La quête de ma robe de mariée – deuxième partie

Tu te souviens du véritable ascenseur émotionnel que j’ai connu durant mes premiers essayages de robe ? Pour la faire courte : “Gniiii ! Ça pourrait être la bonne !”, et 30 secondes après “Aaaargggghhhhh !” (râle du porte-monnaie qui se meurt).

Quasiment une semaine après la séance, je ne m’en étais pas encore remise. Grosse prise de tête à base de “Mettre autant dans une robe, ce n’est pas du tout raisonnable !”, de “Si ça se trouve, ce n’est pas celle-là qu’il me faut.”, et de “Mais en même temps, je me sentais si bien dedans…”.

Devant ma mine décomposée, la réponse du Bird est sans appel : “tu ne peux pas te rester avec tes doutes, il te faut un avis extérieur… Mais pas le mien, parce que je ne veux rien savoir de ta robe !”. (Dit comme ça, on pourrait croire qu’il s’en fout royalement. Mais en réalité, Cher et Tendre est très attaché au principe de découvrir ma robe uniquement le jour J !)

Finalement, j’en discute avec une de mes belle-sœurs, et je décide de suivre son bon conseil : essayer d’autres robes pour voir si la petite étincelle surgit… ou pas. Au moins, je serai fixée !

portant robes de mariées

Crédits photo : Premier Courture Bridal

J’aimerais jeter un œil aux robes mais le portant déborde littéralement de modèles compressés les uns aux autres sur leurs cintres. Je me rabats donc sur les catalogues pour patienter…

J’ai le temps d’en feuilleter 4 ou 5 avant qu’on m’adresse enfin la parole… En fait, il serait préférable que je revienne plus tard, en prenant rendez-vous car “il y a foule”. Ça tombe bien, c’est justement ce que je comptais faire ! Pas le temps de discuter, mais la vendeuse s’assure néanmoins de bien enregistrer toutes mes coordonnées dans le fichier client. (C’est comme ça que je vais me retrouver bombardée de SMS de promo de la part de l’enseigne, quelques temps après ! Sympa !)

Qu’importe, ça ne va pas entamer ma motivation, je suis de retour dès le surlendemain. Je tombe sur une toute jeune vendeuse très gentille, et lui explique ce que je recherche avec ma fameuse blacklist.

Elle a l’air un peu embêtée : malgré tout le stock, seules 3 ou 4 robes correspondent plus ou moins à mes attentes. Et à vue d’œil, elles sont bien trop grandes. Pfiou, il va falloir faire de gros efforts de projection et jouer de la pince à linge pour ajuster tout ça.

Je les passe une à une et très vite, un constat s’impose : les modèles sont jolis, mais je pourrais être dans une combi de plongée ou porter le costume du poussin Piou, ben ce serait pareil ! J’ai l’impression bizarre d’être déguisée et les compliments que m’adresse la vendeuse n’y changent rien.

poussin Piou

Et c’est tant mieux, car le deuxième rendez-vous chez la créatrice arrive. J’ai besoin de savoir si ce modèle est fait pour moi, et je suis de moins en moins objective ! Pour ce “grand moment de vérité”, j’ai donc choisi de m’entourer d’une petite team (mon autre belle-sœur et Belle-Mams) qui fera office de jury.

On démarre avec MON modèle. La créatrice veut me laisser la primeur de me découvrir. Je passe les différents éléments de l’ensemble, le cœur battant, dos au miroir et rideaux fermés. Ambiance “Nouveau look pour une nouvelle vie”, je compte jusque 3, je me retourne et “oh la la ! ça recommence !”.

Je flageole un peu, et une sensation étrange m’envahit, comme si je retrouvais quelque chose de familier après une longue absence. C’est limite euphorisant, je me souviens m’être dit façon, méthode Coué “allez, peut-être que le prix a un peu baissé entre temps !”. Sourire aux lèvres et convaincue que la robe fera l’unanimité, j’ouvre le rideau… tadam !

Et là… il ne se passe rien. Juste un long silence qui s’éternise. Grand moment de vérité ? Euh, grand moment de solitude oui !

Dumb and Dumber

Complètement déstabilisée, je tente un “ça ne vous plaît pas ?”, histoire de briser la glace. Belle-Mams me confie que la robe est belle, mais qu’elle ne s’attendait pas à ce genre de modèle. Ma belle-sœur trouve qu’elle colle bien à ma personnalité, mais “il y’a quelque chose qui cloche”. Bref, ni l’une ni l’autre ne semblent convaincues. Retour à la case départ ?

Et toi ? Est-ce que le choix de ta robe a été sujet à discussion? Certaines remarques t’ont-elles fait douter ? Y a-t’il eu grosse remise en question, ou au contraire, ta robe était une évidence pour les personnes qui ont assisté à tes essayages ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “La quête de ma robe de mariée – deuxième partie”

  • Moi quand j’ai essayé pour la 1ère fois ma robe, j’étais avec ma mère, qui n’a eu absolument aucune émotion. J’ai même eu droit à des :faut que tu maigrisse, tu peux pas te marier comme ça,…
    Mais moi, je me trouvais très jolie dedans.
    Je suis allée la réessayer le lendemain, et la dame m’a signifié que si je la choisissait maintenant, j’avais 20% de remise (je l’ai choisi l’an passe pour mariage en août).
    Le soir même j’y suis retournée av ma belle mère qui l’a trouvée jolie, alors j’ai dis ok, et ma mère à suivi.
    Je pense qu’il faut te fier à ton instinct.
    Si tu te trouves belle dedans, ton mari te trouvera belle dedans, et c’est le principal non?,,

  • Quand avec Loulou nous avons établis le budget je prévoyais 900€ maxi pour ma robe !! Mais oui, crois-le clairette !! Après une petite visite au salon du mariage ou j’avais vu le stand d’un magasin sur marseille avec une robe, mais une ROBE !! Jamais j’avais vu une robe comme ça. Beaucoup trop chère évidement !! Et c’est à partir de là que j’ai vécu le même histoire que Mademoiselle Birdy !! C’est lors du premier essayage de robe de mariée de ma vie que le coup de cœur s’est confirmé ! Mon dieu qu’elle est belle je l’aime c’est MA robe et c’est à l’annonce du prix que je me suis décomposée … -_- 2100€ Aaaarrrrrrggggggg mais c’est beaucoup trop cher et pourtant c’est mon coup de cœur. présente avec moi ma best friend qui me dis effectivement qu’elle est fabuleuse et qu’elle me représente carrément !! C’est Moi mais en Robe !! Je repart ecoeurée sachant que cette robe fallait l’oublier et là Loulou me dis que si vraiment c’est celle là il faut pas que je me prive. Mais bon là c’est plus du double du budget robe prévu quoi…bref BELLE SŒUR à la rescousse !! Qui me dis aussi qu’il faut en essayer d’autre et que vu le prix je peux trouver autre chose d’aussi joli et beaucoup moins cher : FAUX !!!et puis les essayages du lendemain se transforment tout suite en séance de torture.. J’ai fait des infidelités a cette robe que j’aime tant et que j’aurais quoiqu’il arrive !! Je décide alors de montrer la robe à BelleSoeur nous retournons au magasin, ou la vendeuse adorable me fais essayer de nouveau ce bijoux ! et belle soeur se tait admire et confirme que c’est bien cette robe !!

    Tout ça pour dire à mademoiselle Birdy que quand tu as un coup de cœur !! Tu peux essayer les robes du monde entier … Tu restera sur ta robe coup de cœur !!! Bonne chance pour le jour J je te souhaite le meilleur !!

    Mon mariage 26 Octobre 2013 !!

  • Argh.quel suspense!quel horrible moment tu as du passer!pourquoi oon a toujours besoin de l’approbation de ses proches…moi pour mes seconds essayages je suis retournée uniquement avec ma belle fille.finalement c’est ton mariage et ce sont tes gouts, non? Courage! Je suis sure que ca finit bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *