrément une tente exprès !)
  • le bar dans lequel on s’est retrouvés pour notre premier rendez-vous
  • la cathédrale de Strasbourg qui a abrité notre premier bisou
  • la gare
  • notre appart’ actuel…
  • et la salle du mariage !

On prend toutes les photos la même journée, le soir je me mets au boulot et le mardi soir, c’est dans la boîte !

Qu’est-ce qu’on a rigolé en tout cas ! C’était vraiment une super journée. Le bordel qu’on a mis dans la voiture, les 3 sacs de chaussures, ma copine qui était à fond… Et on est vraiment fiers du résultat. C’est pas du travail de pro, évidemment, mais ça nous ressemble et mine de rien, ça a bien mis le feu le jour même ! Tu veux le voir ?

Et toi ? Tu as aussi des idées farfelues et du mal à les réaliser ? Toi aussi tu t’es rendue compte pendant les préparatifs que toi et ton groom vous formez vraiment une super équipe ? Raconte !



32 commentaires sur “Mon mariage Orient Express : notre vidéo d’entrée tournée en une journée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *