Choisir une seule robe de mariée ? Trop dur !! (2ème partie)

Attention, si tu penses que tu es invité à mon mariage et que tu es de sexe masculin, lecture de ce billet absolument interdite ! Et toi mon chéri, sauves-toi vite !

C’est bon ? Ils sont partis ?

Bon, je t’ai raconté la dernière fois comment j’avais fait mon premier essayage de robes de mariées. Souviens-toi, je suis allée dans une boutique que je connaissais, Aurélie Cherell.

La question est : où aller maintenant ?

J’utilise une technique que j’affectionne : la « rétro-recherche » sur Google. Je cherche Aurélie Cherell, créatrice que je connais, sur Google. Je me dis que sur les sites où elle est référencée, je dois pouvoir trouver des gens du même acabit.

En l’occurrence, sur mariages.net, il y a bien une trentaine de réponses à la requête qui comprend Aurélie. Dont 25 à Paris.

Hum.

C’est parti pour le visionnage des sites internet, seul moyen de faire une pré-sélection. Le visionnage des collections permet de se faire une idée du style général et éventuellement d’avoir un coup de coeur photo. (Oui parce que des fois entre la photo de la robe et la robe portée sur toi…. ça change complètement !)

Et j’arrête mon choix sur 4 autres créateurs.

Marie Laporte

Je suis donc allée chez Marie Laporte, qui doit avoir un succès fou car j’ai eu beaucoup de mal à avoir un RDV. J’aimais beaucoup le style néo romantique de sa collection.

Essayage robe de mariée marie laporte

Crédits photo : Marie Laporte (Modèle Rossa : robe bustier en doupion de soie, et dentelle, boléro plumetis - 2700€)

Malheureusement je n’ai pas eu de coup de cœur aux essayages et les conditions n’ont pas été propices à l’initiation d’une création personnalisée. Marie n’y était pour rien, elle est au contraire adorable. La fille d’avant avait du retard donc en gros, quand je suis arrivée, son rendez-vous commençait seulement. Du coup, quand je suis passée, la fille après moi attendait déjà.

C’était un moment sympa quand même car les dames présentes ont donné leur avis et surtout elles étaient ravies d’avoir un bébé à pouponner. Ah oui, il faut que je te dise, Brieuc avait 6 mois à l’époque, et il a fait des ravages lors de ce rendez-vous.

Oksana Mukha

Je suis ensuite allée chez Oksana Mukha créatrice russe qui propose des robes type boutique mais au téléphone, la vendeuse m’avait assurée qu’il était possible de personnaliser.

Essayage robe de mariée Oksana Mukha

Crédits photo : Oksana Mukha (Modèle Luba)

Essayage robe de mariée Oksana Mukha

Crédits photo : Oksana Mukha (Modèle Margarita)

Et c’est vrai. J’ai essayé des modèles très différents et j’ai pu choisir une robe de la forme de tel modèle avec le tissu de tel modèle + la dentelle de tel autre modèle + une modification personnelle. Tout ça pour un prix très raisonnable (environ 1500€ de mémoire). Comme ce n’est pas fait en France par la créatrice elle-même, le coût diminue et c’est normal.

Mais finalement, ce manque de dialogue direct avec la couture m’angoissait un peu et je n’ai pas retenu cette boutique.

[Petit aparté : je parle au singulier car je n’ai pas eu la chance d’être accompagnée dans tous ces essayages. En effet, je n’ai plus ma maman, toutes mes copines sont en province et je ne me voyais pas y aller avec belle-maman. Non pas qu’on ne s’entendent pas bien, c’est juste que la robe pour moi c’est top secret défense pour le Chéri, donc par extension, pour tous les hommes et aussi pour sa famille à lui.]

Christophe-Alexandre Docquin

Je suis ensuite allé voir un créateur (oui un homme, une fois n’est pas coutume !), Christophe Alexandre Docquin, qui fait des robes absolument incroyables. Elles sont très graphiques avec un style fou. Ce ne sont pas des robes passe-partout, il faut oser les porter mais vraiment j’aimais beaucoup le style sur le site.

Essayage robe de mariée Christophe-Alexandre Docquin

Crédits photo : Christophe-Alexandre Docquin (Modèle Majorque)

Essayage robe de mariée Christophe-Alexandre Docquin

Crédits photo : Christophe-Alexandre Docquin (Modèle Polonaise)

On ne dirait pas un cygne, cette polonaise ?

Je suis reçue par Julie, son assistante et éminence grise, adorable et qui me met tout de suite à l’aise. Nous parcourons la collection, je trouve beaucoup de modèles beaux mais je ne me vois pas les porter. Par exemple les deux robes ci-dessus, en vrai c’est impressionnant. Tu te demandes si tu vas être à la hauteur de la robe. Je commence à me demander pourquoi j’ai pris le rendez-vous.

(Oui, tu regardes le site, tu prends rendez-vous et 2 semaines plus tard, tu ne te souviens plus bien pourquoi tu l’as fait…)

Bref, Julie me pose des questions sur ce que j’aime et finalement me guide sur les modèles. Je passe d’abord une série de jupe + bustier. C’est un des crédos de Docquin, cette collection “modulable”. Personnellement, je n’aime pas trop la sensation à porter mais l’idée est bonne.

Finalement, parmi les créations, j’essaye la robe Malmaison. C’est une robe Empire. Je ne voulais pas de robe empire. Pourquoi alors ? Parce qu’elle a des froufrous trop chou sur la jupe et que j’ai envie de voir ce que ça donne ces froufrous.

Et là, surprise… la robe est magnifique sur moi !

Le modèle empire me donne une silhouette élancée (je suis plutôt petite). La robe est romantique à souhait et très raffinée. J’ai le cœur qui bat fort. Deuxième coup de cœur ! (Souviens toi, mon premier coup de cœur était le modèle Pivoine de Aurélie Cherell qui m’a fait une proposition à environ 2500 €.)

Essayage robe de mariée Christophe-Alexandre Docquin

Crédits photo : Christophe-Alexandre Docquin (Modèle Malmaison 4000€)

Ensuite, juste pour me faire plaisir, j’ai essayé la Majorque et la Polonaise qui sont en photo au dessus. Une merveille ces froufrous de couleur. Et cette dentelle grise qui ruisselle… Mais absolument hors de prix. Juste pour le plaisir…

Ana Quasoar

Dernier rendez-vous chez une créatrice merveilleuse. Je rentre dans la boutique d’Ana, tout est beau, raffiné, précieux. Trois robes trônent en vitrine, une autre dans le show-room et j’aperçois le “dressing” où sont rangées toutes les autres robes. Ana est une femme décidée, car très inspirée. Elle te regarde et tout de suite elle “voit” ce qui va t’aller et te mettre en valeur. Il faut dire, vu que c’était le dernier essayage, j’avais aussi une idée plus claire de ce qui me plaisait.

Notamment, j’avais flashé sur son site sur un modèle avec une jupe travaillée avec pleins de pans de matières différentes.

La robe est là, elle m’attire comme un aimant.

Comme je trouve tout magnifique, je parcours les portants, mais non. C’est celle-là que je veux essayer, et Ana le voit bien. La robe est complètement hors budget telle qu’elle est. Pas de souci, mon coup de coeur est dans cette idée de jupe multi-matières. Ana m’imagine donc une version de la robe différente, moins chère. Génial. Il me faut faire un petit effort d’imagination mais je dois dire que c’est un vrai coup de coeur, tant pour le personnage, que pour la robe.

Bilan : Maintenant il me faut de l’aide !

Ma marraine vient ce weekend à Paris avec ma cousine. Elles ne savent pas encore que nous allons nous marier avec le Chéri.

Rendez-vous place de la Bastille. Brasserie en terrasse au soleil d’automne. Alors qu’elles s’extasient sur notre bébé d’amour, je leur dit comme ça “Voilà, j’espère que vous êtes en forme, parce que cet après midi, je nous ai prévu un super programme : on va essayer des robes de mariées!”

Wahou ! Hystérie générale ! Elles sont trop contentes et nous, très fiers de notre surprise.

C’est donc parti avec Bébéchou dans le porte-bébé, direction la boutique d’Aurélie Cherell qui est à deux pas. On enchaine sur Ana Quasoar, puis Christophe Alexandre Docquin, pour essayer mes trois robes coup de cœur.

Oh… Ah… c’est beau.

L’émerveillement avant de pouvoir avoir l’oeil critique.

Un après-midi comme sur un nuage, entre filles, que du bonheur. Sans compter Bébéchou qui décime les cœurs de ces dames. Un beau fou rire : le change au milieu de toutes les robes en soie. Non, non, je t’assure, je ne suis pas du tout gaga de mon fils…

Retour à la maison, le Chéri nous sert une coupe de pétillant. On en a bien besoin pour se remettre de notre après-midi !

Ayez, on y arrive. Il va falloir CHOISIR. Angoisse.

C’est sur, je ne peux plus reculer. J’écoute donc religieusement chaque commentaire. J’ajoute des petits poids dans chacun des balances. Mon cœur est en équilibre, aie aie aie. Tout ça, sous l’oeil amusé et légèrement curieux du Chéri, qui n’a rien le droit de savoir. Allez, la nuit porte conseil. Au dodo.

Et ça marche. En laissant tout ça bien reposer, le lendemain je suis sure, j’ai choisi !

Chère lectrice, tu l’avais peut être compris, mon choix s’est porté chez Ana Quasoar. Je n’ai pas mis de photos, on ne sait jamais si le Chéri vient faire un tour jusque-là.

Un commentaire de ma marraine et tante a été assez décisif : “cette robe là, elle fait vraiment robe de créateur…” Pour moi qui ne veut surtout pas une robe passe-partout, ça faisait un gros poids dans la balance.

Paradoxalement, c’est aussi la robe qui était la moins aboutie pour moi. Et je suis contente car avec toutes les modifications apportés, cette robe sera MA robe et finalement c’est ça qui me tenait le plus à cœur, je crois.

Promis je te mettrai des photos de la merveille des merveilles, une fois que je serais mariée. Pour l’instant, nous avons pris les mesures et je dois aller essayer la toile début mars. J’ai tellement hâte !

Et toi ? Comme moi, tu n’en plus de pouvoir enfiler la merveille commandée ? Tu as aussi eu le cœur serré au moment du choix ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



23 commentaires sur “Choisir une seule robe de mariée ? Trop dur !! (2ème partie)”

  • Je ne vais pas trop développé sur le sujet, c’est le thème d’une de mes prochaine chronique ^^
    Par contre le coeur serré en l’essayant, oh oui.. Comme toi, je savais qu’elle était faite pour moi. Contrairement à toi, je n’ai fais qu’un point de vente, je voulais à tout prix cette robe… et heureusement pour moi, elle me va à merveille 😀 Tu imagines si la robe de mes rêves, une fois portée, me transformée en citrouille, AHHHHH
    Et maintenant je n’ai qu’une hâte, la porter de nouveau : 2ème essayage dans un mois, YOUPI

  • Ca me fait baver ces essayages! C’est tout ce que j’aime, de la création, de l’originalité… J’adore la Polonaise… Et j’ai depuis des mois un coup de coeur pour la Corbara de Marie Laporte… Mais je sais que tout ça est largement hors budget.
    J’hésite à aller essayer dans ce genre d’endroit juste pour profiter de ce moment unique, mais je sais qu’après, quand il faudra essayer des robes de prêt à porter en polyester toutes pareilles – dans mon budget, quoi – je vais pleurer…
    Je suis indiscrète: quel budget Ana Quasoar t’a-t-elle proposé?

    • Marjolie, j’interviens pour te dire d’aller voir sur Annonces Dentelle, Leboncoin et même eBay (si si !) : tu peux échapper au polyester tout en restant dans ton budget ! C’est ce que j’ai fait, et ma robe est divine… Il faut simplement demander plein de photos, si possible de la robe portée, et les mesures, si tu es trop loin pour essayer. Moi, j’ai eu comme ça ma robe de créateur dos-nu, toute en soie, pour moins de la moitié du prix d’une robe Tati en synthétique… Bon, maintenant, je dis ça, je dis rien, hein ! 😉

  • aaaaaah ca fait envie!!!
    Surtout la partie « ré-essayage » avec ta marraine et ta cousine!
    J’ai fait 2 essayages « toute seule » et c’est tout à fait différent – pas de commentaire rigolo, pas de aaaah, ooooh…

    Mais finalement La robe, je l’ai trouvée lors de mon premier essayage avec ma maman et ma témoin!
    J’ai hâte de voir les photos de ton mariage pour ta robe!!

  • Melle Tango: oui, je regarde tous les jours sur les annonces Dentelle, mais sans essayer, ça me paraît impossible (je n’ai pas une morphologie facile à habiller). Tu l’as fait au culot toi? Ou tu avais fait des essayages avant pour savoir quelle forme t’irait?

    • Oui, j’avoue que je l’ai un peu fait au culot ! Je n’avais jamais pensé que cette forme pourrait m’aller, comme quoi 😉 Mais bon, vu le prix, je ne prenais pas non plus un risque énorme… Mais en effet, si tu as la possibilité de faire des essayages avant pour déterminer ce qui te va le mieux, tu prends encore moins de risques. J’ai pondu un petit article à paraître prochainement sur le sujet. Peut-être qu’il pourra t’aider 🙂

  • Super article! Je n’ai pas encore commencé les essayages, donc ça permet un peu de savoir a quoi s’attendre… et aussi aux prix parce que j’avais bien flashé sur Marie Laporte mais vu les prix, ca ne va pas vraiment le faire. Est-ce qu’on peut trouver de jolies robes créateurs en dessous de 2000 euros?

  • ouahhhhh elles sont magnifiques toutes ces robes!!!

    hâte de voir celle que tu as choisi pour le jour J

    moi pour mes essayages, j’avais à chaque fois ma maman, une voir mes 2 témoins

    1er essais, 3 boutiques dont tati et point mariage
    la cata, moche, meringue
    sérieux je désespérais car en plus je voulais de la couleur et plus robe de cocktail que robe de mariée

    le soir même avec ma témoin recherche sur le net, je connaissais le nom d’une boutique on est allé voir la collection et là gros coup de coeur
    prise de rdv, la vendeuse me voyait tout à fait dedans
    et là parfait, j’en ai essayé d’autres mais non rien n’allait c’était mon coup de coeur
    seul hic le prix 730€ (ben oui +100€ car je fais une grande taille)
    l’avantage je vais la customiser avec ma soeur j’y suis reoturnée avec elle une semaine après et j’ai passé commande
    j’ai fait essayge retouche il y a un mois
    et nouvel essai saemdi dernier et je suis revenue avec ma robe
    elle dort secrètement dans sa housse chez mes parents

  • Moi aussi j’ai eu le droit aux waaahhh ohhhhh c’est joli.
    J’ai fait tous les essais dans deux boutiques sur la même journée avec ma maman et mes témoins. j’ai bien fait d’écouter ma maman.
    Tu en sauras plus dans un de mes prochains articles.
    Dans tous les cas elles sont vraiment superbes les robes qui tu as mis. J’aime beaucoup. Hâte de voir Ta robe

  • Ah bah je te comprends pour la balance, jusqu’au jour des premières retouches de ma précieuse, j’ai clairement hésité avec une autre robe que j’étais à deux doigts de commander. Mais vraiment.
    en me disant que j’avais fait une connerie.
    Ce n’est qu’une fois les fesses dans ma robe et les retouches en marche que j’ai compris !

  • Rah lala la robe, énorme question qui m’empêcherait presque de dormir en ce moment …

    Je suis assez exigeante : je n’aime pas les « vraies » robes de mariée : que ce soit le blanc ou le côté « froufrous », bustier et traine.
    En gros : il ne me faut pas une robe de mariée, et en plus j’ai un budget ultra serré (en gros moins de 150-200 €).

    Je n’ai ni ma famille, ni mes témoins dans le coin alors je dois un peu me débrouiller seule moi aussi. Alors j’ai décidé de ne pas aller dans les magasins de mariage (sincèrement, avec ce budget là, on va me rire au nez je pense) et de commander sur le net, une robe sur mesure. J’ai trouvé ZE robe qui nous fait fondre, mon futur et moi, mais j’avoue que je n’ose pas sauter le pas encore. J’ai un peu peur de la qualité en fait !!!

    Sinon j’ai beau ne pas aimer les robes de mariées, le modèle « Luba » de Oksana Mukha est vraiment superbe !! Et puis, j’ai hâte de voir le modèle personnalisé que tu as choisi 🙂

    • Heu… si je peux me permettre, attention au Made in China, quand même 😉 Sur Annonces Dentelle, tu peux trouver de jolies robes à tout petit prix ! C’est plus sûr, à mon humble avis…

      • Je me méfie aussi du Made in China.

        L’inconvénient des Annonces Dentelles (même si j’adore l’idée et que j’y vais plusieurs fois par semaine, au cas où !) c’est qu’il n’y a que des vraies robes de mariées blanches. Pour moi le blanc ça regroupe l’ivoire, l’écru, bref toutes les nuances.

  • Oh! Quel sujet épineux!
    Je suis aussi toute seule pour essayer ma robe: ma maman et mes témoins sont à plus de 700km… Ma maman étant venue il y a trois semaines, on est allées chez Tati pour faire des essayages, et j’ai vu des une belle robe qui m’a fait prendre conscience que oui!!! Je vais me marier!
    Je pense aussi faire les boutiques toute seule… n’y aurait-il pas une bride-to-be toute seule sur la région parisienne qui aurait envie d’une autre bride-to-be toute seule pour se conforter dans les essayages, s’épauler et se conseiller?…
    J’avoue que j’ai super peur d’aller essayer…

    Bises!!

  • Elodie, ça tombe très bien que tu veuilles une robe qui ne fasse pas mariée vu ton budget: je pense que dans ton cas, il faut tabler sur une jolie robe pas du tout typée mariée (tu n’auras pas trop le choix de toutes façons), bien coupée: pour 150-200€, tu peux en faire faire une jolie chez une couturière ou acheter quelque chose de chouette dans une marque indépendante un peu classe.

  • Et bien joué Lili, c’est l’affaire du siècle! Mais faut être sacrément au taquet pour tomber sur une occasion pareille (et puis, toute Vera Wang qu’elle est, il y a toujours le risque qu’elle n’aille pas ou ne plaise pas)

  • En fait j’ai essaye une replica de la robe et le style me va bien.

    Ensuite il faudra faire des retouches bien sur. Mais en gros tu peux prendre +/- 2 taille de robe par rapport a la tienne (de taille).
    J’ai trouve une couturiere qui m’a ete recommande par de nombreuses ex-brides, et il faut compter entre 120 et 400 euros (ca depend des retouches et du style de la robe) Apparement la mienne sera plus proche du 120 euros car tres simple.

    J’ai trouve la robe sur http://www.preownedweddingdresses.com/

    Beaucoup, beaucoup, beaucoup de bonnes affaires. Aux USA, ca a l’air normal de se payer une robe de createur a $8,000 pour la revendre $1,000 apres le mariage. 🙂

  • Ah merci pour l’info concernant les tailles parce que je ne trouve pas grand-chose dans ma taille (enfin ce que je suppose être ma taille ^^)

  • Hello les filles
    Que de retours ! merci à vous toutes 🙂

    @ Camille : A moins de 2000€ pour une robe de créateur, tu peux aller chez Oksana Mukha si tu aimes le style. Il y en a surement d’autres, le mieux c’est d’appeler. N’hésite pas, ils sont très compréhensifs, c’est normal de parler budget.

    @ Pimprenelle et Marjolie : as tu des endroits en particulier où tu aimerais aller ? Mon budget était de 3000€, disons que je l’ai un peu dépassé…

    @ Elodie : j’ai découvert le modèle Luba en écrivant l’article, je soupconne qu’il y ai une collection différente pour la Pologne car j’ai trouvé la photo sur un site polonais et j’aurais adoré essayé ce modèle

    @ Mademoiselle Tango : tu sponsorise Annonces Dentelles 😉 ? Sérieusement, moi aussi je trouve le site génial.

    @ Lili : génial ton info sur les tailles, je pense qu’elle va aider tout plein de brides, Bravo !!

  • Futures mariées, FUYEZ ANA QUASOAR
    J’ai souhaité faire créer ma robe de mariée sur-mesure.

    Résultat: je n’ai pu l’essayer qu’une fois entièrement finalisée quelques jours avant mon mariage, donc impossible de la faire modifier.
    Elle n’était, entre autres, pas à ma taille une semaine avant le mariage! Pas cintrée, je flottais dedans.
    J’ai donc dû me rendre chez un retoucheur de quartier pour la réajuster tant bien que mal. Un comble pour une robe à 4000€ soi-disant sur-mesure.
    Il y a de quoi être paniquée et écoeurée pour ce grand jour.

  • Tu as de la chance d’avoir choisi comme ça en une nuit, moi je trouve le choix très dur …
    J’envie les filles qui trouvent THE robe avec un maxi coup de coeur et sont sûre de leur choix, j’ai flashé sur 2 robes assez différentes. J’en ai choisit une mais du coup je regrette l’autre..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *