Mon mariage rétro hivernal : nos enterrements de vie de célibataires

L’enterrement de vie de célibataire, c’est véritablement le moment que j’attendais !… Gigi, un peu moins.

Tu vas finir par le savoir, lui n’est vraiment pas un garçon qui aime se mettre en avant, être au centre de l’attention, et il a beaucoup de mal à se lâcher en public. L’idée même de se balader accoutré d’une façon voyante et grotesque en ville pour faire toute sorte de gages ne l’enchantait pas !

Moi en revanche, ça ne me dérange pas du tout ! Étant la dernière de mes amies en couples à me marier, j’ai donc participé, ces trois dernières années, à bon nombres d’enterrements de vie de jeune fille.

Tous différents : l’EVJF très plan-plan, celui un peu hésitant, le mal organisé, celui ou personne ne se connait, et ceux pour lesquels la barre a été placé très haut et qui resteront dans les annales !

photo enterrement de vie de jeune fille

Crédits photo : Etienne Ruggeri Art Work

Gigi a longtemps lutté, lui qui s’imaginait enterrer sa vie de garçon simplement (un tournoi de PlayStation entre mâles, et pour tenir la forme, la pizza-bière), a fini par céder devant sa bande de pote déjantés. Il a fini par se faire une raison, en se disant que de toute façon il n’y couperait pas !

Soyons claires, comme on ne décide de rien, j’avais subtilement suggéré quelques idées et quelques indications. Entre autres :

  • J’étais d’accord pour un déguisement, mais pas n’importe quoi ! D’abord, je leur avais dit de prendre un truc à ma taille (parce que c’était hors de question de sortir en mode rôti ficelé), et ensuite, ni pute, ni soumise, ni clocharde ! Un truc classe !
  • Depuis le temps que je lis les EVJF publiés sur la toile, une chose qui m’aurait vraiment plu aurait été une séance photo entre copines !
  • J’étais partante pour toutes les sortes d’activités et de gages. La seule condition : que ça se passe suffisamment loin du Palais de Justice, afin de ne pas me griller définitivement auprès de mes futurs confrères…
  • Et enfin, j’aurais aimé que nos enterrement de vie de célibataires coïncident, de façon à ce que chacun fasse ses gages de son côté, et qu’on se retrouve le soir pour le resto et la boîte. (Je ne te raconte pas le ramdam à l’annonce de cette suggestion, je suis passée pour la ringarde coincée tombée de la dernière pluie.)

Au final, nos EVC ont eu lieu à des dates différentes, et c’est l’Amoroso qui a ouvert le bal.

Son enterrement de vie de garçon

J’étais dans la confidence avec son frère, le témoin, donc je lui avais préparé sa valise pour le weekend. Oui, parce que l’Amoroso a eu droit au week-end entier.

Au programme, il a dormi chez son frère le vendredi soir avec un collègue pour faire comme à leur habitude. À savoir partir à 7h du matin, pour être prems à la station de ski à 8h sur les pistes.

(Eh oui ces messieurs sont équipés, la première très grande station de ski, Isola 2000, est à 1 grosse heure de voiture. Ils ont déjà le matos ainsi que leurs forfaits, donc ils foncent directement casser la belle poudreuse.)

Le samedi matin, ils partent donc gaiment à trois, et commencent ainsi leur journée de ski. Comme mon Gigi flaire rapidement les surprises, pour ne pas faire trop flag, le reste de la troupe ne les a rejoints qu’à 13h pour casser la croûte. Enterrement de vie de garçon oblige, ce n’est pas parce qu’ils étaient au ski qu’il allait couper au déguisement…

Je te laisse donc admirer la Miss Isola 2013…

enterrement de vie de garçon au ski

(J’étais morte de rire en voyant la photo, on dirait Rachel maquillée par Ross dans Friends !)

Ils lui ont donc fait dévaler les pistes dans cette tenue… Je pense que, comme ils le connaissaient bien il n’ont pas insisté pour lui faire faire des gages. Mais sa tenue n’a pas laissé les autres skieurs indifférents, et il a dû se plier à des séances photos improvisées !

Par contre, ils l’ont laissé en plan au bas des pistes, et il a eu pour mission de faire du stop pour remonter et (grmpf) ce sont deux jeunes anglaises qui l’ont joué charitable et l’ont remonté !

chalet enneigé

Ils avaient loué un chalet de luxe dans la station, pour 10 personnes, avec sauna et jacuzzi (rien que ça !!!).

Ils ont mangé et sont partis dans une des boîtes de la station. Le lendemain, frais comme des gardons (et là, le mythe de mon homme toujours sobre a été totalement anéanti), ils ont pris un gros brunch, et puis sont rentrés gentiment. Bien fatigués, et un bon coup de soleil pour l’Amoroso, mais ravis.

Mon enterrement de vie de jeune fille

Le mien a eu lieu deux semaines plus tard.

Et figure-toi que ces vilaines m’avaient fait bisquer : elles m’avaient demandé de préparer un sac avec un collant noir, des ballerines, une tenue du soir… Jusque-là, tout va bien. Mais m’avaient demandé de me faire une épilation au poil… de partout ! C’est là que j’ai commencé à gamberger !

Au final, le jour J, je suis partie avec ma sœur. Le point de rendez-vous était dans un café. Comme toutes les filles ne se connaissaient pas, j’ai été sommée de dire un mot de présentation sur chacune.

Les présentations faites, nous partons pour… un cours d’effeuillage ! Et franchement, c’était juste énorme !

Elles m’avaient prévu la panoplie : chapeau, lunettes, gants et boa. La prof était super sympa, et j’avais déjà pris un cours de pole dance avec elle. Oui parce que j’aime vivre dangereusement. Et accessoirement comme je n’ai peur de rien, j’ai moins l’air d’une dinde sur les podiums en boite de nuit.

Donc nous avons appris une petite chorégraphie, qu’on a testé les unes sur les autres, dans une ambiance sexy de franche camaraderie ! (J’ai bien sûr testé la méthode sur Gigi à mon retour…)

À la fin du cours, elles m’ont déguisé en fliquette sexy. (Personnellement, je trouve que le tout était à la limite du SM. Mais bon, comme je te l’ai dit plus haut, on ne maitrise rien !)

L’officier Nunue, armée de son sifflet, a alors eu divers gages… Et c’est comme ça que je me suis retrouvée à demander à un boucher-charcutier la recette de la libido pimentée.

enterrement de vie de jeune fille

Autant te dire qu’en plein centre-ville de Nice, notre petite troupe n’est pas passée inaperçue… J’ai même chanté « Gigi l’Amoroso » sur la promenade des Anglais, pour le plus grand bonheur des touristes asiatiques, qui se sont empressés d’immportaliser l’instant.

enterrement de vie de jeune fille

(Non non, je ne fais pas la circulation, je vis ma chanson !!!)

Ensuite, nous sommes rentrées nous faire belles. Au moment où nous levions nos verres à ce début de soirée prometteur, un canon de beauté mode policier « on » a fait irruption dans l’appartement, gyrophare hurlant !!! Un striptease et une danse collé-serré, ce jeune homme entièrement nu contre moi (Oh my God !!!), nous relevions nos verres avec lui.

Note que cette surprise s’est déroulée dans l’appartement de ma grand-mère, idéalement situé en centre-ville. Et qu’elle était présente, qu’elle n’a pas raté une seule miette de cet effeuillage musclé… et qu’elle a même eu droit à un petit bisou de la part de ce bellâtre !

Une fois remises de nos émotions, nous avons savouré un bon repas. Elles avaient fait une pancarte hyper girly pour indiquer notre table au restaurant. Entre les plats, j’ai eu deux surprises :

  • une boîte avec un petit mot de chacune, contenant une anecdote ou un mot gentil
  • et une autre « boîte à bazar », contenant un carnet de coupons tantôt amoureux, tantôt sexy à se distribuer en couple, des sucettes rigolotes, des préservatifs, une clochette (???) et un jeu de cartes qui nous a achevé de rire !

Sur la boîte, il y avait un beau gosse torse nu, donc elles ont pensé que c’était soft… Sauf que sur chaque carte il y a un éphèbe…entièrement nu ! D’où le gros fou rire !

Puis nous avons terminé la soirée en boîte de nuit. Et autant te dire qu’avec mon diadème, j’ai été élue DANCING QUEEN ! C’est trop marrant tous les gens (déjà pompettes ou non) qui du coup viennent de demander ce que tu fêtes.

Note pour plus tard: les feux scintillants qu’ils te mettent dans les seaux à champagne… ça brûle !

Enfin c’était vraiment une bonne journée, j’ai été ravie de la bonne ambiance qu’il y a eu entre toutes les filles, ce qui m’a permis par la suite de moins me prendre la tête sur le plan de table : j’ai pu mixer les groupes !

Encore merci à nos témoins et à mes deux copines enceintes, qui ont joué le jeu jusqu’au bout !

Et toi ? Tu voulais un enterrement de vie de célibataire, mais pas ton chéri ? Es-tu partante pour des gages et un déguisement ? Tu as indiqué une « zone interdite » pour opérer pendant tes gages sans te faire griller par tes collègues ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Mon mariage rétro hivernal : nos enterrements de vie de célibataires”

  • Super vos EVG/EVJF, vos amis vont ont fait de jolies surprises et surtout vous vous êtes bien amusés et c’est ce qui compte. Mon chéri ne souhaite pas avoir d’EVG mais je ne voulais pas qu’il le regrette plus tard. Du coup j’en ai parlé à son témoin en lui demandant de lui faire quelque chose de très soft et il semblerait aux dernières nouvelles que ce soit sur les rails. Pour moi, j’ai dit à mes copines que je voulais des choses softs car je n’aime pas me ridiculiser dans la rue en vendant des préservatifs (ma hantise!) mais je ne sais pas si cela a été entendu car aux dernières nouvelles ce serait à l’eau à cause de divergences entre les filles, tant pis, car j’aurai adorée avoir un souvenir sympa de cette étape de ma vie.

    • ah les coulisses c’est pas toujours glorieux! je ne l’ai su qu’après mais autant pour moi que pour lui ça a été la misère à organiser!
      quant à ton homme, ils devraient quand même faire un petit quelque chose car l’amoroso, avec le recul, aurait regretté de n’avoir rien fait!

      • Pour le chéri c’est prévu, d’après son témoin ce sera une randonnée car le chéri adore les randos et après ce sera un bon resto (il ne m’en a pas plus dit) voir une chasse aux trésors (le témoin hésite entre les deux!) mais je suis d’accord qu’il faut que quelque chose soit fait pour l’occasion avec les bons potes. Contente de voir que ton homme n’a pas regretté son EVG, c’est cool mais c’est clair qu’ils ne l’ont pas loupés ses potes (tu as découvert la photo le jour de votre mariage? ou avant?).

        • Tu plaisantes je les ai soulééééééééééééééés à mort pour la voir avant!!! et de toute façon on leur avait demandé de ne pas poster de photos des EVC au mariage, pour ne pas mettre mal à l’aise nos parents ainsi que leurs invités prout prout!

  • Sympa, sympa tout ça mais perso j’ai mis beaucoup plus de limites à mes témouines…

    A la base, ni mr pomme ni moi ne tenions particulièrement à avoir un EVJF/H…

    Une de mes témoins avaient proposé un petit we entre filles à Barcelone… shopping / détente 🙂 ce qui me convenait à merveille 🙂
    malheureusement pour des raisons pratiques, c’est tombé à l’eau :'(

    Mon autre témouine est en mode préparation d’un « brulage de culotte » mais hors de question de me déguiser avec un truc ridicule, hors de question d’avoir un strip teaser (et une stri teaseuse pour ma moitié…) et hors de question que ça se termine en beuverie nationale ^^ J’avais aussi demandé qu’on se retrouve le soir (ce qui a tjs été le cas pour tous les evjf/h auxquels on a participé) mais d’après qqs fuites, ça semble déjà compromis …

  • Oh là là, pour ma part j’espère que mon EVJF ressemblera davantage à celui de Gigi (la neige en moins) qu’au tien !
    Mais ce qui compte, c’est que vous en gardiez tous les deux un bons souvenirs. Et comme ce sont nos témoins qui l’organisent, ça veut dire que ce sont des gens qui nous connaissent bien et donc font en fonction de ce qu’on aiment non ?

    • En théorie oui…dans la réalité… J’ai été limite vexée quand j’ai vu mon costume, parce que j’ai pensé c’est comme ça qu’elle me voient? critique déguisée? looool

  • gné!!!!! hors de question.. lui fait ce qu’il veut.. mais la sa sera sans moi
    j’ai déja prevenu pas de déguisement, gage, etc complétement (pour moi) ridicule… je serai plutot du genre séance photo, papote et je ne sais même pas ce que je veux.. passer du temps avec mes copines, rigoler simplement, décompresser

    • Si c’est que tu veux alors impose le! moi je n’ai fait que le suggérer et tu vois ce qu’elles ont pensé de mon idée de séance photo!

  • je suis fan !
    le notre aura lieu dans cet été …. enfin je suppose car je ne sais pas du tout à quel moment nous allons être enlevés !!!!
    comme toi , j’attends ce moment de décompression total tandis que mon chéri redoute franchement de se retrouver au centre de l’attention déguisé en spiderman !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *