Et si tu ajoutais des traditions germaniques à ton mariage ?

Pour continuer dans la lignée des mariages à distance dont on parlait l’autre jour, Nora de PimpYourWedding nous propose un petit zoom sur le mariage germanique et un petit tour d’horizon des traditions locales un peu… je n’ose pas dire barbare de peur de froisser… mais quand même regarde ce qu’ils font avec les beaux draps blancs de mamie Berthe !

Définissons tout d’abord cette zone géographiquement : la langue de Goethe est parlée en Allemagne, en Autriche, en Suisse, au Luxembourg, en Belgique, au Sud du Tyrol, aux Canaries et dans le Périgord.  Personnellement, j’habite la Suisse alémanique, coincée entre l’Allemagne, l’Autriche, le Liechtenstein et fort heureusement entre un peu de France et d’Italie.

Si vous imaginez qu’un mariage de culture allemande signifie Bride en Birkenstock (mais sans chaussettes, c’est plus classe) et Bratwurst au dîner, et bien vous avez franchement raison tort, car le Teuton tâte question wedding. Pour toi Public Dentelle, voici une pièce montée des traditions germaniques que j’ai eu l’occasion de découvrir.

Le Polterabend

C’est comme notre EVJF, mais en plus trash. Pendant cette soirée qui se tient la veille du mariage, en théorie on casse sa porcelaine pour faire fuir les mauvais esprits. Les mariés doivent ensuite nettoyer les débris ensemble pour montrer leur capacité à partager les tâches ménagères (100 balles que c’est la future mariée qui s’y colle). En pratique, on massacre toute sa vaisselle voire son appart avec ses cop’s et on finit beurrée au Kirsch pour les Allemandes, ou au Prosecco pour les Suisse-Allemandes. (Barbarie, acte I)

Les alliances

La bague de fiançailles passe de la main gauche à la droite une fois le couple marié (sans doute par le manque de moyens pour acheter de vraies alliances – l’économie allemande ne se porte pas aussi bien qu’Angela Merkel le prétend).

Le drap découpé

Après la célébration, le couple doit passer au travers d’un drap sur lequel est dessiné un cœur et sont inscrits les prénoms des mariés et la date de leur mariage. La tradition veut que Groomzillou porte sa Bridezillette dans les bras, à condition que cette dernière n’ait pas été élevée à la Bratwurst. Ledit drap est généralement massacré aux ciseaux par des mariés euphoriques. (Barbarie, acte II)

Le dîner

Le dîner débute en plein jour, vers 18h, ce qui foire totalement l’entrée des mariés dans la salle sur des cierges magiques (sauf mariage d’hiver, là il fait nuit en milieu d’après-midi). Le Teuton consomme beaucoup, bôôôcoup de Schnaps (mais jamais autant qu’un Hongrois ne consommera de Pàlinka).

La danse du voile

A minuit, on te vole ton voile et le déchire en morceaux. (Barbarie, acte III) Ces derniers sont ensuite distribués aux femmes et symbolisent la bénédiction des mariés.

Et toi, tu as eu l’occasion d’assister à un mariage de culture germanique ? Tu y as vu des trucs un peu barbares ou ils ont fait soft parce que tu étais là ? Peut-être même que tu te maries avec un allemand ?? Tu vas incorporer des traditions de là-bas dans ton mariage ? Raconte !



30 commentaires sur “Et si tu ajoutais des traditions germaniques à ton mariage ?”

  • Oui j’ai été à un mariage germanique, j’ai gardé un bon souvenir de la Polterabend !! C’était drôle de pouvoir casser la vaisselle aux pieds des mariés sans se faire gronder par maman (j’étais petite^^) toute la vieille vaisselle toute moche de mes parents y est passée. Ainsi que celle de mes oncles tantes etc …

  • Je me marie avec un italien et j’ai découvert il y a quelques semaines la tradition des confettis (enfin je vous dirais fin mai si elle est vraiment confirmée)
    Le principe, à la sortie de l’église, les invités lancent sur les mariés des confettis pour leur souhaiter beaucoup de bonheur. Jusqu’ici rien de très particulier, cela ressemble à nos lancers de riz, de pétales ou de lavande.
    Sauf que en Italie, des “confettis”, ce n’est pas ce qu’on jette à Carnaval (genre du papier parforé), ce sont des dragées…. :o)
    Oui oui, des dragées, comme celles au chocolat ou aux amandes qu’on mange aux baptèmes…, comme des M&Ms en plus gros.

    Espérons que cette tradition n’a plus cours maintenant (ou qu’ils ont compris que c’était pas hype de gacher comme ca de la nourriture, ni de blesser les mariés)…
    En tout cas, ce qui est sur, c’est que je vais prévoir bien à l’avance les lancers de bonheur à la sortie de l’église… :o)

  • j’adore ce coté multi culturel
    dans une partie de ma famille il y a des flaments (de flandre française) et là il y a aussi la tradition du “vivat”
    les mariés sont assis sur des chaises cote à cote 4 invité tendent un linge blanc au dessus de leur tete en chantant le vivat en flament (traduction qu’ils vivent) et un des invité pendant la chanson a n’importe quel moment verse du champagne sur le linge qui fini par coulé sur les mariés
    ouf! j’echappe à la tradition

  • Moi j’adore cette tradition italienne qui consiste à tendre tout le long du chemin qui va de la porte de la maison des parents de la mariée à l’église, des rubans de couleur que la mariée au bras de son père coupe (ou défait le noeud) au fur et à mesure qu’avance le cortège !

  • Cassé la vaisselle, ça doit être bien fun quand même 😀

    Pour ce qui est du voile, des invitées à mon mariage me l’avait demandé… Inutile de te dire qu’elles ont vite compris qu’on ne touchait pas à mon voile. même pas pour rire.

    Elles ont tenté auprès de ma mère… Elle leur a proposé de couper leur robe pour que j’ai un souvenir d’elles aussi 😀

  • intéressant! 🙂
    tout ce que ma mère m’a raconté des mariages au Portugal (je suis moit-moit), c’est qui paie quoi (si je me souviens bien les parents de la mariée paient la robe, les parents du marié la réception). Y’a plus joyeux comme détail!
    mais le truc sympa là-bas c’est que leurs églises en général sont très belles, avec de l’or tout autour de l’autel (c’est kitsch oui j’avoue…)
    à part ça rien de nouveau sous le soleil à ma connaissance 🙁

  • J’aime!!! Pour la vaisselle je pensais que le nombre de morceaux de vaisselles correspondaient aux nombre de jours de bonheur qu’auraient les mariés…
    jla kiffe la Nora quand même !

  • Euh apparemment il y a eu un problème lors de la validation de mon commentaire… très long! bon je re-commence (en plus court!)
    Pour avoir déjà assisté à 2,5 mariages allemands (j’y habite depuis 4 ans maintenant!)
    – Le Polsterabend: ils sont fans et invitent parfois des gens non invités au mariage, mais pour qu’ils participent un peu!
    – Jamais vu le drap et le voile déchirés MAIS
    – le kidnapping de la mariée: enlevée par les invités (ils partent boire des schnaps!) le marié doit la racheter en faisant des trucs débiles: danser avec un balai et autres puis aller la chercher là où elle est caché.
    – pas de cocktail champagne-petits fours mais plutôt Kaffee-Kuchen (=café+gâteaux) souvent accompagnés de Sekt-orange (moitié de jus d’orange, moitié de mousseux… goût discutable!)
    – repas moins raffiné que chez nous (comme au quotidien d’ailleurs!)
    – et en Bavière (ailleurs je sais), il n’est pas du tout anormal que les mariés offrent le repas mais que les invités payent eux-même leurs boissons… que l’on commande au cas par cas de toutes les facons (pas de bouteilles sur les tables en général).
    Cette fois, j ai copié au cas où…

    • Moi, le coup du kidnapping, je le connaissais comme ca :
      les potes du marié kidnappent la mariée, l’emmène dans un bar. Quasiment tout le monde sait où mais empêche le marié d’y arriver facilement/rapidement :-p
      Et ensuite, il doit payer tous les schnapps qui ont été consommé !

  • Il manque aussi la buche que les mariés doivent scier ensemble afin d’illustrer le fait qu’ils savent s’accorder… (Oui parce qu’une scie à deux mains, ça demande un certain synchronisme pour s’en servir !)
    Ma belle-sœur ayant épousé un allemand (mariage civil en Allemagne, nous étions là), les jeunes mariés souhaitaient échapper à ces traditions… Ils ont bel et bien échappé à la vaisselle cassée, mais pas à la bûche ! Autrement, elle n’avait pas de voile, ça simplifiait les choses, et l’ambiance n’était franchement pas à la beuverie… Et ils avaient une bague de fiançailles qu’ils ont abandonné la veille et ont passé leur alliance à l’annulaire gauche, en expliquant la raison aux invités (tous allemands sauf 5 personnes dont la mariée) plus habitués à la coutume qui veut que l’alliance se passe à la main droite (mais je n’ai pas entendu parler de passer la bague de fiançailles à la main droite, la faisant devenir alliance).

  • Le coup de la porcelaine, déjà vécu en direct live, la Belle Maman y a passé TOUT son service.
    Et toute la famille y a mis tout son coeur dans ce cassage d’assiettes…

    Pour le reste, j’avoue, je suis terrifée à lire tout ça… (pas touche à mon voile !)

  • Ben moi, mariage cet été avec un bavarois, mais ce sera dans le sud de la France… Ouf! Côté buffet, on va plutôt manger français MAIS il y a un Bar à Bières!! Côté drap, j’y avais pensé.. on va voir ce que je peux faire, je pense que ça ferait plaisir à BM… Polterabend, hmmm casse de la vaisselle, ben on a besoin de tout ça pour le brunch donc bon. Pour le brunchm on aura des petites saucisses de Nuremberg 😉 Sinon c’est tout! Le voile, je n’en ai pas, et je suis bien contente car le voir partir en petit morceau, ça aurait été l’horreur!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *