L’envers du décor – Partie 1

Ça y est, ça fait quelques semaines, mois, années (raye la mention inutile), que toi et ta moitié vous préparez le plus beau jour de votre vie. Paillettes, amour et confettis sont les maîtres mots de tes journées ! Ça tombe bien moi aussi (avec Groominet, pour qui les paillettes et confettis ont un impact un peu moindre sur son quotidien) !

Mais pour une fois, comme mes précédentes chroniques dégoulinent de licornes, poésie et fleurs bleues (hummm), j’ai décidé de casser le game et de te parler de l’envers du décor… Et oui toutes les pièces ont deux faces, comme Star Wars a deux côtés de la force. Et si jusqu’à présent avec tout ces préparatifs nous étions du cotés des Jedis, de temps en temps il faut bien se l’avouer on bascule du côté obscur (Vador sort de ce corps)…

Je te livre ici une partie très intime de notre vie de couple : les sujets de discordes, les sujets gênants, etc. Je ne te livrerais pas de solution clé en main, hélas, pour ces péripéties qui ont ou vont jalonner notre cheminement jusqu’à ce grand jour mais comment nous nous nous en sommes sortis sans presque aucune casse (Groominet a faillit partir en orbite 2 ou 3 fois pour avoir la paix mais il a décidé que finalement notre amouuur en valait la peine).

L'envers des préparatifs du mariage

Crédits photo (creative commons) : Samantha Gades

Les disputes pré-mariage

Comme tout un chacun, il nous arrive à Groominet et moi-même de nous disputer (pas trop souvent heureusement). Les sujets sont nombreux et variés mais, avec le mariage, nous avons trouvé un nouveau terrain de jeux discordes.

Forcément avec plus de 2 ans de préparatifs : l’épuisement, la lassitude et tous les projets que nous avons réalisés pendant ce laps de temps ont souvent eu raison de notre patience. Il faut quand même que tu saches que, depuis le début des préparatifs, nous avons changé de région (pour partir à 800km de là où on habitait), réorganiser complètement notre mariage dans la nouvelle (région), j’ai changé de travail deux fois, Monsieur a dû quitter le sien pour notre départ, nous avons redéménagé, nous avons fêté la rentrée à l’école de nos deux loulous, nous avons adopté plusieurs poules, un couple d’oies, eu plusieurs bébés lapins et un nouveau chien !

Bref tout ça pour dire que c’était rarement le bon moment pour parler mariage sans qu’il y ait de tension. Nous avons essayé avec Groominet de ne jamais nous endormir fâchés et surtout de faire des compromis de chaque côté ! Dur dur parfois quand la seule issue qui te séduise est un bon vieux coup de pelle, mais bon paraît que ça ne se fait pas…

L'envers des préparatifs du mariage

Crédits photo (creative commons) : Kelly Sikkema

Les problèmes de prestataires

En changeant de région forcément nous avons dû faire quelques changements ! Nous avons d’abord annulé 13 mois avant le jour J le domaine que nous avions réservé en Bretagne au profit d’un autre domaine à 40 minutes de chez nous (nous avons mis plus de 6 mois à récupérer notre acompte après une longue bataille et la menace de quelques coups de pelle) !

Une fois ce problème réglé, un autre totalement inattendu nous est tombé dessus : notre DJ / animateur qui avec qui nous avions super bien accroché nous a appelé à 4 mois du mariage pour nous annoncer qu’il avait un très gros souci de santé et devait annuler toutes ses prestations jusqu’à la moitié de l’été minimum ! (Nous avons d’ailleurs une très grosse pensée pour lui en lui souhaitant le meilleur rétablissement possible et espérons le recroiser bientôt en soirée en plein forme !!). Heureusement, j’ai des collègues de travail au top qui m’ont beaucoup aidé et, grâce au bouche à oreilles, nous avons retrouvé un nouveau DJ avec qui le courant passe autant qu’avec le premier en 2 semaines ! Un grand merci à eux !!

Un autre souci que nous avons rencontré c’est dans une boutique de costumes pour Groominet ! Alors que je lui avais maintes fois répété que le nœud papillon et la boutonnière seraient gérés par une créatrice (et il est quand même parti avec une photo de nos couleurs) pour que tout notre cortège soit assorti, il s’est laissé embobiner par un vendeur trop zélé qui lui a forcé la main pour prendre un nœud papillon et une pochette assorti (pas du tout dans nos couleur avec du bleu ciel à la place de bleu marine, du ocre à la place du jaune et du rouge brique à la place du vert ??? Ce dernier je ne l’explique toujours pas !). Bien sûr pas de remboursement possible… Sans compter des retouches sur l’intégralité du costume qui coûtent un bras (130€ de retouche…). Bref, nous ne remercierons pas cette enseigne connue avec la tête d’un animal roux comme emblème… Elle a d’ailleurs été une source de tension et d’une de nos fameuses disputes avec Groominet ! (Je sens ma pelle m’appeler d’ici pour me proposer un règlement pas à l’amiable du tout…)

L'envers des préparatifs du mariage

Crédits photo (creative commons) : Priscillia du Preez

Les règles

Ah les fameuses vilaines ! Le tabou de toutes les femmes ! Le cauchemar lors d’un mariage !

Surtout avec une robe de mariée, surtout quand on n’a pas de contraception qui permette de les décaler. Je ne m’étais jamais angoissée pour l’arrivée de mes règles lors du mariage jusqu’à ce que je tombe plusieurs fois sur le sujet sur des groupes de mariées sur Facebook. Puis j’ai décidé de vérifier à tout hasard sur mon application de suivi (allez avoue, nous en avons toutes une dans notre téléphone !) et là BIM (comme dirait mes mini monstres ; genre LA réplique qui tue selon eux !) : en jour rose sur mon calendrier apparaît MON jour de mariage. Genre en plein milieu de la période maudite !!!

Etant ligaturée, je ne prends pas la pilule donc aucune possibilité d’enchaîner 2 tablettes (de pilules hein, je peux toujours essayer avec 2 tablettes de chocolats mais à part me faire bourgeonner autant qu’un ado en rut ça ne jouera en rien sur mes règles) pour les faire sauter…

J’ai essayé les cups en me disant que je pourrais au moins en porter une plus longtemps qu’un tampon mais impossible à supporter pour moi ! Elles me déclenchent des contractions… Il ne me reste plus qu’à prévoir la taille au-dessus niveau tampon et surtout un dispositif pour pouvoir aller faire pipi toute seule et ramasser ma robe pour éviter tous les accidents possibles !

Ikea sera sûrement mon sauveur sur ce coup-là (cf l’option 2 de cette vidéo) !!!

Après, pour les douleurs, je vais gérer avec de l’homéopathie en amont et avec du spasfon et du doliprane pour le jour J ! Et je croise les doigts pour que, grâce à leurs consciences propres, mes règles décident de se pointer quelques jours en avance pour m’épargner ce jour-là comme un cadeau cosmique !

(P.S. : depuis 2 mois les Dieux du mariage ont dû avoir pitié de moi et mes règles ont systématiquement 2 jours d’avance ce qui fait que EN THÉORIE mes vilaines seront finies depuis 3 jours au moment du mariage ! C’est tendu mais ça se tente !!!)

Les imprévus du jour J

Pour l’instant, comme nous n’y sommes pas encore, c’est plus dans mon esprit et mes cauchemars qu’il y a des couacs le jour J.

En tête de liste, viennent les problèmes de prestataires (une annulation ou une prestation qui nous déçoit énormément), le gâteau qui tombe (d’autant plus que nous nous sommes ajoutés un risque supplémentaire en le mettant en exposition durant tout le repas afin d’en profiter au maximum, donc en plus du risque que représente son déplacement, on y ajoute celui que quelqu’un pendant une animation tombe dessus : mon dieu quelle angoisse !!!).

Ensuite un retard de planning : la psychorigide que je suis n’y survivrai pas ! J’ai d’ailleurs longtemps pensé à embaucher un wedding-planner juste pour le jour J afin de tout coordonner mais mon budget et mon banquier étaient tout les deux fortement contre cette idée, dommage.

Puis, en désordre, un problème de tenue : une tache, une déchirure, un accessoire qui joue à cache-cache, une coiffure ou un maquillage raté, un invité avec une tenue improbable, etc.

En pensant à tout ça, je me dis parfois que je préférerais être wedding-planner à mon propre mariage plutôt que mariée ! Comme ça je pourrais mener tout le monde à la baguette pour que tout roule !!!

Un problème de dernière minute est que certains invités du cortège ne veulent pas dormir sur place mais voudront quand même boire pendant la soirée. Me connaissant, je vais devoir récupérer toutes les clés avant la soirée et vérifier moi-même qu’ils soufflent dans un ballon avant de pouvoir prendre le volant… ppffff !!!

L'envers des préparatifs du mariage

Crédits photo (creative commons) : Kenny Luo

Le budget du mariage

Le problème ici c’est, qu’entre nos idées (enfin surtout les miennes soyons honnête) et notre budget réel, il y a plus qu’un fossé, un vrai ravin !

Bon nous faisons un mariage sans trop de folie (pas d’hélicoptère, de montgolfière, de carrosse, de grosses cylindrée, un nombre d’invités restreint…). Malgré ça je veux une super déco ! Alors ici notre astuce ce sont « les magasins boui-boui » comme je les appelle (Gifi, Action, la Foir’Fouille, Badaboum, etc.) et nos amis les chinois (oui je sais ce n’est pas super écolo mais une grosse partie de notre déco mariage est made in China !). C’est ainsi qu’un nous avons pu nous permettre de prendre presque 300 mètres de guirlandes lumineuses, 100 mètre de tenture de plafond bleu marine, etc.

Bon le truc c’est qu’il nous reste des colis à arriver et, avec le coronavirus, on espère qu’ils arriveront à temps (sinon les derniers jours ça va être sympa les ateliers de groupe pour la déco !).

L’enterrement de vie de célibataire

Alors là, chez nous, l’organisation a viré au pugilat !

Je t’explique : sur le papier et par oral, nous avions bien répété et rerépété à nos témoins qu’on souhaitait le faire en commun (l’enterrement de vie de célibataire hein pas autre chose !). Tout le monde nous avait dit ok, on va voir comment gérer ça… jusqu’au moment où l’un des témoins de mon homme a décidé que ce projet ne lui plaisait pas et d’organiser juste un enterrement de vie de garçon pour son pote (il y a depuis quelques années des tensions entre lui et moi).

Cette décision a engendré de multiples problèmes : déjà ils partent sur 3 jours en me laissant seule avec nos 2 minis monstres en pleine période de vacances scolaires et pendant l’un des plus gros weekend de l’année pour nous au travail… Oh joie, Oh bonheur. Rajoutons à ça des beaux-parents pas très réceptifs sur la garde, tu commences à avoir le début du tableau.

Mon Groominet en sucre a plus d’amis que moi (ils sont tous rassemblé dans le sud) et moi très peu (qui sont éparpillés partout), du coup alors qu’on devait trouver une place centrale pour tout le monde et faire un groupe sympa, je me retrouve sans EVJF car pas assez de monde et pas les moyens de faire quelque chose de sympa. Alors oui c’est moche mais j’envie l’EVG que Groominet va avoir lieu alors que, de mon côté, on va essayer de se voir juste pour un repas… Moi qui rêvais d’un EVJF de ouf je tombe de haut… Et ce n’est pas la faute de mes témoins mais bien d’un seul témoin qui depuis, en plus, nous a lâché… Autant te dire que si je le recroise celui-là, il va entendre parler du pays (et tâter de ma pelle, restons concentrés !) !

L'envers des préparatifs du mariage

Crédits photo (creative commons) : Alex Iby

Et tu sais quoi ? Ce n’est pas fini… rendez-vous très bientôt pour la suite de cet article !

Et pour toi, y a t-il beaucoup de disputes avec ton Amoureux concernant le mariage ? Comment gérez-vous les préparatifs ? Les imprévus ne s’enchaînent pas trop ? Raconte-moi !

Hello ! Je me présente je suis Mlle Bridzh, en couple avec Groominet depuis 2013. Ensemble nous sommes les parents de Loulou, 3,5 ans et Chouquette 2 ans (alias aussi Tic et Tac). Notre famille ne s'arrête pas là car elle compte quelques animaux (Dindon le chien, Belette et le Gros : nos deux chats, nos lapins géants, et tous nos plumeux : poules et oies ...). Notre credo : nous sommes comme les Bisounours sous acide : toujours ensemble mais tout à 200km/h ! Notre mariage sera à notre image : un mariage nature sur le thème "une nuit en forêt". Avec la cérémonie civile le matin en tout petit comité, un goûter convivial le temps des photos de couple et une cérémonie laïque dans une vieille grange suivi d'une soirée festive et animée avec un décor féerique, on espère un mariage qui nous fera rêver !

Commentaires

  • Avatar
    Elodie
    Répondre
    11 mars 2020

    Il faut croire qu’on oublie car mariée depuis 4 ans, je ne me souviens pas de nos disputes ni des couacs.
    Pour tes règles si ça te stresse vraiment ta LDT n’empêche pas que tu prennes une contraception hormonale quelques semaines pour planifier tes règles
    Si ça t’enlève un stress n’hésite pas!

  • Avatar
    Mademoiselle Nala
    Répondre
    11 mars 2020

    Olala mais non, rien qu’à te lire j’ai la pression qui monte 😖

    Honnêtement les vilaines le jour J, je n’y pense pas (encore)… Elles arriveront quand elles arriveront, normalement si mes calculs sont bons je devrais néanmoins y échapper 😉 Mais bon je sais que le stress peut avoir une grande influence me concernant donc je ne suis jamais à l’abri !

Poster une réponse