"Et si notre mariage n’était pas aussi beau que je le rêve ?"

La semaine dernière, j’ai reçu un mail tout stressé de Céline qui est dans la toute dernière ligne droite avant son mariage. Elle m’écrit :

“Voilà de nombreuses semaines que je m’abreuve des articles qui paraissent sur votre blog et sur tous les autres (La Mariée aux pieds nus, Jolis Mariages, Wed & the City… pour n’en citer que quelques-uns). Ça me permet d’assouvir mon besoin de photos et d’idées à l’approche imminente de notre mariage, le 17 septembre prochain et surtout de laisser respirer Monsieur.

6 ans après notre rencontre, nous allons nous marier dans le Nord, à Dunkerque, la ville de notre rencontre et de nos racines. Une volonté commune et aussi un atout financier : moins de gens à faire déplacer et à loger, salles moins coûteuses, etc. Alors, bien sûr, notre mariage n’aura probablement pas le charme de ceux qu’on peut voir ici et là sur la toile.

Et de là vient toute mon angoisse du moment. Notre mariage nous ressemblera t-il vraiment ? Les gens seront-ils heureux, passeront-ils une bonne journée ? N’ai-je pas dépensé trop d’énergie dans les préparatifs ? Les gens verront-ils tout ce qu’on a préparé ?

J’essaye de me rassurer en me disant que justement, j’ai géré toute la décoration (du coussin à alliances cousu et brodé à la main jusqu’aux menus écrits sur des ardoises, des faire-part imprimés et mis sous plis par nos soins jusqu’aux moustaches faites maison pour le photobooth – en passant, un grand merci pour l’application disponible sur votre site ! C’est celle que nous utiliserons le jour J !), que notre DJ est un ami qui nous connaît bien et ne nous veut que du bien, que si les gens invités viennent c’est qu’ils en ont vraiment envie…

Mais que faire si un ami ou un proche a un peu trop bu ? Je crains le froid que cela peut jeter au milieu d’une soirée qui doit normalement être agréable. Que faire si ma famille n’est pas capable de se supporter une journée sans remettre les sempiternelles histoires du passé sur la table ? Que faire si ma belle-famille coupée en deux par un divorce ne se supporte pas ? Que faire si le père du marié nous fait de nouveau des remarques sur l’organisation ?

Je me sens parfois ridicule de penser à ce genre de choses. Mais à force de visionner toutes ces photos et ces vidéos, de voir toutes ces bonnes idées qu’on n’a pas forcément adoptées, je me dis que je risque d’être déçue et de ne retenir que les accros de cette journée. Pourtant je ne regrette pas nos choix : la décoration, le costume de Monsieur, ma robe (qui n’est pas d’un grand créateur, ni faite sur mesure, mais qui me semble faite pour moi), le lieu de réception, le choix des invités… Et je sais admettre la chance que j’ai de pouvoir me marier avec l’homme que j’aime.

Mais… et si cette journée n’était pas aussi belle que je le souhaite et que je le rêve ?”

Céline, en lisant ton mail je me suis revue quelques semaines avant notre mariage. Je me souviens que j’étais à la fois sereine sur le fait que nous avions tout préparé (presque) dans les moindres détails et en même temps très (très !) inquiète de tout ce que nous ne pouvions pas prévoir : le temps, l’ambiance, l’émotion…

Avec le recul, je n’ai qu’un seul conseil à te donner : respire et laisse-toi porter.

Le jour J, sache que ce n’est pas les petits détails déco parfaits, ni les animations, ni la perfection du lieu qui feront la réussite de ton mariage (contrairement à ce que laisse entendre TF1). En fait, c’est surtout l’émotion et la joie des mariés qui font la réussite d’un mariage. En tant que mariée, c’est toi qui va donner le ton pour la journée. C’est simple, si toi tu es émue et heureuse, tes invités le seront aussi.

Et le plus génial, c’est que comme tu vas te marier à l’homme que tu aimes, tu seras émue et tu seras heureuse !

Oui, c’est aussi simple que ça !

Et si tu te dis que tout ça c’est facile à dire mais pas vraiment facile à faire, voici quelques conseils concrets à mettre en œuvre le jour J.

Le matin de ton mariage, respire calmement et fait un choix conscient de lâcher tout ce qui te pollue l’esprit. Prends quelques minutes pour fermer les yeux et te concentrer sur tes sensations, sur ton bonheur, sur ton émotion. Et ensuite, garde tout ça avec toi pendant la journée.

  • Ton beau-père fait une remarque sur l’organisation ? Et alors ? Laisse la couler. Il a le droit d’avoir un avis, après tout, mais ne lui donne pas le pouvoir de te gâcher la journée !
  • Un invité n’est pas heureux ? Et alors ? Il est probable que cela n’ait rien à voir avec toi ! S’il était resté chez lui, il aurait peut-être été malheureux tout pareil. C’est son problème.
  • Un invité a trop bu ? Et alors ? Laisse quelqu’un d’autre s’en occuper !

Toi, ton boulot pour la journée, c’est d’être émue et d’être heureuse. Et de te marier. Tout le reste, tu ne t’en soucies pas.

Et ça se passera bien !

Et vous les filles, d’autres conseils zénitude pour Céline ? Les nouvelles mariées, comment vous avez géré votre stress le jour J ? Racontez à Céline !

Tu as une question à nous poser ? Tu peux le faire ici : https://www.mademoiselle-dentelle.fr//poser-une-question/



16 commentaires sur “"Et si notre mariage n’était pas aussi beau que je le rêve ?"”

  • Bonjour Céline,

    tout va bien se passer, nous nous sommes mariés il y a 3 semaines, et le jour J, il y a eu bien sûr des petites cata, mais on ne s’en est pas aperçu, mon tonton a peu trop bu, on l’a su 3 jours après en dinant chez eux, nous on a vu que les gens heureux, les surprises faîtes par nos invités, les sourires, les gens qui dansent…et pourtant, dans les 15 derniers jours, il y eu des doutes, des tensions, de grosses disputes avec nos parents, mais le jour de votre mariage, ne t’inquiète pas, ce sera juste parfait parce que vous serez heureux!

  • Bonjour,

    J’ai les mêmes inquiétudes que Céline. Nous nous marions le 10 septembre (dans 1 semaine). Nous avons également fait une grande partie de notre décoration nous même. La tête pleines de belles images de mariages sublimes. Alors en ce moment j’ai peur que le rendu ne soit pas aussi beau que ce qu’on imagine, qu’au final ça n’aille pas ensemble.

    Les histoires de familles on resurgis pendant les préparatifs, un mariage remue beaucoup de choses.

    J’espère juste que l’ambiance qu’on veut donner à cette journée sera présente.

  • Je me suis mariée le 20 août dernier et j’ai l’impression de me lire aussi 🙂 ! Je n’aurais qu’un seul conseil à te donner : sois égoïste ce jour là et ne pense qu’à ton bonheur et à celui de ton époux.
    Je sais ça peut paraître bizarre de dire ça parce qu’on veut toutes que nos invités passent un bon moment mais sache qu’ils apprécieront davantage cette journée s’ils vous voient épanouis et heureux.
    Je suis une controlfreak. Nous avons préparé ce mariage pendant 20 mois dans les moindres détails et bizarrement ce jour là j’ai reussi à complètement lâcher prise alors que je ne m’y attendais pas. Je me suis laissée porter par mes émotions et celle de mon mari. Cette sensation est ultra agréable parce que tu profites vraiment de chaque instant.
    N’hésite pas à utiliser tes témoins ou des personnes en qui tu as entièrement confiance pour gérer les menus détails et surtout pour te rassurer.
    Cette journée est inoubliable donc vis la à fond. Enjoy !!!

  • En fait j’ai souri en lisant la remarque sur tf1. Rendez-vous compte, à cause de la mariée de la semaine derniere qui a eu pas mal de soucis avec ses prestataires et ce qu’elle avait prévu, je me suis retrouvée à flipper et à me demander : mince, le DJ qui m’a envoyé le contrat signé, ne m’a pas dit s’il avait bien reçu mon retour, et il n’a pas répondu à mes mails/messages sur repondeur pour ça non plus. Flute il va me planter, et je l’ai harcelé 3 jours entiers jusqu’à ce qu’il me réponde. Assez pathétique quand on sait que je me marie dans… 1 an !
    Perso je pense que oui, il y aura des couacs mais que c’est la façon dont les mariés vont les prendre/gérer/laisser géré (à la rigolade, ou alors façon fin du monde) qui amplifiera le truc ou au contraire le fera oublier par tous.

  • Merci les filles ! Ca me rassure de vous lire !
    Comme toi Hélène, j’ai besoin de tout contrôler, alors juste pour me prouver que je suis capable de lâcher prise, je me fais la promesse intérieure de me laisser porter le jour J : par mon bonheur, mes émotions, celle de mon homme et de mes proches…

    Et puis hier soir mon homme (pas nerveux pour un sou) m’a avoué qu’il commençait un peu à stresser… C’est idiot mais savoir
    enfin que je ne suis pas la seule m’a fait
    du bien !

  • @Céline: Je crois que toutes les mariées passent par là!!!!!
    Mais ne t’inquiète pas: il vaut mieux avant, que pendant, non???
    Et de toute façon, même si il y a des quoiques le jour J, tu ne les verras pas…et oui, tu seras tellement heureuse que ça passera inaperçu…
    Tu risques aussi d’être surprise de ta zénitude le jour du mariage. J’étais dans le même état que toi, et bizarrement (oui, car je sais pas l’expliquer)j’ai été plus que zen pendant les prépas et le reste de la journée!!!
    Profite bien…ça passe très vite!!!!

    PS: dis, tu viendras nous raconter, hein?

  • Chère Céline,

    Comme j’ai traversé les mêmes affres il y a a peine deux mois, je comprends très très bien ce que tu peux ressentir. Entre le temps et l’énergie investie, l’envie d’etre a la hauteur des attentes de nos invités et des belles images qu’on voit en ligne… il y a de quoi se mettre la pression ! Alors prenons deux minutes pour examiner les choses a tete reposée, si tu le veux bien:

    – certes, on voit de très, très belles images en ligne, et ça peut mettre la pression. Mais ce ne sont que des photos, et ça ne reflète pas forcement la réalité d’un mariage ! peut-etre qu’a coté de ce ravissant petit banc, il y avait une poubelle immonde, mais grâce a la magie de la photo, pfiou ! elle disparaît. Et puis ces mariés si beaux sur papier glacé, ont-ils profité a fond de leur belle journée ? Car c’est ca, le plus important.

    – Pense a tes invités. Je veux dire, aux personnes que tu as conviées parce que tu voulais les associer a ton bonheur. Pense a eux individuellement, et de préférence pas sous forme d’escort cards ou de cadeaux d’invités. La, tu commences a voir ou je veux en venir ? Ton mariage, c’est une journée ou tu seras entourée d’amour, ou tes proches les plus pudiques auront une occasion de te dire combien ils tiennent a toi, et une nouvelle étape dans ta vie d’amoureuse. C’est pas chouette, ca ?

    – Enfin, le jour J, je te recommande une attitude qui a tres bien marché pour moi: l’ignorance béate. A partir du moment ou je suis partie me préparer, j’ai refusé qu’on me parle du traiteur, de l’organisation, bref j’ai tout délégué ! Bien sur, ca suppose de pouvoir compter sur une ou deux personnes de confiance, mais en échange, qu’est-ce que j’ai profité de la journée !

    En espérant que ces quelques mots t’aideront a te détendre… ta journée sera merveilleuse, parce qu’elle sera remplie d’amour et c’est ca dont tu te souviendras dans 20 ans !

  • Je suis encore bien loin de ressentir ce stress particulier, mais comme je suis une angoissée de nature 😉

    Ca peut sans doute aider si tous est organisé pour que le jour du mariage, tu n’aie pas d’autre tâche que te faire belle, profiter du moment et des gens que tu aime. Déjà, ça va te prendre du temps, et puis c’est aussi pour ça que tu fais la fête.
    Donc les divers machins à faire le jour J, écrit-les sur des listes que tu vas filer à ceux en qui tu peux avoir confiance… Oui, oui, écrire, ça aide aussi, on peut pas faire confiance à la mémoire de quelqu’un quand on est stressé… Genre “témoin 1 : prendre les livrets de la cérémonie” “maman : aller chercher Tata Ginette à la gare et ramener le pain au passage”.

    Les listes, ça m’aide bien à gérer le stress…
    Ensuite, sur les imprévus, bah c’est aussi ce qui fait le sel de la vie, qui rendra aussi ton mariage unique. Il y aura forcément des imprévus ; mais aussi catastrophiques soit-ils, il y a toujours un moyen d’en faire quelque chose de positif. Le traiteur oublie le dessert ? Le bar à bonbon sera dévalisé, ou bien c’est le moment de faire une crêpe partie, ou de passer sur la piste de danse directement.
    Des imprévus, on en gère tout les jours, alors ce jour là, ce sera aussi gérable… Et avec de l’humour, ça deviendra un bon moment. Car ce qui compte vraiment au final, c’est d’être avec ceux qu’on aime et de dire à tout le monde “voici l’homme/la femme avec qui j’ai envie de vivre le plus longtemps possible”. Le reste, c’est du superflu…

    Porte des oeillières et ne voit que le positif ! Sinon c’est la déprime ! Et c’est ce qui guette toutes les perfectionnistes (hum, je sais de quoi je cause). N’oublie que la majorité de tes invités, eux, ne verront que le bon, s’arrêteront sur des détails géniaux et en oublieront un tas d’autres…

    Et reviens nous parler de ta journée !

      • Arf, non, on en est encore loin… Mon dossier “mariage” grossit sur mon ordi au fil des bonnes idées que je pioche et des conseils que je note. Si un jour mon cher et tendre se décide à dire oui, je crois qu’on pourra se marier dans les trois mois^vu tout ce qui est déjà “pré-réfléchi” ^^
        Ou alors je vais devenir organisatrice de fête, par dépit :p

  • Le 17 septembre approche pour moi aussi… E le stress monte d’autant plus que rien n’est prêt… La cérémonie n’est pas bouclée (donc forcément les livrets non plus), les étiquettes commandées sur internet il y a 15j n’arrivent pas(il y avait pourtant marqué 4j maxi sur le site…), mon chéri bosse à Paris toute la semaine et moi je suis de garde le we, d’ailleurs il a raté son train et donc son RV pour prendre les mesures pour son gilet et son ourlet… Et j’en passe… J’espère juste ne pas avoir raconté à trop de monde tous les projets que j’avais et que je vais fatalement devoir abandonner ! Vivement la semaine prochaine, 8j de “vacances” = préparatifs intensifs ! Bon courage à toi pour la dernière ligne droite et fais comme moi : délègue ! (au fait, j’ai commandé le soleil en Bretagne, il devrait arriver chez toi aussi 😉 )

  • J’ai fait ma première crise de larmes dimanche sur le thème “ah mon dieu est-ce que mon mariage va me plaire”… Pareil, j’ai l’impression d’avoir passé des heures à coudre, coller, découper, et j’ai peur qu’au final, personne ne s’en rende compte et que ça soit un mariage comme un autre.
    J’essaie de me dire que quoi qu’il se passe, au moins pour nous deux, mes meilleures copines, la famille proche, ce sera un mariage très particulier…

  • Mes remarques concernant la liste d’interrogations ci dessus :
    – oui, les gens verront les petits détails. Ok, peut être pas tous, mais je te rassure, au moins qq uns verront tes efforts. Et te féliciteront. T’envoyant encore plus haut sur ton petit nuage (surtout lorsqu’ils te demanderont d’un air incrédule et admiratif “mais c’est TOI qui a fait tout ça ?”).
    – la boisson : alors oui, il est possible qu’il y ait des débordements. Après, si tes invités sont des gens bien, même complètement beurrés, comme le témoin de mon mari et mon propre frère (hé oui…) tu t’en ficheras (malgré la légende que les 2 personnes sus citées se sont roulées une pelle. J’ai rien vu et évidemment les 2 nient mais… bah ^^, c’était 4h du matin, il devait rester 15 copains donc bon, personne de traumatisé si c’est vrai…)
    – les divorcés : bon là c’est pas facile. Cependant si dans la vie normale ils arrivent à maintenir une entente potable, pas de raison que ça change le jour J. S’ils sont à couteaux tirés… bon courage, le plan de table va demandé une looongue réflexion.
    – les remarques de beau papa : comme le conseillait qq’un, à partir du matin, fais comme le canard : imperméabilise et laisse glisser… (elle est pas jolie ma métaphore ?)
    Même une control freak peut y arriver. Le DJ m’a quand même dit qu’il n’avait jamais vu une mariée aussi zen ! (alors même que j’avais déjà vu des petits détails qui m’ont agacée par la suite, mais le jour J, j’avais dit, rien ne m’atteint sinon le bonheur).

    Zeeeen ! 😉

  • Bah alors, faut pas être tristoune! Ils sont très beaux tes éléments de déco!
    Ne t’inquiète pas les gens qui t’aiment, te voudront heureuse donc comme dis Madame Dentelle: soit heureuse!!!

  • Sois rassurée, j avais les mêmes appréhensions, de plus on a craqué a un mois du mariage sur un mariage américain publié sur le blogs de Madame C, avec au plafond 1000 oiseaux suspendu! Voila qu’on a mît tout le monde au découpage après avoir contacté la mariée pour lui racheter ses oiseaux quelle n avait pas gardé… Je me disais est ce que ça sera aussi, est ce que la salle rendra aussi bien…
    Et le jour j, moi la mega stressée et anxieuse, j’ai su profiter a fond, de tout et tout le monde! Et comme a dit mon mari a la cérémonie:” je suis trop content car tout est parfait!”
    Et quand on a fait notre entrée dans la salle sous les cierges magiques a courir au milieu de la haie d honneur, la salle avait les lumière tamisée, j’ai dis a mon mari” c’est plus beau que dans un rêve!”…
    Et c était vrai! Moi la perfectionniste, l exigeante bride to be, je n aurai pu rêver mieux!…
    Tout se passera bien
    C’est un jour tellement merveilleux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *