L’envers du décor – Partie 2

Après mon premier article à ce sujet, voici la suite des revers des préparatifs de mon mariage…

Vin d’honneur ou after

Alors comme je voulais un petit mariage simple (hummm), nous avions décidé de zapper le vin d’honneur (au grand désespoir de mes beaux-parents pour qui un mariage est un moyen de bicher (de se la péter pour les non bretons) auprès des voisins) pour faire une seule et même invitation : de la cérémonie laïque au retour de noces pour tout le monde !

Jusqu’à il y a quelques semaines où, en rigolant avec mes collègues de travail sur l’organisation de mon mariage, je me suis dit que j’aimerais bien les inviter ce jour-là (nous sommes une petite équipe de 9 personnes et faut dire que je passe quand même un tiers de ma vie avec eux !). L’idée est bonne, après tout on s’entend tous super bien (on boit régulièrement des verres ensemble). Mais voilà deux problèmes se sont présentés : l’horaire d’abord… Notre mariage commence à 16h30 alors que la moitié de mes collègues finiront le boulot à 18h30 (plus le temps de passer se changer et tout), bref pas très équitable tout ça ! Deuxième problème : mes collègues + leur compagne / compagnon, ça fait 18 personnes en plus si tout le monde vient ! Soit par rapport au traiteur presque 900€ de plus : un très gros budget pour nous…

Reste la solution, un peu originale, d’inviter mes collègues pour un after : ils sont donc invités à partir de 22h30 pour partager avec nous le gâteau jusqu’au retour de noces le lendemain ! Nous attendons leur réponse pour savoir comment organiser ça !

L'implication de nos proches face au mariage

Crédits photo (creative commons) : Debby Hudson

La fatigue

Vu le parcours du combattant que nous avons effectué ces dernières années, le manque de sommeil que nos deux minis monstres se font une joie d’entretenir, les changements de maison, de région , d’emploi, la gestion d’une locataire contre qui nous sommes en procès depuis un an…

Nous avons accumulé une très grosse charge de fatigue ! Je l’ai d’ailleurs payé : j’ai fait un début de burn out l’été dernier ! Les gens ont toujours de très bons conseils à donner mais si je peux donner une seul bon conseil à ces gens-là c’est : si vous nous voyez fatigués, ne nous faites pas la morale de toute façon nous sommes tellement fatigués que, au mieux, on oubliera ce que vous nous avez dit 15 minutes après (durée du logiciel de sauvegarde du parent dépassé), au pire on ne vous entendra même pas ce que vous dites (notre cerveau est en mode survie, il ne retient que l’essentiel : mange, bois, dors et n’oublie pas tes gosses). Non à la place prenez-nous les petits un après-midi, une journée, une nuit… Vous gagnerez notre reconnaissance éternelle ainsi qu’une dette de sang (notre pelle sera à votre service le jour où vous en aurez besoin !).

La team d’honneur

Là encore, nous avons fait une quinte flush royale ! À la base, notre équipe est (ou plutôt était) composée de 8 membres : 2 témoins chacun et 2 filles d’honneur pour moi et 2 garçons d’honneur pour Groominet. Oui je parle bien au passé car sur cette super équipe de nos plus proches, il nous reste aujourd’hui 5 personnes dont un qui est aux abonnés absents… Que du bonheur ! Voilà comment, comme le coronavirus essaie de dézinguer tout le monde, les préparatifs de notre mariage ont servit de sélection naturelle dans notre cercle d’or…

Sans entrer dans des détails trop personnels :

  • L’une de mes demoiselles d’honneur a demandé son ami en mariage juste après notre annonce et a choisi de se marier très peu de temps avant nous et, avec de sérieux soucis financiers de notre côté, nous ne pourrons pas assurer les frais pour nous rendre à son mariage (plus de 500€ de billets d’avion et repas payant à presque 100€ pour deux). Nous avons eu ensuite beaucoup de différends, notamment avec son compagnon… Bref, il a fallu la rayer de notre liste de dream team. -1 …
  • La deuxième part d’une très bonne nouvelle ! Ma belle-sœur, qui est ma deuxième demoiselle d’honneur, nous a annoncé au Nouvel an qu’un nouveau bébé augmenterait la famille début juin alors qu’on se marie en mai à 800 km de chez elle. Ayant une grossesse difficile elle voulait trouver une solution pour venir mais je l’ai convaincue que non, car un bébé est très largement prioritaire à un mariage et qu’elle était tout excusée ! -2 …
  • Le troisième nous a pris par surprise tant par la précipitation du geste et sa violence que nous ne comprenons toujours pas à ce jour. Il s’agit du témoin de mon homme, son meilleur ami… -3
  • Puis, il y a peu de temps, devant le déséquilibre garçons d’honneur / absence de fille d’honneur, j’ai demandé à une copine si elle acceptait le rôle et là… refus !!! Je la comprends un peu car je lui ai demandé ça deux mois avant le mariage mais je regrette de lui avoir demandé, ça nous aurait éviter un moment de gêne bien déplaisant…
L'implication de nos proches face au mariage

Crédits photo (creative commons) : Analise Benevides

L’hébergement

Là encore, ça a été le pompon sur la Garonne ! Le nouveau lieu de mariage a été réservé en mai 2019. Depuis ce jour-là, nous avons essayé de réserver les chambres pour les invités car nous nous marions dans un club de vacances donc il y a ce qu’il faut… en théorie !

En pratique, on nous a baladé pendant 6 mois en nous disant que c’était trop tôt pour réserver, puis quand nous avons rappelé début janvier 2020 nous avons appris que le club était vide et fermé jusqu’à… mi-avril 2020 soit une réouverture prévue 3 semaines avant notre mariage !

À force de s’acharner, nous avons réussi à joindre le directeur (qui finalement a changé entre temps), puis le service groupe, puis de nouveau le directeur car impossible de négocier un tarif avec le service groupe et des prix moins chers sur Internet. Bref re-appelle au directeur, découverte que la direction a changé… Bon je te passe tous les détails, nous avons fini par tous réserver de façon personnelle en payant beaucoup moins cher qu’avec un « tarif groupe ». Nous sommes à 2 mois du mariage et les derniers viennent enfin de trouver leur chambre !

Ce qu’on idéalise versus la réalité

C’est dans cette partie-là que je vais me permettre de te donner le plus de conseils (oui car, au final, en relisant je me rends compte qu’à part te stresser je n’ai pas apporté beaucoup de solutions concrètes !).

Ce mariage que nous avons préparé sur 2 ans et 4 mois, nous avons eu le temps de l’idéaliser à mort ! Dans ma tête, depuis 2 ans, tout est calé, même les enterrements de vie de célibataire… Seulement voilà, notre mariage idéal a été confronté à de nombreux obstacles venant de nous ou de l’extérieur.

Le plus gros grand écart que nous avons eu a été d’imaginer un rôle pour nos témoins qu’eux n’envisageaient pas du tout. On rêvait de soirées organisation avec tout le monde, de témoins hyper présents, ultra-impliqués, mais l’un des seuls moments où ils ont fait bloc c’est pour nous dire qu’ils ne voulaient pas être trop pris par l’organisation pour pouvoir profiter de la soirée… Nous aussi tiens on aimerait profiter 

Bref, nous sommes passés par beaucoup de moment de doutes et, ces derniers temps, nous nous sommes même beaucoup posés la question de maintenir le mariage devant le peu d’implication de nos proches (sauf mes parents qui sont à fond avec nous depuis le début !). Je te conseille donc de bien expliquer à ton entourage quel investissement personnel tu attends d’eux pour éviter les quiproquos par la suite.

L'implication de nos proches face au mariage

Crédits photo (creative commons) : Rachel Lees

Si j’ai un conseil à te donner c’est bien celui-là : si, comme nous, tu veux des préparatifs longs, malgré ton bonheur et l’envie de tout partager, au contraire ne dis rien. Nous nous sommes rendus compte que les réactions à l’annonce de notre mariage 2 ans plus tard n’ont pas du tout été positives comme on l’espérait mais plutôt négatives du genre : « quoi dans 2 ans ? Mais vous ne serez peut-être même plus ensemble ! » ou encore « quoi 2 ans c’est beaucoup trop long ! Nous, le voisin, la sœur d’une amie (raye encore une fois la mention inutile) a préparé son mariage en 6 mois et c’était le plus réussi auquel nous avons participé (sous-entendu : même avec tes 2 ans de prépa de toute façon tu ne feras pas mieux) » …

Même de la part des très proches «  tu nous saoules avec ton mariage, tout tourne autour de vous alors qu’il y a plein d’autres choses qui se passent », ou alors « moi pour mon mariage je n’ai rien planifié et tout s’est déroulé à merveille » (entendu de la bouche de 3 témoins sur 4 pour qui nous étions témoins à leur mariage et pour lesquels nous nous étions décarcassés pour que tout soit nickel !).

Moralité de cette histoire : si c’était à refaire, on ferait tout nous-mêmes sans rien dire à personne sauf la date, le lieu et l’heure. On ne demanderait l’aide ou les avis de personnes, on imposerait NOS choix parce qu’après tout c’est NOTRE mariage et ceux à qui ça ne plait pas tant pis.

On sait que notre mariage va être un très beau mariage mais, quelque part, je ne peux pas me défaire de l’idée que ce n’est pas mon mariage idéal. Mais une fois mis le doigt dans l’engrenage, dur de faire marche arrière. Nous en tout cas, à deux mois du mariage, on avait le choix de continuer tel quel ou de tout annuler en perdant tout l’argent avancé.

On fera mieux quand on renouvellera nos vœux pour nos 10 ans 😉 !

Et toi, où en es-tu dans tes préparatifs ? Est-ce que tout se passe comme tu l’avais imaginé ? Comment tes proches s’investissent-ils dans ton mariage ? Raconte-moi tout !

Hello ! Je me présente je suis Mlle Bridzh, en couple avec Groominet depuis 2013. Ensemble nous sommes les parents de Loulou, 3,5 ans et Chouquette 2 ans (alias aussi Tic et Tac). Notre famille ne s'arrête pas là car elle compte quelques animaux (Dindon le chien, Belette et le Gros : nos deux chats, nos lapins géants, et tous nos plumeux : poules et oies ...). Notre credo : nous sommes comme les Bisounours sous acide : toujours ensemble mais tout à 200km/h ! Notre mariage sera à notre image : un mariage nature sur le thème "une nuit en forêt". Avec la cérémonie civile le matin en tout petit comité, un goûter convivial le temps des photos de couple et une cérémonie laïque dans une vieille grange suivi d'une soirée festive et animée avec un décor féerique, on espère un mariage qui nous fera rêver !

Commentaires

  • Avatar
    Répondre
    23 mai 2020

    C’est  » drôle  » quand je lis cet article je me dis que j’aurais pût écrire ses lignes, j’ai tellement été blessée triste pas la non implication de nos proches lorsque je me suis mariée en 2012. Nos témoins ne se st ABSOLUMENT pas impliqué et pourtant j’avais bien dit à mes témoins ce que j’attendais d’elle quand je leur ai proposé de tenir ce rôle. J’ai voulu faire mes FP moi-même je m’imaginais de sympathique soirée entre filles à papoter tout en faisant les FP, résultat je les faisais toute seule la nuit devant ma télé (une cousine éloignée m’a proposé de m’aider pour les derniers car c’était vraiment trés long ! ) nos témoins ne ns on préparé aucun discourt, aucune animation RIEN de chez RIEN !
    Aujourd’hui je prépare nos 10 ans de mariage en espérant que cette frustration que je traîne depuis 10 ans sans aille. Aujourd’hui je sais que l’on ne peut compter que sur soi-même donc je ne compte sur rien ni personne alors je prévois tout de A à Z ! Les gens sont parfois tellement décevants …

Poster une réponse